Définition de l’Hexagramme 41

tuàn

sǔn

dimi­nuer

Dimi­nuer.

yǒu fú

y avoir • confiance

Avoir confiance.

yuán jí

ori­gi­nel • bon augure

Fon­da­men­ta­le­ment pro­pice.

wú jiù

pas • faute

Pas de faute.

kě zhēn

pou­voir • pré­sage

Pré­sage de pos­si­bi­li­tés.

lì yǒu yōu wàng

pro­fi­table • y avoir • où • aller

Il est pro­fi­table d’avoir où aller.

hé zhī yòng

com­ment ? • son • agir

Com­ment mettre cela en œuvre ?

èr guǐ kě yòng xiǎng

deux • réci­pient à nour­ri­ture rituel • pou­voir • agir • offrande

Deux plats pour l’of­frande.


Struc­ture de l’Hexa­gramme 41

L’hexa­gramme 41 est consti­tué d’au­tant de traits yang que de traits yin.
Il est pré­cé­dé de H40 解 xiè “Libé­ra­tion”, et sui­vi de H42 益 yì “Aug­men­ter” (ils appar­tiennent à la même paire).
Son Oppo­sé est H31 咸 xián “Influen­cer”.
Son hexa­gramme Nucléaire est H24 復 fù “Reve­nir”.
Le trait maître est le cin­quième.
Aucune For­mule Man­tique.…

Inter­pré­ta­tion

Opter pour un sacri­fice inten­tion­nel peut, à terme, loin de consti­tuer une erreur de juge­ment, plu­tôt ouvrir de nom­breuses oppor­tu­ni­tés. Bien qu’il puisse sem­bler dif­fi­cile de déter­mi­ner ce qu’il convient de sacri­fier ou de réduire, l’im­por­tant est sur­tout d’en com­prendre l’ob­jec­tif ini­tial. Le réta­blis­se­ment de l’é­qui­libre s’ef­fec­tue­ra dans un second temps, grâce à un béné­fice pro­ba­ble­ment supé­rieur ou plus essen­tiel.

Neuf au Début

初 九 chū jiǔ

yǐ shì chuán wàng

ter­mi­ner • affaire • aller et venir rapi­de­ment • aller

Les affaires ter­mi­nées s’empresser de par­tir.

wú jiù

pas • faute

Pas de faute.

zhuó sǔn zhī

réflé­chir • dimi­nuer • soi

Réflé­chir à sa propre dimi­nu­tion.


Struc­ture du Trait du Bas

Le pre­mier trait repré­sente en géné­ral l’en­trée dans la situa­tion ou ce qui est tout en bas.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang impair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 41.
Il est à la base du tri­gramme ☱ 兌 duì cor­res­pon­dant à l’élé­ment 澤 duó “Brume”.
Son Déri­vé est H4 l’hexa­gramme 蒙 méng “Inex­pé­rience”.
Aucune For­mule Man­tique.…

Inter­pré­ta­tion

La capa­ci­té à mettre en sus­pens ses propres affaires au pro­fit d’autres inté­rêts est une ver­tu louable, à condi­tion que l’on sache éva­luer avec sagesse le sacri­fice per­son­nel consen­ti pour aider les autres. Il est essen­tiel de peser soi­gneu­se­ment les avan­tages poten­tiels de cette action par rap­port aux pertes déli­bé­rées qu’elle implique. Par exemple, en pre­nant le temps de réflé­chir à la manière dont notre contri­bu­tion peut avoir un impact posi­tif sur autrui tout en mini­mi­sant les consé­quences néga­tives pour nous-mêmes, nous pou­vons évi­ter l’er­reur de nous enga­ger trop loin au détri­ment de nos propres inté­rêts. Cette éva­lua­tion éclai­rée nous per­met d’a­gir de manière éthique tout en pré­ser­vant notre inté­gri­té.

Petite Image du Trait du Bas

sì shì chuán wàng

sixième des douze 地支 dì zhī ou rameaux ter­restres • affaire • aller et venir rapi­de­ment • aller

Les affaires ter­mi­nées s’empresser de par­tir.

shàng hé zhì yǐ

esti­mable • ensemble • volon­té • aus­si

Cela cor­res­pond encore aux inten­tions.

Neuf en Deux

九 二 jiǔ èr

lì zhēn

pro­fi­table • constance

La constance est pro­fi­table.

zhèng xiōng

expé­di­tion • fer­me­ture

Mau­vais pré­sage pour les expé­di­tions.

fú sǔn

ne pas • dimi­nuer

Ne pas se dimi­nuer,

yì zhī

aug­men­ter • soi

s’aug­men­ter


Struc­ture du Deuxième Trait

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’in­té­rieur. Il repré­sente en géné­ral le pou­voir d’ap­pli­ca­tion de ce qui est néces­saire ou déci­dé.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 41, mais sa cen­tra­li­té com­pense cet affai­blis­se­ment.
Il est au milieu du tri­gramme ☱ 兌 duì cor­res­pon­dant à l’élé­ment 澤 duó “Brume” et à la base du tri­gramme ☳ 震 zhèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 雷 léi “Ton­nerre”.
Son Déri­vé est H27 l’hexa­gramme 頤 yí “Nour­rir”.
Aucune For­mule Man­tique.…

