Définition de l’Hexagramme 7

tuàn

shī

troupe

Troupe.

zhēn zhàng rén jí

pré­sage • homme aguer­ri • homme • bon augure

Hono­rer les anciens ; bon pré­sage.

wú jiù

pas • faute

Pas de faute.


Struc­ture de l’Hexa­gramme 7

Dans l’hexa­gramme 7 le second trait yang se dis­tingue de tous les autres traits yin.
Il est pré­cé­dé de H6 訟 sòng “Débattre”, et sui­vi de H8 比 bǐ “S’al­lier” (ils appar­tiennent à la même paire).
Son Oppo­sé est H13 同人 tóng rén “Se réunir entre sem­blables”.
Son hexa­gramme Nucléaire est H24 復 fù “Reve­nir”.
Les traits maîtres sont le second et le cin­quième.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 貞丈 zhēn zhàng ; 吉 jí ; 无咎 wú jiù.

Inter­pré­ta­tion

La droi­ture per­son­nelle et l’ex­pé­rience sont essen­tielles pour déter­mi­ner les actions les plus adap­tées à chaque situa­tion. Quel que soit le contexte une approche hon­nête et expé­ri­men­tée conduit tou­jours à des stra­té­gies effi­caces. Cette approche engendre res­pect et confiance, élé­ments clés pour ren­for­cer la mobi­li­sa­tion et la cohé­sion, et conduire ain­si à un suc­cès assu­ré et sans faille.

Six au Début

初 六 chū liù

shī chū yǐ lù

troupe • sor­tir • ain­si • confor­mé­ment

Mettre la troupe en mou­ve­ment en bon ordre.

pǐ zāng xiōng

dénier • bon • fer­me­ture

Ne pou­voir avan­cer cor­rec­te­ment serait un mau­vais pré­sage.


Struc­ture du Trait du Bas

Le pre­mier trait repré­sente en géné­ral l’en­trée dans la situa­tion ou ce qui est tout en bas.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 7.
Il est à la base du tri­gramme ☵ 坎 kǎn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 水 shuǐ “Eau”.
Son Déri­vé est H19 l’hexa­gramme 臨 lín “Appro­cher”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 凶 xiōng.

Inter­pré­ta­tion

Il est cru­cial d’a­gir tou­jours en confor­mi­té avec les règles éta­blies. S’en­ga­ger de manière désor­ga­ni­sée, à la hâte, est sou­vent syno­nyme d’é­chec. Pour évi­ter de par­tir du mau­vais pied, l’or­ga­ni­sa­tion et la dis­ci­pline doivent être non seule­ment éta­blies mais aus­si rigou­reu­se­ment main­te­nues. Ces piliers sont essen­tiels pour se pré­mu­nir contre les erreurs et assu­rer le suc­cès de toute entre­prise.

Petite Image du Trait du Bas

shī chū yǐ lù

troupe • sor­tir • ain­si • confor­mé­ment

Mettre la troupe en mou­ve­ment en bon ordre.

shī lù xiōng yǐ

perdre • confor­mé­ment • fer­me­ture • aus­si

Perdre ce bon ordre serait mau­vais signe.

Neuf en Deux

九 二 jiǔ èr

zài shī zhōng

dans • troupe • au centre

Demeu­rer au centre de la troupe ;

bon augure

bon pré­sage.

wú jiù

pas • faute

Pas de faute.

wáng sān xí mìng

roi • trois • don­ner • mis­sion

Le roi consacre par trois fois la mis­sion.


Struc­ture du Deuxième Trait

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’in­té­rieur. Il repré­sente en géné­ral le pou­voir d’ap­pli­ca­tion de ce qui est néces­saire ou déci­dé.
Il est, avec le cin­quième trait, maître de l’Hexa­gramme 7.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 7, mais sa cen­tra­li­té com­pense cet affai­blis­se­ment.
Il est au milieu du tri­gramme ☵ 坎 kǎn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 水 shuǐ “Eau” et à la base du tri­gramme ☳ 震 zhèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 雷 léi “Ton­nerre”.
Son Déri­vé est H2 l’hexa­gramme 坤 kūn “Elan récep­tif”.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 吉 jí ; 无咎 wú jiù.

