Définition de l’Hexagramme 20

tuàn

guàn

regar­der

Regar­der.

guàn ér bù jiàn

se laver les mains • et ain­si • pas • offrande

Effec­tuer l’a­blu­tion mais pas l’of­frande.

yǒu fú

y avoir • confiance

Avoir confiance.

yóng ruò

digne • comme

Res­ter digne.


Struc­ture de l’Hexa­gramme 20

Il y a dans l’hexa­gramme 20 deux fois plus de traits yin que de traits yang.
Il est pré­cé­dé de H19 臨 lín “Appro­cher” (ils appar­tiennent à la même paire), et sui­vi de H21 噬嗑 shì kè “Mordre fer­me­ment”.
Il s’a­git d’une figure calen­dé­rique cor­res­pon­dant à la période du 21 octobre.
Son Oppo­sé est H34 大壯 dà zhuàng “Grande force”.
Son hexa­gramme Nucléaire est H23 剝 bō “Ela­guer”.
Les traits maîtres sont le cin­quième et celui du haut.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 有孚 yǒu fú.

Inter­pré­ta­tion

La réflexion et l’ob­ser­va­tion atten­tives avant d’a­gir sont essen­tielles pour garan­tir l’ef­fi­ca­ci­té d’une déci­sion. Prendre de la hau­teur ou du recul per­met de mieux com­prendre les oppor­tu­ni­tés et les besoins, faci­li­tant ain­si la déter­mi­na­tion des actions à accom­plir ou les direc­tives les plus adap­tées. Cepen­dant, il est cru­cial que cette phase d’ob­ser­va­tion ne s’é­ter­nise pas et qu’elle débouche rapi­de­ment sur des actions concrètes. Sinon, on risque de tom­ber dans une contem­pla­tion sté­rile et impro­duc­tive.
Durant cette période d’an­ti­ci­pa­tion, main­te­nir une forte déter­mi­na­tion et un enga­ge­ment inébran­lable envers l’ob­jec­tif est vital. Cela inclut de res­ter confiant dans ses capa­ci­tés et de se rap­pe­ler la sen­sa­tion d’être à la hau­teur face aux défis.
Cette com­bi­nai­son de réflexion stra­té­gique et d’ac­tion déci­dée peut trans­for­mer des idées en inno­va­tions réus­sies et des plans en réus­sites tan­gibles. En fin de compte, c’est l’é­qui­libre entre pen­sée réflé­chie, obser­va­tion minu­tieuse, et action réso­lue qui est la clé pour concré­ti­ser effi­ca­ce­ment les idées et les objec­tifs.

Six au Début

初 六 chū liù

tóng guàn

enfant • regar­der

Regard d’enfant.

xiǎo rén wú jiù

petit • homme • pas • faute

L’homme petit est sans faute.

jūn zǐ lìn

noble • héri­tier • gêne

Pour le noble héri­tier, gêne.


Struc­ture du Trait du Bas

Le pre­mier trait repré­sente en géné­ral l’en­trée dans la situa­tion ou ce qui est tout en bas.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 20.
Il est à la base du tri­gramme ☷ 坤 kūn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 地 dì “Terre”.
Son Déri­vé est H42 l’hexa­gramme 益 yì “Aug­men­ter”.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 无咎 wú jiù ; 吝 lìn.

Inter­pré­ta­tion

Au com­men­ce­ment d’un nou­veau pro­jet ou d’une nou­velle entre­prise, il est judi­cieux de mar­quer un temps d’ar­rêt pour éva­luer le contexte et cher­cher des points de repère. Prendre un moment pour obser­ver et ana­ly­ser la situa­tion n’est pas seule­ment accep­table, mais éga­le­ment sage, car cela per­met d’é­vi­ter les erreurs nées de l’im­pru­dence ou d’un manque de matu­ri­té. Tou­te­fois, il est impor­tant que cette phase ini­tiale d’ob­ser­va­tion ne devienne pas un obs­tacle à l’ex­pres­sion des moti­va­tions pro­fondes ni un frein per­ma­nent qui empêche de choi­sir une direc­tion et de pas­ser à l’ac­tion. Il s’a­git de trou­ver un équi­libre entre une réflexion appro­fon­die et une action déter­mi­née, en tenant compte à la fois des cir­cons­tances exté­rieures et des aspi­ra­tions internes.