Inter­pré­ta­tion

Pour offrir une assis­tance effi­cace aux autres, il est essen­tiel de main­te­nir une posi­tion stable et équi­li­brée. Cela signi­fie que tout en étant impli­qué dans l’aide que nous four­nis­sons, il est éga­le­ment cru­cial de pré­ser­ver notre propre inté­gri­té. Il est ain­si pos­sible d’ai­der les autres sans pour autant se léser soi-même. La clé réside dans le main­tien d’un équi­libre. Nous pou­vons évi­ter de nous enga­ger impul­si­ve­ment dans des acti­vi­tés qui pour­raient com­pro­mettre notre propre inté­gri­té et donc offrir notre aide de manière réflé­chie. En sui­vant cette approche, nous pou­vons à la fois res­ter fidèles à nous-mêmes et être un sou­tien pré­cieux pour les autres.

Petite Image du Deuxième Trait

jiǔ èr lì zhēn

neuf • deux • pro­fi­table • pré­sage

La per­sé­vé­rance du neuf en deuxième posi­tion est pro­pice,

zhōng yǐ wéi zhì yǐ

au centre • ain­si • comme • volon­té • aus­si

son inten­tion est cen­trale.

Six en Trois

六 三 liù sān

sān rén xìng

trois • homme • mar­cher

Trois hommes en marche :

zé sǔn yī rén

donc • dimi­nuer • un • homme

réduc­tion d’un l’homme.

yī rén xìng

un • homme • mar­cher

Un seul homme en marche :

zé dé qí yǒu

donc • obte­nir • son • ami

il trouve son com­pa­gnon.


Struc­ture du Troi­sième Trait

Le troi­sième trait est le plus haut trait du bas. Il est le lieu ou le temps de pas­sage vers le haut ou l’ex­té­rieur.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 41.
Il est au milieu du tri­gramme ☳ 震 zhèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 雷 léi “Ton­nerre”, au som­met du tri­gramme ☱ 兌 duì cor­res­pon­dant à l’élé­ment 澤 duó “Brume” et à la base du tri­gramme ☷ 坤 kūn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 地 dì “Terre”.
Son Déri­vé est H26 l’hexa­gramme 大畜 dà chù “Grand appri­voi­se­ment”.
Aucune For­mule Man­tique.…

Inter­pré­ta­tion

Réduire une quan­ti­té exces­sive peut pré­ve­nir les ten­sions, les incer­ti­tudes et les pertes, tout en créant des oppor­tu­ni­tés inat­ten­dues et des rela­tions authen­tiques qui apportent à la fois des gains quan­ti­ta­tifs et qua­li­ta­tifs.

Petite Image du Troi­sième Trait

yī rén xìng

un • homme • agir

Un homme seul va de l’a­vant,

sān zé yí yǐ

trois • donc • dou­ter • aus­si

lors­qu’il y en a trois, alors il y a des doutes.

Six en Quatre

六 四 liù sì

sǔn qí jí

dimi­nuer • son • fébri­li­té

Dimi­nuer sa fébri­li­té

使

shǐ chuán yǒu xǐ

de façon çà ce que • aller et venir rapi­de­ment • y avoir • joie

pour que rapi­de­ment vienne la joie.

wú jiù

pas • faute

Pas de faute.


Struc­ture du Qua­trième Trait

Le qua­trième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de pas­sage de la trans­mis­sion vers le bas ou l’in­té­rieur.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang pair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 41.
Il est au milieu du tri­gramme ☷ 坤 kūn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 地 dì “Terre”, au som­met du tri­gramme ☳ 震 zhèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 雷 léi “Ton­nerre” et à la base du tri­gramme ☶ 艮 gèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 山 shān “Mon­tagne”.
Son Déri­vé est H38 l’hexa­gramme 睽 kuí “Diver­gence”.
Aucune For­mule Man­tique.…

Inter­pré­ta­tion

Recon­naître ses erreurs et rapi­de­ment cor­ri­ger ses propres excès peut non seule­ment amé­lio­rer sa situa­tion per­son­nelle, mais aus­si favo­ri­ser une rela­tion har­mo­nieuse avec les autres.

Petite Image du Qua­trième Trait

sǔn qí jí

dimi­nuer • son • fébri­li­té

Dimi­nuer sa fébri­li­té,

yì kě xǐ yǐ

si • pou­voir • joie • aus­si

peut conduire à la joie.

Six en Cinq

六 五 liù wǔ

huò yì zhī shí péng zhī guī

pos­sible • aug­men­ter • de • dix • paire • de • tor­tue

Pos­si­bi­li­té d’aug­men­ter jus­qu’à dix paires de tor­tues.

fú kè wéi

inca­pable • pou­voir • contre­ve­nir

Impos­si­bi­li­té de contre­ve­nir.

yuán jí

ori­gi­nel • bon augure

Fon­da­men­ta­le­ment pro­pice.


