Définition de l’Hexagramme 48

tuàn

jǐng

puits

Puits.

gǎi yì bù gǎi jǐng

chan­ger • fief • pas • chan­ger • puits

Les villes changent, les puits ne changent pas.

wú sàng wú dé

pas • perdre • pas • obte­nir

Ni perte ni gain.

wàng lái jǐng jǐng

aller • venir • puits • puits

Aller et venir régu­liè­re­ment.

qì zhì

arri­ver à • arri­ver

Presque arri­vé.

yì wèi yù jǐng

si • à venir • corde • puits

Si la corde n’est pas encore dans le puits,

léi qí píng

bri­ser • son • cruche

bri­ser sa cruche.

xiōng

fer­me­ture

Inop­por­tun.


Struc­ture de l’Hexa­gramme 48

L’hexa­gramme 48 est consti­tué d’au­tant de traits yang que de traits yin.
Il est pré­cé­dé de H47 困 kùn “Encer­cler” (ils appar­tiennent à la même paire), et sui­vi de H49 革 gé “Muer”.
Son Oppo­sé est H21 噬嗑 shì kè “Mordre fer­me­ment”.
Son hexa­gramme Nucléaire est H38 睽 kuí “Diver­gence”.
Le trait maître est le cin­quième.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 凶 xiōng.

Inter­pré­ta­tion

La sta­bi­li­té découle de l’ac­cès à des res­sources fiables et du main­tien d’une régu­la­ri­té dans les actions. Anti­ci­per les obs­tacles en conso­li­dant et garan­tis­sant cet accès aide à contrer les per­tur­ba­tions dès leur appa­ri­tion. L’u­ti­li­sa­tion judi­cieuse de ces res­sources, grâce à une orga­ni­sa­tion effi­cace et à la col­la­bo­ra­tion, favo­ri­se­ra le déve­lop­pe­ment sain de cha­cun.

Six au Début

初 六 chū liù

jǐng nì bù shí

puits • boue • pas • consom­mer

Un puits boueux n’est pas consom­mable.

jiù jǐng wú qín

vieux • puits • pas • gibier

Un vieux puits est sans ani­maux.


Struc­ture du Trait du Bas

Le pre­mier trait repré­sente en géné­ral l’en­trée dans la situa­tion ou ce qui est tout en bas.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 48.
Il est à la base du tri­gramme ☴ 巽 xùn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 風 fēng “Vent”.
Son Déri­vé est H5 l’hexa­gramme 需 xū “Attendre”.
Aucune For­mule Man­tique.…

Inter­pré­ta­tion

S’ac­cro­cher à des idées dépas­sées ou à des points de vue deve­nus inap­pro­priés conduit à une dimi­nu­tion de la qua­li­té et de la per­ti­nence des échanges. Il est essen­tiel de se tour­ner vers des visions plus modernes et vivantes pour revi­ta­li­ser les liens et amé­lio­rer les résul­tats. Accep­ter le chan­ge­ment et accueillir de nou­velles idées encou­ragent la sou­plesse et le déve­lop­pe­ment dans un monde en per­pé­tuelle évo­lu­tion.

Petite Image du Trait du Bas

jǐng nì bù shí

puits • boue • pas • man­ger

Un puits boueux n’est pas consom­mable.

xià yǐ

sous • aus­si

Etre en bas

jiù jǐng wú qín

vieux • puits • pas • gibier

Un vieux puits est sans ani­maux.

shí shě yǐ

moment • renon­cer • aus­si

Moment d’a­ban­don.

Neuf en Deux

九 二 jiǔ èr

jǐng gǔ shè fù

puits • val­lée • tirer (à l’arc) • carpe

Au creux du puits on tire à l’arc sur des carpes.

wèng bì lòu

cruche • se dété­rio­rer • fuir

La cruche abi­mée fuit.


Struc­ture du Deuxième Trait

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’in­té­rieur. Il repré­sente en géné­ral le pou­voir d’ap­pli­ca­tion de ce qui est néces­saire ou déci­dé.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 48, mais sa cen­tra­li­té com­pense cet affai­blis­se­ment.
Il est au milieu du tri­gramme ☴ 巽 xùn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 風 fēng “Vent” et à la base du tri­gramme ☱ 兌 duì cor­res­pon­dant à l’élé­ment 澤 duó “Brume”.
Son Déri­vé est H39 l’hexa­gramme 蹇 jiǎn “Obs­truc­tion”.
Aucune For­mule Man­tique.…

Inter­pré­ta­tion

Ne pas uti­li­ser ses qua­li­tés de manière appro­priée entraîne une dimi­nu­tion de sa valeur et de son influence. Il est donc impor­tant de main­te­nir son enga­ge­ment et d’é­vi­ter le gas­pillage de res­sources pré­cieuses pour ren­for­cer sa contri­bu­tion et obte­nir des résul­tats signi­fi­ca­tifs.

