yí   zhēn   jí   guàn   yí   zì   qiú   kǒu   shí
…………………………..
   yí   
nourrir
Nourrir.
  zhēn     jí   
présage ; bon augure
  guàn     yí   
regarder ; nourrir
Observer ce qui nourrit
   zì     qiú    kǒu    shí  
soi-même ; rechercher ; bouche ; remplir

Analyse de la structure

Il y a dans l’hexagramme 27 deux fois plus de traits yin que de traits yang.
Il est précédé du 26 大畜 dà chù « Grand apprivoisement », et suivi du 28 大過 dà guò « Grand dépassement » (ils appartiennent à la même paire).
Son Opposé est 28 le gua 大過 dà guò « Grand dépassement ».
Son hexagramme Nucléaire est 02 l’hexag. 坤 kūn « Elan réceptif ».
Il est lui-même au cœur de la Famille Nucléaire constituée de H29 坎 kǎn « Approfondir »., H59 渙 huàn « Dispersion »., H60 節 jié « Tempérance ».et H61 中孚 zhōng fú « Juste confiance »..
Les traits maîtres sont le cinquième et celui du haut.
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 貞吉 zhēn jí

Trait du bas

shě   ěr   líng   guī   guàn   wǒ   duǒ   yí   xiōng
…………………………..
  shě     ěr     líng    guī  
renoncer ; votre ; magique ; tortue
  guàn     wǒ     duǒ     yí   
regarder ; mon ; remuer ; nourrir
 xiōng 
fermeture

Analyse de la structure

Le premier trait représente en général l’entrée dans la situation ou ce qui est tout en bas.
S’agissant d’un trait yang à un rang impair, il est donc renforcé.
Il est à la base du trigramme ☳ 震 zhèn correspondant à l’élément 雷 léi « Tonnerre ».
Son Dérivé est H23 l’hexagramme 剝 bō « Elaguer ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 凶 xiōng

Second Trait

diān   yí   fú   jīng   yú   qiū   yí   zhēng   xiōng
…………………………..
  diān     yí   
renverser ; nourrir
Renverser la nourriture.
   fú     jīng  
écart ; règle fondamentale
S’écarter des règles fondamentales.
   yú     qiū     yí   
sur ; monticule ; nourrir
 zhēng  xiōng 
expédition ; fermeture

Analyse de la structure

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’intérieur. Il représente en général le pouvoir d’application de ce qui est nécessaire ou décidé.
S’agissant d’un trait yin à un rang pair, il est donc renforcé, et sa centralité augmente encore ce renforcement.
Il est au milieu du trigramme ☳ 震 zhèn correspondant à l’élément 雷 léi « Tonnerre » et à la base du trigramme ☷ 坤 kūn correspondant à l’élément 地 dì « Terre ».
Son Dérivé est H41 l’hexagramme 損 sǔn « Diminuer ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 征凶 zhēng xiōng

Troisième Trait

fú   yí   zhēn   xiōng   shí   nián   wù   yòng   wú   yōu   lì
…………………………..
   fú      yí   
écart ; nourrir
S’écarter de la nourriture.
  zhēn   xiōng 
présage ; fermeture
  shí    nián     wù     yòng  
dix ; année ; ne pas ; agir
Pendant dix ans ne pas agir.
   wú     yōu     lì   
pas ; quelque chose ; profitable
Ce n’est pas quelque chose de profitable.

Analyse de la structure

Le troisième trait est le plus haut trait du bas. Il est le lieu ou le temps de passage vers le haut ou l’extérieur.
S’agissant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affaibli.
Il est au milieu du trigramme ☷ 坤 kūn correspondant à l’élément 地 dì « Terre », au sommet du trigramme ☳ 震 zhèn correspondant à l’élément 雷 léi « Tonnerre » et à la base du trigramme ☷ 坤 kūn correspondant à l’élément 地 dì « Terre ».
Son Dérivé est H22 l’hexagramme 賁 bì « Grâce ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 貞凶 zhēn xiōng ; 无攸利 wú yōu lì

Quatrième Trait

diān   yí   jí   hǔ   shì   dān   dān   qí   yù   zhú   zhú   wú   jiù
…………………………..
  diān     yí   
renverser ; nourrir
Renverser la nourriture.
   jí   
bon augure
   hǔ     shì    dān    dān  
tigre ; guetter ; avec gourmandise ; avec gourmandise
   qí      yù     zhú    zhú  
son ; désir ; poursuivre ; poursuivre
   wú     jiù  
pas ; faute
Pas de faute.