Petite Image du Trait du Bas

chū liù tóng guàn

début • six • enfant • regar­der

6 au début : Regard d’enfant.

xiǎo rén dào yǐ

petit • homme • voie • aus­si

c’est la voie de l’homme petit.

Six en Deux

六 二 liù èr

kuī guàn

épier • regar­der

Regar­der à la déro­bée.

lì nǔ zhēn

pro­fi­table • femme • constance

La constance fémi­nine est pro­fi­table.


Struc­ture du Deuxième Trait

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’in­té­rieur. Il repré­sente en géné­ral le pou­voir d’ap­pli­ca­tion de ce qui est néces­saire ou déci­dé.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang pair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 20, et sa cen­tra­li­té aug­mente encore ce ren­for­ce­ment.
Il est au milieu du tri­gramme ☷ 坤 kūn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 地 dì “Terre” et à la base du tri­gramme ☷ 坤 kūn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 地 dì “Terre”.
Son Déri­vé est H59 l’hexa­gramme 渙 huàn “Dis­per­sion”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 利女貞 lì nǔ zhēn.

Inter­pré­ta­tion

La per­sé­vé­rance, l’hu­mi­li­té et l’a­dap­ta­bi­li­té sont essen­tielles dans le contexte actuel. Il est cru­cial de déve­lop­per la capa­ci­té à voir au-delà de notre pers­pec­tive per­son­nelle et sub­jec­tive. En adop­tant une vision plus large, on devient capable de sai­sir la situa­tion dans sa tota­li­té, ce qui est indis­pen­sable pour une com­pré­hen­sion et une réac­tion adé­quates. Cela implique de trou­ver un équi­libre entre les points de vue externes – ceux des autres, de l’en­vi­ron­ne­ment, et des cir­cons­tances – et notre com­pré­hen­sion interne. En équi­li­brant ces pers­pec­tives dif­fé­rentes, on peut atteindre une approche plus glo­bale et effi­cace dans la réso­lu­tion de pro­blèmes et la prise de déci­sion.

Petite Image du Deuxième Trait

kuī guàn nǔ zhēn

obser­ver, épier • regar­der • femme • pré­sage

Regar­der à la déro­bée et constance fémi­nine.

yì kě chǒu yǐ

si • pou­voir • vil • aus­si

les deux peuvent être tout aus­si funestes.

Six en Trois

六 三 liù sān

退

guàn wǒ shēng jìn tuì

regar­der • mon • vie • avan­cer • recu­ler

Regar­der sa propre vie. Avan­cer, recu­ler.


Struc­ture du Troi­sième Trait

Le troi­sième trait est le plus haut trait du bas. Il est le lieu ou le temps de pas­sage vers le haut ou l’ex­té­rieur.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 20.
Il est au milieu du tri­gramme ☷ 坤 kūn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 地 dì “Terre”, au som­met du tri­gramme ☷ 坤 kūn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 地 dì “Terre” et à la base du tri­gramme ☶ 艮 gèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 山 shān “Mon­tagne”.
Son Déri­vé est H53 l’hexa­gramme 漸 jiàn “Pro­gres­ser gra­duel­le­ment”.
Aucune For­mule Man­tique.…

Inter­pré­ta­tion

La sagesse de baser les déci­sions sur les consé­quences poten­tielles de nos actions et com­por­te­ments est essen­tielle pour assu­rer des choix cohé­rents avec les impé­ra­tifs actuels et nos aspi­ra­tions à long terme. Une ana­lyse objec­tive et une com­pré­hen­sion fine de notre situa­tion indi­vi­duelle favo­risent un juge­ment avi­sé. Il est cru­cial d’é­va­luer les situa­tions en dépas­sant nos réac­tions émo­tion­nelles ou pré­ju­gés per­son­nels, en inté­grant de manière équi­li­brée les réa­li­tés externes et notre contexte propre. Adop­ter cette approche per­met de prendre des déci­sions qui sont non seule­ment judi­cieuses et conformes à nos prin­cipes et objec­tifs, mais aus­si adap­tées aux défis et oppor­tu­ni­tés du moment pré­sent.

Petite Image du Troi­sième Trait

guàn wǒ shēng

regar­der • mon • vie

Regar­der sa propre vie.

退

jìn tuì

avan­cer • recu­ler

Avan­cer, recu­ler :

wèi shī dào yǐ

à venir • perdre • voie • aus­si

ne pas se perdre en che­min.

