La Xème Aile PARTIE 2

Nous évo­quions dans la précé­dente Note évo­lu­tive Par­tie 1, le fait que nom­mer cette Xème aile les hexa­grammes en folie, comme nom­mer l’Hexagramme 4 par folie juvénile était par­faite­ment adap­té au cadre hiérar­chique de la société chi­noise, mais que dans des sociétés dif­férentes comme les nôtres c’était pour le moins un peu exces­sif.

Hexa­grammes « en désor­dre comme la nature », nous appa­rait plus juste pour cette aile (Za Gua Zhang), même si le hasard n’est que pour moitié dans l’ordre de la nature.

​[…]