Section 3 du Zhou Yi Lue Li : Analyse

 » Explications sur les Hexagrammes, adaptation des Changements, compréhension des Lignes « 


 

Premier chapitre

L’hexagramme considère le moment.
Les lignes correspondent aux changements en rapport avec ce moment.

Photo-graphies du moment 

夫 卦 者 時 也
L’hexagramme considère le moment.
爻 者 適 時 之 變 者 也
Les lignes correspondent aux changements en rapport avec ce moment.

Ce premier chapitre ressemble au dernier chapitre de la section précédente : on y parle d’hexagramme et de moment à la première ligne, de lignes et de changement à la seconde.

Quelles sont les différences ?

En première ligne « perpétuent la qualité du moment » prêtait à l’hexagramme le rôle d’un maintien d’une caractéristique propre au fil du temps. Ici on reprend le terme déjà présent en introduction aux deux sections précédentes dans les questions « Qu’est-ce que le Jugement ? » , « Qu’est-ce que les lignes ? », « Qu’est-ce que les changements ? »  zhě « celui qui ». Nous avons jusque là traduit ce terme très commun dans son sens le plus courant d’une référence au mot principal de la phrase. Mais ici sa fonction est différente : le composant du bas  montre une bouche qui parle, celui du haut représente un vieil homme et donc par analogie « quelque chose qui reste ». Le moyen de fixer les paroles est l’encre, l’écriture. L’idée de maintien du temps est donc également présente dans cet idéogramme… Rappelons qu’au temps de l’ostéomancie, à côté des fissures divinatoires étaient mentionnés les hexagrammes, la transcription du contexte (date, question, personnes présentes) et le pronostic. Nous devons donc tout simplement traduire la première ligne par :

L’hexagramme est la représentation graphique d’un moment.

zhě apparaît également en seconde ligne à la suite de  yáo « lignes  » et devant  shì « aller à, convenir, correspondre ».  Nous ne connaissons pas ce dernier caractère qui n’apparaît (4 fois) que dans la section 3. Il est utilisé pour désigner une fille qui se rend à la maison de son fiancé pour célébrer les noces. Nous reconnaissons effectivement en bas  chuò “marcher” ; l’autre composant est  qui représente un pied ou la racine d’une plante. D’où l’idée de changer de maison, de « situation stable ». Cela correspond à la fonction des traits déjà définie à plusieurs reprises. Tout aussi simplement la seconde ligne devient :

Les traits sont la représentation graphique des changements de moment.

  

Deuxième chapitre

Selon qu’il s’agit de moments d’adversité ou de prospérité, il faut agir ou se replier.
Des hexagrammes de décroissance ou de croissance impliquent les termes « difficulté » ou « facilité ».

Incohérence ?

夫 時 有 否 泰 故 用 有 行 藏
Selon qu’il s’agit de moments d’adversité ou de prospérité, il faut agir ou se replier.
卦 有 小 大 故 辭 有 險 易
Des hexagrammes de décroissance ou de croissance impliquent les termes « difficulté » ou « facilité ».

Dans la seconde phrase, en écho à « décroissance ou croissance » une expression commune est utilisée en fin de ligne, 險易 xiǎn yì, que l’on peut traduire par « difficile ou facile » ou encore « mauvais ou bon ». Ainsi à « décroissance » et « croissance » sont respectivement associés « difficile » et « facile ».

Mais si on compare également l’ordre des mots à la première ligne il est étrange qu’à un moment d' »adversité » il soit recommandé d' »agir » alors qu’en un temps de « prospérité » on conseille de « se replier »… Wang Bi utilise en fin de phrase une expression commune, 行藏 xíng cáng, que l’on peut traduire par « s’engager ou se retirer », « attaquer ou défendre » ou encore « apparaître ou disparaître ». Afin d’éclaircir ce mystère plusieurs approches sont envisageables :

– accepter d’inverser l’ordre des associations et par conséquent comprendre que l' »adversité » conduit au « repli » tandis que la « prospérité » permet l' »action ». C’est ce que semblent admettre tacitement les traducteurs Marie-Ina Bergeron (« l’activité ou la retraite ») et John Lynn (« action ou retrait »).

– considérer que l’ordre proposé et les traductions sont pertinents et par conséquent comprendre pourquoi l’action est recommandée face à l’adversité et le repli conseillé en période prospère.

– considérer que l’ordre proposé est pertinent mais creuser la traduction afin d’en extraire un sens plus approprié.