Six en Quatre

六 四 liù sì

guàn guó zhī guāng

regar­der • pays • de • lumi­neux

Regar­der la splen­deur du royaume

lì yòng bīn yú wáng

pro­fi­table • se com­por­ter • hôte • comme • roi

Pro­fi­table d’ac­cep­ter l’ac­cueil du sou­ve­rain.


Struc­ture du Qua­trième Trait

Le qua­trième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de pas­sage de la trans­mis­sion vers le bas ou l’in­té­rieur.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang pair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 20.
Il est au milieu du tri­gramme ☶ 艮 gèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 山 shān “Mon­tagne”, au som­met du tri­gramme ☷ 坤 kūn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 地 dì “Terre” et à la base du tri­gramme ☴ 巽 xùn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 風 fēng “Vent”.
Son Déri­vé est H12 l’hexa­gramme 否 pǐ “Adver­si­té”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 利用 lì yòng.

Inter­pré­ta­tion

Occu­pant une posi­tion d’in­fluence, il est pri­mor­dial de res­ter gui­dé par un désir sin­cère de ser­vir l’in­té­rêt géné­ral, évi­tant les moti­va­tions égoïstes. Dis­tin­guer la valeur du rôle de l’im­por­tance de la per­sonne qui l’oc­cupe est essen­tiel. Le vrai défi est de gar­der son authen­ti­ci­té, refu­sant de deve­nir un simple ins­tru­ment sans sub­stance. Res­ter fidèle à ses valeurs et convic­tions, tout en exer­çant une influence posi­tive, est fon­da­men­tal. Cela requiert de résis­ter à la ten­ta­tion de se trans­for­mer en un porte-voix super­fi­ciel et de s’as­su­rer que son action et son influence s’a­lignent constam­ment avec le bien-être col­lec­tif et les prin­cipes éthiques.

Petite Image du Qua­trième Trait

guàn guó zhī guāng

regar­der • pays • son • lumi­neux

Consi­dé­rer la splen­deur du royaume :

shàng bīn yǐ

esti­mable • hôte • aus­si

valo­ri­ser un invi­té.

Neuf en Cinq

九 五 jiǔ wǔ

guàn wǒ shēng

regar­der • mon • vie

Consi­dé­rer ma vie.

jūn zǐ wú jiù

noble • héri­tier • pas • faute

Pour le noble héri­tier, pas de faute.


Struc­ture du Cin­quième Trait

Le cin­quième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’ex­té­rieur. Il repré­sente le pou­voir de déci­sion ou d’ins­pi­ra­tion.
Il est, avec le trait du haut, maître de l’Hexa­gramme 20.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang impair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 20, et sa cen­tra­li­té aug­mente encore ce ren­for­ce­ment.
Il est au milieu du tri­gramme ☴ 巽 xùn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 風 fēng “Vent” et au som­met du tri­gramme ☶ 艮 gèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 山 shān “Mon­tagne”.
Son Déri­vé est H23 l’hexa­gramme 剝 bō “Ela­guer”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 无咎 wú jiù.

Inter­pré­ta­tion

L’ob­ser­va­tion atten­tive de soi est essen­tielle pour main­te­nir un équi­libre inté­rieur et se libé­rer de pers­pec­tives obso­lètes. Cette intros­pec­tion per­met de mieux com­prendre ses propres moti­va­tions et actions, un pro­ces­sus par­ti­cu­liè­re­ment impor­tant si l’on est en posi­tion d’au­to­ri­té. Le risque est en effet de deve­nir exces­si­ve­ment auto­cen­tré, en se concen­trant uni­que­ment sur sa propre tra­jec­toire, et de faus­ser la per­cep­tion de son rôle et l’ef­fet réel de ses actions, au détri­ment des besoins et points de vue d’au­trui. D’où l’im­por­tance et d’une auto-éva­lua­tion rigou­reuse et régu­lière afin d’é­vi­ter ces écueils, et d’as­su­rer alors une conscience de soi bien équi­li­brée et une res­pon­sa­bi­li­té empa­thique envers les autres.

Petite Image du Cin­quième Trait

guàn wǒ shēng

regar­der • mon • vie

Consi­dé­rer ma vie,

guàn mín yǐ

regar­der • peuple • aus­si

c’est obser­ver le peuple.

