Définition de l’Hexagramme 1

tuàn

qián

vigueur

Acti­ver

yuán hēng lì zhēn

ori­gi­nel • crois­sance • pro­fi­table • pré­sage

le prin­cipe ini­tial est pros­père, la constance est pro­fi­table.


Struc­ture de l’Hexa­gramme 1

L’hexa­gramme 1 est entiè­re­ment consti­tué de traits yang.
Il est sui­vi de H2 坤 kūn “Elan récep­tif” (ils appar­tiennent à la même paire).
Il s’a­git d’une figure calen­dé­rique cor­res­pon­dant à la période du sol­stice d’été.
Son Oppo­sé est H2 坤 kūn “Elan récep­tif”.
Son hexa­gramme Nucléaire est H1 乾 qián “Elan créa­tif”.
Il est lui-même au cœur de la Famille Nucléaire consti­tuée de H28 大過 dà guò “Grand dépas­se­ment”, H28 姤 gòu “Ren­con­trer”, H28 夬 guài “Réso­lu­ment“et H28 乾 qián “Elan créa­tif”.
Le trait maître est le cin­quième.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 元亨 yuán hēng ; 利貞 lì zhēn.

Inter­pré­ta­tion

La force créa­trice, source pri­mor­diale de toute chose, se mani­feste en nous lorsque nous pre­nons l’i­ni­tia­tive de lan­cer ou d’ins­pi­rer de nou­veaux pro­jets. Pour exploi­ter plei­ne­ment cette éner­gie, une per­sé­vé­rance active et constante est essen­tielle. Tous les poten­tiels, bien qu’exis­tant déjà en germe, requièrent un enga­ge­ment sou­te­nu pour leur épa­nouis­se­ment. Ain­si, lors­qu’un jar­di­nier a plan­té une graine, il doit la nour­rir et l’en­tre­te­nir. De la même façon, nous devons culti­ver nos germes créa­tifs pour qu’ils atteignent leur pleine enver­gure, nous per­met­tant de récol­ter les fruits de notre tra­vail et d’en assu­rer la péren­ni­té.

Neuf au Début

初 九 chū jiǔ

qián lóng

(se) cacher • dra­gon

Dra­gon caché.

wù yòng

ne pas • agir

Ne pas agir.


Struc­ture du Trait du Bas

Le pre­mier trait repré­sente en géné­ral l’en­trée dans la situa­tion ou ce qui est tout en bas.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang impair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 1.
Il est à la base du tri­gramme ☰ 乾 qián cor­res­pon­dant à l’élé­ment 天 tiān “Ciel”.
Son Déri­vé est H44 l’hexa­gramme 姤 gòu “Ren­con­trer”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 勿用 wù yòng.

Inter­pré­ta­tion

Il n’est pas encore temps de se dévoi­ler : agir main­te­nant serait pré­ci­pi­té. En res­tant en retrait, à l’a­bri de l’in­fluence du juge­ment d’au­trui et de notre propre quête de recon­nais­sance, nous avons l’op­por­tu­ni­té d’ap­pro­fon­dir notre propre nature. Patien­ter serei­ne­ment jus­qu’à ce que les condi­tions deviennent favo­rables est la clé. Cette attente, loin des attentes et des pres­sions exté­rieures, doit s’ac­com­pa­gner d’une confiance en soi inébran­lable.

Petite Image du Trait du Bas

qián lóng wù yòng

(se) cacher • dra­gon • ne pas • agir

yáng zài xià yǐ

adret • se trou­ver à • sous • aus­si

Neuf en Deux

九 二 jiǔ èr

jiàn lóng zài tián

voir • dra­gon • dans • champ

Dra­gon visible dans le champ.

lì jiàn dà rén

pro­fi­table • voir • grand • homme

Il est pro­fi­table de se mon­trer un grand homme.