Analyse de la structure

Le quatrième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de passage de la transmission vers le bas ou l’intérieur.
S’agissant d’un trait yin à un rang pair, il est donc renforcé.
Il est au milieu du trigramme ☷ 坤 kūn correspondant à l’élément 地 dì « Terre », au sommet du trigramme ☷ 坤 kūn correspondant à l’élément 地 dì « Terre » et à la base du trigramme ☶ 艮 gèn correspondant à l’élément 山 shān « Montagne ».
Son Dérivé est H21 l’hexagramme 噬嗑 shì kè « Mordre fermement ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 吉 jí ; 无咎 wú jiù

Cinquième trait

fú   jīng   jū   zhēn   jí   bù   kě   shè   dà   chuān
…………………………..
   fú     jīng  
écart ; règle fondamentale
S’écarter des règles fondamentales.
   jū     zhēn     jí   
demeurer ; présage ; bon augure
   bù      kě     shè     dà    chuān 
pas ; pouvoir ; traverser ; grand ; cours d’eau
Ne pas pouvoir traverser le grand fleuve.

Analyse de la structure

Le cinquième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’extérieur. Il représente le pouvoir de décision ou d’inspiration.
Il est, avec le trait du haut, maître de l’hexagramme.
S’agissant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affaibli, mais sa centralité compense cet affaiblissement.
Il est au milieu du trigramme ☶ 艮 gèn correspondant à l’élément 山 shān « Montagne » et au sommet du trigramme ☷ 坤 kūn correspondant à l’élément 地 dì « Terre ».
Son Dérivé est H42 l’hexagramme 益 yì « Augmenter ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 貞吉 zhēn jí ; 不可涉大川 bù kě shè dà chuān

Trait du haut

yóu   yí   lì   jí   lì   shè   dà   chuān
…………………………..
  yóu     yí   
émerger ; nourrir
   lì   
danger
Danger
   jí   
bon augure
   lì     shè     dà    chuān 
profitable ; traverser ; grand ; cours d’eau
Il est profitable de traverser le grand fleuve.

Analyse de la structure

Le dernier trait représente en général la sortie de la situation ou ce qui est tout en haut.
Il est, avec le cinquième trait, maître de l’hexagramme.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli.
Il est au sommet du trigramme ☶ 艮 gèn correspondant à l’élément 山 shān « Montagne ».
Son Dérivé est H24 l’hexagramme 復 fù « Revenir ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 吉 jí ; 利涉大川 lì shè dà chuān

Grande Image

shān   xià   yǒu   léi   yí   jūn   zǐ   yǐ   shèn   yán   yǔ   jié   yǐn   shí
…………………………..
  shān    xià    yǒu    léi  
montagne ; sous ; y avoir ; tonnerre
Sous la montagne il y a le tonnerre.
   yí   
nourrir
Nourrir.
  jūn     zǐ      yǐ   
noble ; héritier ; ainsi
Ainsi le noble héritier,
  shèn    yán     yǔ   
attentif ; parole ; parler
en étant attentif aux paroles qu’il prononce,
  jié    yǐn    shí  
modération ; boire ; manger
est modéré dans ce qu’il boit et mange.

Analyse de la structure

Les trigrammes absents sont ☵ 坎 kǎn, ☴ 巽 xùn, ☲ 離 lí, ☱ 兌 duì, ☰ 乾 qián
Le personnage emblématique est : 君子 jūn zǐ, le noble héritier.