Les graphies sur ossements qui sont à l’origine de kǎn montrent qiǎn une « ouverture dans la terre, une fosse » contenant des sortes de pieu au milieu de laquelle se trouve ce que certains interprètent comme une forme primaire de niú « bœuf » (mais qui pourrait aussi être une proie sauvage ou un chien).