Dans le précédent article nous avons constaté l’importance de bien comprendre le mode d’emploi du Yi Jing. Ce laborieux décryptage nous a permis de montrer comment pénétrer l’essence de son fonctionnement et donc de son bon usage.

La traduction de la Grande Image passe par une compréhension approfondie des trigrammes et de la dynamique de leurs interactions lorsqu’on les considère en superposition au sein des hexagrammes. Or l’essentiel de ce que nous savons des trigrammes provient des Dix Ailes…

C’est pourquoi j’ai il y a quelques jours décidé d’ajouter à l’Encyclopédie du Yi Jing la totalité du texte des Dix Ailes. Je vais donc progressivement construire des pages dédiées à chaque Aile et éventuellement à leurs sous-chapitres.
Sur le même principe que le Texte Canonique vous trouverez :
– le mot-a-mot complet en chinois / pinyin / traduction sommaire
liens vers les caractères le composant.

Chacune des Ailes sera accessible via une page de présentation générale en cours d’élaboration.
Je viens de terminer la construction de la Dixième Aile : « Les hexagrammes dans leur diversité ».
Je rédige actuellement un article qui en souligne les particularités et l’intérêt.

Sont ajoutés à la base de données les caractères et composants nécessaires qui n’y étaient pas encore présents.
La structure des pages « Caractère » a été complétée de la liste des occurrences dans les Dix Ailes.

J’ai d’autre part ajouté pour l’ensemble des caractères la clé Kang Xi et le nombre de traits complémentaires, équivalents de notre classement alphabétique qui permettent de retrouver les caractères dans les dictionnaires chinois.