guàn   guàn   ér   bù   jiàn   yǒu   fú   yóng   ruò
…………………………..
  guàn    guàn  
regarder ; se laver les mains
   ér      bù     jiàn  
et ainsi ; pas ; offrande
  yǒu     fú     yóng    ruò  
avoir ; confiance ; digne ; se conformer

Analyse de la structure

Il y a dans l’hexagramme 20 deux fois plus de traits yin que de traits yang.
Il est précédé du 19 臨 lín « Approcher » (ils appartiennent à la même paire), et suivi du 21 噬嗑 shì kè « Mordre fermement ».
Il s’agit d’une figure calendérique correspondant à la période du 21 octobre
Son Opposé est 34 le gua 大壯 dà zhuàng « Grande force ».
Son hexagramme Nucléaire est 23 l’hexag. 剝 bō « Elaguer ».
Les traits maîtres sont le cinquième et celui du haut.
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 有孚 yǒu fú

Trait du bas

tóng   guàn   xiǎo   rén   wú   jiù   jūn   zǐ   lìn
…………………………..
  tóng    guàn  
enfant ; regarder
Regard d’enfant.
  xiǎo    rén     wú     jiù  
petit ; homme ; pas ; faute
  jūn     zǐ     lìn  
noble ; héritier ; gêne
Pour le noble héritier, gêne.

Analyse de la structure

Le premier trait représente en général l’entrée dans la situation ou ce qui est tout en bas.
S’agissant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affaibli.
Il est à la base du trigramme ☷ 坤 kūn correspondant à l’élément 地 dì « Terre ».
Son Dérivé est H42 l’hexagramme 益 yì « Augmenter ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 无咎 wú jiù ; 吝 lìn

Second Trait

kuī   guàn   lì   nǔ   zhēn
…………………………..
  kuī    guàn  
épier ; regarder
   lì      nǔ     zhēn  
profitable ; femme ; constance

Analyse de la structure

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’intérieur. Il représente en général le pouvoir d’application de ce qui est nécessaire ou décidé.
S’agissant d’un trait yin à un rang pair, il est donc renforcé, et sa centralité augmente encore ce renforcement.
Il est au milieu du trigramme ☷ 坤 kūn correspondant à l’élément 地 dì « Terre » et à la base du trigramme ☷ 坤 kūn correspondant à l’élément 地 dì « Terre ».
Son Dérivé est H59 l’hexagramme 渙 huàn « Dispersion ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 利女貞 lì nǔ zhēn

Troisième Trait

退
guàn   wǒ   shēng   jìn   tuì
…………………………..
  guàn     wǒ    shēng 
regarder ; mon ; vie
Regarder sa propre vie.
退
  jìn    tuì  
avancer ; reculer
Avancer, reculer.

Analyse de la structure

Le troisième trait est le plus haut trait du bas. Il est le lieu ou le temps de passage vers le haut ou l’extérieur.
S’agissant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affaibli.
Il est au milieu du trigramme ☷ 坤 kūn correspondant à l’élément 地 dì « Terre », au sommet du trigramme ☷ 坤 kūn correspondant à l’élément 地 dì « Terre » et à la base du trigramme ☶ 艮 gèn correspondant à l’élément 山 shān « Montagne ».
Son Dérivé est H53 l’hexagramme 漸 jiàn « Progresser graduellement ».

Quatrième Trait

guàn   guó   zhī   guāng   lì   yòng   bīn   yú   wáng
…………………………..
  guàn    guó    zhī   guāng 
regarder ; pays ; de ; lumineux
   lì     yòng    bīn     yú     wáng  
profitable ; se comporter ; hôte ; comme ; roi

Analyse de la structure

Le quatrième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de passage de la transmission vers le bas ou l’intérieur.
S’agissant d’un trait yin à un rang pair, il est donc renforcé.
Il est au milieu du trigramme ☶ 艮 gèn correspondant à l’élément 山 shān « Montagne », au sommet du trigramme ☷ 坤 kūn correspondant à l’élément 地 dì « Terre » et à la base du trigramme ☴ 巽 xùn correspondant à l’élément 風 fēng « Vent ».
Son Dérivé est H12 l’hexagramme 否 pǐ « Adversité ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 利用 lì yòng

Cinquième trait

guàn   wǒ   shēng   jūn   zǐ   wú   jiù
…………………………..
  guàn     wǒ    shēng 
regarder ; mon ; vie
  jūn     zǐ      wú     jiù  
noble ; héritier ; pas ; faute
Pour le noble héritier, pas de faute.

Analyse de la structure

Le cinquième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’extérieur. Il représente le pouvoir de décision ou d’inspiration.
Il est, avec le trait du haut, maître de l’hexagramme.
S’agissant d’un trait yang à un rang impair, il est donc renforcé, et sa centralité augmente encore ce renforcement.
Il est au milieu du trigramme ☴ 巽 xùn correspondant à l’élément 風 fēng « Vent » et au sommet du trigramme ☶ 艮 gèn correspondant à l’élément 山 shān « Montagne ».
Son Dérivé est H23 l’hexagramme 剝 bō « Elaguer ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 无咎 wú jiù

Trait du haut

guàn   qí   shēng   jūn   zǐ   wú   jiù
…………………………..
  guàn     qí    shēng 
regarder ; son ; vie
Regarder sa propre vie.
  jūn     zǐ      wú     jiù  
noble ; héritier ; pas ; faute
Pour le noble héritier, pas de faute.

Analyse de la structure

Le dernier trait représente en général la sortie de la situation ou ce qui est tout en haut.
Il est, avec le cinquième trait, maître de l’hexagramme.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli.
Il est au sommet du trigramme ☴ 巽 xùn correspondant à l’élément 風 fēng « Vent ».
Son Dérivé est H08 l’hexagramme 比 bǐ « S’allier ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 无咎 wú jiù

Grande Image

fēng   xìng   dì   shàng   guàn   xiān   wáng   yǐ   xǐng   fāng   guàn   mín   shè   jiào
…………………………..
  fēng    xìng     dì    shàng 
vent ; agir ; terre ; sur
Le vent agit au-dessus de la terre.
  guàn  
regarder
Regarder.
  xiān    wáng     yǐ   
ancien ; roi ; ainsi
Ainsi les anciens rois,
  xǐng    fāng  
visiter ; région
visitant les régions,
  guàn    mín  
regarder ; peuple
regardant le peuple,
  shè    jiào  
établir ; enseigner
établissaient l’enseignement.

Analyse de la structure

Les trigrammes absents sont ☵ 坎 kǎn, ☳ 震 zhèn, ☲ 離 lí, ☱ 兌 duì, ☰ 乾 qián
Le personnage emblématique est : 先王 xiān wáng, les anciens rois (cette appellation est mentionnée aux hexagrammes 08, 16, 20, 21, 24, 25 et 59).