Struc­ture du Deuxième Trait

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’in­té­rieur. Il repré­sente en géné­ral le pou­voir d’ap­pli­ca­tion de ce qui est néces­saire ou déci­dé.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 1, mais sa cen­tra­li­té com­pense cet affai­blis­se­ment.
Il est au milieu du tri­gramme ☰ 乾 qián cor­res­pon­dant à l’élé­ment 天 tiān “Ciel” et à la base du tri­gramme ☰ 乾 qián cor­res­pon­dant à l’élé­ment 天 tiān “Ciel”.
Son Déri­vé est H13 l’hexa­gramme 同人 tóng rén “Se réunir entre sem­blables”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 利見大人 lì jiàn dà rén.

Inter­pré­ta­tion

Lorsque nos qua­li­tés per­son­nelles com­mencent à être recon­nues, il n’est pas for­cé­ment judi­cieux d’a­gir immé­dia­te­ment. Il peut être plus avan­ta­geux de faire preuve d’hu­mi­li­té et de cher­cher la com­pa­gnie de per­sonnes de même nature, mais de rang ou de sta­tut supé­rieurs. Leur influence et leur sagesse peuvent gran­de­ment contri­buer à notre équi­libre et à notre crois­sance. En leur pré­sence, nous appre­nons non seule­ment à valo­ri­ser nos propres acquis, mais aus­si à com­prendre l’im­por­tance de l’hu­mi­li­té et de l’ap­pren­tis­sage conti­nu.

Petite Image du Deuxième Trait

jiàn lóng zài tián

voir • dra­gon • se trou­ver à • champ

dé shī pǔ yǐ

conduite • déployer • grand, vaste, par­tout • aus­si

Neuf en Trois

九 三 jiǔ sān

jūn zǐ zhōng rì qián qián

noble • héri­tier • jus­qu’à la fin • jour • vigueur • vigueur

Le noble héri­tier jus­qu’à la fin du jour est vigou­reu­se­ment vigou­reux.

xī tì ruò lì

soir • vigi­lance • encore • dan­ger

Le soir il reste vigi­lant. Dan­ger.

wú jiù

pas • faute

Pas de faute.


Struc­ture du Troi­sième Trait

Le troi­sième trait est le plus haut trait du bas. Il est le lieu ou le temps de pas­sage vers le haut ou l’ex­té­rieur.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang impair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 1.
Il est au milieu du tri­gramme ☰ 乾 qián cor­res­pon­dant à l’élé­ment 天 tiān “Ciel”, au som­met du tri­gramme ☰ 乾 qián cor­res­pon­dant à l’élé­ment 天 tiān “Ciel” et à la base du tri­gramme ☰ 乾 qián cor­res­pon­dant à l’élé­ment 天 tiān “Ciel”.
Son Déri­vé est H10 l’hexa­gramme 履 lǔ “Mar­cher”.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 終日 zhōng rì ; 惕 tì ; 厲 lì ; 无咎 wú jiù.

Inter­pré­ta­tion

Face à des situa­tions ris­quées, il est cru­cial de main­te­nir une vigi­lance constante. Il faut per­sé­vé­rer dans nos efforts, tout en res­tant fidèles à nos prin­cipes et enga­ge­ments, et gar­der une concen­tra­tion inébran­lable sur nos objec­tifs, en évi­tant les dis­trac­tions et influences exté­rieures. Cepen­dant, même en période de calme, res­ter alerte et anti­ci­per les dan­gers poten­tiels est essen­tiel pour pré­ve­nir toute erreur. Cette vigi­lance constante, même en dehors des moments d’ac­ti­vi­té intense, est la clé pour navi­guer avec suc­cès dans un envi­ron­ne­ment incer­tain.

Petite Image du Troi­sième Trait

zhōng rì qián qián

à la fin • jour • vigueur • vigueur

fǎn fù dào yǐ

reve­nir • reve­nir • voie • aus­si

Neuf en Quatre

九 四 jiǔ sì

huò yuè zài yuān

peut-être • sau­ter • dans • abîmes

Peut-être s’élancer dans les abîmes.

wú jiù

pas • faute

Pas de faute.


