34
大壯
Dà zhuàng
Grande force

Jugement

dà   zhuàng   lì   zhēn
   dà    zhuàng 
grand ; puissance
   lì     zhēn  
profitable ; constance
La constance est profitable.

Structure du Jugement

Il y a dans l’hexagramme 34 deux fois plus de traits yang que de traits yin.
Il est précédé du 33 遯 dùn « Se retirer » (ils appartiennent à la même paire), et suivi du 35 晉 jìn « Progresser ».
Il s’agit d’une figure calendérique correspondant à la période du 21 avril
Son Opposé est 20 le gua 觀 guān « Regarder ».
Son hexagramme Nucléaire est 43 l’hexag. 夬 guài « Résolument ».
Le trait maître est le quatrième.
La seule Formule Mantique présente dans ce chapitre est : 利貞 lì zhēn

Trait du bas

zhuàng   yú   zhǐ   zhēng   xiōng   yǒu   fú
 zhuàng    yú     zhǐ  
puissance ; dans ; orteil
 zhēng  xiōng 
expédition ; fermeture
  yǒu     fú   
y avoir ; confiance
Avoir confiance.

Structure du Trait 1

Le premier trait représente en général l’entrée dans la situation ou ce qui est tout en bas.
S’agissant d’un trait yang à un rang impair, il est donc renforcé.
Il est à la base du trigramme ☰ 乾 qián correspondant à l’élément 天 tiān « Ciel ».
Son Dérivé est H32 l’hexagramme 恆 héng « Constance ».
Les Formules Mantiques utilisées dans ce texte sont : 征凶 zhēng xiōng ; 有孚 yǒu fú

Second Trait

  zhēn     jí   
présage ; bon augure
Présage propice.

Structure du Trait 2

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’intérieur. Il représente en général le pouvoir d’application de ce qui est nécessaire ou décidé.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli, mais sa centralité compense cet affaiblissement.
Il est au milieu du trigramme ☰ 乾 qián correspondant à l’élément 天 tiān « Ciel » et à la base du trigramme ☰ 乾 qián correspondant à l’élément 天 tiān « Ciel ».
Son Dérivé est H55 l’hexagramme 豐 fēng « Abondance ».
La seule Formule Mantique présente dans ce chapitre est : 貞吉 zhēn jí

Troisième Trait

xiǎo   rén   yòng   zhuàng   jūn   zǐ   yòng   wǎng   zhēn   lì   dī   yáng   chù   fān   léi   qí   jué
  xiǎo    rén    yòng   zhuàng 
petit ; homme ; érer ; puissance
  jūn     zǐ     yòng    wǎng  
noble ; héritier ; érer ; 罔
Le noble héritier opère sans
  zhēn     lì   
présage ; danger
présage de danger.
   dī     yáng    chù    fān  
bélier ; mouton ; heurter ; haie
  léi     qí     jué  
abîmer ; son ; corne

Structure du Trait 3

Le troisième trait est le plus haut trait du bas. Il est le lieu ou le temps de passage vers le haut ou l’extérieur.
S’agissant d’un trait yang à un rang impair, il est donc renforcé.
Il est au milieu du trigramme ☰ 乾 qián correspondant à l’élément 天 tiān « Ciel », au sommet du trigramme ☰ 乾 qián correspondant à l’élément 天 tiān « Ciel » et à la base du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme ».
Son Dérivé est H54 l’hexagramme 歸妹 guī mèi « Mariage de la soeur cadette ».
La seule Formule Mantique présente dans ce chapitre est : 貞厲 zhēn lì

Quatrième Trait

輿
zhēn   jí   huǐ   wáng   fān   jué   bù   léi   zhuàng   yú   dà   yú   zhī   fù
  zhēn     jí   
présage ; bon augure
Présage propice.
  huǐ    wáng  
regret ; disparaître
Les regrets disparaissent.
  fān    jué  
haie ; s’ouvrir
La haie s’ouvre.
   bù     léi  
pas ; abîmer
輿
 zhuàng    yú      dà      yú     zhī     fù   
puissance ; dans ; grand ; chariot ; de ; essieu

Structure du Trait 4

Le quatrième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de passage de la transmission vers le bas ou l’intérieur.
Il est le trait maître de l’hexagramme.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli.
Il est au milieu du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme », au sommet du trigramme ☰ 乾 qián correspondant à l’élément 天 tiān « Ciel » et à la base du trigramme ☳ 震 zhèn correspondant à l’élément 雷 léi « Tonnerre ».
Son Dérivé est H11 l’hexagramme 泰 tài « Prospérité ».
Les Formules Mantiques utilisées dans ce texte sont : 貞吉 zhēn jí ; 悔亡 huǐ wáng

Cinquième trait

sàng   yáng   yú   yì   wú   huǐ
  sàng    yáng     yú      yì   
perdre ; mouton ; dans ; par négligence
   wú     huǐ  
pas ; regret
Pas de regret.

Structure du Trait 5

Le cinquième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’extérieur. Il représente le pouvoir de décision ou d’inspiration.
S’agissant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affaibli, mais sa centralité compense cet affaiblissement.
Il est au milieu du trigramme ☳ 震 zhèn correspondant à l’élément 雷 léi « Tonnerre » et au sommet du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme ».
Son Dérivé est H43 l’hexagramme 夬 guài « Résolument ».
La seule Formule Mantique présente dans ce chapitre est : 无悔 wú huǐ

Trait du haut

退
dī   yáng   chù   fān   bù   néng   tuì   bù   néng   suì   wú   yōu   lì   jiān   zé   jí
   dī     yáng    chù    fān  
bélier ; mouton ; heurter ; haie
退
   bù     néng    tuì  
pas ; pouvoir ; reculer
Ne pas pouvoir reculer,
   bù     néng    suì  
pas ; pouvoir ; avancer
ne pas pouvoir avancer.
   wú     yōu     lì   
pas ; quelque chose ; profitable
Ce n’est pas quelque chose de profitable.
  jiān     zé      jí   
difficultés ; donc ; bon augure

Structure du Trait 6

Le dernier trait représente en général la sortie de la situation ou ce qui est tout en haut.
S’agissant d’un trait yin à un rang pair, il est donc renforcé.
Il est au sommet du trigramme ☳ 震 zhèn correspondant à l’élément 雷 léi « Tonnerre ».
Son Dérivé est H14 l’hexagramme 大有 dà yǒu « Grande propriété ».
Les Formules Mantiques utilisées dans ce texte sont : 无攸利 wú yōu lì ; 吉 jí

Grande Image

léi   zài   tiān   shàng   dà   zhuàng   jūn   zǐ   yǐ   fēi   lǐ   fú   lǔ
  léi    zài    tiān   shàng 
tonnerre ; se trouver à ; ciel ; au-dessus
Le tonnerre est au-dessus du ciel.
   dà    zhuàng 
grand ; force
Grande force.
  jūn     zǐ      yǐ   
noble ; héritier ; ainsi
Ainsi le noble héritier,
  fēi     lǐ   
contraire ; rites
ne respecte pas
   fú      lǔ   
ne pas ; acte convenable
ce qui n’est pas convenable.

Structure de la Grande Image

Les trigrammes absents sont ☷ 坤 kūn, ☶ 艮 gèn, ☵ 坎 kǎn, ☴ 巽 xùn, ☲ 離 lí
Le personnage emblématique est : 君子 jūn zǐ, le noble héritier.