Inter­pré­ta­tion

Se posi­tion­ner au centre de l’ac­tion est cru­cial pour une direc­tion effi­cace et un suc­cès assu­ré. Cette approche favo­rise l’har­mo­nie entre les prin­cipes éle­vés, les inté­rêts per­son­nels et le bien-être col­lec­tif. En res­tant au cœur du mou­ve­ment, , il est plus aisé d’a­gir en connais­sance de cause, d’i­den­ti­fier rapi­de­ment les pro­blèmes et les oppor­tu­ni­tés. Cela per­met d’é­vi­ter les erreurs et de prendre des déci­sions équi­li­brées, béné­fiques pour tous.

Petite Image du Deuxième Trait

zài shī zhōng jí

se trou­ver à • troupe • au centre • bon augure

Demeu­rer au centre de la troupe est pro­pice,

chéng tiān chǒng yǐ

pro­mou­voir • ciel • faveur • aus­si

signi­fie béné­fi­cier de la pro­tec­tion du Ciel.

wáng sān xí mìng

roi • trois • don­ner • mis­sion

Le roi consacre par trois fois la mis­sion.

huái wàn bāng yǐ

gar­der au coeur • dix mille • royaume • aus­si

veut dire qu’il traite avec bon­té toutes les régions.

Six en Trois

六 三 liù sān

輿

shī huò yú shī

troupe • • char­rier • cadavre

La troupe pour­rait éga­le­ment rame­ner beau­coup de cadavres.

xiōng

fer­me­ture

Mau­vais pré­sage.


Struc­ture du Troi­sième Trait

Le troi­sième trait est le plus haut trait du bas. Il est le lieu ou le temps de pas­sage vers le haut ou l’ex­té­rieur.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 7.
Il est au milieu du tri­gramme ☳ 震 zhèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 雷 léi “Ton­nerre”, au som­met du tri­gramme ☵ 坎 kǎn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 水 shuǐ “Eau” et à la base du tri­gramme ☷ 坤 kūn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 地 dì “Terre”.
Son Déri­vé est H46 l’hexa­gramme 升 shēng “Crois­sance”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 凶 xiōng.

Inter­pré­ta­tion

Les conflits internes risquent de frag­men­ter l’au­to­ri­té, entraî­nant ain­si des réper­cus­sions néga­tives pour l’en­semble de l’or­ga­ni­sa­tion. Cette divi­sion est sou­vent la cause d’une perte de direc­tion claire, menant inévi­ta­ble­ment à l’i­nef­fi­ca­ci­té. En outre, elle engendre des fric­tions qui peuvent conduire à des désastres. Comme un navire sans capi­taine, une enti­té qui perd son uni­té se trouve rapi­de­ment en dif­fi­cul­té, inca­pable de gar­der son cap et d’af­fron­ter les défis en navi­guant effi­ca­ce­ment dans les eaux tumul­tueuses du chan­ge­ment.

Petite Image du Troi­sième Trait

輿

shī huò yú shī

troupe • peut-être • cha­riot • cadavre

La troupe pour­rait éga­le­ment rame­ner beau­coup de cadavres,

dà wú gōng yǐ

grand • pas • suc­cès • aus­si

ne garan­tit pas un grand suc­cès.

Six en Quatre

六 四 liù sì

shī zuǒ cì

troupe • à gauche • étape

La troupe fait halte à proxi­mi­té.

wú jiù

pas • faute

Pas de faute.


Struc­ture du Qua­trième Trait

Le qua­trième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de pas­sage de la trans­mis­sion vers le bas ou l’in­té­rieur.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang pair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 7.
Il est au milieu du tri­gramme ☷ 坤 kūn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 地 dì “Terre”, au som­met du tri­gramme ☳ 震 zhèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 雷 léi “Ton­nerre” et à la base du tri­gramme ☷ 坤 kūn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 地 dì “Terre”.
Son Déri­vé est H40 l’hexa­gramme 解 xiè “Libé­ra­tion”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 无咎 wú jiù.

