Définition de l’Hexagramme 34

tuàn

dà zhuàng

grand • puis­sance

Puis­sance du Grand.

lì zhēn

pro­fi­table • pré­sage

La constance est pro­fi­table.


Struc­ture de l’Hexa­gramme 34

Il y a dans l’hexa­gramme 34 deux fois plus de traits yang que de traits yin.
Il est pré­cé­dé de H33 遯 dùn “Se reti­rer” (ils appar­tiennent à la même paire), et sui­vi de H35 晉 jìn “Pro­gres­ser”.
Il s’a­git d’une figure calen­dé­rique cor­res­pon­dant à la période du 21 avril.
Son Oppo­sé est H20 觀 guān “Regar­der”.
Son hexa­gramme Nucléaire est H43 夬 guài “Réso­lu­ment”.
Le trait maître est le qua­trième.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 利貞 lì zhēn.

Inter­pré­ta­tion

En cette période de vita­li­té et de vigueur, il faut gar­der à l’es­prit qu’une grande puis­sance exige une ferme cor­rec­tion dans la pour­suite de la per­fec­tion. Une uti­li­sa­tion exces­sive de la force pour­rait en effet cau­ser des pro­blèmes si elle n’est pas appli­quée avec dis­cer­ne­ment et pru­dence.
Il est donc néces­saire de main­te­nir avec per­sé­vé­rance une force inté­rieure et une auto­ri­té équi­li­brées. Cette approche pro­dui­ra ses fruits et garan­ti­ra le suc­cès.

Neuf au Début

初 九 chū jiǔ

zhuàng yú zhǐ

puis­sance • dans • orteil

Puis­sance dans les orteils.

zhèng xiōng

expé­di­tion • fer­me­ture

Pré­sage mal­heu­reux pour les expé­di­tions.

yǒu fú

y avoir • confiance

Avoir confiance.


Struc­ture du Trait du Bas

Le pre­mier trait repré­sente en géné­ral l’en­trée dans la situa­tion ou ce qui est tout en bas.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang impair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 34.
Il est à la base du tri­gramme ☰ 乾 qián cor­res­pon­dant à l’élé­ment 天 tiān “Ciel”.
Son Déri­vé est H32 l’hexa­gramme 恆 héng “Constance”.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 征凶 zhèng xiōng ; 有孚 yǒu fú.

Inter­pré­ta­tion

L’u­ti­li­sa­tion pré­ma­tu­rée de la puis­sance de manière impul­sive ou auda­cieuse pour­rait avoir des consé­quences néfastes.
Il faut donc cana­li­ser et tem­pé­rer cette impul­si­vi­té par la réflexion. L’im­pa­tience doit céder la place à la confiance en l’a­ve­nir.

Petite Image du Trait du Bas

zhuàng yú zhǐ

puis­sance • dans • orteil

Puis­sance dans les orteils.

qí fú qióng yǐ

son • confiance • épui­ser • aus­si

Epui­ser sa confiance.

Neuf en Deux

九 二 jiǔ èr

zhēn jí

pré­sage • bon augure

Pré­sage pro­pice.


Struc­ture du Deuxième Trait

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’in­té­rieur. Il repré­sente en géné­ral le pou­voir d’ap­pli­ca­tion de ce qui est néces­saire ou déci­dé.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 34, mais sa cen­tra­li­té com­pense cet affai­blis­se­ment.
Il est au milieu du tri­gramme ☰ 乾 qián cor­res­pon­dant à l’élé­ment 天 tiān “Ciel” et à la base du tri­gramme ☰ 乾 qián cor­res­pon­dant à l’élé­ment 天 tiān “Ciel”.
Son Déri­vé est H55 l’hexa­gramme 豐 fēng “Abon­dance”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 貞吉 zhēn jí.

Inter­pré­ta­tion

Une ferme cor­rec­tion condui­ra cer­tai­ne­ment à la bonne for­tune. La per­sé­vé­rance, la jus­tesse, l’é­qui­libre et la modé­ra­tion dans les actions seront des atouts pré­cieux.

Petite Image du Deuxième Trait

jiǔ èr zhēn jí

neuf • deux • pré­sage • bon augure

9 en deuxième est cor­rect et de bon augure

yǐ zhōng yǐ

ain­si • au centre • aus­si

parce qu’il est cen­tral.

Neuf en Trois

九 三 jiǔ sān

xiǎo rén yòng zhuàng

petit • homme • érer • puis­sance

Le petit homme emploie la puis­sance.

jūn zǐ yòng wǎng

noble • héri­tier • érer • 罔

Le noble héri­tier opère sans filet.

zhēn lì

pré­sage • dan­ger

Pré­sage de dan­ger.

dī yáng chù fān

bélier • mou­ton • heur­ter • haie

Le jeune bélier heurte la haie ;

léi qí jiǎo

abî­mer • son • corne

il s’y abîme les cornes.


