lín   yuán   hēng   lì   zhēn   zhì   yú   bā   yuè   yǒu   xiōng
…………………………..
  lín  
approcher
Approcher.
  yuán    hēng  
originel ; croissance
   lì     zhēn  
profitable ; constance
Constance profitable.
  zhì     yú      bā     yuè    yǒu   xiōng 
arriver ; à ; huitième ; mois ; y avoir ; fermeture

Analyse de la structure

Il y a dans l’hexagramme 19 deux fois plus de traits yin que de traits yang.
Il est précédé du 18 蠱 gǔ « Remédier », et suivi du 20 觀 guān « Regarder » (ils appartiennent à la même paire).
Il s’agit d’une figure calendérique correspondant à la période du 21 février
Son Opposé est 33 le gua 遯 dùn « Se retirer ».
Son hexagramme Nucléaire est 24 l’hexag. 復 fù « Revenir ».
Les traits maîtres sont celui du bas et le second.
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 元亨 yuán hēng ; 利貞 lì zhēn ; 月有凶 yuè yǒu xiōng

Trait du bas

xián   lín   zhēn   jí
…………………………..
  xián    lín  
ensemble ; approcher
Approcher ensemble.
  zhēn     jí   
présage ; bon augure

Analyse de la structure

Le premier trait représente en général l’entrée dans la situation ou ce qui est tout en bas.
Il est, avec le second trait, maître de l’hexagramme.
S’agissant d’un trait yang à un rang impair, il est donc renforcé.
Il est à la base du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme ».
Son Dérivé est H07 l’hexagramme 師 shī « Troupe ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 貞吉 zhēn jí

Second Trait

xián   lín   jí   wú   bù   lì
…………………………..
  xián    lín  
ensemble ; approcher
Approcher ensemble.
   jí   
bon augure
   wú      bù      lì   
pas ; pas ; profitable
Rien qui ne soit profitable

Analyse de la structure

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’intérieur. Il représente en général le pouvoir d’application de ce qui est nécessaire ou décidé.
Il est, avec le trait du bas, maître de l’hexagramme.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli, mais sa centralité compense cet affaiblissement.
Il est au milieu du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme » et à la base du trigramme ☳ 震 zhèn correspondant à l’élément 雷 léi « Tonnerre ».
Son Dérivé est H24 l’hexagramme 復 fù « Revenir ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 吉 jí ; 无不利 wú bù lì

Troisième Trait

gān   lín   wú   yōu   lì   jì   yōu   zhī   wú   jiù
…………………………..
  gān    lín  
doux ; approcher
Approche opportune.
   wú     yōu     lì   
pas ; quelque chose ; profitable
Ce n’est pas quelque chose de profitable.
   jì     yōu    zhī  
après ; être triste ; se
Après s’en être attristé,
   wú     jiù  
pas ; faute
pas de faute.

Analyse de la structure

Le troisième trait est le plus haut trait du bas. Il est le lieu ou le temps de passage vers le haut ou l’extérieur.
S’agissant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affaibli.
Il est au milieu du trigramme ☳ 震 zhèn correspondant à l’élément 雷 léi « Tonnerre », au sommet du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme » et à la base du trigramme ☷ 坤 kūn correspondant à l’élément 地 dì « Terre ».
Son Dérivé est H11 l’hexagramme 泰 tài « Prospérité ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 无攸利 wú yōu lì ; 无咎 wú jiù

Quatrième Trait

zhì   lín   wú   jiù
…………………………..
  zhì    lín  
arriver ; approcher
   wú     jiù  
pas ; faute
Pas de faute.

Analyse de la structure

Le quatrième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de passage de la transmission vers le bas ou l’intérieur.
S’agissant d’un trait yin à un rang pair, il est donc renforcé.
Il est au milieu du trigramme ☷ 坤 kūn correspondant à l’élément 地 dì « Terre », au sommet du trigramme ☳ 震 zhèn correspondant à l’élément 雷 léi « Tonnerre » et à la base du trigramme ☷ 坤 kūn correspondant à l’élément 地 dì « Terre ».
Son Dérivé est H54 l’hexagramme 歸妹 guī mèi « Mariage de la soeur cadette ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 无咎 wú jiù

Cinquième trait

zhī   lín   dà   jūn   zhī   yí   jí
…………………………..
  zhī    lín  
connaître ; approcher
   dà     jūn    zhī     yí   
grand ; noble ; cela ; convenir
   jí   
bon augure

Analyse de la structure

Le cinquième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’extérieur. Il représente le pouvoir de décision ou d’inspiration.
S’agissant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affaibli, mais sa centralité compense cet affaiblissement.
Il est au milieu du trigramme ☷ 坤 kūn correspondant à l’élément 地 dì « Terre » et au sommet du trigramme ☷ 坤 kūn correspondant à l’élément 地 dì « Terre ».
Son Dérivé est H60 l’hexagramme 節 jié « Tempérance ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 吉 jí

Trait du haut

dūn   lín   jí   wú   jiù
…………………………..
  dūn    lín  
généreux ; approcher
   jí   
bon augure
   wú     jiù  
pas ; faute
Pas de faute.

Analyse de la structure

Le dernier trait représente en général la sortie de la situation ou ce qui est tout en haut.
S’agissant d’un trait yin à un rang pair, il est donc renforcé.
Il est au sommet du trigramme ☷ 坤 kūn correspondant à l’élément 地 dì « Terre ».
Son Dérivé est H41 l’hexagramme 損 sǔn « Diminuer ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 吉 jí ; 无咎 wú jiù

Grande Image

zé   shàng   yǒu   dì   lín   jūn   zǐ   yǐ   jiào   sī   wú   qióng   róng   bǎo   mín   wú   jiāng
…………………………..
   zé    shàng   yǒu     dì   
brûme ; au-dessus ; y avoir ; terre
Au-dessus de la brume il y a la terre.
  lín  
approcher
Approcher.
  jūn     zǐ      yǐ   
noble ; héritier ; ainsi
Ainsi le noble héritier,
  jiào     sī      wú    qióng 
enseigner ; penser avec affection ; pas ; épuiser
enseignant affectueusement et sans fin,
  róng    bǎo    mín     wú    jiāng 
comprendre ; protection ; peuple ; pas ; limite
comprend et protège le peuple sans limite.

Analyse de la structure

Les trigrammes absents sont ☶ 艮 gèn, ☵ 坎 kǎn, ☴ 巽 xùn, ☲ 離 lí, ☰ 乾 qián
Le personnage emblématique est : 君子 jūn zǐ, le noble héritier.