Définition de l’Hexagramme 55

tuàn

fēng

abon­dance

Abon­dance.

hēng

crois­sance

Crois­sance.

wáng jiǎ zhī

roi • par­ve­nir • son

Le roi y par­vient.

wù yōu

ne pas • être triste

Ne pas être triste.

yí rì zhōng

conve­nir • jour • au centre

Il faut être comme le soleil au zénith.


Struc­ture de l’Hexa­gramme 55

L’hexa­gramme 55 est consti­tué d’au­tant de traits yang que de traits yin.
Il est pré­cé­dé de H54 歸妹 guī mèi “Mariage de la soeur cadette”, et sui­vi de H56 旅 lǔ “Voya­ger” (ils appar­tiennent à la même paire).
Son Oppo­sé est H59 渙 huàn “Dis­per­sion”.
Son hexa­gramme Nucléaire est H28 大過 dà guò “Grand dépas­se­ment”.
Le trait maître est le cin­quième.
Aucune For­mule Man­tique.…

Inter­pré­ta­tion

C’est le moment idéal pour sai­sir les chances de crois­sance, d’é­pa­nouis­se­ment, et de pros­pé­ri­té. Il est même pos­sible d’é­clai­rer et de gui­der les autres. Il faut cepen­dant tenir compte de la nature éphé­mère des périodes d’a­bon­dance et veiller à gar­der son l’é­qui­libre en res­ter ancré pour ne pas être empor­té par le suc­cès. Une vigi­lance constante est éga­le­ment requise pour anti­ci­per aux mieux la régres­sion et se pré­pa­rer aux défis à venir.

Neuf au Début

初 九 chū jiǔ

yù qí pèi zhǔ

ren­con­trer • son • pour • maître

Ren­con­trer le maître qui nous cor­res­pond.

suī xún wú jiù

bien que • décade • pas • faute

Même pour dix jours ; pas de faute.

wàng yǒu shàng

aller • avoir • esti­mable

S’a­van­cer est esti­mable.


Struc­ture du Trait du Bas

Le pre­mier trait repré­sente en géné­ral l’en­trée dans la situa­tion ou ce qui est tout en bas.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang impair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 55.
Il est à la base du tri­gramme ☲ 離 lí cor­res­pon­dant à l’élé­ment 火 huǒ “Feu”.
Son Déri­vé est H62 l’hexa­gramme 小過 xiǎo guò “Petit dépas­se­ment”.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 无咎 wú jiù ; 往有 wàng yǒu.

Inter­pré­ta­tion

L’op­por­tu­ni­té d’é­changes avec une per­sonne aux aspi­ra­tions simi­laires est pro­met­teuse, offrant la pers­pec­tive d’une entente natu­relle et d’in­te­rac­tions har­mo­nieuses. Il importe cepen­dant de pré­ser­ver l’é­qui­libre dans cette rela­tion afin de conser­ver une dyna­mique posi­tive et construc­tive sur le long terme.

Petite Image du Trait du Bas

suī xún wú jiù

bien que • décade • pas • faute

Même pour dix jours ; pas de faute.

guò xún zāi yǐ

dépas­ser • décade • désastre • aus­si

Dépas­ser la dizaine serait fau­tif.

Six en Deux

六 二 liù èr

fēng qí bù

abon­dance • son • voile

Den­si­té du voile.

rì zhōng jiàn dǒu

jour • au zénith • voir • Grande Ourse

Le soleil au zénith, voir la Grande Ourse.

wàng dé yí jí

aller • obte­nir • dou­ter • fébri­li­té

S’a­van­cer n’ob­tient que doutes et trouble.

yǒu fú fā ruò

y avoir • confiance • se mani­fes­ter • comme

Avoir confiance en ce qui se mani­feste.

bon augure

Pro­pice.


Struc­ture du Deuxième Trait

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’in­té­rieur. Il repré­sente en géné­ral le pou­voir d’ap­pli­ca­tion de ce qui est néces­saire ou déci­dé.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang pair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 55, et sa cen­tra­li­té aug­mente encore ce ren­for­ce­ment.
Il est au milieu du tri­gramme ☲ 離 lí cor­res­pon­dant à l’élé­ment 火 huǒ “Feu” et à la base du tri­gramme ☴ 巽 xùn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 風 fēng “Vent”.
Son Déri­vé est H34 l’hexa­gramme 大壯 dà zhuàng “Grande force”.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 有孚 yǒu fú ; 吉 jí.

Inter­pré­ta­tion

Per­sé­vé­rer dans la sin­cé­ri­té est essen­tiel, même face aux plus scep­tiques. Tou­te­fois, se mon­trer trop insis­tant ou agir avec trop d’en­thou­siasme pour­rait engen­drer méfiance et désaf­fec­tion. Il vaut mieux per­mettre aux cir­cons­tances de se dérou­ler à leur rythme, sans hâte.

Petite Image du Deuxième Trait

yǒu fú fā ruò

y avoir • confiance • sur­gis­se­ment • comme

Avoir confiance en ce qui se mani­feste.

xìn yǐ fā zhì yǐ

croire • ain­si • sur­gis­se­ment • volon­té • aus­si

L’in­ten­tion est expri­mée avec confiance.