Struc­ture du Troi­sième Trait

Le troi­sième trait est le plus haut trait du bas. Il est le lieu ou le temps de pas­sage vers le haut ou l’ex­té­rieur.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang impair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 34.
Il est au milieu du tri­gramme ☰ 乾 qián cor­res­pon­dant à l’élé­ment 天 tiān “Ciel”, au som­met du tri­gramme ☰ 乾 qián cor­res­pon­dant à l’élé­ment 天 tiān “Ciel” et à la base du tri­gramme ☱ 兌 duì cor­res­pon­dant à l’élé­ment 澤 duó “Brume”.
Son Déri­vé est H54 l’hexa­gramme 歸妹 guī mèi “Mariage de la soeur cadette”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 貞厲 zhēn lì.

Inter­pré­ta­tion

Un homme infé­rieur uti­lise toute sa force sans rete­nue, tan­dis qu’un homme supé­rieur sait s’en abs­te­nir. L’u­ti­li­sa­tion de la force sans clair­voyance pour­rait entraî­ner des com­pli­ca­tions et des consé­quences néga­tives. Ici, même avec une ferme cor­rec­tion, la posi­tion est déli­cate et pié­geuse.
Il faut savoir dis­cer­ner l’u­ti­li­sa­tion impul­sive et exces­sive de la force et exer­cer un usage mesu­ré et pru­dent de sa puis­sance.

Petite Image du Troi­sième Trait

xiǎo rén yòng zhuàng

petit • homme • agir • puis­sance

Le petit homme emploie la puis­sance ;

jūn zǐ wǎng yǐ

noble • héri­tier • 罔 • aus­si

pas le noble héri­tier.

Neuf en Quatre

九 四 jiǔ sì

zhēn jí

pré­sage • bon augure

Pré­sage pro­pice.

huǐ wáng

regret • dis­pa­raître

Les regrets dis­pa­raissent.

fān jué bù léi

haie • s’ou­vrir • pas • abî­mer

La haie s’ouvre sans bles­sure.

輿

zhuàng yú dà yú zhī fù

puis­sance • dans • grand • cha­riot • de • essieu

Puis­sance de l’es­sieu du Grand Char


Struc­ture du Qua­trième Trait

Le qua­trième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de pas­sage de la trans­mis­sion vers le bas ou l’in­té­rieur.
Il est le trait maître de l’hexa­gramme.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 34.
Il est au milieu du tri­gramme ☱ 兌 duì cor­res­pon­dant à l’élé­ment 澤 duó “Brume”, au som­met du tri­gramme ☰ 乾 qián cor­res­pon­dant à l’élé­ment 天 tiān “Ciel” et à la base du tri­gramme ☳ 震 zhèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 雷 léi “Ton­nerre”.
Son Déri­vé est H11 l’hexa­gramme 泰 tài “Pros­pé­ri­té”.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 貞吉 zhēn jí ; 悔亡 huǐ wáng.

Inter­pré­ta­tion

L’u­ti­li­sa­tion pru­dente de la force conduit à des résul­tats posi­tifs et per­met d’é­vi­ter d’é­ven­tuels remords. Mais ne pas recon­naître le moment oppor­tun pour avan­cer de manière déli­bé­rée mais pré­cau­tion­neuse pour­rait entraî­ner une stag­na­tion ou un manque d’a­van­ce­ment.
Cepen­dant, une ferme cor­rec­tion condui­ra assu­ré­ment à la bonne for­tune.

Petite Image du Qua­trième Trait

fān jué bù léi

haie • s’ou­vrir • pas • abî­mer

La haie s’ouvre sans bles­sure.

shàng wàng yǐ

esti­mable • aller • aus­si

Pro­gres­ser vers le haut.

Six en Cinq

六 五 liù wǔ

sàng yáng yú yì

perdre • mou­ton • dans • par négli­gence

Perdre le mou­ton par négli­gence.

wú huǐ

pas • regret

Pas de regret.


Struc­ture du Cin­quième Trait

Le cin­quième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’ex­té­rieur. Il repré­sente le pou­voir de déci­sion ou d’ins­pi­ra­tion.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 34, mais sa cen­tra­li­té com­pense cet affai­blis­se­ment.
Il est au milieu du tri­gramme ☳ 震 zhèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 雷 léi “Ton­nerre” et au som­met du tri­gramme ☱ 兌 duì cor­res­pon­dant à l’élé­ment 澤 duó “Brume”.
Son Déri­vé est H43 l’hexa­gramme 夬 guài “Réso­lu­ment”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 无悔 wú huǐ.

