bō   bù   lì   yǒu   yōu   wàng
…………………………..
   bō   
élaguer
Élaguer.
   bù      lì     yǒu    yōu    wàng  
pas ; profitable ; avoir ; où ; aller
Pas profitable d’avoir où aller.

Analyse de la structure

Dans l’hexagramme 23 le trait yang du haut se distingue de tous les autres traits yin.
Il est précédé du 22 賁 bì « Grâce », et suivi du 24 復 fù « Revenir » (ils appartiennent à la même paire).
Il s’agit d’une figure calendérique correspondant à la période du 21 novembre
Son Opposé est 43 le gua 夬 guài « Résolument ».
Son hexagramme Nucléaire est 02 l’hexag. 坤 kūn « Elan réceptif ».
Il est lui-même au cœur de la Famille Nucléaire constituée de H08 比 bǐ « S’allier »., H20 觀 guān « Regarder »., H03 屯 chún « Difficulté initiale ».et H42 益 yì « Augmenter »..
Le trait maître est celui du haut.
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 不利有攸往 bù lì yǒu yōu wàng

Trait du bas

bō   chuáng   yǐ   zú   miè   zhēn   xiōng
…………………………..
   bō    chuáng    yǐ      zú   
élaguer ; lit ; ainsi ; pied
  miè    zhēn   xiōng 
abimer ; présage ; fermeture

Analyse de la structure

Le premier trait représente en général l’entrée dans la situation ou ce qui est tout en bas.
S’agissant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affaibli.
Il est à la base du trigramme ☷ 坤 kūn correspondant à l’élément 地 dì « Terre ».
Son Dérivé est H27 l’hexagramme 頤 yí « Nourrir ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 貞凶 zhēn xiōng

Second Trait

bō   chuáng   yǐ   biàn   miè   zhēn   xiōng
…………………………..
   bō    chuáng    yǐ     biàn  
élaguer ; lit ; ainsi ; jonction entre les pieds du lit et le sommier
  miè    zhēn   xiōng 
abimer ; présage ; fermeture

Analyse de la structure

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’intérieur. Il représente en général le pouvoir d’application de ce qui est nécessaire ou décidé.
S’agissant d’un trait yin à un rang pair, il est donc renforcé, et sa centralité augmente encore ce renforcement.
Il est au milieu du trigramme ☷ 坤 kūn correspondant à l’élément 地 dì « Terre » et à la base du trigramme ☷ 坤 kūn correspondant à l’élément 地 dì « Terre ».
Son Dérivé est H04 l’hexagramme 蒙 meng « Inexpérience ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 貞凶 zhēn xiōng

Troisième Trait

bō   zhī   wú   jiù
…………………………..
   bō     zhī  
élaguer ; son
   wú     jiù  
pas ; faute
Pas de faute.

Analyse de la structure

Le troisième trait est le plus haut trait du bas. Il est le lieu ou le temps de passage vers le haut ou l’extérieur.
S’agissant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affaibli.
Il est au milieu du trigramme ☷ 坤 kūn correspondant à l’élément 地 dì « Terre », au sommet du trigramme ☷ 坤 kūn correspondant à l’élément 地 dì « Terre » et à la base du trigramme ☷ 坤 kūn correspondant à l’élément 地 dì « Terre ».
Son Dérivé est H52 l’hexagramme 艮 gèn « Stabiliser ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 无咎 wú jiù

Quatrième Trait

bō   chuáng   yǐ   fū   xiōng
…………………………..
   bō    chuáng    yǐ      fū   
élaguer ; lit ; ainsi ; peau
 xiōng 
fermeture

Analyse de la structure

Le quatrième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de passage de la transmission vers le bas ou l’intérieur.
S’agissant d’un trait yin à un rang pair, il est donc renforcé.
Il est au milieu du trigramme ☷ 坤 kūn correspondant à l’élément 地 dì « Terre », au sommet du trigramme ☷ 坤 kūn correspondant à l’élément 地 dì « Terre » et à la base du trigramme ☶ 艮 gèn correspondant à l’élément 山 shān « Montagne ».
Son Dérivé est H35 l’hexagramme 晉 jìn « Progresser ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 凶 xiōng

Cinquième trait

guàn   yú   yǐ   gōng   rén   chǒng   wú   bù   lì
…………………………..
  guàn     yú   
enfiler ; poisson
   yǐ     gōng    rén   chǒng 
ainsi ; palais ; gens ; faveur
   wú      bù      lì   
pas ; pas ; profitable
Rien qui ne soit profitable

Analyse de la structure

Le cinquième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’extérieur. Il représente le pouvoir de décision ou d’inspiration.
S’agissant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affaibli, mais sa centralité compense cet affaiblissement.
Il est au milieu du trigramme ☶ 艮 gèn correspondant à l’élément 山 shān « Montagne » et au sommet du trigramme ☷ 坤 kūn correspondant à l’élément 地 dì « Terre ».
Son Dérivé est H20 l’hexagramme 觀 guān « Regarder ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 无不利 wú bù lì

Trait du haut

輿
shuò   guǒ   bù   shí   jūn   zǐ   dé   yú   xiǎo   rén   bō   lú
…………………………..
  shuò    guǒ     bù     shí  
gros ; fruit ; pas ; manger
輿
  jūn     zǐ      dé      yú   
noble ; héritier ; obtenir ; chariot
  xiǎo    rén     bō      lú   
petit ; homme ; élaguer ; cabane

Analyse de la structure

Le dernier trait représente en général la sortie de la situation ou ce qui est tout en haut.
Il est le trait maître de l’hexagramme.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli.
Il est au sommet du trigramme ☶ 艮 gèn correspondant à l’élément 山 shān « Montagne ».
Son Dérivé est H02 l’hexagramme 坤 kūn « Elan réceptif ».

Grande Image

shān   fù   yú   dì   bō   shàng   yǐ   hòu   xià   ān   zhái
…………………………..
  shān     fù      yú      dì   
montagne ; s’appuyer sur ; sur ; terre
La montagne s’appuie sur la terre.
   bō   
élaguer
Élaguer.
 shàng    yǐ   
en haut ; ainsi
Ainsi ce qui est en haut,
  hòu    xià  
générosité ; en bas
par sa générosité envers ce qui est en bas,
   ān     zhái  
apaiser ; stabiliser
sécurise la demeure.

Analyse de la structure

Les trigrammes absents sont ☵ 坎 kǎn, ☴ 巽 xùn, ☳ 震 zhèn, ☲ 離 lí, ☱ 兌 duì, ☰ 乾 qián
Le personnage emblématique est : 上 shàng, ce qui est au dessus (cette appellation n’est utilisée qu’ici).