L’analogie tient une grande place dans la pensée chinoise. De nombreux mots peuvent s’y traduire par  » comme  » (nous avons déjà étudié 若 ruò  » comme « ). Mais, y compris pour la notion de similitude, ce qui se ressemble ne s’assemble pas toujours : des voies bien différentes conduisent en effet au « sembler identique ».
Le caractère de ce jeudi, i  » comme  » appartient à la fameuse et mystérieuse expression 無為 wú wéi (qui n’est pas dans le Yi Jing). Elle est souvent maladroitement traduite par « non-agir » ou « non-être ».
為 wéi, une main guidant un éléphant, exprime la mobilisation d’un intermédiaire et prouve une intentionnalité,