Définition de l’Hexagramme 25

tuàn

wú wàng

pas • désordre

Pas de désordre.

yuán hēng

ori­gi­nel • crois­sance

Le prin­cipe ini­tial est pros­père.

lì zhēn

pro­fi­table • pré­sage

La constance est pro­fi­table.

qí fěi zhèng

son • ban­dit • cor­rect

Celui qui n’est pas cor­rect

yǒu shěng

y avoir • faute

com­met des fautes.

bù lì yǒu yōu wàng

pas • pro­fi­table • y avoir • où • aller

Il n’est pas pro­fi­table d’avoir où aller.


Struc­ture de l’Hexa­gramme 25

Il y a dans l’hexa­gramme 25 deux fois plus de traits yang que de traits yin.
Il est pré­cé­dé de H24 復 fù “Reve­nir”, et sui­vi de H26 大畜 dà chù “Grand appri­voi­se­ment” (ils appar­tiennent à la même paire).
Son Oppo­sé est H46 升 shēng “Crois­sance”.
Son hexa­gramme Nucléaire est H53 漸 jiàn “Pro­gres­ser gra­duel­le­ment”.
Les traits maîtres sont celui du bas et le cin­quième.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 元亨 yuán hēng ; 利貞 lì zhēn ; 有眚 yǒu shěng ; 不利有攸往 bù lì yǒu yōu wàng.

Inter­pré­ta­tion

Le suc­cès repose, dans la conjonc­ture actuelle, sur un ali­gne­ment sin­cère avec ses objec­tifs essen­tiels et le res­pect de ses prin­cipes ori­gi­nels. Cette approche simple et directe suf­fit pour prendre natu­rel­le­ment place dans l’é­vo­lu­tion du contexte actuel.
Tou­te­fois, si on n’est pas en mesure de main­te­nir dura­ble­ment cette inté­gri­té, il est plus sage de ne pas agir. S’é­car­ter de sa tra­jec­toire ini­tiale ou agir de façon inap­pro­priée condui­rait iné­luc­ta­ble­ment à com­pro­mettre les efforts, à faire des erreurs et à ren­con­trer des échecs.
Quoi­qu’il en soit, il n’est en aucun cas judi­cieux de prendre des ini­tia­tives, de se lan­cer dans de nou­veaux pro­jets ou de viser des objec­tifs spé­ci­fiques.

Neuf au Début

初 九 chū jiǔ

wú wàng

pas • désordre

Pas de désordre.

wàng jí

aller • bon augure

Aller est pro­pice.


Struc­ture du Trait du Bas

Le pre­mier trait repré­sente en géné­ral l’en­trée dans la situa­tion ou ce qui est tout en bas.
Il est, avec le cin­quième trait, maître de l’Hexa­gramme 25.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang impair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 25.
Il est à la base du tri­gramme ☳ 震 zhèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 雷 léi “Ton­nerre”.
Son Déri­vé est H12 l’hexa­gramme 否 pǐ “Adver­si­té”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 吉 jí.

Inter­pré­ta­tion

La sin­cé­ri­té, empreinte d’in­no­cence et de spon­ta­néi­té, est la clé essen­tielle du bon­heur et du suc­cès. En agis­sant sans cal­culs ni inten­tions cachées et en res­tant fidèle à ses prin­cipes, en se lais­sant gui­der par des impul­sions pures et des ins­tincts justes, on s’o­riente natu­rel­le­ment vers la réus­site.

Petite Image du Trait du Bas

wú wàng zhī wàng

pas • désordre • son • aller

Avan­cer sans désordre

dé zhì yǐ

obte­nir • volon­té • aus­si

per­met­tra d’at­teindre ses objec­tifs.

Six en Deux

六 二 liù èr

bù gēng huò

pas • labou­rer • mois­son­ner

Sans culti­ver, récol­ter.

bù zī yú

pas • défri­cher • terre défri­chée

Sans défri­cher avoir de nou­velles terres.

zé lì yǒu yōu wàng

donc • pro­fi­table • avoir • où • aller

Il est donc pro­fi­table d’a­voir où aller.


Struc­ture du Deuxième Trait

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’in­té­rieur. Il repré­sente en géné­ral le pou­voir d’ap­pli­ca­tion de ce qui est néces­saire ou déci­dé.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang pair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 25, et sa cen­tra­li­té aug­mente encore ce ren­for­ce­ment.
Il est au milieu du tri­gramme ☳ 震 zhèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 雷 léi “Ton­nerre” et à la base du tri­gramme ☶ 艮 gèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 山 shān “Mon­tagne”.
Son Déri­vé est H10 l’hexa­gramme 履 lǔ “Mar­cher”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 利有攸往 lì yǒu yōu wàng.

