dispute

Lors de l’inter­pré­ta­tion gra­phique d’un tirage nous avons l’habitude de consi­dé­rer suc­ces­si­ve­ment les hexa­grammes oppo­sé et nucléaire afin d’obtenir des infor­ma­tions com­plé­men­taires aux textes.

En marge de la lec­ture « cano­nique » du Yi Jing de nom­breuses variantes d’interprétations ont été décou­vertes en Chine dès la période Han.

Par­mi celles-ci Domi­nique Bon­paix nous invite à nous pen­cher atten­ti­ve­ment sur une varia­tion pro­po­sée par Michel Vino­gra­doff dans son ouvrage de réfé­rence « Yi Jing, La Marche du Des­tin » : les hexa­grammes Miroir Yang et Miroir Yin.