guān
porte

Kang Xi : clé 169 (+11)
Ricci : 06293

19 traits

Composition⿵⿱

  • en haut « porte » (Clé Kang Xi n°169 [+11 traits])
  • au milieu à gauche « infime »
  • au milieu à droite « infime »
  • en bas « deux touffes de cheveux liées en forme de cornes, sur la tête d’un enfant »

Formes Anciennes et Classique

Bronze

Sceau

Classique

Une seule occurrence dans le texte canonique

Dictionnaire Couvreur

(page 1036)
Guān
– Barre de bois qui est fixée sur une porte et sert à la fermer; fermer une porte avec la barre, bâcher une porte; fermer une ouverture, obstruer, boucher, mettre obstacle.
– Barrières ou portes établies aux frontières d’un État.
– Barrière de la douane, passage où l’on paie des droits de douane, douane.
– Commun, d’un usage général.
– Communiquer, faire connaître.
– Communication par lettre, envoyer ou transmettre une lettre; lettre d’un officier à un autre de même rang.
– Pénétrer, enfiler, enfoncer.
– Voie de communication, canal, ouverture.
– Le pouls; la partie du corps qui est à trois pouces au-dessous de l’ombilic.

Principales Traductions en Français (Texte Canonique uniquement)

– barrière
: Zhou Jing Hong
– frontière
: Vinogradoff
– passe
: Javary
– porte
: Philastre