58
duì
Échanger

Hexagramme 58

Hexagramme 58

兌 Duì « Échanger »


Jugement

 

 

 

duì   hēng   lì   zhēn
 

 

 

 

  duì  
échanger 

  hēng  
croissance 

 

   lì     zhēn  
profitable ; constance 

 

La constance est profitable.

Analyse de la structure

Il y a dans l’hexagramme 58 deux fois plus de traits yang que de traits yin.
Il est précédé du 57 巽 xùn « Se conformer » (ils appartiennent à la même paire), et suivi du 59 渙 huàn « Dispersion ».
Son Opposé est 52 le gua 艮 gèn « Stabiliser ».
Son hexagramme Nucléaire est 37 l’hexag. 家人 jiā rén « Famille ».
Les traits maîtres sont le second et le cinquième.
Les Formules Mantiques utilisées dans ce texte sont : 亨 hēng ; 利貞 lì zhēn

Trait du bas

hé   duì   jí
…………………………..

   hé     duì  
s’accorder avec ; échanger

Analyse de la structure

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’intérieur. Il représente en général le pouvoir d’application de ce qui est nécessaire ou décidé.
Il est, avec le cinquième trait, maître de l’hexagramme.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli, mais sa centralité compense cet affaiblissement.
Il est au milieu du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme » et à la base du trigramme ☲ 離 lí correspondant à l’élément 火 huǒ « Feu ».
Son Dérivé est H17 l’hexagramme 隨 suí « Suivre ».
Les Formules Mantiques utilisées dans ce texte sont : 孚 fú ; 吉 jí ; 悔亡 huǐ wáng

Second Trait

fú   duì   jí   huǐ   wáng
…………………………..

   fú     duì  
confiance ; échanger

   jí   
bon augure

  huǐ    wáng  
regret ; disparaître

Propice.

Les regrets ! ! ! disparaissent.

Analyse de la structure

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’intérieur. Il représente en général le pouvoir d’application de ce qui est nécessaire ou décidé.
Il est, avec le cinquième trait, maître de l’hexagramme.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli, mais sa centralité compense cet affaiblissement.
Il est au milieu du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme » et à la base du trigramme ☲ 離 lí correspondant à l’élément 火 huǒ « Feu ».
Son Dérivé est H17 l’hexagramme 隨 suí « Suivre ».
Les Formules Mantiques utilisées dans ce texte sont : 孚 fú ; 吉 jí ; 悔亡 huǐ wáng

Troisième Trait

lái   duì   xiōng
…………………………..

  lái    duì  
arriver ; échanger

Analyse de la structure

Le quatrième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de passage de la transmission vers le bas ou l’intérieur.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli.
Il est au milieu du trigramme ☴ 巽 xùn correspondant à l’élément 風 fēng « Vent », au sommet du trigramme ☲ 離 lí correspondant à l’élément 火 huǒ « Feu » et à la base du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme ».
Son Dérivé est H60 l’hexagramme 節 jié « Tempérance ».
Aucune Formule Mantique…

Quatrième Trait

shāng   duì   wèi   níng   jiè   jí   yǒu   xǐ
…………………………..

 shāng   duì  
discuter ; échanger

  wèi    níng  
pas encore ; tranquille

  jiè     jí     yǒu     xǐ   
limiter ; fébrilité ; y avoir ; joie

Analyse de la structure

Le quatrième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de passage de la transmission vers le bas ou l’intérieur.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli.
Il est au milieu du trigramme ☴ 巽 xùn correspondant à l’élément 風 fēng « Vent », au sommet du trigramme ☲ 離 lí correspondant à l’élément 火 huǒ « Feu » et à la base du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme ».
Son Dérivé est H60 l’hexagramme 節 jié « Tempérance ».
Aucune Formule Mantique…

Cinquième trait

fú   yú   bō   yǒu   lì
…………………………..

   fú      yú      bō   
confiance ; dans ; élaguer

  yǒu     lì   
y avoir ; danger

Il y a danger.

Analyse de la structure

Le cinquième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’extérieur. Il représente le pouvoir de décision ou d’inspiration.
Il est, avec le second trait, maître de l’hexagramme.
S’agissant d’un trait yang à un rang impair, il est donc renforcé, et sa centralité augmente encore ce renforcement.
Il est au milieu du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme » et au sommet du trigramme ☴ 巽 xùn correspondant à l’élément 風 fēng « Vent ».
Son Dérivé est H54 l’hexagramme 歸妹 guī mèi « Mariage de la soeur cadette ».
Les Formules Mantiques utilisées dans ce texte sont : 孚 fú ; 有厲 yǒu lì

Trait du haut

  yǐn    duì  
attirer ; échanger

Analyse de la structure

Le dernier trait représente en général la sortie de la situation ou ce qui est tout en haut.
S’agissant d’un trait yin à un rang pair, il est donc renforcé.
Il est au sommet du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme ».
Son Dérivé est H10 l’hexagramme 履 lǔ « Marcher ».
Aucune Formule Mantique…

Grande Image

lì   zé   duì   jūn   zǐ   yǐ   péng   yǒu   jiǎng   xí
…………………………..

   lì      zé   
ensemble ; brûme

  duì  
échanger

  jūn     zǐ      yǐ   
noble ; héritier ; ainsi

  péng    yǒu  
compagnon ; ami

 jiǎng    xí   
converser ; pratiquer

Brumes ensemble.

Echanger.

Ainsi le noble héritier,

en bonne compagnie,

pratique la conversation.

Analyse de la structure

Les trigrammes absents sont ☷ 坤 kūn, ☶ 艮 gèn, ☵ 坎 kǎn, ☳ 震 zhèn, ☰ 乾 qián
Le personnage emblématique est : 君子 jūn zǐ, le noble héritier.