jǐng   gǎi   yì   bù   gǎi   jǐng   wú   sàng   wú   dé   wàng   lái   jǐng   jǐng   qì   zhì   yì   wèi   yù   jǐng   léi   qí   píng   xiōng
…………………………..
  jǐng  
puits
  gǎi     yì      bù     gǎi    jǐng  
changer ; fief ; pas ; changer ; puits
   wú     sàng     wú      dé   
pas ; perdre ; pas ; obtenir
  wàng    lái    jǐng    jǐng  
aller ; venir ; puits ; puits
   qì     zhì     yì   
arriver à ; arriver ; si
  wèi     yù     jǐng  
pas encore ; corde ; puits
  léi     qí     píng  
briser ; son ; cruche
 xiōng 
fermeture

Analyse de la structure

L’hexagramme 48 est constitué d’autant de traits yang que de traits yin.
Il est précédé du 47 困 kùn « Encercler » (ils appartiennent à la même paire), et suivi du 49 革 gé « Muer ».
Son Opposé est 21 le gua 噬嗑 shì kè « Mordre fermement ».
Son hexagramme Nucléaire est 38 l’hexag. 睽 kuí « Divergence ».
Le trait maître est le cinquième.
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 凶 xiōng

Trait du bas

jǐng   nì   bù   shí   jiù   jǐng   wú   qín
…………………………..
  jǐng     nì   
puits ; boue
   bù     shí  
pas ; consommer
  jiù    jǐng     wú     qín  
vieux ; puits ; pas ; gibier

Analyse de la structure

Le premier trait représente en général l’entrée dans la situation ou ce qui est tout en bas.
S’agissant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affaibli.
Il est à la base du trigramme ☴ 巽 xùn correspondant à l’élément 風 fēng « Vent ».
Son Dérivé est H05 l’hexagramme 需 xū « Attendre ».

Second Trait

jǐng   gǔ   shè   fù   wèng   bì   lòu
…………………………..
  jǐng     gǔ   
puits ; vallée
  shè     fù   
tirer (à l’arc) ; carpe
  wèng     bì     lòu  
cruche ; se détériorer ; fuir

Analyse de la structure

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’intérieur. Il représente en général le pouvoir d’application de ce qui est nécessaire ou décidé.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli, mais sa centralité compense cet affaiblissement.
Il est au milieu du trigramme ☴ 巽 xùn correspondant à l’élément 風 fēng « Vent » et à la base du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme ».
Son Dérivé est H39 l’hexagramme 蹇 jiǎn « Obstruction ».

Troisième Trait

jǐng   xiè   bù   shí   wéi   wǒ   xīn   cè   kě   yòng   jí   wáng   míng   bìng   shòu   qí   fú
…………………………..
  jǐng    xiè  
puits ; nettoyer
   bù     shí  
pas ; consommer
  wéi     wǒ     xīn     cè   
comme ; mon ; cœur ; douleur
   kě     yòng     jí   
pouvoir ; utiliser ; puiser
  wáng    míng    bìng  
roi ; clarifier ; se joindre
  shòu     qí      fú   
recevoir ; son ; bonheur

Analyse de la structure

Le troisième trait est le plus haut trait du bas. Il est le lieu ou le temps de passage vers le haut ou l’extérieur.
S’agissant d’un trait yang à un rang impair, il est donc renforcé.
Il est au milieu du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme », au sommet du trigramme ☴ 巽 xùn correspondant à l’élément 風 fēng « Vent » et à la base du trigramme ☲ 離 lí correspondant à l’élément 火 huǒ « Feu ».
Son Dérivé est H29 l’hexagramme 坎 kǎn « Approfondir ».

Quatrième Trait

jǐng   zhòu   wú   jiù
…………………………..
  jǐng    zhòu  
puits ; maçonnerie
   wú     jiù  
pas ; faute
Pas de faute.

Analyse de la structure

Le quatrième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de passage de la transmission vers le bas ou l’intérieur.
S’agissant d’un trait yin à un rang pair, il est donc renforcé.
Il est au milieu du trigramme ☲ 離 lí correspondant à l’élément 火 huǒ « Feu », au sommet du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme » et à la base du trigramme ☵ 坎 kǎn correspondant à l’élément 水 shuǐ « Eau ».
Son Dérivé est H28 l’hexagramme 大過 dà guò « Grand dépassement ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 无咎 wú jiù

Cinquième trait

jǐng   liè   hán   quán   shí
…………………………..
  jǐng    liè  
puits ; limpide
  hán    quán  
frais ; source
  shí  
consommer

Analyse de la structure

Le cinquième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’extérieur. Il représente le pouvoir de décision ou d’inspiration.
Il est le trait maître de l’hexagramme.
S’agissant d’un trait yang à un rang impair, il est donc renforcé, et sa centralité augmente encore ce renforcement.
Il est au milieu du trigramme ☵ 坎 kǎn correspondant à l’élément 水 shuǐ « Eau » et au sommet du trigramme ☲ 離 lí correspondant à l’élément 火 huǒ « Feu ».
Son Dérivé est H46 l’hexagramme 升 shēng « Croissance ».

Trait du haut

jǐng   shōu   wù   mù   yǒu   fú   yuán   jí
…………………………..
  jǐng    shōu  
puits ; recevoir
   wù      mù   
ne pas ; couvrir
  yǒu     fú   
y avoir ; confiance
Avoir confiance.
  yuán     jí   
originel ; bon augure

Analyse de la structure

Le dernier trait représente en général la sortie de la situation ou ce qui est tout en haut.
S’agissant d’un trait yin à un rang pair, il est donc renforcé.
Il est au sommet du trigramme ☵ 坎 kǎn correspondant à l’élément 水 shuǐ « Eau ».
Son Dérivé est H57 l’hexagramme 巽 xùn « Se conformer ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 有孚 yǒu fú ; 元吉 yuán jí

Grande Image

mù   shàng   yǒu   shuǐ   jǐng   jūn   zǐ   yǐ   láo   mín   quàn   xiāng
…………………………..
   mù    shàng   yǒu    shuǐ  
bois ; au-dessus ; y avoir ; eau
Au-dessus du bois il y a l’eau.
  jǐng  
puits
Puits.
  jūn     zǐ      yǐ   
noble ; héritier ; ainsi
Ainsi le noble héritier
  láo    mín  
encourager ; peuple
encourage le peuple
  quàn   xiāng 
aider ; mutuellement
à l’entraide.

Analyse de la structure

Les trigrammes absents sont ☷ 坤 kūn, ☶ 艮 gèn, ☳ 震 zhèn, ☰ 乾 qián
Le personnage emblématique est : 君子 jūn zǐ, le noble héritier.