Analogie, Conformité et Conséquence

De nombreux systèmes divinatoires fonctionnent sur le principe de la réduction par congruence d’une grande quantité de possibles en un ensemble réduit et prédéterminé de situations. Comme dans les rites sacrificiels ce sont bien souvent les restes qui, effets de brûlage ou classe de reste par modulo, font sens ; comme à la chasse les traces d’un passage répété ouvrent à un profit futur.
 
Le Yi Jing s’appuie lui aussi sur l’analogie (« ce qui se ressemble fonctionne de même »), mais il étend la correspondance au comportement nécessaire : ce qui convient, vient avec, marche sur les traces, conduit ainsi à ce qui convenable.
 
 ruò  » comme  » possède ces trois notions : ressemblance, convenable, conséquence.

https://www.wen.fr/dictionnaire/05595.pdf