shēng   yuán   hēng   yòng   jiàn   dà   rén   wù   xù   nán   zhēng   jí
…………………………..
 shēng 
croître
  yuán    hēng  
originel ; croissance
  yòng    jiàn     dà     rén  
agir ; se montrer ; grand ; homme
   wù      xù   
ne pas ; inquiétude
  nán   zhēng    jí   
sud ; expédition ; bon augure

Analyse de la structure

Il y a dans l’hexagramme 46 deux fois plus de traits yin que de traits yang.
Il est précédé du 45 萃 cuì « Se rassembler » (ils appartiennent à la même paire), et suivi du 47 困 kùn « Encercler ».
Son Opposé est 25 le gua 無妄 wú wàng « Sans désordre ».
Son hexagramme Nucléaire est 54 l’hexag. 歸妹 guī mèi « Mariage de la soeur cadette ».
Le trait maître est le cinquième.
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 元亨 yuán hēng ; 用見大人 yòng jiàn dà rén ; 勿恤 wù xù ; 征吉 zhēng jí

Trait du bas

yǔn   shēng   dà   jí
…………………………..
  yǔn   shēng 
consentir ; croître
   dà      jí   
grand ; bon augure

Analyse de la structure

Le premier trait représente en général l’entrée dans la situation ou ce qui est tout en bas.
S’agissant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affaibli.
Il est à la base du trigramme ☴ 巽 xùn correspondant à l’élément 風 fēng « Vent ».
Son Dérivé est H11 l’hexagramme 泰 tài « Prospérité ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 吉 jí

Second Trait

fú   nǎi   lì   yòng   yuè   wú   jiù
…………………………..
   fú   
confiance
  nǎi     lì     yòng    yuè  
alors ; profitable ; pratiquer ; sacrifice
   wú     jiù  
pas ; faute
Pas de faute.

Analyse de la structure

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’intérieur. Il représente en général le pouvoir d’application de ce qui est nécessaire ou décidé.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli, mais sa centralité compense cet affaiblissement.
Il est au milieu du trigramme ☴ 巽 xùn correspondant à l’élément 風 fēng « Vent » et à la base du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme ».
Son Dérivé est H15 l’hexagramme 謙 qiān « Humilité ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 孚 fú ; 利用 lì yòng ; 无咎 wú jiù

Troisième Trait

 shēng    xū      yì   
croître ; vide ; fief

Analyse de la structure

Le troisième trait est le plus haut trait du bas. Il est le lieu ou le temps de passage vers le haut ou l’extérieur.
S’agissant d’un trait yang à un rang impair, il est donc renforcé.
Il est au milieu du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme », au sommet du trigramme ☴ 巽 xùn correspondant à l’élément 風 fēng « Vent » et à la base du trigramme ☳ 震 zhèn correspondant à l’élément 雷 léi « Tonnerre ».
Son Dérivé est H07 l’hexagramme 師 shī « Troupe ».

Quatrième Trait

wáng   yòng   hēng   yú   qí   shān   jí   wú   jiù
…………………………..
  wáng    yòng    hēng  
roi ; employer ; croissance
   yú      qí     shān  
à ; abrupt ; montagne
   jí   
bon augure
   wú     jiù  
pas ; faute
Pas de faute.

Analyse de la structure

Le quatrième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de passage de la transmission vers le bas ou l’intérieur.
S’agissant d’un trait yin à un rang pair, il est donc renforcé.
Il est au milieu du trigramme ☳ 震 zhèn correspondant à l’élément 雷 léi « Tonnerre », au sommet du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme » et à la base du trigramme ☷ 坤 kūn correspondant à l’élément 地 dì « Terre ».
Son Dérivé est H32 l’hexagramme 恆 héng « Constance ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 吉 jí ; 无咎 wú jiù

Cinquième trait

zhēn   jí   shēng   jiē
…………………………..
  zhēn     jí   
présage ; bon augure
 shēng   jiē  
croître ; progressif

Analyse de la structure

Le cinquième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’extérieur. Il représente le pouvoir de décision ou d’inspiration.
Il est le trait maître de l’hexagramme.
S’agissant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affaibli, mais sa centralité compense cet affaiblissement.
Il est au milieu du trigramme ☷ 坤 kūn correspondant à l’élément 地 dì « Terre » et au sommet du trigramme ☳ 震 zhèn correspondant à l’élément 雷 léi « Tonnerre ».
Son Dérivé est H48 l’hexagramme 井 jǐng « Puits ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 貞吉 zhēn jí

Trait du haut

míng   shēng   lì   yú   bù   xī   zhī   zhēn
…………………………..
  míng   shēng 
dans l’obscurité ; croître
   lì      yú      bù      xī     zhī    zhēn  
profitable ; dans ; pas ; cesser ; de ; constance

Analyse de la structure

Le dernier trait représente en général la sortie de la situation ou ce qui est tout en haut.
S’agissant d’un trait yin à un rang pair, il est donc renforcé.
Il est au sommet du trigramme ☷ 坤 kūn correspondant à l’élément 地 dì « Terre ».
Son Dérivé est H18 l’hexagramme 蠱 gǔ « Remédier ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 利 lì ; 貞 zhēn

Grande Image

dì   zhōng   shēng   mù   shēng   jūn   zǐ   yǐ   shùn   dé   jī   xiǎo   yǐ   gāo   dà
…………………………..
   dì    zhōng  shēng    mù   
terre ; au centre ; naître ; bois
Au cœur de la terre se produit le bois.
 shēng 
croître
Croissance.
  jūn     zǐ      yǐ   
noble ; héritier ; ainsi
Ainsi le noble héritier,
  shùn     dé   
se conformer ; vertu
se conformant à la vertu,
   jī     xiǎo  
accumuler ; petit
accumule le petit,
   yǐ     gāo     dà   
ainsi ; élever ; grand
et ainsi s’élève jusqu’au grand.

Analyse de la structure

Les trigrammes absents sont ☶ 艮 gèn, ☵ 坎 kǎn, ☲ 離 lí, ☰ 乾 qián
Le personnage emblématique est : 君子 jūn zǐ, le noble héritier.