kuí   xiǎo   shì   jí
…………………………..
  kuí  
divergence
Divergence
  xiǎo    shì     jí   
petit ; affaire ; bon augure

Analyse de la structure

Il y a dans l’hexagramme 38 deux fois plus de traits yang que de traits yin.
Il est précédé du 37 家人 jiā rén « Famille » (ils appartiennent à la même paire), et suivi du 39 蹇 jiǎn « Obstruction ».
Son Opposé est 39 le gua 蹇 jiǎn « Obstruction ».
Son hexagramme Nucléaire est 63 l’hexag. 既濟 jì jì « Déjà passé ».
Il est lui-même au cœur de la Famille Nucléaire constituée de H48 井 jǐng « Puits »., H57 巽 xùn « Se conformer »., H05 需 xū « Attendre ».et H09 小畜 xiǎo chù « Petit apprivoisement »..
Les traits maîtres sont le second et le cinquième.
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 吉 jí

Trait du bas

huǐ   wáng   sàng   mǎ   wù   zhú   zì   fù   jiàn   wù   rén   wú   jiù
…………………………..
  huǐ    wáng  
regret ; disparaître
Les regrets disparaissent.
  sàng     mǎ   
perdre ; cheval
Perdre le cheval.
   wù     zhú  
ne pas ; poursuivre
Ne pas le poursuivre.
   zì      fù   
spontanément ; revenir
Il revient de lui-même.
  jiàn     wù     rén  
voir ; méchant ; homme
   wú     jiù  
pas ; faute
Pas de faute.

Analyse de la structure

Le premier trait représente en général l’entrée dans la situation ou ce qui est tout en bas.
S’agissant d’un trait yang à un rang impair, il est donc renforcé.
Il est à la base du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme ».
Son Dérivé est H64 l’hexagramme 未濟 wèi jì « Pas encore passé ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 悔亡 huǐ wáng ; 无咎 wú jiù

Second Trait

yù   zhǔ   yú   xiàng   wú   jiù
…………………………..
   yù     zhǔ     yú    xiàng 
rencontrer ; maître ; dans ; ruelle
Rencontrer un maître dans la ruelle.
   wú     jiù  
pas ; faute
Pas de faute.

Analyse de la structure

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’intérieur. Il représente en général le pouvoir d’application de ce qui est nécessaire ou décidé.
Il est, avec le cinquième trait, maître de l’hexagramme.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli, mais sa centralité compense cet affaiblissement.
Il est au milieu du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme » et à la base du trigramme ☲ 離 lí correspondant à l’élément 火 huǒ « Feu ».
Son Dérivé est H21 l’hexagramme 噬嗑 shì kè « Mordre fermement ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 无咎 wú jiù

Troisième Trait

輿
jiàn   yú   yè   qí   niú   chè   qí   rén   tiān   qiě   yì   wú   chū   yǒu   zhōng
…………………………..
輿
  jiàn     yú      yè   
voir ; chariot ; traîner
   qí     niú    chè  
ce ; bœuf ; traîner
   qí     rén    tiān    qiě     yì   
ce ; homme ; sommet de la tête ; un tel ; couper le nez
   wú     chū    yǒu   zhōng 
pas ; début ; y avoir ; fin

Analyse de la structure

Le troisième trait est le plus haut trait du bas. Il est le lieu ou le temps de passage vers le haut ou l’extérieur.
S’agissant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affaibli.
Il est au milieu du trigramme ☲ 離 lí correspondant à l’élément 火 huǒ « Feu », au sommet du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme » et à la base du trigramme ☵ 坎 kǎn correspondant à l’élément 水 shuǐ « Eau ».
Son Dérivé est H14 l’hexagramme 大有 dà yǒu « Grande propriété ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 无初有終 wú chū yǒu zhōng

Quatrième Trait

kuí   gū   yù   yuán   fū   jiāo   fú   lì   wú   jiù
…………………………..
  kuí     gū   
divergence ; solitaire
   yù     yuán     fū   
rencontrer ; grand ; homme adulte
  jiāo     fú   
en relation ; confiance
   lì   
danger
Danger
   wú     jiù  
pas ; faute
Pas de faute.

