guān
porte

Kang Xi : clé 169 (+11)
Ricci : 06293

19 traits

Composition⿵⿱

  • en haut “porte” (Clé Kang Xi n°169 [+11 traits])
  • au milieu à gauche “infime”
  • au milieu à droite “infime”
  • en bas “deux touffes de cheveux liées en forme de cornes, sur la tête d’un enfant”

Formes Anciennes et Classique

Bronze

Sceau

Classique

Une seule occurrence dans le texte canonique

Dictionnaire Couvreur

(page 1036)
Guān
– Barre de bois qui est fixée sur une porte et sert à la fermer; fermer une porte avec la barre, bâcher une porte; fermer une ouverture, obstruer, boucher, mettre obstacle.
– Barrières ou portes établies aux frontières d’un État.
– Barrière de la douane, passage où l’on paie des droits de douane, douane.
– Commun, d’un usage général.
– Communiquer, faire connaître.
– Communication par lettre, envoyer ou transmettre une lettre; lettre d’un officier à un autre de même rang.
– Pénétrer, enfiler, enfoncer.
– Voie de communication, canal, ouverture.
– Le pouls; la partie du corps qui est à trois pouces au-dessous de l’ombilic.

Principales Traductions en Français (Texte Canonique uniquement)

– barrière
: Zhou Jing Hong
– frontière
: Vinogradoff
– passe
: Javary
– porte
: Philastre