51
Zhèn
Ebranlement

Jugement

zhèn   hēng   zhèn   lái   xì   xì   xiào   yán   yǎ   yǎ   zhèn   jīng   bǎi   lǐ   bù   sàng   bǐ   chang
  zhèn  
ébranlement
  hēng  
croissance
  zhèn    lái     xì      xì   
ébranlement ; survenir ; avoir peur ; avoir peur
  xiào    yán     yǎ      yǎ   
rire ; parler ; rire ; rire
  zhèn    jīng    bǎi     lǐ   
ébranlement ; effrayer ; cent ; cent lieues
   bù     sàng     bǐ    chang 
pas ; laisser tomber ; cuiller ; vin sacrificiel

Structure du Jugement

Il y a dans l’hexagramme 51 deux fois plus de traits yin que de traits yang.
Il est précédé du 50 鼎 dǐng « Chaudron », et suivi du 52 艮 gèn « Stabiliser » (ils appartiennent à la même paire).
Son Opposé est 57 le gua 巽 xùn « Se conformer ».
Son hexagramme Nucléaire est 39 l’hexag. 蹇 jiǎn « Obstruction ».
Le trait maître est celui du bas.
La seule Formule Mantique présente dans ce chapitre est : 亨 hēng

Trait du bas

zhèn   lái   xì   xì   hòu   xiào   yán   yǎ   yǎ   jí
  zhèn    lái     xì      xì   
ébranlement ; survenir ; avoir peur ; avoir peur
  hòu    xiào    yán     yǎ      yǎ   
suivre ; rire ; parler ; rire ; rire
   jí   
bon augure
Propice.

Structure du Trait 1

Le premier trait représente en général l’entrée dans la situation ou ce qui est tout en bas.
Il est le trait maître de l’hexagramme.
S’agissant d’un trait yang à un rang impair, il est donc renforcé.
Il est à la base du trigramme ☳ 震 zhèn correspondant à l’élément 雷 léi « Tonnerre ».
Son Dérivé est H16 l’hexagramme 豫 yù « Enthousiasme ».
La seule Formule Mantique présente dans ce chapitre est : 吉 jí

Second Trait

zhèn   lái   lì   yì   sàng   bèi   jī   yú   jiǔ   líng   wù   zhú   qī   rì   dé
  zhèn    lái  
ébranlement ; survenir
   lì   
danger
Danger
   yì     sàng    bèi  
cent millions ; perdre ; cauris
   jī      yú     jiǔ    líng  
gravir ; sur ; neuf ; colline
   wù     zhú  
ne pas ; poursuivre
   qī      rì      dé   
sept ; jour ; obtenir

Structure du Trait 2

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’intérieur. Il représente en général le pouvoir d’application de ce qui est nécessaire ou décidé.
S’agissant d’un trait yin à un rang pair, il est donc renforcé, et sa centralité augmente encore ce renforcement.
Il est au milieu du trigramme ☳ 震 zhèn correspondant à l’élément 雷 léi « Tonnerre » et à la base du trigramme ☶ 艮 gèn correspondant à l’élément 山 shān « Montagne ».
Son Dérivé est H54 l’hexagramme 歸妹 guī mèi « Mariage de la soeur cadette ».
La seule Formule Mantique présente dans ce chapitre est : 厲 lì

Troisième Trait

zhèn   sū   sū   zhèn   xìng   wú   shèng
  zhèn     sū      sū   
ébranlement ; reprendre force ; reprendre force
  zhèn    xìng  
ébranlement ; agir
   wú    shèng 
pas ; faute
Pas de faute.

