dùn   hēng   xiǎo   lì   zhēn
…………………………..
  dùn  
se retirer
  hēng    xiǎo  
croissance ; petit
   lì     zhēn  
profitable ; présage

Analyse de la structure

Il y a dans l’hexagramme 33 deux fois plus de traits yang que de traits yin.
Il est précédé du 32 恆 héng « Constance », et suivi du 34 大壯 dà zhuàng « Grande force » (ils appartiennent à la même paire).
Il s’agit d’une figure calendérique correspondant à la période du 21 août
Son Opposé est 19 le gua 臨 lín « Approcher ».
Son hexagramme Nucléaire est 44 l’hexag. 姤 gòu « Rencontrer ».
Le trait maître est le cinquième.
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 利貞 lì zhēn

Trait du bas

dùn   wěi   lì   wù   yòng   yǒu   yōu   wàng
…………………………..
  dùn    wěi  
se retirer ; queue
   lì   
danger
Danger
   wù     yòng  
ne pas ; agir
Ne pas agir
  yǒu    yōu    wàng  
y avoir ; où ; aller
Il y a où aller.

Analyse de la structure

Le premier trait représente en général l’entrée dans la situation ou ce qui est tout en bas.
S’agissant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affaibli.
Il est à la base du trigramme ☶ 艮 gèn correspondant à l’élément 山 shān « Montagne ».
Son Dérivé est H13 l’hexagramme 同人 tóng rén « Se réunir entre semblables ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 勿用 wù yòng ; 有攸往 yǒu yōu wàng

Second Trait

zhí   zhī   yòng   huáng   niú   zhī   gé   mò   zhī   shèng   shuō
…………………………..
  zhí    zhī  
retenir ; de
  yòng   huáng   niú    zhī     gé   
employer ; jaune ; bœuf ; de ; cuir
   mò     zhī   shèng   shuō  
ne pas ; de ; réussir ; lâcher prise
Ne pas parvenir au lâcher-prise.

Analyse de la structure

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’intérieur. Il représente en général le pouvoir d’application de ce qui est nécessaire ou décidé.
S’agissant d’un trait yin à un rang pair, il est donc renforcé, et sa centralité augmente encore ce renforcement.
Il est au milieu du trigramme ☶ 艮 gèn correspondant à l’élément 山 shān « Montagne » et à la base du trigramme ☴ 巽 xùn correspondant à l’élément 風 fēng « Vent ».
Son Dérivé est H44 l’hexagramme 姤 gòu « Rencontrer ».

Troisième Trait

xì   dùn   yǒu   jí   lì   xù   chén   qiè   jí
…………………………..
   xì     dùn  
entraver ; se retirer
  yǒu     jí      lì   
avoir ; fébrilité ; danger
   xù     chén    qiè     jí   
apprivoiser ; serviteur ; concubine ; bon augure

Analyse de la structure

Le troisième trait est le plus haut trait du bas. Il est le lieu ou le temps de passage vers le haut ou l’extérieur.
S’agissant d’un trait yang à un rang impair, il est donc renforcé.
Il est au milieu du trigramme ☴ 巽 xùn correspondant à l’élément 風 fēng « Vent », au sommet du trigramme ☶ 艮 gèn correspondant à l’élément 山 shān « Montagne » et à la base du trigramme ☰ 乾 qián correspondant à l’élément 天 tiān « Ciel ».
Son Dérivé est H12 l’hexagramme 否 pǐ « Adversité ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 厲 lì ; 吉 jí

Quatrième Trait

hǎo   dùn   jūn   zǐ   jí   xiǎo   rén   pǐ
…………………………..
  hǎo    dùn  
bon ; se retirer
  jūn     zǐ      jí   
noble ; héritier ; bon augure
  xiǎo    rén     pǐ   
petit ; homme ; adversité

Analyse de la structure

Le quatrième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de passage de la transmission vers le bas ou l’intérieur.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli.
Il est au milieu du trigramme ☰ 乾 qián correspondant à l’élément 天 tiān « Ciel », au sommet du trigramme ☴ 巽 xùn correspondant à l’élément 風 fēng « Vent » et à la base du trigramme ☰ 乾 qián correspondant à l’élément 天 tiān « Ciel ».
Son Dérivé est H53 l’hexagramme 漸 jiàn « Progresser graduellement ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 吉 jí

Cinquième trait

jiā   dùn   zhēn   jí
…………………………..
  jiā    dùn  
bon ; se retirer
Il est bon de se retirer.
  zhēn     jí   
présage ; bon augure

Analyse de la structure

Le cinquième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’extérieur. Il représente le pouvoir de décision ou d’inspiration.
Il est le trait maître de l’hexagramme.
S’agissant d’un trait yang à un rang impair, il est donc renforcé, et sa centralité augmente encore ce renforcement.
Il est au milieu du trigramme ☰ 乾 qián correspondant à l’élément 天 tiān « Ciel » et au sommet du trigramme ☰ 乾 qián correspondant à l’élément 天 tiān « Ciel ».
Son Dérivé est H56 l’hexagramme 旅 lǔ « Voyager ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 貞吉 zhēn jí

Trait du haut

féi   dùn   wú   bù   lì
…………………………..
  féi    dùn  
enrichir ; se retirer
Retrait enrichissant.
   wú      bù      lì   
pas ; pas ; profitable
Rien qui ne soit profitable

Analyse de la structure

Le dernier trait représente en général la sortie de la situation ou ce qui est tout en haut.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli.
Il est au sommet du trigramme ☰ 乾 qián correspondant à l’élément 天 tiān « Ciel ».
Son Dérivé est H31 l’hexagramme 咸 xián « Influencer ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 无不利 wú bù lì

Grande Image

tiān   xià   yǒu   shān   dùn   jūn   zǐ   yǐ   yuǎn   xiǎo   rén   bù   wù   ér   yán
…………………………..
  tiān    xià    yǒu    shān  
ciel ; sous ; y avoir ; montagne
Sous le ciel il y a la montagne.
  dùn  
se retirer
Se retirer.
  jūn     zǐ      yǐ   
noble ; héritier ; ainsi
Ainsi le noble héritier,
  yuǎn    xiǎo    rén  
tenir à distance ; peu ; homme
se tenant à distance de l’homme de peu,
   bù      wù      ér     yán  
pas ; craindre ; mais ; sévèrement
en impose sans sévérité.

Analyse de la structure

Les trigrammes absents sont ☷ 坤 kūn, ☵ 坎 kǎn, ☳ 震 zhèn, ☲ 離 lí, ☱ 兌 duì
Le personnage emblématique est : 君子 jūn zǐ, le noble héritier.