Petite Image du Deuxième Trait

jǐng gǔ shè fù

puits • val­lée • tirer (à l’arc) • carpe

Au creux du puits on tire à l’arc sur des carpes.

wú yú yǐ

pas • et • aus­si

Pas de par­tage.

Neuf en Trois

九 三 jiǔ sān

jǐng xiè bù shí

puits • net­toyer • pas • consom­mer

Le puits est net­toyé, mais pas potable.

wéi wǒ xīn cè

comme • mon • cœur • dou­leur

Cela rend mon cœur triste.

kě yòng jí

pou­voir • uti­li­ser • pui­ser

On peut s’en ser­vir et y pui­ser.

wáng míng

roi • cla­ri­fier

Un roi éclai­ré

bìng shòu qí fú

se joindre • rece­voir • son • bon­heur

en s’u­nis­sant par­vient au bon­heur.


Struc­ture du Troi­sième Trait

Le troi­sième trait est le plus haut trait du bas. Il est le lieu ou le temps de pas­sage vers le haut ou l’ex­té­rieur.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang impair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 48.
Il est au milieu du tri­gramme ☱ 兌 duì cor­res­pon­dant à l’élé­ment 澤 duó “Brume”, au som­met du tri­gramme ☴ 巽 xùn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 風 fēng “Vent” et à la base du tri­gramme ☲ 離 lí cor­res­pon­dant à l’élé­ment 火 huǒ “Feu”.
Son Déri­vé est H29 l’hexa­gramme 坎 kǎn “Appro­fon­dir”.
Aucune For­mule Man­tique.…

Inter­pré­ta­tion

Les talents et com­pé­tences sont réels mais ne sont pas tou­jours uti­li­sés à leur juste valeur. Igno­rer les oppor­tu­ni­tés et ne pas exploi­ter son plein poten­tiel, que ce soit pour soi ou pour autrui, peut mener à la frus­tra­tion et aux regrets. Il est donc pri­mor­dial de recher­cher des moyens de valo­ri­ser ces atouts de façon posi­tive et construc­tive, afin d’aug­men­ter les chances de suc­cès et d’en­ri­chir son envi­ron­ne­ment et soi-même.

Petite Image du Troi­sième Trait

jǐng xiè bù shí

puits • net­toyer • pas • man­ger

Le puits est net­toyé, mais pas potable.

xìng cè yǐ

agir • dou­leur • aus­si

Agir avec sin­cé­ri­té.

qiú wáng míng

recher­cher • roi • lumière

Recher­cher l’é­clair­cis­se­ment du roi,

shòu fú yǐ

accueillir • bon­heur • aus­si

en rece­voir des béné­dic­tions.

Six en Quatre

六 四 liù sì

jǐng zhòu

puits • maçon­ne­rie

Le puits est maçon­né.

wú jiù

pas • faute

Pas de faute.


Struc­ture du Qua­trième Trait

Le qua­trième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de pas­sage de la trans­mis­sion vers le bas ou l’in­té­rieur.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang pair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 48.
Il est au milieu du tri­gramme ☲ 離 lí cor­res­pon­dant à l’élé­ment 火 huǒ “Feu”, au som­met du tri­gramme ☱ 兌 duì cor­res­pon­dant à l’élé­ment 澤 duó “Brume” et à la base du tri­gramme ☵ 坎 kǎn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 水 shuǐ “Eau”.
Son Déri­vé est H28 l’hexa­gramme 大過 dà guò “Grand dépas­se­ment”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 无咎 wú jiù.

Inter­pré­ta­tion

Se concen­trer sur son déve­lop­pe­ment per­son­nel et la conso­li­da­tion de ses com­pé­tences et res­sources est fon­da­men­tal. Bien que cela puisse sem­bler ne pas contri­buer direc­te­ment au bien com­mun dans l’im­mé­diat, c’est une étape indis­pen­sable pour se pré­pa­rer à offrir des contri­bu­tions plus signi­fi­ca­tives à l’a­ve­nir.

Petite Image du Qua­trième Trait

jǐng zhòu wú jiù

puits • maçon­ne­rie • pas • faute

Le puits est maçon­né. Pas de faute.

xiū jǐng yǐ

arran­ger • puits • aus­si

Répa­rer le puits.

Neuf en Cinq

九 五 jiǔ wǔ

jǐng liè hán quán

puits • lim­pide • frais • source

Le puits lim­pide est une source fraîche.

shí

consom­mer

Consom­mer.