Neuf Au-Dessus

上 九 shàng jiǔ

guàn qí shēng

regar­der • son • vie

Regar­der sa propre vie.

jūn zǐ wú jiù

noble • héri­tier • pas • faute

Pour le noble héri­tier, pas de faute.


Struc­ture du Trait du Haut

Le der­nier trait repré­sente en géné­ral la sor­tie de la situa­tion ou ce qui est tout en haut.
Il est, avec le cin­quième trait, maître de l’Hexa­gramme 20.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 20.
Il est au som­met du tri­gramme ☴ 巽 xùn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 風 fēng “Vent”.
Son Déri­vé est H8 l’hexa­gramme 比 bǐ “S’al­lier”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 无咎 wú jiù.

Inter­pré­ta­tion

L’ob­ser­va­tion cen­trée sur l’exa­men de son propre carac­tère est essen­tielle pour déter­mi­ner si l’on pos­sède les qua­li­tés requises par sa posi­tion. Une auto-éva­lua­tion hon­nête de ses valeurs, inten­tions et com­por­te­ments est cru­ciale pour évi­ter les erreurs ou les orien­ta­tions inap­pro­priées. Cette démarche favo­rise un haut niveau de conscience de soi et d’in­té­gri­té morale.
Tou­te­fois, il est impor­tant de veiller à ne pas tom­ber dans un per­fec­tion­nisme exces­sif ou une auto­cri­tique inap­pro­priée, car cela pour­rait nuire à la confiance en soi et à la capa­ci­té d’a­gir de manière construc­tive. Trou­ver un équi­libre entre une éva­lua­tion de soi réa­liste et une accep­ta­tion de ses imper­fec­tions per­met de main­te­nir une pers­pec­tive saine et de pro­mou­voir un déve­lop­pe­ment per­son­nel conti­nu sans entra­ver l’ac­tion posi­tive.

Petite Image du Trait du Haut

guàn qí shēng

regar­der • son • vie

Regar­der sa propre vie :

zhì wèi píng yǐ

volon­té • à venir • plaine • aus­si

les inten­tions ne sont pas encore équi­li­brées.

Grande Image

大 象 dà xiàng

fēng xìng dì shàng

vent • agir • terre • au-des­sus

Le vent agit au-des­sus de la terre.

guàn

regar­der

Regar­der.

xiān wáng yǐ xǐng fāng guàn mín shè jiào

ancien • roi • ain­si • visi­ter • région • regar­der • peuple • éta­blir • ensei­gner

Ain­si les anciens rois, visi­tant les régions, consi­dé­rant le peuple, éta­blis­saient l’enseignement.


Struc­ture de la Grande Image

L’hexa­gramme 20 est com­po­sé du tri­gramme ☷ 坤 kūn en bas et de ☴ 巽 xùn en haut.Le tri­gramme nucléaire du bas est ☷ 坤 kūn, celui du haut est ☶ 艮 gèn.Les tri­grammes absents de l’Hexa­gramme 20 sont ☵ 坎 kǎn, ☳ 震 zhèn, ☲ 離 lí, ☱ 兌 duì, ☰ 乾 qián.
Le per­son­nage emblé­ma­tique de l’Hexa­gramme 20 est : 先王 xiān wáng, les anciens rois (cette appel­la­tion est men­tion­née aux hexa­grammes 08, 16, 20, 21, 24, 25 et 59).

Inter­pré­ta­tion

L’i­mage du vent souf­flant au-des­sus de la terre, sym­bo­li­sant l’ob­ser­va­tion, sug­gère l’im­por­tance d’une éva­lua­tion minu­tieuse et appro­fon­die des cir­cons­tances. Cette ana­lyse détaillée per­met de com­prendre plei­ne­ment la situa­tion, menant à la pro­po­si­tion d’é­vo­lu­tions et de solu­tions éclai­rées et adap­tées. Ain­si, comme le vent qui par­court et com­prend l’é­ten­due de la terre, une obser­va­tion rigou­reuse et réflé­chie est essen­tielle pour prendre des déci­sions judi­cieuses et effi­caces.

Hexagramme 20
Réfé­rences externes

Grand Dic­tion­naire Ric­ci

L’Hexa­gramme 20 selon WENGU

L’Hexa­gramme 20 selon SAOLIM

L’Hexa­gramme 20 selon YI JING LISE