Inter­pré­ta­tion

L’a­ban­don judi­cieux d’une stra­té­gie inadé­quate peut s’a­vé­rer béné­fique pour le suc­cès à long terme. Il est cru­cial de savoir iden­ti­fier les moments où une retraite tac­tique est pré­cieuse. Cette approche per­met non seule­ment d’é­vi­ter un éven­tuel échec, mais aus­si de pré­ser­ver et de recons­ti­tuer ses res­sources. Ain­si, ne pas s’obs­ti­ner dans une voie infruc­tueuse doit être vu non comme un échec, mais comme une adap­ta­tion stra­té­gique face à l’é­vo­lu­tion des cir­cons­tances.

Petite Image du Qua­trième Trait

zuǒ cì wú jiù

à gauche • étape • pas • faute

La troupe fait halte à proxi­mi­té. Pas de faute,

wèi shī cháng yǐ

à venir • perdre • constant • aus­si

signi­fie ne pas s’é­loi­gner de la norme.

Six en Cinq

六 五 liù wǔ

tián yǒu qín

champ • y avoir • gibier

Dans le champ il y a du gibier.

lì zhí yán

pro­fi­table • rete­nir • par­ler

Pro­fi­table de rete­nir les paroles.

wú jiù

pas • faute

Pas de faute.

zhǎng zǐ shuài shī

aîné • fils • com­man­der • troupe

Le fils aîné com­mande les troupes.

輿

dì zǐ yú shī

cadet • fils • char­rier • cadavre

Le fils cadet trans­porte des cadavres.

zhēn xiōng

pré­sage • fer­me­ture

La fer­me­té serait un mau­vais pré­sage.


Struc­ture du Cin­quième Trait

Le cin­quième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’ex­té­rieur. Il repré­sente le pou­voir de déci­sion ou d’ins­pi­ra­tion.
Il est, avec le second trait, maître de l’Hexa­gramme 7.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 7, mais sa cen­tra­li­té com­pense cet affai­blis­se­ment.
Il est au milieu du tri­gramme ☷ 坤 kūn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 地 dì “Terre” et au som­met du tri­gramme ☷ 坤 kūn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 地 dì “Terre”.
Son Déri­vé est H29 l’hexa­gramme 坎 kǎn “Appro­fon­dir”.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 无咎 wú jiù ; 貞凶 zhēn xiōng.

Inter­pré­ta­tion

Sai­sir les oppor­tu­ni­tés néces­site une action à la fois ferme et judi­cieuse pour évi­ter les erreurs. Il est essen­tiel d’al­louer de manière adé­quate les res­sources et de choi­sir les actions les plus appro­priées en fonc­tion de chaque situa­tion ou évo­lu­tion. À défaut, les consé­quences pour­raient être désas­treuses. De plus, une obs­ti­na­tion exces­sive peut éga­le­ment conduire à des résul­tats néga­tifs. Il convient donc de trou­ver un équi­libre entre déter­mi­na­tion et flexi­bi­li­té.

Petite Image du Cin­quième Trait

zhǎng zǐ shuài shī

aîné • héri­tier • com­man­der • troupe

Le fils aîné com­mande les troupes,

yǐ zhōng xìng yǐ

ain­si • au centre • agir • aus­si

signi­fie agir avec tem­pé­rance.

輿

dì zǐ yú shī

cadet • héri­tier • cha­riot • cadavre

Le fils cadet trans­porte des cadavres,

使

shǐ bù dāng yǐ

de façon çà ce que • pas • avoir la charge de • aus­si

indique une uti­li­sa­tion inap­pro­priée.

