dà   yǒu   yuán   hēng
…………………………..
   dà     yǒu  
grand ; avoir
  yuán    hēng  
originel ; croissance

Analyse de la structure

Dans l’hexagramme 14 le cinquième trait yin se distingue de tous les autres traits yang.
Il est précédé du 13 同人 tóng rén « Se réunir entre semblables » (ils appartiennent à la même paire), et suivi du 15 謙 qiān « Humilité ».
Son Opposé est 08 le gua 比 bǐ « S’allier ».
Son hexagramme Nucléaire est 43 l’hexag. 夬 guài « Résolument ».
Le trait maître est le cinquième.
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 元亨 yuán hēng

Trait du bas

wú   jiāo   hài   fěi   jiù   jiān   zé   wú   jiù
…………………………..
   wú     jiāo    hài  
pas ; en relation ; nuire
  fěi    jiù  
aucun ; faute
  jiān     zé      wú     jiù  
difficultés ; donc ; pas ; faute

Analyse de la structure

Le premier trait représente en général l’entrée dans la situation ou ce qui est tout en bas.
S’agissant d’un trait yang à un rang impair, il est donc renforcé.
Il est à la base du trigramme ☰ 乾 qián correspondant à l’élément 天 tiān « Ciel ».
Son Dérivé est H50 l’hexagramme 鼎 dǐng « Chaudron ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 匪咎 fěi jiù ; 无咎 wú jiù

Second Trait

dà   chē   yǐ   zài   yǒu   yōu   wàng   wú   jiù
…………………………..
   dà     chē     yǐ     zài  
grand ; char ; ainsi ; charger
  yǒu    yōu    wàng  
y avoir ; où ; aller
Il y a où aller.
   wú     jiù  
pas ; faute
Pas de faute.

Analyse de la structure

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’intérieur. Il représente en général le pouvoir d’application de ce qui est nécessaire ou décidé.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli, mais sa centralité compense cet affaiblissement.
Il est au milieu du trigramme ☰ 乾 qián correspondant à l’élément 天 tiān « Ciel » et à la base du trigramme ☰ 乾 qián correspondant à l’élément 天 tiān « Ciel ».
Son Dérivé est H30 l’hexagramme 離 lí « Rayonner ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 有攸往 yǒu yōu wàng ; 无咎 wú jiù

Troisième Trait

gōng   yòng   hēng   yú   tiān   zǐ   xiǎo   rén   fú   kè
…………………………..
  gōng    yòng    hēng  
duc ; pratiquer ; croissance
   yú     tiān     zǐ   
à ; ciel ; fils
  xiǎo    rén     fú      kè   
petit ; homme ; incapable ; être capable de

Analyse de la structure

Le troisième trait est le plus haut trait du bas. Il est le lieu ou le temps de passage vers le haut ou l’extérieur.
S’agissant d’un trait yang à un rang impair, il est donc renforcé.
Il est au milieu du trigramme ☰ 乾 qián correspondant à l’élément 天 tiān « Ciel », au sommet du trigramme ☰ 乾 qián correspondant à l’élément 天 tiān « Ciel » et à la base du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme ».
Son Dérivé est H38 l’hexagramme 睽 kuí « Divergence ».

Quatrième Trait

fěi   qí   péng   wú   jiù
…………………………..
  fěi     qí     péng  
bandit ; son ; puissance
   wú     jiù  
pas ; faute
Pas de faute.

Analyse de la structure

Le quatrième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de passage de la transmission vers le bas ou l’intérieur.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli.
Il est au milieu du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme », au sommet du trigramme ☰ 乾 qián correspondant à l’élément 天 tiān « Ciel » et à la base du trigramme ☲ 離 lí correspondant à l’élément 火 huǒ « Feu ».
Son Dérivé est H26 l’hexagramme 大畜 dà chù « Grand apprivoisement ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 无咎 wú jiù

Cinquième trait

jué   fú   jiāo   rú   wēi   rú   jí
…………………………..
  jué     fú   
particule explétive ; confiance
  jiāo     rú   
en relation ; comme
  wēi     rú   
en imposer ; comme
   jí   
bon augure

Analyse de la structure

Le cinquième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’extérieur. Il représente le pouvoir de décision ou d’inspiration.
Il est le trait maître de l’hexagramme.
S’agissant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affaibli, mais sa centralité compense cet affaiblissement.
Il est au milieu du trigramme ☲ 離 lí correspondant à l’élément 火 huǒ « Feu » et au sommet du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme ».
Son Dérivé est H01 l’hexagramme 乾 qián « Elan créatif ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 孚 fú ; 吉 jí

Trait du haut

zì   tiān   yòu   zhī   jí   wú   bù   lì
…………………………..
   zì     tiān    yòu    zhī  
depuis ; ciel ; assistance du ciel ; de
   jí   
bon augure
   wú      bù      lì   
pas ; pas ; profitable
Rien qui ne soit profitable

Analyse de la structure

Le dernier trait représente en général la sortie de la situation ou ce qui est tout en haut.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli.
Il est au sommet du trigramme ☲ 離 lí correspondant à l’élément 火 huǒ « Feu ».
Son Dérivé est H34 l’hexagramme 大壯 dà zhuàng « Grande force ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 吉 jí ; 无不利 wú bù lì

Grande Image

huǒ   zài   tiān   shàng   dà   yǒu   jūn   zǐ   yǐ   è   wù   yáng   shàn   shùn   tiān   xiū   mìng
…………………………..
  huǒ    zài    tiān   shàng 
feu ; se trouver à ; ciel ; au-dessus
Le feu se trouve au-dessus du ciel.
   dà     yǒu  
grand ; posséder
Grande propriété.
  jūn     zǐ      yǐ   
noble ; héritier ; ainsi
Ainsi le noble héritier,
   è      wù   
faire obstacle ; méfait
taisant les méfaits et
  yáng    shàn  
exalter ; faire le bien
exaltant les bonnes actions,
  shùn    tiān  
se conformer ; ciel
conformément à la voie du ciel,
  xiū    mìng  
se réjouir ; destinée
se réjouit de sa destinée.

Analyse de la structure

Les trigrammes absents sont ☷ 坤 kūn, ☶ 艮 gèn, ☵ 坎 kǎn, ☴ 巽 xùn, ☳ 震 zhèn
Le personnage emblématique est : 君子 jūn zǐ, le noble héritier.