Deux artistes inspirés par le Yin Yang ? (2/3)

Deuxième volet de « Deux artistes inspirés par le Yin Yang ? » Maurits Cornelis ESCHER M.C. ESCHER (1898-1972) est sans conteste possible l’artiste le plus inspiré au niveau de la transcription graphique des paradoxes en tous genres. Ses dessins et gravures, toujours structurés dans une précision mathématique étonnante, et d’une remarquable esthétique, nous plongent dans des univers impossibles qui stimulent notre mental sans qu’il soit possible à ce dernier d’y trouver une quelconque logique. Visuellement, les dessins de Escher se comportent, vis à vis de nous, à la manière des Koans du Zen. […]