Six Au-Dessus

上 六 shàng liù

dà jūn yǒu mìng

grand • noble • uti­li­ser • mis­sion

Le grand prince reçoit le man­dat du Ciel.

kāi guó chéng jiā

éta­blir • pays • pro­mou­voir • mai­son­née

Il décerne des titres et pro­meut ses proches.

xiǎo rén wù yòng

petit • homme • ne pas • employer

Les hommes de peu n’ont pas de pro­mo­tion.


Struc­ture du Trait du Haut

Le der­nier trait repré­sente en géné­ral la sor­tie de la situa­tion ou ce qui est tout en haut.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang pair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 7.
Il est au som­met du tri­gramme ☷ 坤 kūn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 地 dì “Terre”.
Son Déri­vé est H4 l’hexa­gramme 蒙 méng “Inex­pé­rience”.
Aucune For­mule Man­tique.…

Inter­pré­ta­tion

Prendre des déci­sions impor­tantes pour le bien com­mun exige de recon­naître et de valo­ri­ser les mérites indi­vi­duels. Il est tout aus­si cru­cial d’al­louer pru­dem­ment les res­sources néces­saires aux rôles les plus adap­tés. Dans ce contexte, il est impé­ra­tif d’é­vi­ter de per­sis­ter dans l’u­ti­li­sa­tion de solu­tions qui ne sont pas à la hau­teur. Ain­si, renon­cer aux approches qui ne répondent pas aux exi­gences devient une par­tie inté­grante d’une ges­tion effi­cace.

Petite Image du Trait du Haut

dà jūn yǒu mìng

grand • noble • y avoir • mis­sion

Le grand prince reçoit le man­dat du Ciel,

yǐ zhèng gōng yǐ

ain­si • cor­rect • suc­cès • aus­si

car son mérite pro­vient de sa cor­rec­tion.

xiǎo rén wù yòng

petit • homme • ne pas • agir

Les hommes de peu n’ont pas de pro­mo­tion,

bì lüàn bāng yǐ

il faut • désordre • royaume • aus­si

cela évi­te­ra le chaos dans le royaume.

Grande Image

大 象 dà xiàng

dì zhōng yǒu shuǐ

terre • au centre • y avoir • eau

Au cœur de la terre il y a de l’eau.

shī

troupe

Troupe.

jūn zǐ yǐ róng mín xù zhòng

noble • héri­tier • ain­si • com­prendre • peuple • appri­voi­ser • mul­ti­tude

Ain­si le noble héri­tier, par sa com­pré­hen­sion du peuple, appri­voise la mul­ti­tude.


Struc­ture de la Grande Image

L’hexa­gramme 7 est com­po­sé du tri­gramme ☵ 坎 kǎn en bas et de ☷ 坤 kūn en haut.Le tri­gramme nucléaire du bas est ☳ 震 zhèn, celui du haut est ☷ 坤 kūn.Les tri­grammes absents de l’Hexa­gramme 7 sont ☶ 艮 gèn, ☴ 巽 xùn, ☲ 離 lí, ☱ 兌 duì, ☰ 乾 qián.
Le per­son­nage emblé­ma­tique de l’Hexa­gramme 7 est : 君子 jūn zǐ, le noble héri­tier.

Inter­pré­ta­tion

La méta­phore de l’eau au milieu de la terre illustre l’u­nion entre les sol­dats et le peuple. Elle montre que, lors­qu’un diri­geant est pré­sent au sein de ses troupes, il s’im­prègne de leur réa­li­té jus­qu’à atteindre une com­pré­hen­sion pro­fonde. En retour, il gagne la confiance, le res­pect et le dévoue­ment de ses hommes. De même, la géné­ro­si­té et la bien­veillance engendrent recon­nais­sance et cohé­sion. Ces qua­li­tés sont essen­tielles pour for­ger une puis­sance effi­cace.

Hexagramme 7
Réfé­rences externes

Grand Dic­tion­naire Ric­ci

L’Hexa­gramme 07 selon WENGU

L’Hexa­gramme 07 selon SAOLIM

L’Hexa­gramme 07 selon YI JING LISE