wàng exprime dans les ins­crip­tions sur bronze l’i­dée d’aban­don de sa volon­té propre.

Dans la ver­sion de  Mawang­dui màng signi­fie sans demeuresans asile

Dans les deux cas cela sou­ligne l’absence de pré­dé­ter­mi­na­tion.