Essayons de voir ce que donnerait la troisième approche…

Structures

Si l’on écarte la locution introductive  la structure de chacune des deux lignes devient similaire :

A + B ou C + D + E ou F

sujet + y avoir + caractéristiques B ou C + donc + type d’action + y avoir + conséquences E ou F

que l’on peut encore exprimer : 

sujet = caractéristiques B ou C

⇓                         ⇓

type d’action = conséquences E ou F

Nous constatons donc une seconde analogie : au sein de chaque phrase il y a de part et d’autre de l’axe  « donc » une forme identique autour de l’axe yǒu « y avoir ». Cette structure du texte permet d’associer d’une part le sujet au type d’action et d’autre part les caractéristiques aux conséquences.

Face à une telle rigueur géométrique du texte il serait vraiment très surprenant qu’en première ligne la caractéristique B ne corresponde pas à la conséquence E. 

Caractéristiques associées aux moments

Le sujet de la première ligne est donc les moments, alors qu’en seconde ligne il s’agit des hexagrammes. Les seconds étant la représentation graphique des premiers voyons si la même fonction peut s’appliquer aux autres membres des phrases. Commençons par les caractéristiques possibles pour chaque sujet, et plus précisément par celles associées aux moments :

– 否 pǐ « adversité » est le nom de l’hexagramme H12 . La dynamique ascendante du trigramme du haut l’empêche de rencontrer celui du bas descendant. Une bouche ou un  ensemble qui ne communique 不 pas reflètent bien cette situation. La forme graphique, mais surtout la dynamique très typée (trigrammes pur yang et pur yin) permet alors considérer H12 comme le prototype des situations d’adversité. 

– 泰 tài « prospérité » est le nom de l’hexagramme H11 . La dynamique ascendante du trigramme du bas lui permet de se joindre à celui du haut qui vient également à sa rencontre. deux mains jointes en un même flux et produisent ainsi quelque chose de plus grand reflètent bien cette situation. On peut alors considérer H11 comme le prototype des situations de prospérité. 

Caractéristiques associées aux hexagrammes

La première partie de la première ligne établit donc déjà une relation entre certains types de moment (adverses ou prospères) et certains types d’hexagrammes. Mais alors définissant en seconde ligne les caractéristiques des hexagrammes parle-t-on :

– des hexagrammes en général ?

– des hexagrammes d’adversité et de prospérité en général (dont H12 et H11 sont les prototypes) ?

– des hexagrammes H11 et H12 ?

Petit et Grand

xiǎo « petit » et   « grand » sont des mots simples, élémentaires, mais leur potentiel est riche :

– rappelons tout de suite l’importance du contexte et du relatif dans le vocabulaire chinois : une forme est petite ou grande par rapport à une autre ou au cadre de la situation.

– 小 xiǎo et 大 peuvent également se traduire selon un point de vue dynamique : « décroissance » et « croissance »

– certains chercheurs affirment que « petit » et « grand » étaient les termes utilisés avant l’apparition des concepts yin et yang.

Remarque graphique importante : les deux idéogrammes sont composés chacun de trois traits.

Petit

Ces traits sont disjoints pour 小 xiǎo. Beaucoup de formes anciennes sur les bronzes représentaient un nouveau-né ou un humain sous ces trois traits  :

 

 

Le Shuo Wen y voit la plus petite chose possible et l’interprète graphiquement comme 八  « le nombre huit » avec un trait 丨 marquant la re-division.

Mais se délivrant des lectures orthodoxes on pourrait également y retrouver l’image du flux central entre deux limites opposées maintes fois présentée à la section 2…

Grand

Les traits sont joints pour 大 Le Shuo Wen dit : « Le Ciel est grand; la Terre est grande; mais l’homme aussi est grand. C’est pourquoi dà représente un homme. » L’interprétation traditionnelle y voit effectivement un 人 homme dont 一 les bras écartés expriment une grande largeur. L. Wieger y voit un adulte, donc simplement quelque chose de plus grand qu’un enfant.

S’écartant là encore des lectures classiques on pourrait y voir deux flux opposés (les pieds droit et gauche de 人 l’homme en marche) qui convergent en un seul avec 一 un trait d’union cette fois-ci horizontal, donc encore le flux central, l’alternance entre les opposés et l’accès au plus vaste…

Conséquences associées aux hexagrammes

Nous avons vu que l’expression entière 險易 xiǎn yì peut se traduire par « difficile ou facile » ou encore « mauvais ou bon ». Le second mot 易  est le même terme que celui qui signifie « changement » dans « Livre des changements ». Mais cette notion est elle-même dérivée de celle d' »échanger, troquer »… Faire cadeau (sacrifice avant l’oracle) Ds 用易 yòng yì Utiliser pr (que l’ancêtre) prodigue (tel bienfait).

