gé   yǐ   rì   nǎi   fú   yuán   hēng   lì   zhēn   huǐ   wáng
…………………………..
   gé   
muer
   yǐ      rì   
au moment ; jour
  nǎi     fú   
alors ; confiance
  yuán    hēng  
originel ; croissance
   lì     zhēn  
profitable ; constance
Constance profitable.
  huǐ    wáng  
regret ; disparaître
Les regrets disparaissent.

Analyse de la structure

Il y a dans l’hexagramme 49 deux fois plus de traits yang que de traits yin.
Il est précédé du 48 井 jǐng « Puits », et suivi du 50 鼎 dǐng « Chaudron » (ils appartiennent à la même paire).
Son Opposé est 04 le gua 蒙 meng « Inexpérience ».
Son hexagramme Nucléaire est 44 l’hexag. 姤 gòu « Rencontrer ».
Le trait maître est le cinquième.
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 孚 fú ; 元亨 yuán hēng ; 利貞 lì zhēn ; 悔亡 huǐ wáng

Trait du bas

gǒng   yòng   huáng   niú   zhī   gé
…………………………..
  gǒng  
lier fermement
  yòng   huáng   niú    zhī     gé   
employer ; jaune ; bœuf ; de ; cuir

Analyse de la structure

Le premier trait représente en général l’entrée dans la situation ou ce qui est tout en bas.
S’agissant d’un trait yang à un rang impair, il est donc renforcé.
Il est à la base du trigramme ☲ 離 lí correspondant à l’élément 火 huǒ « Feu ».
Son Dérivé est H31 l’hexagramme 咸 xián « Influencer ».

Second Trait

yǐ   rì   nǎi   gé   zhī   zhēng   jí   wú   jiù
…………………………..
   yǐ      rì   
au moment ; jour
  nǎi     gé     zhī  
alors ; muer ; de
 zhēng    jí   
expédition ; bon augure
   wú     jiù  
pas ; faute
Pas de faute.

Analyse de la structure

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’intérieur. Il représente en général le pouvoir d’application de ce qui est nécessaire ou décidé.
S’agissant d’un trait yin à un rang pair, il est donc renforcé, et sa centralité augmente encore ce renforcement.
Il est au milieu du trigramme ☲ 離 lí correspondant à l’élément 火 huǒ « Feu » et à la base du trigramme ☴ 巽 xùn correspondant à l’élément 風 fēng « Vent ».
Son Dérivé est H43 l’hexagramme 夬 guài « Résolument ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 征吉 zhēng jí ; 无咎 wú jiù

Troisième Trait

zhēng   xiōng   zhēn   lì   gé   yán   sān   jiù   yǒu   fú
…………………………..
 zhēng  xiōng 
expédition ; fermeture
  zhēn     lì   
présage ; danger
Présage de danger.
   gé     yán  
muer ; parler
  sān    jiù  
trois ; accomplir
  yǒu     fú   
avoir ; confiance
Avoir confiance.

Analyse de la structure

Le troisième trait est le plus haut trait du bas. Il est le lieu ou le temps de passage vers le haut ou l’extérieur.
S’agissant d’un trait yang à un rang impair, il est donc renforcé.
Il est au milieu du trigramme ☴ 巽 xùn correspondant à l’élément 風 fēng « Vent », au sommet du trigramme ☲ 離 lí correspondant à l’élément 火 huǒ « Feu » et à la base du trigramme ☰ 乾 qián correspondant à l’élément 天 tiān « Ciel ».
Son Dérivé est H17 l’hexagramme 隨 suí « Suivre ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 征凶 zhēng xiōng ; 貞厲 zhēn lì ; 有孚 yǒu fú

Quatrième Trait

huǐ   wáng   yǒu   fú   gǎi   mìng   jí
…………………………..
  huǐ    wáng  
regret ; disparaître
Les regrets disparaissent.
  yǒu     fú   
avoir ; confiance
Avoir confiance.
  gǎi    mìng  
changer ; mission
   jí   
bon augure

Analyse de la structure

Le quatrième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de passage de la transmission vers le bas ou l’intérieur.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli.
Il est au milieu du trigramme ☰ 乾 qián correspondant à l’élément 天 tiān « Ciel », au sommet du trigramme ☴ 巽 xùn correspondant à l’élément 風 fēng « Vent » et à la base du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme ».
Son Dérivé est H63 l’hexagramme 既濟 jì jì « Déjà passé ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 悔亡 huǐ wáng ; 有孚 yǒu fú ; 吉 jí

Cinquième trait

dà   rén   hǔ   biàn   wèi   zhān   yǒu   fú
…………………………..
   dà     rén  
grand ; homme
   hǔ     biàn  
tigre ; changer
  wèi    zhān  
pas encore ; pratiquer la divination
  yǒu     fú   
y avoir ; confiance
Avoir confiance.

Analyse de la structure

Le cinquième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’extérieur. Il représente le pouvoir de décision ou d’inspiration.
Il est le trait maître de l’hexagramme.
S’agissant d’un trait yang à un rang impair, il est donc renforcé, et sa centralité augmente encore ce renforcement.
Il est au milieu du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme » et au sommet du trigramme ☰ 乾 qián correspondant à l’élément 天 tiān « Ciel ».
Son Dérivé est H55 l’hexagramme 豐 fēng « Abondance ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 有孚 yǒu fú

Trait du haut

jūn   zǐ   bào   biàn   xiǎo   rén   gé   miàn   zhēng   xiōng   jū   zhēn   jí
…………………………..
  jūn     zǐ   
noble ; héritier
  bào    biàn  
panthère ; changer
  xiǎo    rén  
petit ; homme
   gé     miàn  
muer ; visage
 zhēng  xiōng 
expédition ; fermeture
   jū     zhēn     jí   
demeurer ; présage ; bon augure

Analyse de la structure

Le dernier trait représente en général la sortie de la situation ou ce qui est tout en haut.
S’agissant d’un trait yin à un rang pair, il est donc renforcé.
Il est au sommet du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme ».
Son Dérivé est H13 l’hexagramme 同人 tóng rén « Se réunir entre semblables ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 征凶 zhēng xiōng ; 貞吉 zhēn jí

Grande Image

zé   zhōng   yǒu   huǒ   gé   jūn   zǐ   yǐ   zhì   lì   míng   shí
…………………………..
   zé    zhōng   yǒu    huǒ  
brûme ; au centre ; y avoir ; feu
Au cœur de la brume il y a le feu.
   gé   
muer
Muer.
  jūn     zǐ      yǐ   
noble ; héritier ; ainsi
Ainsi le noble héritier,
  zhì     lì   
administrer ; calendrier
en administrant le calendrier,
  míng    shí  
distinguer clairement ; moment
distingue clairement les changements de l’époque.

Analyse de la structure

Les trigrammes absents sont ☷ 坤 kūn, ☶ 艮 gèn, ☵ 坎 kǎn, ☳ 震 zhèn
Le personnage emblématique est : 君子 jūn zǐ, le noble héritier.