Définition de l’Hexagramme 47

tuàn

kùn

oppres­sion

Oppres­sion.

hēng

crois­sance

Crois­sance.

zhēn

pré­sage

Pré­sage

dà rén jí

grand • homme • bon augure

pro­pice pour le grand homme.

wú jiù

pas • faute

Pas de faute.

yǒu yán bù xìn

y avoir • par­ler • pas • croire

Les paroles res­tent sans effet.


Struc­ture de l’Hexa­gramme 47

L’hexa­gramme 47 est consti­tué d’au­tant de traits yang que de traits yin.
Il est pré­cé­dé de H46 升 shēng “Crois­sance”, et sui­vi de H48 井 jǐng “Puits” (ils appar­tiennent à la même paire).
Son Oppo­sé est H22 賁 bì “Grâce”.
Son hexa­gramme Nucléaire est H37 家人 jiā rén “Famille”.
Les traits maîtres sont le second et le cin­quième.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 亨 hēng ; 貞 zhēn ; 吉 jí ; 无咎 wú jiù ; 有 yǒu.

Inter­pré­ta­tion

Même cer­né par l’ad­ver­si­té il est encore pos­sible de se his­ser vers le suc­cès. Une telle réus­site est le fruit de la per­sé­vé­rance et de la déter­mi­na­tion indi­vi­duelle. En réa­li­té, seuls les êtres de grande valeur sont capables de sur­mon­ter les dif­fi­cul­tés et d’at­teindre le suc­cès sans faillir. Il est essen­tiel d’a­gir avec constance et de se concen­trer sur les actions justes, plu­tôt que de ne se fier qu’à des paroles sans consé­quence.

Six au Début

初 六 chū liù

tún kùn yú zhū mù

fesses • oppres­sion • auprès de • tronc d’arbre • arbre

Assis, acca­blé près d’un arbre nu.

rù yú yōu gǔ

péné­trer • auprès de • reti­ré • val­lée

Péné­trer dans une val­lée soli­taire.

覿

sān suì bù dí

trois • année • pas • visi­ter

Trois ans sans visite.


Struc­ture du Trait du Bas

Le pre­mier trait repré­sente en géné­ral l’en­trée dans la situa­tion ou ce qui est tout en bas.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 47.
Il est à la base du tri­gramme ☵ 坎 kǎn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 水 shuǐ “Eau”.
Son Déri­vé est H58 l’hexa­gramme 兌 duì “Échan­ger”.
Aucune For­mule Man­tique.…

Inter­pré­ta­tion

Cette période de dénue­ment, de blo­cage ou d’illu­sion pour­rait être sur­mon­tée avec une pers­pec­tive plus claire et posi­tive. On est comme englué dans son propre désar­roi, inca­pable de voir une solu­tion ou une issue favo­rable à cette situa­tion de déses­poir et de confu­sion. Il faut com­men­cer par consi­dé­rer qu’il ne s’a­git pas d’un échec com­plet, puis sur­mon­ter le décou­ra­ge­ment et les doutes afin de res­tau­rer une atti­tude d’es­prit ouverte aux solu­tions qui fini­ront par émer­ger.

Petite Image du Trait du Bas

rù yú yōu gǔ

péné­trer • dans • reti­ré • val­lée

Péné­trer dans une val­lée soli­taire.

yōu bù míng yǐ

reti­ré • pas • lumière • aus­si

Reti­ré et sombre.

Neuf en Deux

九 二 jiǔ èr

kùn yú jiǔ shí

oppres­sion • auprès de • vin • nour­ri­ture

Epui­sé auprès du vin et de la nour­ri­ture.

zhū fú fāng lái

ver­millon • ruban • à ce moment • arri­ver

Alors arrive un tablier ver­millon.

lì yòng xiǎng sì

pro­fi­table • érer • offrande • offrande

Il est pro­fi­table d’ef­fec­tuer un sacri­fice.

zhèng xiōng

expé­di­tion • fer­me­ture

Mau­vais pré­sage pour les expé­di­tions.

wú jiù

pas • faute

Pas de faute.


