Ainsi | Encyclopédie du Yi Jing

Introduction 1

Georges Saby, faisant suite à mon dernier article (« Affolement autour d’une boussole »), m’a posté un email d’encouragement dont la concision est exemplaire et mérite citation :

« Merci Alain,
Extra.
J’attends que tu publies tes découvertes sur le « ainsi ».
G »

Etat de l’art

Commençons par quatre « réponses » :

  1. une définition courte et provisoire pour répondre à l’urgence (et à la concision de Georges)
  2. l’usage de ce mot dans le Yi Jing
  3. ses traductions actuelles par les principaux traducteurs français
  4. ce que proposent l’étymologie et les dictionnaires

1 – La réponse courte

Je choisi donc à ce jour de traduire le mot 以 yǐ par « AINSI ».

La définition française de cet adverbe est, selon le Petit Robert : « De cette façon, de même ».

2 – Les occurrences de 以 yǐ dans la Grande Image et le Yi Jing

  • Il y a au total 92 occurrences du mot 以 yǐ dans le texte canonique et la Grande Image.
  • Absolument tous les hexagrammes comportent yi dans la phrase centrale de la Grande Image. Cette constance est exceptionnelle : dans le Yi Jing, les régularités sont graphiques, quasiment jamais au niveau du texte. Au contraire les exceptions génèrent souvent un déséquilibre fécond et dynamique : jusqu’à par exemple découper l’ensemble des textes en deux « livres » de respectivement 30 et 34 hexagrammes.
  • Yi apparaît une seconde fois pour 5 d’entre eux dans la dernière partie du texte de la Grande Image (H11, H12, H16, H26 et H46).

Les occurrences de 以 yǐ dans le Jugement

  • Yi n’apparaît jamais dans le texte du Jugement

Les occurrences de 以 yǐ dans le texte des Traits

  • Retranchant les 64 + 5 utilisations dans la Grande Image, le texte des traits comporte donc 92-69 = 23 occurrences de Yi dans le texte des traits
  • Il y a 2 traits où il est mentionné 2 fois : H11-4 et H54-3.
  • Le nombre de traits ou apparaît au moins une fois le mot Yi est donc 21 appartenant à un total de 15 hexagrammes (H04 , H07 , H09 , H11 , H12 , H14 , H15 , H17 , H23 , H24 , H44 , H50 , H54 , H56 , H62).
  • Remarquons un maximum de 4 apparitions pour chacun des hexagrammes 11 et 23. S’il n’est pas très surprenant de constater cette fréquence pour l’hexagramme 11 où « le Ciel et la Terre sont en relation », la présence accrue dans le texte des traits de H23 méritera que l’on se penche dessus ultérieurement… Autre remarque : H11 et H23 sont tous les deux des « calendaires » et correspondent respectivement aux mois de Mars et Novembre.
  • Détaillons pour finir le nombre de 以 yǐ dans le texte des traits :
    • Premier trait : 8 (ou 10 selon que l’on compte ou non les deux occurrences au sein d’une même phrase)
    • Second trait : 2
    • Troisième trait : 1
    • Quatrième trait : 3
    • Cinquième trait : 6
    • Sixième trait : 1

3 – Selon les principaux traducteurs français

On distingue quatre grands groupes de traductions :

  • ainsi, c’est ainsi que, en
  • cela, en cela, par là
  • en qualité de, en tant que
  • grâce à

Pour une analyse ou des comparaisons plus détaillées vous pouvez utiliser la page spécifique dédiée au caractère.

4 – Selon les dictionnaires

  • Leçons étymologiques de Wieger

– Caractère très ancien, figurant une exhalaison, la vertu qui sort d’un objet, son action, son efficacité, son usage.

– Par extension, usage jusqu’à épuisement, cessation, finir, ne plus être, passé.

  • Chinese Etymology

– Pictogramme d’une bouche, exprimant un son.

– Signification : par, au moyen de.