Struc­ture du Cin­quième Trait

Le cin­quième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’ex­té­rieur. Il repré­sente le pou­voir de déci­sion ou d’ins­pi­ra­tion.
Il est le trait maître de l’hexa­gramme.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang impair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 48, et sa cen­tra­li­té aug­mente encore ce ren­for­ce­ment.
Il est au milieu du tri­gramme ☵ 坎 kǎn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 水 shuǐ “Eau” et au som­met du tri­gramme ☲ 離 lí cor­res­pon­dant à l’élé­ment 火 huǒ “Feu”.
Son Déri­vé est H46 l’hexa­gramme 升 shēng “Crois­sance”.
Aucune For­mule Man­tique.…

Inter­pré­ta­tion

Votre luci­di­té et vos atouts per­son­nels sont prêts à être mis au ser­vice des autres, favo­ri­sant ain­si le pro­grès et la réus­site par­ta­gés. Contri­buer à l’é­pa­nouis­se­ment de votre entou­rage nour­ri­ra et pré­ser­ve­ra, en retour, vos propres qua­li­tés.

Petite Image du Cin­quième Trait

hán quán zhī shí

frais • source • son • man­ger

Une source fraîche et potable.

zhōng zhèng yǐ

au centre • cor­rect • aus­si

Cor­rect et cen­tral.

Six Au-Dessus

上 六 shàng liù

jǐng shōu

puits • rece­voir

Le puits recueille.

wù mù yǒu fú

ne pas • cou­vrir • y avoir • confiance

Ne pas le cou­vrir ; avoir confiance.

yuán jí

ori­gi­nel • bon augure

Fon­da­men­ta­le­ment pro­pice.


Struc­ture du Trait du Haut

Le der­nier trait repré­sente en géné­ral la sor­tie de la situa­tion ou ce qui est tout en haut.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang pair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 48.
Il est au som­met du tri­gramme ☵ 坎 kǎn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 水 shuǐ “Eau”.
Son Déri­vé est H57 l’hexa­gramme 巽 xùn “Se confor­mer”.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 有孚 yǒu fú ; 元吉 yuán jí.

Inter­pré­ta­tion

Le niveau de com­pré­hen­sion et de sagesse que vous avez atteint vous habi­lite à les par­ta­ger libre­ment avec les autres. Votre sin­cé­ri­té et votre ouver­ture dans les inter­ac­tions ne man­que­ront pas d’ins­pi­rer confiance et admi­ra­tion, exer­çant une influence posi­tive sur votre entou­rage. Ce par­tage d’ex­pé­riences et de connais­sances contri­bue à un envi­ron­ne­ment enri­chi où cha­cun peut béné­fi­cier de votre pers­pec­tive éclai­rée.

Petite Image du Trait du Haut

yuán jí zài shàng

ori­gi­nel • bon augure • se trou­ver à • au-des­sus

Fon­da­men­ta­le­ment pro­pice en haut.

dà chéng yǐ

grand • par­ache­ver • aus­si

C’est une grande réa­li­sa­tion.

Grande Image

大 象 dà xiàng

mù shàng yǒu shuǐ

bois • au-des­sus • y avoir • eau

Au-des­sus du bois il y a l’eau.

jǐng

puits

Puits.

jūn zǐ yǐ láo mín quàn xiāng

noble • héri­tier • ain­si • pei­ner • peuple • aider • mutuel­le­ment

Ain­si le noble héri­tier encou­rage le peuple à l’en­traide.


Struc­ture de la Grande Image

L’hexa­gramme 48 est com­po­sé du tri­gramme ☴ 巽 xùn en bas et de ☵ 坎 kǎn en haut.Le tri­gramme nucléaire du bas est ☱ 兌 duì, celui du haut est ☲ 離 lí.Les tri­grammes absents de l’Hexa­gramme 48 sont ☷ 坤 kūn, ☶ 艮 gèn, ☳ 震 zhèn, ☰ 乾 qián.
Le per­son­nage emblé­ma­tique de l’Hexa­gramme 48 est : 君子 jūn zǐ, le noble héri­tier.

Inter­pré­ta­tion

Comme l’eau qui per­met au végé­tal de s’é­pa­nouir, sti­mu­ler l’en­tente et le sou­tien mutuel est fon­da­men­tal pour for­ger la confiance et enri­chir les rela­tions. Ren­for­cer un contexte où le bien com­mun est encou­ra­gé mène à une har­mo­nie amé­lio­rée, où chaque indi­vi­du contri­bue posi­ti­ve­ment au bien-être col­lec­tif, ren­for­çant ain­si les liens, l’ef­fi­cience géné­rale pour le déve­lop­pe­ment de cha­cun.

Hexagramme 48
Réfé­rences externes

Grand Dic­tion­naire Ric­ci

L’Hexa­gramme 48 selon WENGU

L’Hexa­gramme 48 selon SAOLIM

L’Hexa­gramme 48 selon YI JING LISE