Struc­ture du Cin­quième Trait

Le cin­quième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’ex­té­rieur. Il repré­sente le pou­voir de déci­sion ou d’ins­pi­ra­tion.
Il est le trait maître de l’hexa­gramme.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 41, mais sa cen­tra­li­té com­pense cet affai­blis­se­ment.
Il est au milieu du tri­gramme ☶ 艮 gèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 山 shān “Mon­tagne” et au som­met du tri­gramme ☷ 坤 kūn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 地 dì “Terre”.
Son Déri­vé est H61 l’hexa­gramme 中孚 zhōng fú “Juste confiance”.
Aucune For­mule Man­tique.…

Inter­pré­ta­tion

En rece­vant et asso­ciant de nom­breux conseils et sou­tiens, il est impos­sible d’al­ler à leur encontre. C’est en soi un bon pré­sage.

Petite Image du Cin­quième Trait

liù wǔ yuán jí

six • cinq • ori­gi­nel • bon augure

Le six à la cin­quième place est fon­da­men­ta­le­ment pro­pice ;

zì shàng yòu yǐ

depuis • au-des­sus • aider, secon­der • aus­si

l’aide vient du des­sus.

Neuf Au-Dessus

上 九 shàng jiǔ

fú sǔn

ne pas • dimi­nuer

Ne pas dimi­nuer,

yì zhī

aug­men­ter • se

s’aug­men­ter.

wú jiù

pas • faute

Pas de faute.

zhēn jí

pré­sage • bon augure

Pré­sage pro­pice.

lì yǒu yōu wàng

pro­fi­table • avoir • où • aller

Il est pro­fi­table d’avoir où aller.

dé chén wú jiā

obte­nir • ser­vi­teur • pas • mai­son­née

Obte­nir des ser­vi­teurs, mais pas une famille.


Struc­ture du Trait du Haut

Le der­nier trait repré­sente en géné­ral la sor­tie de la situa­tion ou ce qui est tout en haut.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 41.
Il est au som­met du tri­gramme ☶ 艮 gèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 山 shān “Mon­tagne”.
Son Déri­vé est H19 l’hexa­gramme 臨 lín “Appro­cher”.
Aucune For­mule Man­tique.…

Inter­pré­ta­tion

Aider les autres sans sacri­fier ses propres inté­rêts peut conduire à de grands avan­tages et à la pros­pé­ri­té. Main­te­nir l’é­qui­libre et l’har­mo­nie dans des inter­ac­tions dés­in­té­res­sées pour le bien com­mun, tout en per­sé­vé­rant dans la réa­li­sa­tion de ses propres objec­tifs, sus­cite le sou­tien et le dévoue­ment des autres.

Petite Image du Trait du Haut

fú sǔn yì zhī

ne pas • dimi­nuer • aug­men­ter • son

Ne pas dimi­nuer, s’aug­men­ter.

dà dé zhì yǐ

grand • obte­nir • volon­té • aus­si

c’est gran­de­ment réa­li­ser ses inten­tions.

Grande Image

大 象 dà xiàng

shān xià yǒu zé

mon­tagne • sous • y avoir • brume

Au-des­sous de la mon­tagne il y a la brume.

sǔn

dimi­nuer

Dimi­nuer.

忿

jūn zǐ yǐ chéng fèn zhì yù

noble • héri­tier • ain­si • répri­mer • colère • réfré­ner • désir

Ain­si le noble héri­tier, réprime la colère et réfrène les pas­sions.


Struc­ture de la Grande Image

L’hexa­gramme 41 est com­po­sé du tri­gramme ☱ 兌 duì en bas et de ☶ 艮 gèn en haut.Le tri­gramme nucléaire du bas est ☳ 震 zhèn, celui du haut est ☷ 坤 kūn.Les tri­grammes absents de l’Hexa­gramme 41 sont ☵ 坎 kǎn, ☴ 巽 xùn, ☲ 離 lí, ☰ 乾 qián.
Le per­son­nage emblé­ma­tique de l’Hexa­gramme 41 est : 君子 jūn zǐ, le noble héri­tier.

Inter­pré­ta­tion

La méta­phore de la brume au pied d’une mon­tagne illustre la néces­si­té de réduire nos bas ins­tincts, tels que la colère et les ten­ta­tions. En fai­sant cela, nous pou­vons évi­ter les conflits inutiles et satis­faire nos dési­rs. Il est essen­tiel de cou­per court à la colère en déve­lop­pant la maî­trise de soi et en met­tant fin aux ten­ta­tions en adop­tant des choix plus sains et réflé­chis. Cette pra­tique contri­bue à pré­ser­ver la paix inté­rieure et à favo­ri­ser des rela­tions har­mo­nieuses.

Hexagramme 41
Réfé­rences externes

Grand Dic­tion­naire Ric­ci

L’Hexa­gramme 41 selon WENGU

L’Hexa­gramme 41 selon SAOLIM

L’Hexa­gramme 41 selon YI JING LISE