Neuf en Trois

九 三 jiǔ sān

fēng qí pèi

abon­dance • son • abon­dant

Den­si­té du rideau.

rì zhōng jiàn mèi

jour • au zénith • voir • lueur d’une étoile

Le soleil au zénith, voir les étoiles.

zhé qí yòu gōng

bri­ser • son • à droite • bras

Se bri­ser le bras droit.

wú jiù

pas • faute

Pas de faute.


Struc­ture du Troi­sième Trait

Le troi­sième trait est le plus haut trait du bas. Il est le lieu ou le temps de pas­sage vers le haut ou l’ex­té­rieur.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang impair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 55.
Il est au milieu du tri­gramme ☴ 巽 xùn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 風 fēng “Vent”, au som­met du tri­gramme ☲ 離 lí cor­res­pon­dant à l’élé­ment 火 huǒ “Feu” et à la base du tri­gramme ☱ 兌 duì cor­res­pon­dant à l’élé­ment 澤 duó “Brume”.
Son Déri­vé est H51 l’hexa­gramme 震 zhèn “Ebran­le­ment”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 无咎 wú jiù.

Inter­pré­ta­tion

La clé de la sagesse est la modé­ra­tion et la pru­dence, par­ti­cu­liè­re­ment à une période où le contexte n’est pas favo­rable à des actions d’en­ver­gure. Cette approche pré­vient les erreurs poten­tielles. Les cir­cons­tances actuelles recom­mandent une rete­nue dans les ini­tia­tives, sou­li­gnant l’im­por­tance de ne pas pré­ci­pi­ter les évé­ne­ments et d’at­tendre un moment plus pro­pice pour pas­ser à l’ac­tion.

Petite Image du Troi­sième Trait

fēng qí pèi

abon­dance • son • abon­dant

Den­si­té du rideau.

bù kě dà shì yǐ

pas • pou­voir • grand • affaire • aus­si

Ne pas pou­voir trai­ter des affaires impor­tantes.

zhé qí yòu gōng

déci­der • son • à droite • bras

Se bri­ser le bras droit.

zhōng bù kě yòng yǐ

à la fin • pas • pou­voir • agir • aus­si

Fina­le­ment ne pas pou­voir agir.

Neuf en Quatre

九 四 jiǔ sì

fēng qí bù

abon­dance • son • voile

Den­si­té du voile.

rì zhōng jiàn dǒu

jour • au zénith • voir • Grande Ourse

Le soleil au zénith, voir la Grande Ourse.

yù qí yí zhǔ

ren­con­trer • son • obs­cur­cir • maître

Ren­con­trer son maître caché.

bon augure

Pro­pice.


Struc­ture du Qua­trième Trait

Le qua­trième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de pas­sage de la trans­mis­sion vers le bas ou l’in­té­rieur.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 55.
Il est au milieu du tri­gramme ☱ 兌 duì cor­res­pon­dant à l’élé­ment 澤 duó “Brume”, au som­met du tri­gramme ☴ 巽 xùn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 風 fēng “Vent” et à la base du tri­gramme ☳ 震 zhèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 雷 léi “Ton­nerre”.
Son Déri­vé est H36 l’hexa­gramme 明夷 míng yí “Lumière obs­cur­cie”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 吉 jí.

Inter­pré­ta­tion

Ren­con­trer des élé­ments ou des per­sonnes ayant des affi­ni­tés natu­relles avec vous peut être béné­fique pour pro­gres­ser vers vos objec­tifs. Cepen­dant, mal­gré la pos­si­bi­li­té d’a­gir, la situa­tion actuelle n’est pas idéale pour entre­prendre des actions d’en­ver­gure. Il est recom­man­dé d’a­dop­ter une approche modé­rée et réflé­chie, en tenant compte des cir­cons­tances actuelles avant de prendre des déci­sions impor­tantes.

Petite Image du Qua­trième Trait

fēng qí bù

abon­dance • son • voile

Den­si­té du voile.

wèi bù dāng yǐ

posi­tion • pas • avoir la charge de • aus­si

La posi­tion n’est pas appro­priée.

rì zhōng jiàn dǒu

jour • au centre • voir • Grande Ourse

Le soleil au zénith, voir la Grande Ourse.

yōu bù míng yǐ

reti­ré • pas • lumière • aus­si

L’obs­cu­ri­té n’est pas éclair­cie.

yù qí yí zhǔ

ren­con­trer • son • obs­cur­cir • maître

Ren­con­trer son maître caché.

bon augure

Pro­pice.

xìng yǐ

agir • aus­si

Il faut agir.

Six en Cinq

六 五 liù wǔ

lái zhāng

venir • dis­tinc­tion

La dis­tinc­tion vient.

yǒu qìng yù

y avoir • féli­ci­ter • éloge

Il y a des féli­ci­ta­tions et des éloges.

bon augure

Pro­pice.