Inter­pré­ta­tion

Agir selon sa nature, avec spon­ta­néi­té mais dénué de moti­va­tions égoïstes, donc sans recher­cher de gains immé­diats ni attendre de récom­penses conduit spon­ta­né­ment au suc­cès. Ne se concen­trer que sur la jus­tesse de sa démarche plu­tôt que sur la des­ti­na­tion, per­met d’en main­te­nir l’in­té­gri­té et d’en déve­lop­per la qua­li­té. Cette déter­mi­na­tion, fon­dée sur la droi­ture et l’au­then­ti­ci­té, est la voie la plus fruc­tueuse : elle dépasse toutes les attentes ini­tiales.

Petite Image du Deuxième Trait

bù gēng huò

pas • labou­rer • cap­tu­rer

Sans culti­ver, récol­ter.

wèi fù yǐ

à venir • richesse • aus­si

Pas encore abon­dant.

Six en Trois

六 三 liù sān

wú wàng zhī zāi

pas • désordre • de • désastre

Pas de désordre : désastre.

huò xì zhī niú

• atta­cher • de • bœuf

Par­fois le boeuf atta­ché

xìng rén zhī dé

deve­nir • gens • de • obte­nir

devient le gain de l’er­rant

yì rén zhī zāi

fief • gens • de • désastre

et la perte du séden­taire.


Struc­ture du Troi­sième Trait

Le troi­sième trait est le plus haut trait du bas. Il est le lieu ou le temps de pas­sage vers le haut ou l’ex­té­rieur.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 25.
Il est au milieu du tri­gramme ☶ 艮 gèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 山 shān “Mon­tagne”, au som­met du tri­gramme ☳ 震 zhèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 雷 léi “Ton­nerre” et à la base du tri­gramme ☴ 巽 xùn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 風 fēng “Vent”.
Son Déri­vé est H13 l’hexa­gramme 同人 tóng rén “Se réunir entre sem­blables”.
Aucune For­mule Man­tique.…

Inter­pré­ta­tion

La sin­cé­ri­té et l’in­no­cence ne nous pro­tègent pas tou­jours des mal­heurs impré­vus. L’in­jus­tice peut frap­per indé­pen­dam­ment de notre inté­gri­té. Ces évé­ne­ments, bien que dif­fi­ciles, font par­tie inté­grante de l’ex­pé­rience humaine. Il est sage de ne pas s’at­tar­der outre mesure sur ces moments, mais plu­tôt de les accep­ter comme des aspects inévi­tables de la vie.
Le monde ne parait pas tou­jours équi­table, mais main­te­nir une atti­tude sin­cère, inno­cente et ouverte nous dote d’une plus grande rési­lience face aux dif­fi­cul­tés. Cette dis­po­si­tion peut faci­li­ter la tra­ver­sée des défis avec grâce et per­mettre de trou­ver la paix, même dans l’ad­ver­si­té.

Petite Image du Troi­sième Trait

xìng rén dé niú

agir • homme • obte­nir • bœuf

Le boeuf atta­ché devient le gain de l’er­rant

yì rén zāi yǐ

fief • homme • désastre • aus­si

et la perte du séden­taire.

Neuf en Quatre

九 四 jiǔ sì

kě zhēn

pou­voir • pré­sage

Etre capable de constance.

wú jiù

pas • faute

Pas de faute.


Struc­ture du Qua­trième Trait

Le qua­trième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de pas­sage de la trans­mis­sion vers le bas ou l’in­té­rieur.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 25.
Il est au milieu du tri­gramme ☴ 巽 xùn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 風 fēng “Vent”, au som­met du tri­gramme ☶ 艮 gèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 山 shān “Mon­tagne” et à la base du tri­gramme ☰ 乾 qián cor­res­pon­dant à l’élé­ment 天 tiān “Ciel”.
Son Déri­vé est H42 l’hexa­gramme 益 yì “Aug­men­ter”.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 貞 zhēn ; 无咎 wú jiù.

Inter­pré­ta­tion

En res­tant ferme et cor­rect, on évite les erreurs. La clé du suc­cès est de per­sé­vé­rer et de res­ter fidèle à ses convic­tions. Il est donc impor­tant de res­ter confiant dans son ins­tinct, de ne pas se lais­ser influen­cer par les cir­cons­tances exté­rieures, mais plu­tôt de se concen­trer sur la fidé­li­té à ses valeurs et à son intui­tion.

Petite Image du Qua­trième Trait

kě zhēn wú jiù

pou­voir • pré­sage • pas • faute

Etre capable de constance. Pas de faute.

gù yǒu zhī yǐ

for­ti­fié • y avoir • son • aus­si

Pos­sé­der fer­me­ment.

Neuf en Cinq

九 五 jiǔ wǔ

wú wàng zhī jí

pas • désordre • de • fébri­li­té

Fébri­li­té de l’ab­sence de désordre.

wù yào yǒu xǐ

ne pas • médi­ca­ment • y avoir • joie

Sans remède il y a joie.