Struc­ture du Deuxième Trait

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’in­té­rieur. Il repré­sente en géné­ral le pou­voir d’ap­pli­ca­tion de ce qui est néces­saire ou déci­dé.
Il est, avec le cin­quième trait, maître de l’Hexa­gramme 47.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 47, mais sa cen­tra­li­té com­pense cet affai­blis­se­ment.
Il est au milieu du tri­gramme ☵ 坎 kǎn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 水 shuǐ “Eau” et à la base du tri­gramme ☲ 離 lí cor­res­pon­dant à l’élé­ment 火 huǒ “Feu”.
Son Déri­vé est H45 l’hexa­gramme 萃 cuì “Se ras­sem­bler”.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 利用 lì yòng ; 征凶 zhèng xiōng ; 无咎 wú jiù.

Inter­pré­ta­tion

Bien que dis­po­sant de suf­fi­sam­ment de res­sources, on peut se sen­tir oppres­sé. Un sou­tien signi­fi­ca­tif est proche, offrant une oppor­tu­ni­té de salut. S’in­ves­tir de manière sin­cère sera fruc­tueux. Cepen­dant, il est impor­tant d’é­vi­ter les ini­tia­tives impul­sives pour ne pas com­mettre d’er­reurs.

Petite Image du Deuxième Trait

kùn yú jiǔ shí

oppres­sion • dans • vin • man­ger

Epui­sé auprès du vin et de la nour­ri­ture.

zhōng yǒu qìng yǐ

au centre • y avoir • féli­ci­ter • aus­si

Au centre il y a des louanges.

Six en Trois

六 三 liù sān

kùn yú shí

oppres­sion • auprès de • pierre

Entou­ré de rochers,

jù yú jí lí

s’ap­puyer sur • auprès de • plante épi­neuse • char­don

prendre appui sur des char­dons.

rù yú qí gōng

ren­trer • auprès de • son • palais

Ren­trer chez soi,

bù jiàn qí qī

pas • voir • son • épouse

ne pas ren­con­trer son épouse.

xiōng

fer­me­ture

Mau­vais pré­sage.


Struc­ture du Troi­sième Trait

Le troi­sième trait est le plus haut trait du bas. Il est le lieu ou le temps de pas­sage vers le haut ou l’ex­té­rieur.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 47.
Il est au milieu du tri­gramme ☲ 離 lí cor­res­pon­dant à l’élé­ment 火 huǒ “Feu”, au som­met du tri­gramme ☵ 坎 kǎn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 水 shuǐ “Eau” et à la base du tri­gramme ☴ 巽 xùn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 風 fēng “Vent”.
Son Déri­vé est H28 l’hexa­gramme 大過 dà guò “Grand dépas­se­ment”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 凶 xiōng.

Inter­pré­ta­tion

Face aux menaces il est pri­mor­dial de recon­naître les pro­blèmes et recher­cher des solu­tions appro­priées au lieu de per­sis­ter dans des démarches inef­fi­caces pour un sou­la­ge­ment durable. C’est une invi­ta­tion à rééva­luer les méthodes ou les res­sources uti­li­sées pour rele­ver les défis. Les conflits inté­rieurs entravent la capa­ci­té à trou­ver des solu­tions adé­quates. S’ap­puyer sur des bases insuf­fi­santes ne ferait qu’aug­men­ter les risques d’é­chec.

Petite Image du Troi­sième Trait

jù yú jí lí

s’ap­puyer sur • dans • plante épi­neuse • char­don

Prendre appui sur des char­dons.

chéng gāng yǐ

atte­lage • ferme • aus­si

C’est s’ap­puyer sur la fer­me­té.

rù yú qí gōng

péné­trer • dans • son • palais

Ren­trer chez soi,

bù jiàn qí qī

pas • voir • son • épouse

ne pas ren­con­trer son épouse.

bù xiáng yǐ

pas • augures • aus­si

C’est mau­vais signe.

Neuf en Quatre

九 四 jiǔ sì

lái xú xú

venir • posé­ment • posé­ment

Venir tout dou­ce­ment.

kùn yú jīn chē

oppres­sion • dans • métal jaune • char

Epui­sé dans un char doré.

lìn

gêne

Regrets.

yǒu zhōng

y avoir • fin

Il y a abou­tis­se­ment.


