C’est avec une très grand impatience que j’attendais la parution de “Unearthing the Changes”. Le dernier ouvrage d’Edward L. Shaugnessy vient d’être enfin édité par Columbia University Press. L’objet-livre lui-même est à la hauteur de son contenu : couverture rigide, 400 pages cousues d’un papier magnifique, sans parler de la finesse de la police et la qualité de l’impression.

1a

E.L. Shaughnessy est un spécialiste de renommée mondiale des textes de la Chine ancienne issus de l’archéologie, et des traditions littéraires dans lesquelles ils sont nés.

Il combine ces domaines d’expertise lors de ses recherches, mais les enseigne séparément, proposant ainsi des séminaires sur les inscriptions oraculaires sur os, bronze ou rouleaux de bambou, mais aussi des cours sur le Yi Jing, le Shi Jing et le Shang shu. Ses domaines de prédilection restent sans aucun doute les inscriptions sur bronze et le Zhou Yi.

Ces dernières décennies, trois manuscrits en rapport avec le Yi Jing ont été retrouvés :

  • Le premier – le Zhou Yi du Musée de Shanghai – date d’environ 300 av. J.-C. et nous apporte de nombreuses précisions sur le texte initialement mis en circulation.
  • Le Gui Cang expose une ancienne tradition de divination chinoise basée sur des hexagrammes similaires à ceux du Yi Jing. En 1993 , deux manuscrits ont été trouvés à Wangjiatai dans une tombe du troisième siècle avant notre ère. Ils contiennent des citations quasiment identiques à celles du Gui Cang , apportant ainsi de nouvelles informations sur la pratique de la divination dans la Chine ancienne.
  • Et finalement le Fuyang Zhou Yi a été exhumé de la tombe de Xia Hou Zao , seigneur de Ruyin , décédé en 165 avant notre ère. Chaque ligne de ce classique est suivie d’un ou plusieurs pronostics génériques correspondant à des phrases du Yi Jing, révélant ainsi sous un jour nouveau et très stimulant comment le texte a été élaboré et utilisé lors de l’interprétation de divinations .

2a

“Unearthing the Changes” nous présente en détail le contexte de la découverte et l’importance du Zhou Yi du Musée de Shanghai, du Wangjiatai Gui Cang et du Zhou Yi de Fuyang. La traduction complète des textes est incluse. Ces nouvelles preuves conduisent à une nouvelle histoire de l’écriture et de la transmission du Yi Jing au cours du premier millénaire avant notre ère.

L’importance du rôle de l’archéologie dans la recherche moderne sur le Classique des Changements est précisé dans le premier chapitre.

Montrant comment le texte a pris forme depuis une tradition populaire de divination, la découverte récente de ces manuscrits révèle l’importance de la dimension religieuse dans son évolution.

Table des matières
x- Préface
1- Deviner le passé devinant l’avenir: l’archéologie et la redécouverte du Classique des Changements
2- Contexte, contenu, et Importance du manuscrit Zhou Yi du Musée de Shanghai
3- Traduction du manuscrit Zhou Yi du Musée de Shanghai
4- Les manuscrits sur rouleaux de bambou Wangjiatai de Gui Cang
5- Traduction des fragments du Gui Cang
6- Le manuscrit Fuyang Zhou Yi
7- Traduction du manuscrit Fuyang Zhou Yi
x- Conclusions et Conjectures

ISBN: 978-0-231-16184-8 Unearthing the Changes

Colloque Djohi «Pr Shaughnessy»

CRÉDITS IMAGES (dans l’ordre d’affichage) : Columbia University Press / Alain Leroy.