Struc­ture du Qua­trième Trait

Le qua­trième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de pas­sage de la trans­mis­sion vers le bas ou l’in­té­rieur.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 1.
Il est au milieu du tri­gramme ☰ 乾 qián cor­res­pon­dant à l’élé­ment 天 tiān “Ciel”, au som­met du tri­gramme ☰ 乾 qián cor­res­pon­dant à l’élé­ment 天 tiān “Ciel” et à la base du tri­gramme ☰ 乾 qián cor­res­pon­dant à l’élé­ment 天 tiān “Ciel”.
Son Déri­vé est H9 l’hexa­gramme 小畜 xiǎo chù “Petit appri­voi­se­ment”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 无咎 wú jiù.

Inter­pré­ta­tion

Alors que nous nous éle­vons et nous lan­çons vers l’in­con­nu, il est cru­cial de res­ter humble et en accord pro­fond avec nos valeurs. Ain­si même dans une situa­tion incer­taine ou de tran­si­tion, se tenir avec humi­li­té face aux dif­fi­cul­tés per­met d’é­vi­ter toute erreur.

Petite Image du Qua­trième Trait

huò yuè zài yuān

peut-être • sau­ter • se trou­ver à • abîmes

jìn wú jiù yǐ

avan­cer • pas • faute • aus­si

Neuf en Cinq

九 五 jiǔ wǔ

fēi lóng zài tiān

voler • dra­gon • dans • ciel

Dra­gon volant dans le ciel.

lì jiàn dà rén

pro­fi­table • se mon­trer • grand • homme

Il est pro­fi­table de se mon­trer un grand homme.


Struc­ture du Cin­quième Trait

Le cin­quième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’ex­té­rieur. Il repré­sente le pou­voir de déci­sion ou d’ins­pi­ra­tion.
Il est le trait maître de l’hexa­gramme.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang impair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 1, et sa cen­tra­li­té aug­mente encore ce ren­for­ce­ment.
Il est au milieu du tri­gramme ☰ 乾 qián cor­res­pon­dant à l’élé­ment 天 tiān “Ciel” et au som­met du tri­gramme ☰ 乾 qián cor­res­pon­dant à l’élé­ment 天 tiān “Ciel”.
Son Déri­vé est H14 l’hexa­gramme 大有 dà yǒu “Grande pro­prié­té”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 利見大人 lì jiàn dà rén.

Inter­pré­ta­tion

Une fois qu’une per­sonne a acquis un cer­tain niveau de puis­sance et d’in­fluence, elle devient capable d’ac­com­plir des actions signi­fi­ca­tives et béné­fiques. Si cette per­sonne reste en har­mo­nie avec sa nature intrin­sèque et agit selon ses véri­tables inten­tions, elle attire natu­rel­le­ment des oppor­tu­ni­tés et des indi­vi­dus qui par­tagent sa vision. Lorsque des per­sonnes aux inten­tions simi­laires se ren­contrent, elles créent une syner­gie, tra­vaillant en har­mo­nie pour réus­sir col­lec­ti­ve­ment. Il est donc cru­cial de suivre sa propre voie avec confiance, en res­tant ali­gné avec ses valeurs et inten­tions. C’est ain­si que l’on attire des oppor­tu­ni­tés et des alliés qui sou­tiennent nos objec­tifs.

Petite Image du Cin­quième Trait

fēi lóng zài tiān

voler • dra­gon • se trou­ver à • ciel

dà rén cào yǐ

grand • homme • créer, fon­der, bâtir • aus­si

Neuf Au-Dessus

上 九 shàng jiǔ

kàng lóng yǒu huǐ

hau­tain • dra­gon • y avoir • regret

Dra­gon hau­tain. Il y aura des regrets.


Struc­ture du Trait du Haut

Le der­nier trait repré­sente en géné­ral la sor­tie de la situa­tion ou ce qui est tout en haut.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 1.
Il est au som­met du tri­gramme ☰ 乾 qián cor­res­pon­dant à l’élé­ment 天 tiān “Ciel”.
Son Déri­vé est H43 l’hexa­gramme 夬 guài “Réso­lu­ment”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 有悔 yǒu huǐ.