Struc­ture du Qua­trième Trait

Le qua­trième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de pas­sage de la trans­mis­sion vers le bas ou l’in­té­rieur.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 47.
Il est au milieu du tri­gramme ☴ 巽 xùn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 風 fēng “Vent”, au som­met du tri­gramme ☲ 離 lí cor­res­pon­dant à l’élé­ment 火 huǒ “Feu” et à la base du tri­gramme ☱ 兌 duì cor­res­pon­dant à l’élé­ment 澤 duó “Brume”.
Son Déri­vé est H29 l’hexa­gramme 坎 kǎn “Appro­fon­dir”.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 吝 lìn ; 有終 yǒu zhōng.

Inter­pré­ta­tion

Pro­gres­si­ve­ment, les dif­fi­cul­tés sont sur­mon­tées avec l’aide d’un tiers. Bien que l’embarras ini­tial puisse se trans­for­mer en l’hu­mi­lia­tion tem­po­raire de dépendre d’au­trui, cela s’at­té­nue­ra grâce au sou­tien et à la force exté­rieure appor­tés. La réso­lu­tion favo­rable jus­ti­fie les efforts et les sacri­fices mutuels consen­tis. La conver­gence des inté­rêts et des efforts par­ta­gés fini­ra par être fruc­tueuse, menant à un dénoue­ment posi­tif.

Petite Image du Qua­trième Trait

lái xú xú

venir • posé­ment • posé­ment

Venir tout dou­ce­ment.

zhì zài xià yǐ

volon­té • se trou­ver à • sous • aus­si

L’in­ten­tion est en-des­sous.

suī bù dāng wèi

bien que • pas • avoir la charge de • posi­tion

Bien que pas en bonne posi­tion,

yǒu yú yǐ

y avoir • et • aus­si

il y a de la com­pa­gnie.

Neuf en Cinq

九 五 jiǔ wǔ

yì yuè

cou­per le nez • ampu­ter des pieds

Ampu­ter le nez et les pieds.

kùn yú chì fú

oppres­sion • dans • écar­late • ruban

Acca­blé près d’un tablier écar­late.

nǎi xú yǒu shuō

alors • posé­ment • y avoir • se détendre

Alors dou­ce­ment se détendre.

lì yòng jì sì

pro­fi­table • uti­li­ser • offrande • offrande

Il est pro­fi­table d’ef­fec­tuer un sacri­fice.


Struc­ture du Cin­quième Trait

Le cin­quième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’ex­té­rieur. Il repré­sente le pou­voir de déci­sion ou d’ins­pi­ra­tion.
Il est, avec le second trait, maître de l’Hexa­gramme 47.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang impair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 47, et sa cen­tra­li­té aug­mente encore ce ren­for­ce­ment.
Il est au milieu du tri­gramme ☱ 兌 duì cor­res­pon­dant à l’élé­ment 澤 duó “Brume” et au som­met du tri­gramme ☴ 巽 xùn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 風 fēng “Vent”.
Son Déri­vé est H40 l’hexa­gramme 解 xiè “Libé­ra­tion”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 利用 lì yòng.

Inter­pré­ta­tion

La pro­gres­sion est mar­quée par des limi­ta­tions et dif­fi­cul­tés signi­fi­ca­tives. Le prin­ci­pal défi réside dans la prise de déci­sions et leur com­mu­ni­ca­tion. Mal­gré ces obs­tacles, des pro­grès conti­nuent d’être réa­li­sés, bien que len­te­ment. Même dans des cir­cons­tances ardues et contrai­gnantes, la sin­cé­ri­té et la per­sé­vé­rance peuvent aider à se faire com­prendre, à se libé­rer de ces contraintes et mener à des résul­tats posi­tifs sur le long terme.

Petite Image du Cin­quième Trait

yì yuè

cou­per le nez • ampu­ter des pieds

Ampu­ter le nez et les pieds.

zhì wèi dé yǐ

volon­té • à venir • obte­nir • aus­si

L’in­ten­tion n’est pas encore réa­li­sée.

nǎi xú yǒu shuō

alors • posé­ment • y avoir • se déta­cher

Alors dou­ce­ment se détendre.

yǐ zhōng zhí yǐ

ain­si • au centre • rec­ti­tude • aus­si

Parce qu’au centre et cor­rect.

lì yòng jì sì

pro­fi­table • agir • offrande • offrande

Il est pro­fi­table d’effectuer un sacri­fice.

shòu fú yǐ

accueillir • bon­heur • aus­si

On reçoit des béné­dic­tions.