Anton. : 難 nán pr parler du Ciel (qui se constitue par un mouvement de dégagement aisé et léger, p. opp. à la Terre qui se constitue par un entassement compact et résistant).

4. Anton. : de 險 xiǎn Dangereux ou sûr (en parl. des avertissements donnés par les jugements 彖 tuàn).

Wieger :  Figure d’un lézard, probablement le caméléon. En haut 日 la tête, en bas 勿 les pieds agiles du reptile.

Ainsi à « décroissance » et « croissance » sont respectivement associés « difficile » et « facile ». 

 

險 : 阝 »mur ou monticule » et 阜 « ensemble, d’une même voix »

Conséquences associées aux moments

 xìng « agir, marcher » composé de route de gauche et 亍 route de droite est clairement illustré par une forme ancienne du caractère :

– Progresser, prospérer.
– Agir, exécuter, accomplir
1. Marcher; avancer; voyager. 2. Se déplacer; se mouvoir. Déplacer. cours; parcours; trajet; trajectoire.

5. (Philos. chin.) Chacune des cinq phases, agents ou éléments qui servent à repérer et à classifier tous les phénomènes et à exprimer leurs interactions en des cycles. Ce sont : l’eau, le feu, le bois, le métal, la terre. – Cf. 五行 wǔ xíng.

13. Quitter (la maison); se marier (en parl. d’une jeune fille).

 

 cang « cacher »

cacher ce qui est 臧 bon sous 艸 l’herbe

Zàng
– Cacher, se cacher, dissimuler.
– Mettre ou conserver en lieu sûr, amasser, serrer, garder.
– Contenir, avoir en soi-même.
Cáng
– Ce que l’on tient serré ou caché; lieu où l’on serre quelque chose, approvisionnement, trésor, dépôt, magasin; cachette.

Ricci :  [a] Cáng
b. Garder ds son cœur; nourrir secrètement (un sentiment).

2. a. Mettre en réserve, en dépôt; emmagasiner; amasser; garder; conserver.

b. Engranger (la moisson). (p. ext.) L’automne.

3. Ranger; arrêter d’utiliser (une arme).

4. Profond. Profondément. 5. Automne. 6. N. f.

[b] Zàng
1. Dépôt; magasin. 2. Corpus; canon; recueil de textes :

 yòng agir ; employer ; pratiquer ; se comporter ; utiliser ; appliquer

semble représenter un vase antique ou une cloche. Shuo wen : Qui promet de se réaliser; qui a une potentialité d’expansion. Le car. se compose de 卜 bǔ, la divination, et de 中 zhòng, tomber juste.

Wieger : Ce caractère qui se voit sur nombre de bronzes antiques, figura d’abord le vase rituel en bronze, hommage offert à l’ancêtre, mémorial laissé aux descendants. avec le temps il fut abrégé de plus en plus, ses formes rappelant le trépied antique. Le vase servait aux descendants pour les offrandes, d’où les sens dérivés : usage, employer, se servir de. On attendait des offrandes, utilité, aptitude, résultat, effet.

Bergeron : utilisation / Lynn : application (d’un hexagramme donné)

1. a. Employer; se servir de; utiliser; adopter. Utilisation. – Anton. : 體 tǐ Substance.

b. (Philos. chin.) i. Usage, l’aspect fonctionnel de la réalité, p. opp. à 體 tǐ, son aspect constitutif; fonctionnement d’un organisme. Effets manifestés à l’extérieur de la nature intime. ii. La mise en exercice, opération universelle de la vertu de la voie, fondée sur l’absence de déterminations ( 無 wú – 老子 Lao Zi).

2. Effet; efficacité; utilité; capacité. 3. Appliquer; mettre en œuvre; mettre en pratique. 4. Fonction; exercice (d’une faculté). 5. Gouverner; diriger; gérer; arranger. 8. Protection. 9. Ustensile; instrument. 10. Préparer la victime du sacrifice. 11. Avoir besoin de. 12. Au moyen de; avec; en (telle langue). 13. a. Parce que; à cause de. b. Afin de. 14. a. À; dans. b. Alors; donc.

1. Agir. 2. Utilité; efficacité. 3. Avoir besoin de ( 繫辭 Xi Ci). 4. Au moyen de; avec.

 

  « mot, explication »

 

Des hexagrammes de décroissance ou de croissance s’expriment en termes de « difficulté » ou « facilité ».