Structure du Trait 3

Le troisième trait est le plus haut trait du bas. Il est le lieu ou le temps de passage vers le haut ou l’extérieur.
S’agissant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affaibli.
Il est au milieu du trigramme ☶ 艮 gèn correspondant à l’élément 山 shān « Montagne », au sommet du trigramme ☳ 震 zhèn correspondant à l’élément 雷 léi « Tonnerre » et à la base du trigramme ☵ 坎 kǎn correspondant à l’élément 水 shuǐ « Eau ».
Son Dérivé est H55 l’hexagramme 豐 fēng « Abondance ».
La seule Formule Mantique présente dans ce chapitre est : 无眚 wú shèng

Quatrième Trait

  zhèn    suì     nì   
ébranlement ; avancer ; boue

Structure du Trait 4

Le quatrième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de passage de la transmission vers le bas ou l’intérieur.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli.
Il est au milieu du trigramme ☵ 坎 kǎn correspondant à l’élément 水 shuǐ « Eau », au sommet du trigramme ☶ 艮 gèn correspondant à l’élément 山 shān « Montagne » et à la base du trigramme ☳ 震 zhèn correspondant à l’élément 雷 léi « Tonnerre ».
Son Dérivé est H24 l’hexagramme 復 fù « Revenir ».
Aucune Formule Mantique…

Cinquième trait

zhèn   wàng   lái   lì   yì   wú   sàng   yǒu   shì
  zhèn    wàng    lái  
ébranlement ; aller ; venir
   lì   
danger
Danger
   yì      wú     sàng  
prévoir ; pas ; perdre
  yǒu    shì  
y avoir ; faire

Structure du Trait 5

Le cinquième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’extérieur. Il représente le pouvoir de décision ou d’inspiration.
S’agissant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affaibli, mais sa centralité compense cet affaiblissement.
Il est au milieu du trigramme ☳ 震 zhèn correspondant à l’élément 雷 léi « Tonnerre » et au sommet du trigramme ☵ 坎 kǎn correspondant à l’élément 水 shuǐ « Eau ».
Son Dérivé est H17 l’hexagramme 隨 suí « Suivre ».
La seule Formule Mantique présente dans ce chapitre est : 厲 lì

Trait du haut

zhèn   suǒ   suǒ   shì   jué   jué   zhēng   xiōng   zhèn   bù   yú   qí   gōng   yú   qí   lín   wú   jiù   hūn   gòu   yǒu   yán
  zhèn    suǒ    suǒ  
ébranlement ; épuiser ; épuiser
  shì    jué    jué  
regarder ; effrayé ; effrayé
 zhēng  xiōng 
expédition ; fermeture
  zhèn     bù      yú      qí     gōng  
ébranlement ; pas ; se trouver à ; son ; en personne
   yú      qí     lín  
se trouver à ; son ; voisin
   wú     jiù  
pas ; faute
Pas de faute.
  hūn    gòu    yǒu    yán  
mariage ; mariage ; y avoir ; parler
On parle de mariage.

Structure du Trait 6

Le dernier trait représente en général la sortie de la situation ou ce qui est tout en haut.
S’agissant d’un trait yin à un rang pair, il est donc renforcé.
Il est au sommet du trigramme ☳ 震 zhèn correspondant à l’élément 雷 léi « Tonnerre ».
Son Dérivé est H21 l’hexagramme 噬嗑 shì kè « Mordre fermement ».
Les Formules Mantiques utilisées dans ce texte sont : 征凶 zhēng xiōng ; 无咎 wú jiù

Grande Image

jiàn   léi   zhèn   jūn   zǐ   yǐ   kǒng   jù   xiū   xǐng
  jiàn    léi  
coup sur coup ; tonnerre
Tonnerres coup sur coup.
  zhèn  
ébranlement
Ebranlement.
  jūn     zǐ      yǐ   
noble ; héritier ; ainsi
Ainsi le noble héritier,
  kǒng     jù   
crainte ; craindre
par la crainte,
  xiū    xǐng  
améliorer ; comprendre
améliore sa compréhension.

Structure de la Grande Image

Les trigrammes absents sont ☷ 坤 kūn, ☴ 巽 xùn, ☲ 離 lí, ☱ 兌 duì, ☰ 乾 qián
Le personnage emblématique est : 君子 jūn zǐ, le noble héritier.