Epuisement, se reposer

kùn  » épuisement, se reposer  » représentait initialement un 止 zhǐ « arrêt » auprès d’un 木 mù « arbre » pour se ressourcer. Plus tard 止 zhǐ « arrêt » fut remplacé par 囗 wéi « entourer, campement, enceinte », privilégiant alors l’idée d’encerclement.
Loin de l’étouffer, l’écorce est ce qui encercle un arbre pour en préserver l’intégrité. Contrastant avec le développement horizontal des cernes (qui permettent d’en évaluer l’âge), l’écorce participe aussi au redressement de la verticalité du tronc.