21
噬嗑
Shì kè
Mordre fermement

Jugement

shì   hé   hēng   lì   yòng   yù
  shì     hé   
mordre ; fermer
  hēng  
croissance
   lì     yòng     yù   
profitable ; employer ; procès

Structure du Jugement

L’hexagramme 21 est constitué d’autant de traits yang que de traits yin.
Il est précédé du 20 觀 guān « Regarder », et suivi du 22 賁 bì « Grâce » (ils appartiennent à la même paire).
Son Opposé est 48 le gua 井 jǐng « Puits ».
Son hexagramme Nucléaire est 39 l’hexag. 蹇 jiǎn « Obstruction ».
Le trait maître est le cinquième.
La seule Formule Mantique présente dans ce chapitre est : 亨利用 hēng lì yòng

Trait du bas

jù   jiào   miè   zhǐ   wú   jiù
   jù     jiào  
chausser ; entrave
Chaussés d’entraves,
  miè    zhǐ  
anéantir ; orteil
les pieds sont anéantis.
   wú     jiù  
pas ; faute
Pas de faute.

Structure du Trait 1

Le premier trait représente en général l’entrée dans la situation ou ce qui est tout en bas.
S’agissant d’un trait yang à un rang impair, il est donc renforcé.
Il est à la base du trigramme ☳ 震 zhèn correspondant à l’élément 雷 léi « Tonnerre ».
Son Dérivé est H35 l’hexagramme 晉 jìn « Progresser ».
La seule Formule Mantique présente dans ce chapitre est : 无咎 wú jiù

Second Trait

shì   fū   miè   bí   wú   jiù
  shì     fū   
mordre ; peau
Mordre la peau,
  miè     bí   
anéantir ; nez
le nez est anéanti.
   wú     jiù  
pas ; faute
Pas de faute.

Structure du Trait 2

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’intérieur. Il représente en général le pouvoir d’application de ce qui est nécessaire ou décidé.
S’agissant d’un trait yin à un rang pair, il est donc renforcé, et sa centralité augmente encore ce renforcement.
Il est au milieu du trigramme ☳ 震 zhèn correspondant à l’élément 雷 léi « Tonnerre » et à la base du trigramme ☶ 艮 gèn correspondant à l’élément 山 shān « Montagne ».
Son Dérivé est H38 l’hexagramme 睽 kuí « Divergence ».
La seule Formule Mantique présente dans ce chapitre est : 无咎 wú jiù

Troisième Trait

shì   xī   ròu   yù   dú   xiǎo   lìn   wú   jiù
  shì     xī     ròu  
mordre ; séchée ; viande séchée
   yù      dú   
tomber sur ; poison
tomber sur du poison.
  xiǎo    lìn  
petit ; gêne
   wú     jiù  
pas ; faute
Pas de faute.

Structure du Trait 3

Le troisième trait est le plus haut trait du bas. Il est le lieu ou le temps de passage vers le haut ou l’extérieur.
S’agissant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affaibli.
Il est au milieu du trigramme ☶ 艮 gèn correspondant à l’élément 山 shān « Montagne », au sommet du trigramme ☳ 震 zhèn correspondant à l’élément 雷 léi « Tonnerre » et à la base du trigramme ☵ 坎 kǎn correspondant à l’élément 水 shuǐ « Eau ».
Son Dérivé est H30 l’hexagramme 離 lí « Rayonner ».
Les Formules Mantiques utilisées dans ce texte sont : 吝 lìn ; 无咎 wú jiù

Quatrième Trait

shì   qián   zǐ   dé   jīn   shǐ   lì   jiān   zhēn   jí
  shì    qián     zǐ   
mordre ; sécher ; viande séchée non désossée
   dé     jīn    shǐ  
trouver ; métal jaune ; flèche
Trouver une flèche en bronze.
   lì     jiān    zhēn  
profitable ; difficultés ; présage
Présage de difficultés profitables.
   jí   
bon augure
Propice.

Structure du Trait 4

Le quatrième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de passage de la transmission vers le bas ou l’intérieur.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli.
Il est au milieu du trigramme ☵ 坎 kǎn correspondant à l’élément 水 shuǐ « Eau », au sommet du trigramme ☶ 艮 gèn correspondant à l’élément 山 shān « Montagne » et à la base du trigramme ☲ 離 lí correspondant à l’élément 火 huǒ « Feu ».
Son Dérivé est H27 l’hexagramme 頤 yí « Nourrir ».
Les Formules Mantiques utilisées dans ce texte sont : 利艱 lì jiān ; 貞吉 zhēn jí

Cinquième trait

shì   qián   ròu   dé   huáng   jīn   zhēn   lì   wú   jiù
  shì    qián    ròu  
mordre ; sécher ; viande séchée
   dé    huáng   jīn  
obtenir ; jaune ; métal jaune
  zhēn     lì   
présage ; danger
Présage de danger.
   wú     jiù  
pas ; faute
Pas de faute.

Structure du Trait 5

Le cinquième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’extérieur. Il représente le pouvoir de décision ou d’inspiration.
Il est le trait maître de l’hexagramme.
S’agissant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affaibli, mais sa centralité compense cet affaiblissement.
Il est au milieu du trigramme ☲ 離 lí correspondant à l’élément 火 huǒ « Feu » et au sommet du trigramme ☵ 坎 kǎn correspondant à l’élément 水 shuǐ « Eau ».
Son Dérivé est H25 l’hexagramme 無妄 wú wàng « Sans désordre ».
Les Formules Mantiques utilisées dans ce texte sont : 貞厲 zhēn lì ; 无咎 wú jiù

Trait du haut

hé   jiào   miè   ěr   xiōng
   hé     jiào  
porter sur ses épaules ; entrave
Épaules entravées,
  miè     ěr   
anéantir ; oreille
les oreilles sont anéanties.
 xiōng 
fermeture
Innoportun.

Structure du Trait 6

Le dernier trait représente en général la sortie de la situation ou ce qui est tout en haut.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli.
Il est au sommet du trigramme ☲ 離 lí correspondant à l’élément 火 huǒ « Feu ».
Son Dérivé est H51 l’hexagramme 震 zhèn « Ebranlement ».
La seule Formule Mantique présente dans ce chapitre est : 凶 xiōng

Grande Image

léi   diàn   shì   hé   xiān   wáng   yǐ   míng   fá   chì   fǎ
  léi    diàn  
tonnerre ; éclair
Tonnerre/éclair.
  shì     hé   
mordre ; fermer
Mordre fermement.
  xiān    wáng     yǐ   
ancien ; roi ; ainsi
Ainsi les anciens rois,
  míng     fá   
discerner ; punir
en punissant avec discernement,
  chì     fǎ   
fixer par décret impérial ; loi
établissaient la loi.

Structure de la Grande Image

Les trigrammes absents sont ☷ 坤 kūn, ☴ 巽 xùn, ☱ 兌 duì, ☰ 乾 qián
Le personnage emblématique est : 先王 xiān wáng, les anciens rois (cette appellation est mentionnée aux hexagrammes 08, 16, 20, 21, 24, 25 et 59).