guī   mèi   zhēng   xiōng   wú   yōu   lì
…………………………..
  guī    mèi  
mariage ; soeur cadette
Mariage de la sœur cadette
 zhēng  xiōng 
expédition ; fermeture
   wú     yōu     lì   
pas ; quelque chose ; profitable
Ce n’est pas quelque chose de profitable.

Analyse de la structure

L’hexagramme 54 est constitué d’autant de traits yang que de traits yin.
Il est précédé du 53 漸 jiàn « Progresser graduellement » (ils appartiennent à la même paire), et suivi du 55 豐 fēng « Abondance ».
Son Opposé est 53 le gua 漸 jiàn « Progresser graduellement ».
Son hexagramme Nucléaire est 63 l’hexag. 既濟 jì jì « Déjà passé ».
Il est lui-même au cœur de la Famille Nucléaire constituée de H46 升 shēng « Croissance »., H18 蠱 gǔ « Remédier »., H11 泰 tài « Prospérité ».et H26 大畜 dà chù « Grand apprivoisement »..
Le trait maître est le cinquième.
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 征凶 zhēng xiōng ; 无攸利 wú yōu lì

Trait du bas

guī   mèi   yǐ   dì   bǒ   néng   lǔ   zhēng   jí
…………………………..
  guī    mèi     yǐ      dì   
mariage ; soeur cadette ; en tant que ; cadette
   bǒ     néng     lǔ   
boiteux ; pouvoir ; marcher
Un boiteux peut marcher.
 zhēng    jí   
expédition ; bon augure

Analyse de la structure

Le premier trait représente en général l’entrée dans la situation ou ce qui est tout en bas.
S’agissant d’un trait yang à un rang impair, il est donc renforcé.
Il est à la base du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme ».
Son Dérivé est H40 l’hexagramme 解 xiè « Libération ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 征吉 zhēng jí

Second Trait

miǎo   néng   shì   lì   yōu   rén   zhī   zhēn
…………………………..
  miǎo    néng    shì  
borgne ; pouvoir ; regarder
Un borgne peut voir.
   lì     yōu    rén    zhī    zhēn  
profitable ; retiré ; homme ; de ; présage

Analyse de la structure

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’intérieur. Il représente en général le pouvoir d’application de ce qui est nécessaire ou décidé.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli, mais sa centralité compense cet affaiblissement.
Il est au milieu du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme » et à la base du trigramme ☲ 離 lí correspondant à l’élément 火 huǒ « Feu ».
Son Dérivé est H51 l’hexagramme 震 zhèn « Ebranlement ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 利 lì ; 貞 zhēn

Troisième Trait

guī   mèi   yǐ   xū   fǎn   guī   yǐ   dì
…………………………..
  guī    mèi     yǐ      xū   
mariage ; soeur cadette ; en tant que ; attendre
  fǎn    guī     yǐ      dì   
revenir ; mariage ; en tant que ; cadette

Analyse de la structure

Le troisième trait est le plus haut trait du bas. Il est le lieu ou le temps de passage vers le haut ou l’extérieur.
S’agissant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affaibli.
Il est au milieu du trigramme ☲ 離 lí correspondant à l’élément 火 huǒ « Feu », au sommet du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme » et à la base du trigramme ☵ 坎 kǎn correspondant à l’élément 水 shuǐ « Eau ».
Son Dérivé est H34 l’hexagramme 大壯 dà zhuàng « Grande force ».

Quatrième Trait

guī   mèi   qiān   qī   chí   guī   yǒu   shí
…………………………..
  guī    mèi    qiān     qī   
mariage ; soeur cadette ; dépasser ; échéance
  chí    guī    yǒu    shí  
retarder ; mariage ; y avoir ; moment

Analyse de la structure

Le quatrième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de passage de la transmission vers le bas ou l’intérieur.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli.
Il est au milieu du trigramme ☵ 坎 kǎn correspondant à l’élément 水 shuǐ « Eau », au sommet du trigramme ☲ 離 lí correspondant à l’élément 火 huǒ « Feu » et à la base du trigramme ☳ 震 zhèn correspondant à l’élément 雷 léi « Tonnerre ».
Son Dérivé est H19 l’hexagramme 臨 lín « Approcher ».

Cinquième trait

dì   yǐ   guī   mèi   qí   jūn   zhī   mèi   bù   rú   qí   dì   zhī   mèi   liáng   yuè   jǐ   wàng   jí
…………………………..
   dì      yǐ   
souverain ; Yi (Nom du souverain)
  guī    mèi  
mariage ; soeur cadette
   qí     jūn    zhī    mèi     bù      rú   
son ; noble ; de ; manche (de vêtement) ; pas ; aussi… que
   qí      dì     zhī    mèi   liáng 
son ; cadette ; de ; manche (de vêtement) ; excellent
  yuè     jǐ     wàng  
lune ; presque ; dans l’attente de
   jí   
bon augure

Analyse de la structure

Le cinquième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’extérieur. Il représente le pouvoir de décision ou d’inspiration.
Il est le trait maître de l’hexagramme.
S’agissant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affaibli, mais sa centralité compense cet affaiblissement.
Il est au milieu du trigramme ☳ 震 zhèn correspondant à l’élément 雷 léi « Tonnerre » et au sommet du trigramme ☵ 坎 kǎn correspondant à l’élément 水 shuǐ « Eau ».
Son Dérivé est H58 l’hexagramme 兌 duì « Échanger ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 吉 jí

Trait du haut

nǔ   chéng   kuāng   wú   shí   shì   kuī   yáng   wú   xuè   wú   yōu   lì
…………………………..
   nǔ    chéng  kuāng 
femme ; présenter ; corbeille
   wú     shí  
pas ; remplir
  shì    kuī    yáng  
jeune homme ; égorger ; mouton
   wú     xuè  
pas ; sang
   wú     yōu     lì   
pas ; quelque chose ; profitable
Ce n’est pas quelque chose de profitable.

Analyse de la structure

Le dernier trait représente en général la sortie de la situation ou ce qui est tout en haut.
S’agissant d’un trait yin à un rang pair, il est donc renforcé.
Il est au sommet du trigramme ☳ 震 zhèn correspondant à l’élément 雷 léi « Tonnerre ».
Son Dérivé est H38 l’hexagramme 睽 kuí « Divergence ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 无攸利 wú yōu lì

Grande Image

zé   shàng   yǒu   léi   guī   mèi   jūn   zǐ   yǐ   yǒng   zhōng   zhī   bì
…………………………..
   zé    shàng   yǒu    léi  
brûme ; au-dessus ; y avoir ; tonnerre
Au-dessus de la brûme il y a le tonnerre.
  guī    mèi  
mariage ; soeur cadette
Mariage de la sœur cadette.
  jūn     zǐ      yǐ   
noble ; héritier ; ainsi
Ainsi le noble héritier,
  yǒng   zhōng 
durablement ; fin
depuis l’impérissable,
  zhī     bì   
discerner ; se détériorer
discerne ce qui est périssable.

Analyse de la structure

Les trigrammes absents sont ☷ 坤 kūn, ☶ 艮 gèn, ☴ 巽 xùn, ☰ 乾 qián
Le personnage emblématique est : 君子 jūn zǐ, le noble héritier.