Définition de l’Hexagramme 33

tuàn

dùn

se reti­rer

Se reti­rer.

hēng

crois­sance

Crois­sance.

xiǎo lì zhēn

petit • pro­fi­table • pré­sage

Pré­sage de pro­fit pour le petit.


Struc­ture de l’Hexa­gramme 33

Il y a dans l’hexa­gramme 33 deux fois plus de traits yang que de traits yin.
Il est pré­cé­dé de H32 恆 héng “Constance”, et sui­vi de H34 大壯 dà zhuàng “Grande force” (ils appar­tiennent à la même paire).
Il s’a­git d’une figure calen­dé­rique cor­res­pon­dant à la période du 21 août.
Son Oppo­sé est H19 臨 lín “Appro­cher”.
Son hexa­gramme Nucléaire est H44 姤 gòu “Ren­con­trer”.
Le trait maître est le cin­quième.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 利貞 lì zhēn.

Inter­pré­ta­tion

Opé­rer une retraite stra­té­gique et se reti­rer tem­po­rai­re­ment d’une situa­tion dif­fi­cile ou com­plexe per­met de pré­ser­ver ses res­sources et d’é­vi­ter les conflits inutiles.

Le risque de man­quer des oppor­tu­ni­tés immé­diates en se reti­rant des affaires cou­rantes doit donc être soi­gneu­se­ment éva­lué par rap­port aux gains poten­tiels à plus long terme. Prendre la déci­sion de se reti­rer offre l’op­por­tu­ni­té de per­fec­tion­ner ses com­pé­tences en culti­vant le sens du détail et en accom­plis­sant des actions qui peuvent sem­bler mineures mais qui condui­ront ulté­rieu­re­ment à des avan­tages plus impor­tants.

Le retrait n’est en aucun cas un échec : sou­vent, céder per­met avant tout de pré­ser­ver son inté­gri­té, mais c’est par­fois aus­si une stra­té­gie déli­bé­rée pour atteindre un objec­tif plus éle­vé à long terme.

En résu­mé, le retrait ne doit jamais être confon­du avec de la pas­si­vi­té ou de la fai­blesse : il témoigne d’un dis­cer­ne­ment avi­sé et vise un pro­grès ulté­rieur.

Six au Début

初 六 chū liù

dùn wěi

se reti­rer • queue

A la queue pen­dant le retrait.

dan­ger

Dan­ger.

wù yòng yǒu yōu wàng

ne pas • agir • y avoir • où • aller

Ne pas agir. Il y a où aller.


Struc­ture du Trait du Bas

Le pre­mier trait repré­sente en géné­ral l’en­trée dans la situa­tion ou ce qui est tout en bas.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 33.
Il est à la base du tri­gramme ☶ 艮 gèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 山 shān “Mon­tagne”.
Son Déri­vé est H13 l’hexa­gramme 同人 tóng rén “Se réunir entre sem­blables”.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 勿用 wù yòng ; 有攸往 yǒu yōu wàng.

Inter­pré­ta­tion

Pla­cé natu­rel­le­ment au tout début de l’hexa­gramme, le pre­mier trait est donc le plus éloi­gné de la sor­tie de la situa­tion de retrait. Le mou­ve­ment de fuite ne serait ain­si pas immé­dia­te­ment effi­cace pour évi­ter les périls. C’est pour­quoi entre­prendre quoi que ce soit serait inutile : un retrait pré­ma­tu­ré ne ferait en effet qu’ag­gra­ver les dan­gers. Il est donc pré­fé­rable de ne pas agir impul­si­ve­ment face aux menaces, afin de ne pas sus­ci­ter davan­tage d’en­nuis.

L’i­nac­tion, res­ter calme et ne rien entre­prendre, repré­sente ain­si la meilleure option, la “direc­tion” vers laquelle il convient de se diri­ger.

Petite Image du Trait du Bas

dùn wěi zhī lì

se reti­rer • queue • son • dan­ger

Dan­ger de “A la queue pen­dant le retrait”.

bù wàng hé zāi yǐ

pas • aller • com­ment ? • désastre • aus­si

Ne pas agir pré­ma­tu­ré­ment. Se serait un désastre !