Six Au-Dessus

上 六 shàng liù

kùn yú gé lěi

oppres­sion • dans • liane • vigne vierge

Acca­blé près de plantes grim­pantes.

yú niè wù

dans • instable • instable

En dés­équi­libre.

yuē dòng huǐ

dire • mou­ve­ment • regret

Par­ler et aller vers le regret.

yǒu huǐ

y avoir • regret

Il y a regret.

zhèng jí

expé­di­tion • bon augure

Expé­di­tions pro­pices.


Struc­ture du Trait du Haut

Le der­nier trait repré­sente en géné­ral la sor­tie de la situa­tion ou ce qui est tout en haut.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang pair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 47.
Il est au som­met du tri­gramme ☱ 兌 duì cor­res­pon­dant à l’élé­ment 澤 duó “Brume”.
Son Déri­vé est H6 l’hexa­gramme 訟 sòng “Débattre”.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 有悔 yǒu huǐ ; 征吉 zhèng jí.

Inter­pré­ta­tion

L’ins­ta­bi­li­té et la pré­ca­ri­té actuelles sont dues à l’ac­cu­mu­la­tion de liens et d’ac­tions pas­sées. La prise de conscience que la situa­tion pré­sente découle de déci­sions anté­rieures sou­ligne la néces­si­té de chan­ger de cap. Réaf­fir­mer ses moti­va­tions de départ et prendre des mesures pour rec­ti­fier les erreurs pas­sées, et reprendre sa pro­gres­sion avec déter­mi­na­tion, est la clé du suc­cès. Même dans les cir­cons­tances les plus dif­fi­ciles, il existe une pos­si­bi­li­té de chan­ge­ment et de pro­grès posi­tif, à condi­tion d’a­dop­ter une démarche réflé­chie et réso­lue.

Petite Image du Trait du Haut

kùn yú gé lěi

oppres­sion • dans • liane • vigne vierge

Acca­blé près de plantes grim­pantes.

wèi dāng yǐ

à venir • avoir la charge de • aus­si

Cela n’est pas appro­prié.

dòng huǐ

mou­ve­ment • regret

Mou­ve­ment vers le regret.

yǒu huǐ jí

y avoir • regret • bon augure

Avoir des regrets est pro­pice.

xìng yǐ

agir • aus­si

Cela mène à l’ac­tion.

Grande Image

大 象 dà xiàng

zé wú shuǐ

brume • pas • eau

Brume sans eau.

kùn

encer­cler

Encer­cler.

jūn zǐ yǐ zhì mìng suì zhì

noble • héri­tier • ain­si • pro­vo­quer • vie • atteindre • volon­té

Ain­si le noble héri­tier, per­fec­tion­nant sa vie, réa­lise ses aspi­ra­tions.


Struc­ture de la Grande Image

L’hexa­gramme 47 est com­po­sé du tri­gramme ☵ 坎 kǎn en bas et de ☱ 兌 duì en haut.Le tri­gramme nucléaire du bas est ☲ 離 lí, celui du haut est ☴ 巽 xùn.Les tri­grammes absents de l’Hexa­gramme 47 sont ☷ 坤 kūn, ☶ 艮 gèn, ☳ 震 zhèn, ☰ 乾 qián.
Le per­son­nage emblé­ma­tique de l’Hexa­gramme 47 est : 君子 jūn zǐ, le noble héri­tier.

Inter­pré­ta­tion

L’é­vo­ca­tion d’un marais assé­ché sym­bo­lise la capa­ci­té des per­sonnes supé­rieures à mobi­li­ser toute leur éner­gie pour atteindre leurs objec­tifs. Seule cette déter­mi­na­tion à pour­suivre ses buts, quel qu’en soit le coût, per­met de gar­der le contrôle de soi-même et de réa­li­ser ses inten­tions, même dans des cir­cons­tances extrê­me­ment ardues.

Hexagramme 47
Réfé­rences externes

Grand Dic­tion­naire Ric­ci

L’Hexa­gramme 47 selon WENGU

L’Hexa­gramme 47 selon SAOLIM

L’Hexa­gramme 47 selon YI JING LISE