Dans de nom­breuses civi­li­sa­tions le mariage per­met de main­te­nir de bonnes rela­tions entre voi­sins.

L’as­so­cia­tion des deux com­po­sants per­met de déchif­frer mèi très sim­ple­ment : pas encore femme.

L’u­sage étant de marier la fille aînée en pre­mier, le terme en vint à dési­gner celle qui doit patien­ter le plus, pas encore à marier : la sœur cadette.