dà   guò   dòng   náo   lì   yǒu   yōu   wàng   hēng
…………………………..
   dà     guò  
grand ; dépasser
  dòng    náo  
poutre faîtière ; ployer
La poutre faîtière ploie.
   lì     yǒu    yōu    wàng  
profitable ; avoir ; où ; aller
  hēng  
croissance

Analyse de la structure

Il y a dans l’hexagramme 28 deux fois plus de traits yang que de traits yin.
Il est précédé du 27 頤 yí « Nourrir » (ils appartiennent à la même paire), et suivi du 29 坎 kǎn « Approfondir ».
Son Opposé est 27 le gua 頤 yí « Nourrir ».
Son hexagramme Nucléaire est 01 l’hexag. 乾 qián « Elan créatif ».
Il est lui-même au cœur de la Famille Nucléaire constituée de H62 小過 xiǎo guò « Petit dépassement »., H56 旅 lǔ « Voyager »., H55 豐 fēng « Abondance ».et H30 離 lí « Rayonner »..
Les traits maîtres sont le second et le quatrième.
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 利有攸往 lì yǒu yōu wàng ; 亨 hēng

Trait du bas

jiè   yòng   bái   máo   wú   jiù
…………………………..
  jiè    yòng    bái    máo  
natte ; agir ; blanc ; jonc
   wú     jiù  
pas ; faute
Pas de faute.

Analyse de la structure

Le premier trait représente en général l’entrée dans la situation ou ce qui est tout en bas.
S’agissant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affaibli.
Il est à la base du trigramme ☴ 巽 xùn correspondant à l’élément 風 fēng « Vent ».
Son Dérivé est H43 l’hexagramme 夬 guài « Résolument ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 无咎 wú jiù

Second Trait

kū   yáng   shēng   tí   lǎo   fū   dé   qí   nǔ   qī   wú   bù   lì
…………………………..
   kū     yáng  
arbre desséché ; promouvoir
 shēng    tí   
naître ; rejeton
  lǎo     fū      dé   
vieux ; mari ; obtenir
   qí      nǔ      qī   
son ; femme ; épouse
   wú      bù      lì   
pas ; pas ; profitable
Rien qui ne soit profitable

Analyse de la structure

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’intérieur. Il représente en général le pouvoir d’application de ce qui est nécessaire ou décidé.
Il est, avec le quatrième trait, maître de l’hexagramme.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli, mais sa centralité compense cet affaiblissement.
Il est au milieu du trigramme ☴ 巽 xùn correspondant à l’élément 風 fēng « Vent » et à la base du trigramme ☰ 乾 qián correspondant à l’élément 天 tiān « Ciel ».
Son Dérivé est H31 l’hexagramme 咸 xián « Influencer ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 无不利 wú bù lì

Troisième Trait

dòng   náo   xiōng
…………………………..
  dòng    náo  
poutre faîtière ; fléchir
La poutre faîtière ploie.
 xiōng 
fermeture

Analyse de la structure

Le troisième trait est le plus haut trait du bas. Il est le lieu ou le temps de passage vers le haut ou l’extérieur.
S’agissant d’un trait yang à un rang impair, il est donc renforcé.
Il est au milieu du trigramme ☰ 乾 qián correspondant à l’élément 天 tiān « Ciel », au sommet du trigramme ☴ 巽 xùn correspondant à l’élément 風 fēng « Vent » et à la base du trigramme ☰ 乾 qián correspondant à l’élément 天 tiān « Ciel ».
Son Dérivé est H47 l’hexagramme 困 kùn « Encercler ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 凶 xiōng

Quatrième Trait

dòng   lóng   jí   yǒu   tā   lìn
…………………………..
  dòng    lóng  
poutre faîtière ; se rehausser
La poutre faîtière se redresse.
   jí   
bon augure
  yǒu     tā     lìn  
y avoir ; autre chose ; gêne

Analyse de la structure

Le quatrième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de passage de la transmission vers le bas ou l’intérieur.
Il est, avec le second trait, maître de l’hexagramme.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli.
Il est au milieu du trigramme ☰ 乾 qián correspondant à l’élément 天 tiān « Ciel », au sommet du trigramme ☰ 乾 qián correspondant à l’élément 天 tiān « Ciel » et à la base du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme ».
Son Dérivé est H48 l’hexagramme 井 jǐng « Puits ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 吉 jí ; 有吝 yǒu lìn

Cinquième trait

kū   yáng   shēng   huà   lǎo   fù   dé   qí   shì   fū   wú   jiù   wú   yù
…………………………..
   kū     yáng  
arbre desséché ; promouvoir
 shēng   huà  
naître ; fleur
  lǎo     fù      dé   
vieux ; épouse ; obtenir
   qí     shì     fū   
son ; jeune homme ; mari
   wú     jiù     wú      yù   
pas ; faute ; pas ; éloge

Analyse de la structure

Le cinquième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’extérieur. Il représente le pouvoir de décision ou d’inspiration.
S’agissant d’un trait yang à un rang impair, il est donc renforcé, et sa centralité augmente encore ce renforcement.
Il est au milieu du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme » et au sommet du trigramme ☰ 乾 qián correspondant à l’élément 天 tiān « Ciel ».
Son Dérivé est H32 l’hexagramme 恆 héng « Constance ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 无咎 wú jiù ; 无譽 wú yù

Trait du haut

guò   shè   miè   dǐng   xiōng   wú   jiù
…………………………..
  guò    shè  
dépasser ; traverser
  miè    dǐng  
submerger ; sommet de la tête
 xiōng 
fermeture
   wú     jiù  
pas ; faute
Pas de faute.

Analyse de la structure

Le dernier trait représente en général la sortie de la situation ou ce qui est tout en haut.
S’agissant d’un trait yin à un rang pair, il est donc renforcé.
Il est au sommet du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme ».
Son Dérivé est H44 l’hexagramme 姤 gòu « Rencontrer ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 凶 xiōng ; 无咎 wú jiù

Grande Image

zé   miè   mù   dà   guò   jūn   zǐ   yǐ   dú   lì   bù   jù   dùn   shì   wú   mèn
…………………………..
   zé     miè     mù   
brûme ; submerger ; arbre
La brume submerge l’arbre.
   dà     guò  
grand ; dépasser
Grand dépassement.
  jūn     zǐ      yǐ   
noble ; héritier ; ainsi
Ainsi le noble héritier,
   dú      lì      bù      jù   
seul ; s’établir ; pas ; craindre
ne craignant pas de s’établir dans la solitude,
  dùn    shì     wú     mèn  
se retirer ; monde ; pas ; être oppressé par la tristesse
se retirant du monde n’est pas oppressé par la tristesse.

Analyse de la structure

Les trigrammes absents sont ☷ 坤 kūn, ☶ 艮 gèn, ☵ 坎 kǎn, ☳ 震 zhèn, ☲ 離 lí
Le personnage emblématique est : 君子 jūn zǐ, le noble héritier.