Inter­pré­ta­tion

Dans cer­taines situa­tions, il est judi­cieux de ne pas céder à la faci­li­té de l’u­sage de la force et d’être capable de renon­cer à l’ac­tion agres­sive. En adop­tant une atti­tude plus flexible et en se lais­sant gui­der par la situa­tion, on peut évi­ter des com­pli­ca­tions inutiles. Il n’y aura donc pas lieu de s’en repen­tir.

Petite Image du Cin­quième Trait

sàng yáng yú yì

perdre • mou­ton • dans • chan­ger

Perdre le mou­ton par négli­gence.

wèi bù dāng yǐ

posi­tion • pas • avoir la charge de • aus­si

La posi­tion n’est pas appro­priée.

Six Au-Dessus

上 六 shàng liù

dī yáng chù fān

bélier • mou­ton • heur­ter • haie

Le jeune bélier heurte la haie ;

退

bù néng tuì

pas • pou­voir • recu­ler

Ne pas pou­voir recu­ler,

bù néng suì

pas • pou­voir • avan­cer

ne pas pou­voir avan­cer.

wú yōu lì

pas • quelque chose • pro­fi­table

Ce n’est pas quelque chose de pro­fi­table.

jiān zé jí

dif­fi­cul­tés • donc • bon augure

La dif­fi­cul­té est pro­pice.


Struc­ture du Trait du Haut

Le der­nier trait repré­sente en géné­ral la sor­tie de la situa­tion ou ce qui est tout en haut.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang pair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 34.
Il est au som­met du tri­gramme ☳ 震 zhèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 雷 léi “Ton­nerre”.
Son Déri­vé est H14 l’hexa­gramme 大有 dà yǒu “Grande pro­prié­té”.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 无攸利 wú yōu lì ; 吉 jí.

Inter­pré­ta­tion

Par­ve­nu à un cer­tain niveau de puis­sance il n’est plus pos­sible ni d’a­van­cer ni de recu­ler. Cette posi­tion ne semble donc a prio­ri pro­cu­rer aucun avan­tage. Mais si on réa­lise la dif­fi­cul­té de la situa­tion et si l’on cesse de pous­ser pour avan­cer à tout prix, cela condui­ra à la bonne for­tune.
Il faut donc savoir recon­naître quand il est appro­prié de ne pas insis­ter et ne pas cher­cher alors à for­cer une situa­tion.

Petite Image du Trait du Haut

退

bù néng tuì

pas • pou­voir • recu­ler

Ne pas pou­voir recu­ler,

bù néng suì

pas • pou­voir • avan­cer

ne pas pou­voir avan­cer.

bù xiáng yǐ

pas • augures • aus­si

Ce n’est pas un pré­sage.

jiān zé jí

dif­fi­cul­tés • donc • bon augure

Dif­fi­cul­tés mais bon augure.

jiù bù zhǎng yǐ

faute • pas • aîné • aus­si

Les erreurs ne durent pas.

Grande Image

大 象 dà xiàng

léi zài tiān shàng

ton­nerre • se trou­ver à • ciel • au-des­sus

Le ton­nerre est au-des­sus du ciel.

dà zhuàng

grand • force

Grande force.

jūn zǐ yǐ fēi lǐ fú lǔ

noble • héri­tier • ain­si • contraire • rites • ne pas • mar­cher

Ain­si le noble héri­tier ne res­pecte pas ce qui n’est pas conve­nable.


Struc­ture de la Grande Image

L’hexa­gramme 34 est com­po­sé du tri­gramme ☰ 乾 qián en bas et de ☳ 震 zhèn en haut.Le tri­gramme nucléaire du bas est ☰ 乾 qián, celui du haut est ☱ 兌 duì.Les tri­grammes absents de l’Hexa­gramme 34 sont ☷ 坤 kūn, ☶ 艮 gèn, ☵ 坎 kǎn, ☴ 巽 xùn, ☲ 離 lí.
Le per­son­nage emblé­ma­tique de l’Hexa­gramme 34 est : 君子 jūn zǐ, le noble héri­tier.

Inter­pré­ta­tion

La foudre qui gronde dans le ciel et fait trem­bler toutes choses sym­bo­lise une grande puis­sance. Le véri­table homme fort est celui qui sait craindre et sur­mon­ter ses propres fai­blesses pour res­ter en accord avec l’ordre éta­bli et la jus­tesse.
Sans limi­ter les oppor­tu­ni­tés créa­tives ou inno­vantes, il convient donc de res­pec­ter les normes et de ne pas outre­pas­ser les limites.

Hexagramme 34
Réfé­rences externes

Grand Dic­tion­naire Ric­ci

L’Hexa­gramme 34 selon WENGU

L’Hexa­gramme 34 selon SAOLIM

L’Hexa­gramme 34 selon YI JING LISE