Au Cœur du Yi Jing :

Le Grand Commentaire

 

Voici enfin au format PDF notre première version intégrale du Grand Commentaire : elle est destinée à l’impression en recto-verso au format A4 et pèse tout de même une centaine de pages… 

Expurgée du mot-à-mot tel qu’il apparaît sur le site et dont la fonction actuelle se limite à un étiquetage, sa mise en page est volontairement très aérée pour vous permettre de l’annoter.

Il est rare que l’on entre dans le Yi Jing par le Grand Commentaire. J’ai cependant jugé utile une introduction qui situe ce texte historiquement et précise son rapport avec le Yi Jing et les Dix Ailes.

[…] Le Grand Commentaire est véritablement « Grand » :

  • la taille totale des Cinquième et Sixième Ailes pourrait suffire à justifier cet adjectif…
  • premier mode d’emploi du Yi Jing, il en explique tout d’abord l’intention et l’usage, mais surtout en étend la portée :
    • la compréhension de l’intention générale du Livre des Transformations est un socle indispensable à quiconque prétend entrer avec efficacité dans le détail d’un hexagramme ou d’un trait.
    • ayant perçu l’orientation initiale, il est tout aussi important de revenir aux sources pour les détails de l’usage : tout est dit dans ce texte, la plupart des commentaires ultérieurs ne sont finalement que des variantes, des prolongements ou des digressions.
    • mais ce qu’explique finalement et par-dessus tout le Grand Commentaire est : comment faire un « Grand » usage du Livre des Changements…

Nous aurons au fil de la traduction approfondie (prochaines étapes du présent travail) l’occasion de découvrir, strate après strate, cette vision « élargie ». La version présentée ici n’est en effet qu’une première ébauche.

A propos de cette traduction

Cette PREMIÈRE ÉBAUCHE prend appui sur l’étude comparative des versions de sept traducteurs (français ou anglophones) : Legge, Lynn, Vinogradoff, Perrot, Philastre, Karcher et Adler. Chacune est pertinente à sa façon et chacune comporte des manques, des irrégularités ou des contresens. Tachant d’en extraire le meilleur et d’en gommer ce que je crois être des défauts, ma version actuelle est également fortement nourrie des traductions de mots et expressions proposées par les dictionnaires Ricci et Couvreur. Davantage préoccupé de la convergence d’un sens général, je n’y explore pas encore le trésor des composants, de l’étymologie et des variantes.

Seront progressivement publiées dans « L’Encyclopédie du Yi Jing » les versions suivantes avant les mises à jour récapitulatives de la version imprimable :

–      une traduction précise sera tout d’abord proposée pour chaque mot chinois (la version actuelle du site n’a pas été reprise parce que ne servant à ce jour que d’étiquette)

–      des commentaires tenteront ensuite d’éclairer les choix de traduction et la portée des textes.

L’édition actuelle ne doit donc être considérée que comme une VERSION DE TRAVAIL. Si elle peut donner au néophyte un aperçu de l’envergure de ce texte majeur, elle tente dans un premier temps de dépoussiérer les sources du mode d’emploi du Yi Jing, mais doit surtout être considérée comme un piolet pour creuser plus profond.

https://www.wen.fr/wp-content/uploads/2019/12/Grand-Commentaire-1-0.pdf