  • Dictionnaire Couvreur

– Se servir de, employer, par le moyen de, par ce moyen.
Avoir, posséder, jouir de.
– User des droits ou de l’autorité de, agir en qualité de, agir de la même manière que.
– Cause, motif, à cause de, cause de cela, pour ce motif.
– Afin de, dans le but de.
Parce que.
– Partir de, commencer,
– Considérer, avoir égard à, tenir compte de, en comparaison de, d’après, selon.
– Particule qui précède ou suit le régime soit direct soit indirect d’un verbe, et peut ordinairement être traduite par employer, prendre.
– Le régime marqué par cette particule est quelquefois un pronom sous-entendu.
– Cesser.
– Trop.

  • Dictionnaire Ricci

• Employer; se servir de ; au moyen de : employer à ; utiliser pour ; jouir de
• Marque du complément direct désignant l’objet dont on dispose, en général avec l’idée de donner; conserver, annoncer, enseigner ou échanger
• Avoir pour ou considérer comme ; il y a ; il y en a
• Au nom de ; au titre de ; en qualité de
• Penser que ; estimer que ; considérer que
• Agir ; se comporter ; faire ; s’occuper à
• À cause de ; du fait de ; raison; bien fondé ; cause ; (causal) pour ; alors ; dans ce cas ; donc; c’est pourquoi ; de ; à partir de ; depuis ; s’appuyer sur; se référer à
• Afin de ; dans le but de ; pour ; dessein
• Avec ; en compagnie de ; à la tête de ; conduire ; guider
• En comparaison de ; comme ; pareillement à ; ainsi ; de cette manière.
• Et ; et aussi ; et alors ; mais ; ou ; en même temps ; avec ; de plus ; en outre
• Selon ; en fonction de ; si ; à supposer que
• En égard à
• Estimer que ; penser que ; considérer comme
• S’étendre à ; atteindre ; en arriver à ; jusqu’à ; au point que
• Particule précédant des mots de temps ou de lieu pour former des locutions prépositionnelles postposées
• Particule reliant des verbes comme pouvoir, suffire, être facile, etc., à leur complément
• pour marquer une simultanéité ; à (tel moment) ; Durant ; pendant
• À un degré excessif ; trop ; très ; extrêmement ; encore plus
• Cesser ; s’arrêter ; se conclure de telle façon ; finir ; arrêter
• Déjà
• À (tel moment; telle date) ; en (telle année) ; lors de
• Cela ; ceci ; ce ; son
• Pouvoir ; être capable de
• Qui ? quel ? où ?
• Homme n’ayant pas de travail stable
• Partir de
• Permettre à quelqu’un de
• Seulement

Conclusion provisoire

On constate donc l’énorme variété des possibilités de traduction. Le point commun à la plupart d’entre elles semble être une idée d’enchaînement, de lien causal, déductif ou d’une identité entre deux termes…

Mais… (Introduction 2)

J’ai posé 以 yǐ comme mot-pivot de la Grande Image : la question de Georges est donc tout-à-fait légitime…

…Mais il m’est impossible à ce stade de notre étude de la Grande Image de proposer une traduction sérieuse de 以 yǐ.

Ce mot-pivot est la colonne vertébrale de la Grande Image, son axe ; il en définit l’orientation, le sens général. En retour cette colonne vertébrale, comme tout squelette, est portée par la dynamique musculaire et l’équilibre respiratoire du corps du texte qui l’entoure : sans ces supports vivants le squelette est inanimé et s’effondre.

Nous verrons prochainement qu’un choix important est à opérer dans l’intention générale que nous supposons à la Grande Image et surtout s’il est envisageable d’infléchir la traduction des textes qui nous ont été transmis.

Soulevons légèrement le voile : le point central semble être l’usage que nous souhaitons faire du mot « ainsi » :

 

Subordination analogique à un modèle pseudo-naturel ?

ou

Libération de l’imagination et rajeunissement du monde par la métaphore ?

 

 

Les ordinateurs sont inutiles : ils ne savent que donner des réponses.
Pablo Picasso