Struc­ture du Cin­quième Trait

Le cin­quième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’ex­té­rieur. Il repré­sente le pou­voir de déci­sion ou d’ins­pi­ra­tion.
Il est le trait maître de l’hexa­gramme.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 55, mais sa cen­tra­li­té com­pense cet affai­blis­se­ment.
Il est au milieu du tri­gramme ☳ 震 zhèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 雷 léi “Ton­nerre” et au som­met du tri­gramme ☱ 兌 duì cor­res­pon­dant à l’élé­ment 澤 duó “Brume”.
Son Déri­vé est H49 l’hexa­gramme 革 gé “Muer”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 吉 jí.

Inter­pré­ta­tion

Atti­rer et s’al­lier à des per­sonnes de grande capa­ci­té et de brillant talent autour de vous consti­tue­rait un avan­tage majeur. Leurs contri­bu­tions peuvent avoir des effets très béné­fiques et vous appor­ter la recon­nais­sance.

Petite Image du Cin­quième Trait

liù wǔ zhī jí

six • cinq • son • bon augure

Le six à la cin­quième place est pro­pice.

yǒu qìng yǐ

y avoir • féli­ci­ter • aus­si

Il y a des féli­ci­ta­tions.

Six Au-Dessus

上 六 shàng liù

fēng qí wū

abon­dance • son • mai­son

Den­si­té du bâti­ment.

bù qí jiā

voile • son • mai­son­née

Cacher sa mai­son­née.

kuī qí hù

épier • son • porte

Epier depuis sa propre porte.

qù qí wú rén

désert • son • pas • homme

Consta­ter qu’il n’y a per­sonne.

覿

sān suì bù dí

trois • année • pas • visi­ter

Trois années sans visite.

xiōng

fer­me­ture

Inop­por­tun.


Struc­ture du Trait du Haut

Le der­nier trait repré­sente en géné­ral la sor­tie de la situa­tion ou ce qui est tout en haut.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang pair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 55.
Il est au som­met du tri­gramme ☳ 震 zhèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 雷 léi “Ton­nerre”.
Son Déri­vé est H30 l’hexa­gramme 離 lí “Rayon­ner”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 凶 xiōng.

Inter­pré­ta­tion

Il faut être vigi­lant face à l’i­so­le­ment et à un excès d’or­gueil. Se concen­trer exces­si­ve­ment sur sa réus­site et son bien-être peut conduire à négli­ger les oppor­tu­ni­tés offertes par son entou­rage. Même en cas de suc­cès, il est essen­tiel de res­ter en lien avec les autres et de main­te­nir des rela­tions bien­veillantes afin d’é­vi­ter des consé­quences néga­tives à long terme.

Petite Image du Trait du Haut

fēng qí wū

abon­dance • son • mai­son

Den­si­té du bâti­ment.

tiān jì xiáng yǐ

ciel • jonc­tion, ren­contre, pro­lon­ger • vol­ti­ger, se tour­ner de côté ou en arrière • aus­si

Voler jus­qu’aux confins du ciel.

kuī qí hù

épier • son • porte

Epier depuis sa propre porte.

qù qí wú rén

désert • son • pas • homme

Consta­ter qu’il n’y a per­sonne.

zì cang yǐ

depuis • cacher • aus­si

C’est se cacher soi-même.

Grande Image

大 象 dà xiàng

léi diàn jiē zhì

ton­nerre • éclair • ensemble • arri­ver

Ton­nerre et éclair sur­viennent ensemble.

fēng

abon­dance

Abon­dance.

jūn zǐ yǐ zhé yù zhì xíng

noble • héri­tier • ain­si • tran­cher • pro­cès • pro­vo­quer • châ­ti­ment

Ain­si le noble héri­tier, jugeant les litiges, déter­mine les peines.


Struc­ture de la Grande Image

L’hexa­gramme 55 est com­po­sé du tri­gramme ☲ 離 lí en bas et de ☳ 震 zhèn en haut.Le tri­gramme nucléaire du bas est ☴ 巽 xùn, celui du haut est ☱ 兌 duì.Les tri­grammes absents de l’Hexa­gramme 55 sont ☷ 坤 kūn, ☶ 艮 gèn, ☵ 坎 kǎn, ☰ 乾 qián.
Le per­son­nage emblé­ma­tique de l’Hexa­gramme 55 est : 君子 jūn zǐ, le noble héri­tier.

Inter­pré­ta­tion

L’i­mage de la foudre et de l’é­clair indique la néces­si­té d’être pré­cis et rapide dans les déci­sions, notam­ment pour résoudre les litiges et rec­ti­fier les désordres. Les déci­sions éclai­rées et justes sont essen­tielles pour abor­der effi­ca­ce­ment les conflits. Cepen­dant, la vigi­lance est requise pour évi­ter les juge­ments impul­sifs et la sévé­ri­té exces­sive dans les sanc­tions. Il est essen­tiel d’a­gir avec dis­cer­ne­ment et équi­té, en équi­li­brant rapi­di­té d’ac­tion et com­pré­hen­sion appro­fon­die des situa­tions.

Hexagramme 55
Réfé­rences externes

Grand Dic­tion­naire Ric­ci

L’Hexa­gramme 55 selon WENGU

L’Hexa­gramme 55 selon SAOLIM

L’Hexa­gramme 55 selon YI JING LISE