Inter­pré­ta­tion

L’ex­cès d’am­bi­tion, d’or­gueil ou de confiance en soi peut conduire à un éloi­gne­ment de sa véri­table essence et à l’a­dop­tion d’une atti­tude inap­pro­priée. Ce déca­lage entraîne sou­vent la perte de sa posi­tion authen­tique et la rup­ture de la connexion avec les autres. Outre­pas­ser les bornes de la réa­li­té et négli­ger l’hu­mi­li­té et la jus­tesse dans nos actions mène inévi­ta­ble­ment à des consé­quences fâcheuses.

Petite Image du Trait du Haut

kàng lóng yǒu huǐ

hau­tain • dra­gon • y avoir • regret

yíng bù kě jiǔ yǐ

rem­plir • pas • pou­voir • long­temps • aus­si

Tous les Traits

用 九 yòng jiǔ

jiàn qún lóng wú shǒu

voir • troupe • dra­gon • pas • tête

Une nuée de dra­gons appa­raît. Aucun ne pré­cède.

bon augure

Pro­pice.


Struc­ture pour Tous les Traits

Son Déri­vé est H2 l’hexa­gramme 坤 kūn “Elan récep­tif”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 吉 jí.

Inter­pré­ta­tion

Cette confi­gu­ra­tion, à la fois rare et puis­sante, entraîne des impli­ca­tions impor­tantes. Le pas­sage d’un état d’ac­tion dyna­mique et affir­mée à une pos­ture plus récep­tive et flexible sym­bo­lise une évo­lu­tion natu­relle et un équi­libre essen­tiel. Ce chan­ge­ment est le reflet de l’in­ter­con­nexion de toutes choses, où aucune ne cherche à domi­ner les autres. Il sug­gère une uni­té pro­fonde et un but com­mun, axé sur le ser­vice aux autres et la quête du bien com­mun, plu­tôt que sur la réa­li­sa­tion de des­seins égoïstes.

Petite Image pour Tous les Traits

yòng jiǔ

agir • neuf

tiān dé bù kě wéi shǒu yǐ

ciel • conduite • pas • pou­voir • comme • tête • aus­si

Grande Image

大 象 dà xiàng

tiān xìng jiàn

ciel • agir • vigou­reu­se­ment

Le ciel agit avec vigueur.

jūn zǐ yǐ zì qiáng bù xī

noble • héri­tier • ain­si • depuis • se ren­for­cer • pas • repos

Ain­si, le noble héri­tier se ren­force-t-il lui-même sans relâche.


Struc­ture de la Grande Image

L’hexa­gramme 1 est com­po­sé du tri­gramme ☰ 乾 qián en bas et de ☰ 乾 qián en haut.Le tri­gramme nucléaire du bas est ☰ 乾 qián, celui du haut est ☰ 乾 qián.Les tri­grammes absents de l’Hexa­gramme 1 sont ☷ 坤 kūn, ☶ 艮 gèn, ☵ 坎 kǎn, ☴ 巽 xùn, ☳ 震 zhèn, ☲ 離 lí, ☱ 兌 duì.
Le per­son­nage emblé­ma­tique de l’Hexa­gramme 1 est : 君子 jūn zǐ, le noble héri­tier.

Inter­pré­ta­tion

L’i­mage du ciel en mou­ve­ment, puis­sant et inces­sant, sym­bo­lise la dyna­mique de la force en action. Pour s’a­li­gner avec cette force, il est essen­tiel de se for­ti­fier et de per­sé­vé­rer dans une acti­vi­té constante. Ce fai­sant, nous ren­for­çons notre propre nature et éta­blis­sons notre carac­tère dans la durée. Comme le ciel qui ne cesse de chan­ger et d’é­vo­luer, nous devons éga­le­ment être inlas­sables dans notre quête de crois­sance per­son­nelle et de déve­lop­pe­ment.

Hexagramme 1
Réfé­rences externes

Grand Dic­tion­naire Ric­ci

L’Hexa­gramme 01 selon WENGU

L’Hexa­gramme 01 selon SAOLIM

L’Hexa­gramme 01 selon YI JING LISE