La construction d’un Hexagramme de situation à l’aide de la méthode des pièces de monnaie est le procédé le plus simple et le plus rapide. Ce procédé date du début de la période Tang, vers le 10ème siècle. Il aurait été initié par les marchands, pressé par le temps lors de leurs transactions commerciales. C’est une méthode que certains qualifient « d’expéditive ».

3 octogones

– On utilise trois pièces de monnaies identiques et l’on attribue par convention, par exemple le nombre 2 à pile et le nombre 3 à face (la pièce de 2 euros est bien pratique pour cela).
– On rassemble les trois pièces entre les deux mains jointes, on secoue pour mélanger, et on laisse tomber les pièces dans un espace réservé à cet effet.
– On additionne la valeur obtenue des trois pièces, lors de ce premier jet :

4 situations sont possibles :

vieux yin jeune yangLe résultat du premier jet détermine le premier trait, celui du bas. On effectue 6 jets successifs pour construire les 6 traits de l’Hexagramme.Les nombres pairs donnent un trait YIN donc discontinu, les nombres impairs un trait YANG donc continu.

Exemple :exemple pièces

Les deux traits mutants déterminent un Hexagramme de perspective : H 54 « Mariage de la Cadette ».Sapèques

La méthode des baguettes

CRÉDITS IMAGES : Alain Leroy retouchées par Pierre Lautier.