héng   hēng   wú   jiù   lì   zhēn   lì   yǒu   yōu   wàng
…………………………..
  héng  
constance
Constance.
  hēng  
croissance
   wú     jiù  
pas ; faute
Pas de faute.
   lì     zhēn  
profitable ; constance
Constance profitable.
   lì     yǒu    yōu    wàng  
profitable ; avoir ; où ; aller
Il est profitable d’avoir où aller.

Analyse de la structure

L’hexagramme 32 est constitué d’autant de traits yang que de traits yin.
Il est précédé du 31 咸 xián « Influencer » (ils appartiennent à la même paire), et suivi du 33 遯 dùn « Se retirer ».
Son Opposé est 42 le gua 益 yì « Augmenter ».
Son hexagramme Nucléaire est 43 l’hexag. 夬 guài « Résolument ».
Le trait maître est le second.
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 无咎 wú jiù ; 利貞 lì zhēn ; 利有攸往 lì yǒu yōu wàng

Trait du bas

jùn   héng   zhēn   xiōng   wú   yōu   lì
…………………………..
  jùn    héng  
approfondir ; constance
  zhēn   xiōng 
présage ; fermeture
   wú     yōu     lì   
pas ; quelque chose ; profitable
Ce n’est pas quelque chose de profitable.

Analyse de la structure

Le premier trait représente en général l’entrée dans la situation ou ce qui est tout en bas.
S’agissant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affaibli.
Il est à la base du trigramme ☴ 巽 xùn correspondant à l’élément 風 fēng « Vent ».
Son Dérivé est H34 l’hexagramme 大壯 dà zhuàng « Grande force ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 貞凶 zhēn xiōng ; 无攸利 wú yōu lì

Second Trait

  huǐ    wáng  
regret ; disparaître
Les regrets disparaissent.

Analyse de la structure

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’intérieur. Il représente en général le pouvoir d’application de ce qui est nécessaire ou décidé.
Il est le trait maître de l’hexagramme.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli, mais sa centralité compense cet affaiblissement.
Il est au milieu du trigramme ☴ 巽 xùn correspondant à l’élément 風 fēng « Vent » et à la base du trigramme ☰ 乾 qián correspondant à l’élément 天 tiān « Ciel ».
Son Dérivé est H62 l’hexagramme 小過 xiǎo guò « Petit dépassement ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 悔亡 huǐ wáng

Troisième Trait

bù   héng   qí   dé   huò   chéng   zhī   xiū   zhēn   lìn
…………………………..
   bù     héng     qí      dé   
pas ; constance ; son ; vertu
  huò   chéng   zhī    xiū  
peut-être ; promouvoir ; de ; honte
  zhēn    lìn  
présage ; gêne
Présage de gêne.

Analyse de la structure

Le troisième trait est le plus haut trait du bas. Il est le lieu ou le temps de passage vers le haut ou l’extérieur.
S’agissant d’un trait yang à un rang impair, il est donc renforcé.
Il est au milieu du trigramme ☰ 乾 qián correspondant à l’élément 天 tiān « Ciel », au sommet du trigramme ☴ 巽 xùn correspondant à l’élément 風 fēng « Vent » et à la base du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme ».
Son Dérivé est H40 l’hexagramme 解 xiè « Libération ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 貞吝 zhēn lìn

Quatrième Trait

  tián     wú     qín  
champ ; pas ; gibier
Il n’y a pas de gibier dans le champ.

Analyse de la structure

Le quatrième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de passage de la transmission vers le bas ou l’intérieur.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli.
Il est au milieu du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme », au sommet du trigramme ☰ 乾 qián correspondant à l’élément 天 tiān « Ciel » et à la base du trigramme ☳ 震 zhèn correspondant à l’élément 雷 léi « Tonnerre ».
Son Dérivé est H46 l’hexagramme 升 shēng « Croissance ».

Cinquième trait

héng   qí   dé   zhēn   fù   rén   jí   fū   zǐ   xiōng
…………………………..
  héng     qí      dé   
constance ; son ; vertu
  zhēn  
présage
Présage.
   fù     rén     jí   
épouse ; homme ; bon augure
   fū      zǐ    xiōng 
mari ; jeune ; fermeture

Analyse de la structure

Le cinquième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’extérieur. Il représente le pouvoir de décision ou d’inspiration.
S’agissant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affaibli, mais sa centralité compense cet affaiblissement.
Il est au milieu du trigramme ☳ 震 zhèn correspondant à l’élément 雷 léi « Tonnerre » et au sommet du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme ».
Son Dérivé est H28 l’hexagramme 大過 dà guò « Grand dépassement ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 貞 zhēn ; 吉 jí ; 凶 xiōng

Trait du haut

zhèn   héng   xiōng
…………………………..
  zhèn    héng  
remuer ; constance
 xiōng 
fermeture

Analyse de la structure

Le dernier trait représente en général la sortie de la situation ou ce qui est tout en haut.
S’agissant d’un trait yin à un rang pair, il est donc renforcé.
Il est au sommet du trigramme ☳ 震 zhèn correspondant à l’élément 雷 léi « Tonnerre ».
Son Dérivé est H50 l’hexagramme 鼎 dǐng « Chaudron ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 凶 xiōng

Grande Image

léi   fēng   héng   jūn   zǐ   yǐ   lì   bù   yì   fāng
…………………………..
  léi    fēng  
tonnerre ; vent
Tonnerre et vent.
  héng  
constance
Constance.
  jūn     zǐ      yǐ   
noble ; héritier ; ainsi
Ainsi le noble héritier,
   lì   
se tenir verticalement
maintenant sa verticalité,
   bù      yì     fāng  
pas ; changer ; direction
ne modifie pas sa ligne de conduite.

Analyse de la structure

Les trigrammes absents sont ☷ 坤 kūn, ☶ 艮 gèn, ☵ 坎 kǎn, ☲ 離 lí
Le personnage emblématique est : 君子 jūn zǐ, le noble héritier.