 

 

Troisième chapitre

Ce qui est prohibé à un moment donné peut être utile dans une situation inverse.
Un bon présage à un moment donné peut devenir un mauvais présage dans une situation inverse,

parce qu’un hexagramme peut s’inverser et ses lignes donc changer de même.

En définitive il n’y a pas de voie constante à suivre ni de règle toute tracée pour agir.

Agir ou se reposer, se replier ou se déployer, selon l’opportunité des changements.

 

Sous Titre

一 時 之 制 可 反 而 用 也
Ce qui est prohibé à un moment donné peut être utile dans une situation inverse.
一 時 之 吉 可 反 而 凶 也
Un bon présage à un moment donné peut devenir un mauvais présage dans une situation inverse,

故 卦 以 反 對 而 爻 亦 皆 變

parce qu’un hexagramme peut s’inverser et ses lignes donc changer de même.

是 故 用 無 常 道 事 無 軌 度

En définitive il n’y a pas de voie constante à suivre ni de règle toute tracée pour agir.

動 靜 屈 伸 唯 變 所 適

Agir ou se reposer, se replier ou se déployer, selon l’opportunité des changements.

Quatrième chapitre

Du nom de l’hexagramme on déduit par analogie le bon ou le mauvais présage.

Examinant son moment on en déduit s’il faut agir ou se reposer.

Analyser le nom et ainsi conjecturer son bon ou mauvais présage.

Ayant déterminé si le moment indique l’activité ou le repos

alors les changements apparaissent dans la structure de l’hexagramme.

 

Sous Titre

故 名 其 卦 則 吉 凶 從 其 類
Du nom de l’hexagramme on déduit par analogie le bon ou le mauvais présage.

存 其 時 則 動 靜 應 其 用

Examinant son moment on en déduit s’il faut agir ou se reposer.

尋 名 以 觀 其 吉 凶

Analyser le nom et ainsi conjecturer son bon ou mauvais présage.

舉 時 以 觀 其 動 靜

Ayant déterminé si le moment indique l’activité ou le repos

則 一 體 之 變 由 斯 見 矣

alors les changements apparaissent dans la structure de l’hexagramme.

 

Cinquième chapitre

Des correspondances sont déterminées graphiquement,
et la position des lignes représente les circonstances.

Soutien ou chevauchement constituent des illustrations de ce qui résiste ou suit ;

distance ou proximité illustrent la difficulté ou la facilité ;

intérieur et extérieur sont les illustrations de ce qui s’en va ou demeure ;

premier et supérieur illustrent le début et la fin.

 

Sous Titre

夫 應 者 同 志 之 象 也
Des correspondances sont déterminées graphiquement,
位 者 爻 所 處 之 象 也
et la position des lignes représente les circonstances.

承 乘 者 逆 順 之 象 也

Soutien ou chevauchement constituent des illustrations de ce qui résiste ou suit ;

遠 近 者 險 易 之 象 也

distance ou proximité illustrent la difficulté ou la facilité ;

內 外 者 出 處 之 象 也

intérieur et extérieur sont les illustrations de ce qui s’en va ou demeure ;

初 上 者 始 終 之 象 也

premier et supérieur illustrent le début et la fin.

 

 

Sixième chapitre

En vérité malgré la distance, on peut agir parce qu’on s’accorde ;
malgré la difficulté on peut se maintenir parce que le moment est favorable ;
être faible et ne pas craindre l’ennemi parce qu’on est soutenu ;
être affligé et ne pas craindre le désordre parce qu’on s’est associé ;
être souple et ne pas craindre de rompre parce qu’on a obtenu la direction.
Bien que venant après oser agir comme agir comme celui qui vient avant parce qu’en relation avec le début.
Tous rivalisent mais le seul qui se repose calmement aboutit.

Sous Titre

是 故 雖 遠 而 可 以 動 者 得 其 應 也
En vérité malgré la distance, on peut agir parce qu’on s’accorde ;
雖 險 而 可 以 處 者 得 其 時 也
malgré la difficulté on peut se maintenir parce que le moment est favorable ;
弱 而 不 懼 於 敵 者 得 所 據 也
être faible et ne pas craindre l’ennemi parce qu’on est soutenu ;
憂 而 不 懼 於 亂 者 得 所 附 也
être affligé et ne pas craindre le désordre parce qu’on s’est associé ;
柔 而 不 憂 於 斷 者 得 所 御 也
être souple et ne pas craindre de rompre parce qu’on a obtenu la direction.
雖 後 而 敢 為 之 先 者 應  其 始 也
Bien que venant après oser agir comme agir comme celui qui vient avant parce qu’en relation avec le début.
物 競 而 獨 安 於  靜 者 要 其 終 也
Tous rivalisent mais le seul qui se repose calmement aboutit.