Six en Deux

六 二 liù èr

zhí zhī yòng huáng niú zhī gé

rete­nir • de • employer • jaune • bœuf • de • cuir

Rete­nir avec le cuir d’ un bœuf jaune.

mò zhī shèng shuō

ne pas • de • réus­sir • lâcher prise

Ne pas par­ve­nir au lâcher-prise.


Struc­ture du Deuxième Trait

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’in­té­rieur. Il repré­sente en géné­ral le pou­voir d’ap­pli­ca­tion de ce qui est néces­saire ou déci­dé.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang pair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 33, et sa cen­tra­li­té aug­mente encore ce ren­for­ce­ment.
Il est au milieu du tri­gramme ☶ 艮 gèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 山 shān “Mon­tagne” et à la base du tri­gramme ☴ 巽 xùn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 風 fēng “Vent”.
Son Déri­vé est H44 l’hexa­gramme 姤 gòu “Ren­con­trer”.
Aucune For­mule Man­tique.…

Inter­pré­ta­tion

Il est néces­saire de main­te­nir une volon­té ferme, une déter­mi­na­tion inébran­lable, pour résis­ter aux forces infé­rieures, main­te­nir ain­si sa posi­tion et ne pas se lais­ser détour­ner de ses objec­tifs.
Cepen­dant, il est essen­tiel de res­ter vigi­lant afin de ne pas pro­duire des résul­tats dom­ma­geables si la situa­tion exi­geait réel­le­ment une rééva­lua­tion et une adap­ta­tion. Une déter­mi­na­tion fon­dée sur des prin­cipes solides et avi­sés ne doit pas se trans­for­mer en entê­te­ment, en un refus opi­niâtre de recon­si­dé­rer sa posi­tion ou de s’a­dap­ter aux chan­ge­ments néces­saires.

En résu­mé, cette ligne met en avant l’im­por­tance de la fer­me­té de la volon­té dans la prise de déci­sion stra­té­gique, tout en sou­li­gnant la néces­si­té d’a­dap­ter cette fer­me­té aux cir­cons­tances chan­geantes afin d’as­su­rer un suc­cès opti­mal.

Petite Image du Deuxième Trait

zhí yòng huáng niú

rete­nir • agir • jaune • bœuf

Rete­nir avec le cuir d’un bœuf jaune.

gù zhì yǐ

for­ti­fié • volon­té • aus­si

Main­te­nir une inten­tion ferme.

Neuf en Trois

九 三 jiǔ sān

xì dùn

entra­ver • se reti­rer

Retraite entra­vée.

yǒu jí lì

avoir • fébri­li­té • dan­ger

Il y a une fébri­li­té dan­ge­reuse.

xù chén qiè jí

appri­voi­ser • ser­vi­teur • concu­bine • bon augure

Main­te­nir des ser­vi­teurs et des concu­bines est pro­pice.


Struc­ture du Troi­sième Trait

Le troi­sième trait est le plus haut trait du bas. Il est le lieu ou le temps de pas­sage vers le haut ou l’ex­té­rieur.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang impair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 33.
Il est au milieu du tri­gramme ☴ 巽 xùn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 風 fēng “Vent”, au som­met du tri­gramme ☶ 艮 gèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 山 shān “Mon­tagne” et à la base du tri­gramme ☰ 乾 qián cor­res­pon­dant à l’élé­ment 天 tiān “Ciel”.
Son Déri­vé est H12 l’hexa­gramme 否 pǐ “Adver­si­té”.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 厲 lì ; 吉 jí.

Inter­pré­ta­tion

S’é­car­ter, faire un pas en arrière vis-à-vis de ceux qui entravent notre avan­ce­ment, fait para­doxa­le­ment cou­rir le risque d’al­ler dans la même direc­tion qu’eux, main­te­nant ain­si les entraves, les atta­che­ments ou les obli­ga­tions.

L’in­con­vé­nient poten­tiel est de per­mettre à ces élé­ments ou per­sonnes d’exer­cer une influence exces­sive, com­pro­met­tant l’in­té­rêt réel du retrait et entra­vant le véri­table pro­grès à long terme. Il faut donc faire preuve de dis­cer­ne­ment et de finesse pour gérer adé­qua­te­ment les cir­cons­tances. Il s’a­git d’u­ti­li­ser les élé­ments contrai­gnants de manière pro­duc­tive, de main­te­nir la dis­tance néces­saire et de les mettre à notre ser­vice plu­tôt que l’in­verse. En réta­blis­sant ain­si une cer­taine sta­bi­li­té dans la situa­tion, nous atté­nue­rons les pro­blèmes poten­tiels de cette déli­cate situa­tion et assu­re­rons le suc­cès de notre démarche.