Struc­ture du Cin­quième Trait

Le cin­quième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’ex­té­rieur. Il repré­sente le pou­voir de déci­sion ou d’ins­pi­ra­tion.
Il est, avec le trait du bas, maître de l’Hexa­gramme 25.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang impair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 25, et sa cen­tra­li­té aug­mente encore ce ren­for­ce­ment.
Il est au milieu du tri­gramme ☰ 乾 qián cor­res­pon­dant à l’élé­ment 天 tiān “Ciel” et au som­met du tri­gramme ☴ 巽 xùn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 風 fēng “Vent”.
Son Déri­vé est H21 l’hexa­gramme 噬嗑 shì kè “Mordre fer­me­ment”.
Aucune For­mule Man­tique.…

Inter­pré­ta­tion

Dans cette situa­tion épi­neuse, évi­ter une réac­tion pré­ci­pi­tée est pré­fé­rable. Lais­ser l’é­qui­libre natu­rel se res­tau­rer de lui-même consti­tue sou­vent la stra­té­gie opti­male. Au lieu de pré­ci­pi­ter les choses, l’a­dop­tion enthou­siaste de la réa­li­té pré­sente marque le début de sa réso­lu­tion.

Petite Image du Cin­quième Trait

wú wàng zhī yào

pas • désordre • son • médi­ca­ment

Fébri­li­té de l’ab­sence de désordre.

bù kě shì yǐ

pas • pou­voir • essayer, employer • aus­si

Ne pas pou­voir essayer.

Neuf Au-Dessus

上 九 shàng jiǔ

wú wàng

pas • désordre

Pas de désordre.

xìng yǒu shěng

agir • y avoir • faute

Agir est fau­tif.

wú yōu lì

pas • quelque chose • pro­fi­table

Ce n’est pas quelque chose de pro­fi­table.


Struc­ture du Trait du Haut

Le der­nier trait repré­sente en géné­ral la sor­tie de la situa­tion ou ce qui est tout en haut.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 25.
Il est au som­met du tri­gramme ☰ 乾 qián cor­res­pon­dant à l’élé­ment 天 tiān “Ciel”.
Son Déri­vé est H17 l’hexa­gramme 隨 suí “Suivre”.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 有眚 yǒu shěng ; 无攸利 wú yōu lì.

Inter­pré­ta­tion

Même avec les meilleures inten­tions, il vaut mieux ne pas inter­ve­nir. Lorsque les cir­cons­tances ne sont pas favo­rables au pro­grès, per­sis­ter est inutile. For­cer le cours des évé­ne­ments serait une erreur et n’ap­por­te­rait rien de bon.

Petite Image du Trait du Haut

wú wàng zhī xìng

pas • désordre • son • agir

Avan­cer sans désordre

qióng zhī zāi yǐ

épui­ser • son • désastre • aus­si

est un désastre com­plet.

Grande Image

大 象 dà xiàng

tiān xià léi xìng

ciel • sous • ton­nerre • agir

Sous le ciel agit le ton­nerre.

wù yú wú wàng

êtres • et • pas • désordre

Tous les êtres s’as­so­cient sans désordre.

xiān wáng yǐ mào duì shí

ancien • roi • ain­si • encou­ra­ger • s’a­dap­ter • moment

Ain­si les anciens rois, les encou­ra­geant à répondre aux cir­cons­tances,

yù wàn wù

éle­ver • dix mille • êtres

éle­vaient tous les êtres.


Struc­ture de la Grande Image

L’hexa­gramme 25 est com­po­sé du tri­gramme ☳ 震 zhèn en bas et de ☰ 乾 qián en haut.Le tri­gramme nucléaire du bas est ☶ 艮 gèn, celui du haut est ☴ 巽 xùn.Les tri­grammes absents de l’Hexa­gramme 25 sont ☷ 坤 kūn, ☵ 坎 kǎn, ☲ 離 lí, ☱ 兌 duì.
Le per­son­nage emblé­ma­tique de l’Hexa­gramme 25 est : 先王 xiān wáng, les anciens rois (cette appel­la­tion est men­tion­née aux hexa­grammes 08, 16, 20, 21, 24, 25 et 59).

Inter­pré­ta­tion

La méta­phore du ton­nerre gron­dant sous le ciel, mani­fes­tant sa nature intrin­sèque avec authen­ti­ci­té, sym­bo­lise un déve­lop­pe­ment spon­ta­né en accord avec la nature pro­fonde des êtres et leur envi­ron­ne­ment. Cette image met en lumière l’im­por­tance de la sin­cé­ri­té et de l’har­mo­nie avec le moment pour le déve­lop­pe­ment. Agir en accord avec sa nature propre et en har­mo­nie avec les cir­cons­tances, nour­ri de son essence interne et des dyna­miques externes, per­met une évo­lu­tion fluide et natu­relle, pro­pice à la crois­sance et à la pros­pé­ri­té.

Hexagramme 25
Réfé­rences externes

Grand Dic­tion­naire Ric­ci

L’Hexa­gramme 25 selon WENGU

L’Hexa­gramme 25 selon SAOLIM

L’Hexa­gramme 25 selon YI JING LISE