  

Septième chapitre

L’examen des changements d’activité est basé sur les résonnances ;
la détermination de la tranquillité ou de l’instabilité est basée sur les positions ;
la distinction entre ce qui résiste et ce qui est fluide est basée sur le soutien et le chevauchement ;
la perception claire de ce qui s’en va ou demeure est basée sur l’intérieur et l’extérieur.

 

Sous Titre

故 觀 變 動 者  存 乎 應
L’examen des changements d’activité est basé sur les résonnances ;
察 安 危 者 存 乎 位
la détermination de la tranquillité ou de l’instabilité est basée sur les positions ;
辯 逆 順 者 存 乎  承 乘
la distinction entre ce qui résiste et ce qui est fluide est basée sur le soutien et le chevauchement ;
明 出 處 者 存  乎 外 內
la perception claire de ce qui s’en va ou demeure est basée sur l’intérieur et l’extérieur.

 

Huitième chapitre

Distance ou proximité, fin ou commencement dépendent du rapport de chacun à l’ensemble.
Afin de réduire les risques on privilégie la distance ;
afin de profiter des opportunités on apprécie la proximité.
« Alliance » [H08] et « Revenir » [H24] sont bien en premier lieu ;
« Vigueur » [H01] et « Grande Force » [H34] culminent mal ;
« Lumière Obscurcie » [H36] est entièrement tourné vers l’obscur ;
« Abondance » [H55] met au premier rang la pleine lumière ;

Sous Titre

遠 近 終 始 各 存 其 會
Distance ou proximité, fin ou commencement dépendent du rapport de chacun à l’ensemble.
辟 險 尚 遠
Afin de réduire les risques on privilégie la distance ;
趣 時 貴 近
afin de profiter des opportunités on apprécie la proximité.
比 復 好 先
« Alliance » [H08] et « Revenir » [H24] sont bien en premier lieu ;
乾 壯 惡 首
« Vigueur » [H01] et « Grande Force » [H34] culminent mal ;
明 夷 務 暗
« Lumière Obscurcie » [H36] est entièrement tourné vers l’obscur ;
豐 尚 光 大
« Abondance » [H55] met au premier rang la pleine lumière ;

Neuvième chapitre

On ne peut outrepasser le moment d’un bon ou d’un mauvais présage.
On ne peut résister au moment de l’action ou du repos.
Outrepasser le moment ne peut faire craindre une grande sanction ;
cet égarement ne peut pas mener très loin.

On peut déplacer le monde et renverser les monarques sans courir aucun risque ;
mais avoir manqué de respect à sa femme et ses enfants au cours d’un accès de colère peut ne pas être facile.

Sous Titre

吉 凶 有 時 不 可 犯 也
On ne peut outrepasser le moment d’un bon ou d’un mauvais présage.
動 靜 有 適 不 可 過 也
On ne peut résister au moment de l’action ou du repos.
犯 時 之 忌 罪 不 在 大
Outrepasser le moment ne peut faire craindre une grande sanction ;
失 其 所 適 過 不 在 深
cet égarement ne peut pas mener très loin.

動 天 下 滅 君 主 而 不 可 危 也
On peut déplacer le monde et renverser les monarques sans courir aucun risque ;
侮 妻 子 用 顏 色 而 不 可 易 也
mais avoir manqué de respect à sa femme et ses enfants au cours d’un accès de colère peut ne pas être facile.

Dixième chapitre

Après répartition entre ce qui a de la valeur ou non à un moment donné
on ne peut outrepasser ces règles
sans ressentir de regret ou de gêne vis-à-vis du moment,
on ne peut négliger le moindre indice.
Observer les lignes pour méditer les changements
afin que les changements s’accomplissent.

Sous Titre

故 當 其 列 貴 賤 之 時
Après répartition entre ce qui a de la valeur ou non à un moment donné
其 位 不 可 犯 也
on ne peut outrepasser ces règles
遇 其 憂 悔 吝 之 時
sans ressentir de regret ou de gêne vis-à-vis du moment,
其 介 不 可 慢 也
on ne peut négliger le moindre indice.
觀 爻 思 變
Observer les lignes pour méditer les changements
變 斯 盡 矣
afin que les changements s’accomplissent.