Analyse de la structure

Le quatrième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de passage de la transmission vers le bas ou l’intérieur.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli.
Il est au milieu du trigramme ☵ 坎 kǎn correspondant à l’élément 水 shuǐ « Eau », au sommet du trigramme ☲ 離 lí correspondant à l’élément 火 huǒ « Feu » et à la base du trigramme ☲ 離 lí correspondant à l’élément 火 huǒ « Feu ».
Son Dérivé est H41 l’hexagramme 損 sǔn « Diminuer ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 孚 fú ; 厲 lì ; 无咎 wú jiù

Cinquième trait

huǐ   wáng   jué   zōng   shì   fū   wàng   hé   jiù
…………………………..
  huǐ    wáng  
regret ; disparaître
Les regrets disparaissent.
  jué    zōng    shì     fū   
particule explétive ; temple ; mordre ; peau
  wàng     hé     jiù  
aller ; comment ? ; faute

Analyse de la structure

Le cinquième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’extérieur. Il représente le pouvoir de décision ou d’inspiration.
Il est, avec le second trait, maître de l’hexagramme.
S’agissant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affaibli, mais sa centralité compense cet affaiblissement.
Il est au milieu du trigramme ☲ 離 lí correspondant à l’élément 火 huǒ « Feu » et au sommet du trigramme ☵ 坎 kǎn correspondant à l’élément 水 shuǐ « Eau ».
Son Dérivé est H10 l’hexagramme 履 lǔ « Marcher ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 悔亡 huǐ wáng ; 膚往何咎 fū wàng hé jiù

Trait du haut

kuí   gū   jiàn   shǐ   fù   tú   zài   guǐ   yī   chē   xiān   zhāng   zhī   hú   hòu   shuō   zhī   hú   fěi   kòu   hūn   gòu   wàng   yù   yǔ   zé   jí
…………………………..
  kuí     gū   
divergence ; solitaire
  jiàn    shǐ     fù      tú   
voir ; porc ; porter (sur le dos ou les épaules) ; boue
  zài    guǐ     yī     chē  
charger ; fantôme ; un ; char
  xiān   zhāng   zhī     hú   
d’abord ; tendre ; son ; arc
  hòu    shuō    zhī     hú   
ensuite ; lâcher prise ; son ; arc
  fěi    kòu    hūn    gòu  
bandit ; brigand ; mariage ; mariage
  wàng     yù      yǔ   
aller ; rencontrer ; pluie
   zé      jí   
donc ; bon augure

Analyse de la structure

Le dernier trait représente en général la sortie de la situation ou ce qui est tout en haut.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli.
Il est au sommet du trigramme ☲ 離 lí correspondant à l’élément 火 huǒ « Feu ».
Son Dérivé est H54 l’hexagramme 歸妹 guī mèi « Mariage de la soeur cadette ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 吉 jí

Grande Image

shàng   huǒ   xià   zé   kuí   jūn   zǐ   yǐ   tóng   ér   yì
…………………………..
 shàng   huǒ    xià     zé   
monter ; feu ; descendre ; brûme
Le feu monte, la brume descend.
  kuí  
divergence
Divergence.
  jūn     zǐ      yǐ   
noble ; héritier ; ainsi
Ainsi le noble héritier,
  tóng  
unir
en réunissant,
   ér      yì   
et ainsi ; différencier
parvient à différencier.

Analyse de la structure

Les trigrammes absents sont ☷ 坤 kūn, ☶ 艮 gèn, ☴ 巽 xùn, ☳ 震 zhèn, ☰ 乾 qián
Le personnage emblématique est : 君子 jūn zǐ, le noble héritier.