En résu­mé, il est essen­tiel de savoir gérer habi­le­ment les élé­ments qui peuvent entra­ver la retraite en fai­sant preuve de pru­dence et de dis­cer­ne­ment dans leur uti­li­sa­tion.

Petite Image du Troi­sième Trait

xì dùn zhī lì

être atta­ché • se reti­rer • son • dan­ger

Dan­ger d’être entra­vé pen­dant le retrait :

yǒu jí bèi yǐ

y avoir • fébri­li­té • à bout de force • aus­si

fébri­li­té et extrème fai­blesse.

xù chén qiè jí

appri­voi­ser • ser­vi­teur • concu­bine • bon augure

Main­te­nir des ser­vi­teurs et des concu­bines est pro­pice.

bù kě dà shì yǐ

pas • pou­voir • grand • affaire • aus­si

Ils ne peuvent pas s’oc­cu­per d’af­faires impor­tantes.

Neuf en Quatre

九 四 jiǔ sì

hǎo dùn

bon • se reti­rer

Retrait appré­cié.

jūn zǐ jí

noble • héri­tier • bon augure

Pro­pice pour le noble héri­tier ;

xiǎo rén pǐ

petit • homme • adver­si­té

contra­riant pour le petit homme.


Struc­ture du Qua­trième Trait

Le qua­trième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de pas­sage de la trans­mis­sion vers le bas ou l’in­té­rieur.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 33.
Il est au milieu du tri­gramme ☰ 乾 qián cor­res­pon­dant à l’élé­ment 天 tiān “Ciel”, au som­met du tri­gramme ☴ 巽 xùn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 風 fēng “Vent” et à la base du tri­gramme ☰ 乾 qián cor­res­pon­dant à l’élé­ment 天 tiān “Ciel”.
Son Déri­vé est H53 l’hexa­gramme 漸 jiàn “Pro­gres­ser gra­duel­le­ment”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 吉 jí.

Inter­pré­ta­tion

Se reti­rer de sa propre ini­tia­tive, en fonc­tion de ce qui est le plus appro­prié, plu­tôt que de suivre aveu­glé­ment ses incli­nai­sons per­son­nelles, per­met aux per­sonnes avi­sées d’at­teindre la bonne for­tune.
Par contre les indi­vi­dus de moindre enver­gure ne sont pas tou­jours capables de mettre de côté leurs pré­fé­rences per­son­nelles, et cela les empêche de se reti­rer de manière oppor­tune. Ce manque de clair­voyance les conduit à des erreurs de juge­ment et à une stag­na­tion dans leur situa­tion actuelle.

En résu­mé, s’a­dap­ter aux cir­cons­tances et prendre des mesures basées sur une vision à long terme plu­tôt que sur des dési­rs immé­diats per­met de se reti­rer à bon escient, même si cela va à l’en­contre de ses pré­fé­rences per­son­nelles. Cette approche contri­bue à évi­ter des pro­blèmes futurs et à main­te­nir une pers­pec­tive à long terme.

Petite Image du Qua­trième Trait

jūn zǐ hǎo dùn

noble • héri­tier • bon • se reti­rer

L’homme noble sait appré­cier le retrait.

xiǎo rén pǐ yǐ

petit • homme • adver­si­té • aus­si

Contrai­re­ment à l’homme infé­rieur.

Neuf en Cinq

九 五 jiǔ wǔ

jiā dùn

bon • se reti­rer

Il est bon de se reti­rer.

zhēn jí

pré­sage • bon augure

Pré­sage pro­pice.


Struc­ture du Cin­quième Trait

Le cin­quième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’ex­té­rieur. Il repré­sente le pou­voir de déci­sion ou d’ins­pi­ra­tion.
Il est le trait maître de l’hexa­gramme.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang impair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 33, et sa cen­tra­li­té aug­mente encore ce ren­for­ce­ment.
Il est au milieu du tri­gramme ☰ 乾 qián cor­res­pon­dant à l’élé­ment 天 tiān “Ciel” et au som­met du tri­gramme ☰ 乾 qián cor­res­pon­dant à l’élé­ment 天 tiān “Ciel”.
Son Déri­vé est H56 l’hexa­gramme 旅 lǔ “Voya­ger”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 貞吉 zhēn jí.

Inter­pré­ta­tion

Le retrait effec­tué avec jus­tesse et fer­me­té condui­ra à la bonne for­tune. L’a­van­tage dans cette situa­tion réside dans la capa­ci­té de se reti­rer de manière stra­té­gique et habile. En se basant sur une com­pré­hen­sion claire de la situa­tion, on évite des com­pli­ca­tions inutiles et on s’as­sure le suc­cès à long terme.

Petite Image du Cin­quième Trait

jiā dùn zhēn jí

bien • se reti­rer • pré­sage • bon augure

Il est bon de se reti­rer : la cor­rec­tion est de bon augure.

yǐ zhèng zhì yǐ

ain­si • cor­rect • volon­té • aus­si

Parce que l’in­ten­tion est cor­recte.

Neuf Au-Dessus

上 九 shàng jiǔ

féi dùn

enri­chir • se reti­rer

Retrait enri­chis­sant.

wú bù lì

pas • pas • pro­fi­table

Rien qui ne soit pro­fi­table.


Struc­ture du Trait du Haut

Le der­nier trait repré­sente en géné­ral la sor­tie de la situa­tion ou ce qui est tout en haut.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 33.
Il est au som­met du tri­gramme ☰ 乾 qián cor­res­pon­dant à l’élé­ment 天 tiān “Ciel”.
Son Déri­vé est H31 l’hexa­gramme 咸 xián “Influen­cer”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 无不利 wú bù lì.

Inter­pré­ta­tion

Pla­cé natu­rel­le­ment à la sor­tie de l’hexa­gramme, le sixième trait est donc le plus adap­té à la situa­tion de retrait. La sagesse de se reti­rer avec un sen­ti­ment de clar­té et de confiance sera indu­bi­ta­ble­ment béné­fique sous tous les aspects.

Petite Image du Trait du Haut

féi dùn

enri­chir • se reti­rer

Retrait enri­chis­sant.

wú bù lì

pas • pas • pro­fi­table

Rien qui ne soit pro­fi­table.

wú suǒ yí yǐ

pas • en ques­tion • dou­ter • aus­si

Rien à remettre en ques­tion.

Grande Image

大 象 dà xiàng

tiān xià yǒu shān

ciel • sous • y avoir • mon­tagne

Sous le ciel il y a la mon­tagne.

dùn

se reti­rer

Se reti­rer.

jūn zǐ yǐ yuǎn xiǎo rén

noble • héri­tier • ain­si • dis­tant • petit • homme

Ain­si le noble héri­tier, se tenant à dis­tance de l’homme de peu,

bù è ér yán

pas • • mais • sévè­re­ment

en impose sans sévé­ri­té.


Struc­ture de la Grande Image

L’hexa­gramme 33 est com­po­sé du tri­gramme ☶ 艮 gèn en bas et de ☰ 乾 qián en haut.Le tri­gramme nucléaire du bas est ☴ 巽 xùn, celui du haut est ☰ 乾 qián.Les tri­grammes absents de l’Hexa­gramme 33 sont ☷ 坤 kūn, ☵ 坎 kǎn, ☳ 震 zhèn, ☲ 離 lí, ☱ 兌 duì.
Le per­son­nage emblé­ma­tique de l’Hexa­gramme 33 est : 君子 jūn zǐ, le noble héri­tier.

Inter­pré­ta­tion

Il est pré­fé­rable de main­te­nir une dis­tance avec un contexte avi­lis­sant ou de moindre enver­gure.
Cette dis­tance ne se mani­feste pas par de l’hos­ti­li­té, mais plu­tôt par une atti­tude réser­vée et digne : elle ne s’ap­plique pas uni­que­ment envers l’ex­té­rieur, mais tout d’a­bord envers soi-même.
En témoi­gnant ain­si d’une moti­va­tion claire, elle évite les mal­en­ten­dus et les ten­sions, et contri­bue donc éga­le­ment au main­tien de rela­tions har­mo­nieuses.

Hexagramme 33
Réfé­rences externes

Grand Dic­tion­naire Ric­ci

L’Hexa­gramme 33 selon WENGU

L’Hexa­gramme 33 selon SAOLIM

L’Hexa­gramme 33 selon YI JING LISE