Définition de l’Hexagramme 42

tuàn

aug­men­ter

Aug­men­ter

lì yǒu yōu wàng

pro­fi­table • y avoir • où • aller

Il est pro­fi­table d’avoir où aller.

lì shè dà chuān

pro­fi­table • tra­ver­ser • grand • cours d’eau

Il est pro­fi­table de tra­ver­ser le grand fleuve.


Struc­ture de l’Hexa­gramme 42

L’hexa­gramme 42 est consti­tué d’au­tant de traits yang que de traits yin.
Il est pré­cé­dé de H41 損 sǔn “Dimi­nuer” (ils appar­tiennent à la même paire), et sui­vi de H43 夬 guài “Réso­lu­ment”.
Son Oppo­sé est H32 恆 héng “Constance”.
Son hexa­gramme Nucléaire est H23 剝 bō “Ela­guer”.
Les traits maîtres sont le second et le cin­quième.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 利有攸往 lì yǒu yōu wàng ; 利涉大川 lì shè dà chuān.

Inter­pré­ta­tion

L’ex­pan­sion et l’aug­men­ta­tion sont recom­man­dées dans cette situa­tion. Il est conseillé de prendre des ini­tia­tives, d’in­ves­tir et de don­ner de soi pour aug­men­ter sa por­tée. Cela pour­rait impli­quer de cou­rir le risque de fran­chir des obs­tacles majeurs, alors qu’é­tendre son enver­gure exige déjà des res­sources et des efforts accrus. Une fois l’ob­jec­tif déter­mi­né, il faut donc s’as­su­rer d’é­va­luer atten­ti­ve­ment les gains poten­tiels par rap­port aux coûts et aux défis asso­ciés à cette démarche.

Neuf au Début

初 九 chū jiǔ

lì yòng

pro­fi­table • employer

Il est pro­fi­table d’a­gir

wéi dà zuò

comme • grand • pro­duire

afin de pro­duire de grandes choses.

yuán jí

ori­gi­nel • bon augure

Fon­da­men­ta­le­ment pro­pice.

wú jiù

pas • faute

Pas de faute.


Struc­ture du Trait du Bas

Le pre­mier trait repré­sente en géné­ral l’en­trée dans la situa­tion ou ce qui est tout en bas.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang impair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 42.
Il est à la base du tri­gramme ☳ 震 zhèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 雷 léi “Ton­nerre”.
Son Déri­vé est H20 l’hexa­gramme 觀 guān “Regar­der”.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 利用 lì yòng ; 元吉 yuán jí ; 无咎 wú jiù.

Inter­pré­ta­tion

Selon les cir­cons­tances, même dans une posi­tion infé­rieure, sai­sir l’op­por­tu­ni­té d’en­tre­prendre une ini­tia­tive signi­fi­ca­tive peut por­ter ses fruits. Si cette entre­prise réus­sit, elle sera vue comme auda­cieuse mais jus­ti­fiée. Les contraintes liées à la posi­tion obligent par­fois à sor­tir de sa zone de confort, à agir avec cou­rage, tout en gar­dant à l’es­prit les res­pon­sa­bi­li­tés de cet enga­ge­ment. En effet, consi­dé­rer atten­ti­ve­ment les impli­ca­tions et les res­pon­sa­bi­li­tés de l’ac­tion envi­sa­gée avant de s’y lan­cer per­met­tra d’é­vi­ter toute erreur.

Petite Image du Trait du Bas

yuán jí wú jiù

ori­gi­nel • bon augure • pas • faute

Fon­da­men­ta­le­ment pro­pice. Pas de faute.

xià bù hòu shì yǐ

sous • pas • géné­ro­si­té • affaire • aus­si

Mais les infé­rieurs ne doivent pas trai­ter d’af­faires impor­tantes.

Six en Deux

六 二 liù èr

huò yì zhī shí péng zhī guī

pos­sible • aug­men­ter • de • dix • paire • de • tor­tue

Pos­si­bi­li­té d’aug­men­ter jus­qu’à dix paires de tor­tues.

fú kè wéi

inca­pable • pou­voir • contre­ve­nir

Impos­si­bi­li­té de contre­ve­nir.

yǒng zhēn jí

dura­ble­ment • pré­sage • bon augure

Un per­sé­vé­rance durable est pro­pice.

wáng yòng xiǎng yú dì

roi • pra­ti­quer • offrande • envers • sou­ve­rain

Le roi pra­tique l’of­frande au Sou­ve­rain.

bon augure

Pro­pice.


Struc­ture du Deuxième Trait

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’in­té­rieur. Il repré­sente en géné­ral le pou­voir d’ap­pli­ca­tion de ce qui est néces­saire ou déci­dé.
Il est, avec le cin­quième trait, maître de l’Hexa­gramme 42.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang pair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 42, et sa cen­tra­li­té aug­mente encore ce ren­for­ce­ment.
Il est au milieu du tri­gramme ☳ 震 zhèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 雷 léi “Ton­nerre” et à la base du tri­gramme ☷ 坤 kūn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 地 dì “Terre”.
Son Déri­vé est H61 l’hexa­gramme 中孚 zhōng fú “Juste confiance”.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 貞吉 zhēn jí ; 吉 jí.

Inter­pré­ta­tion

Accep­ter avec gra­ti­tude les avan­tages consi­dé­rables, les conseils ou les oppor­tu­ni­tés pro­po­sés par des tiers. Fort de ces res­sources sup­plé­men­taires, il devien­dra pos­sible de s’en­ga­ger plei­ne­ment et avec per­sé­vé­rance dans des pro­jets ambi­tieux. Le suc­cès sera alors inévi­table.

Petite Image du Deuxième Trait

huò yì zhī

peut-être • aug­men­ter • son

Pos­si­bi­li­té d’augmenter ;

zì wài lái yǐ

depuis • exté­rieur • venir • aus­si

Cela vient de l’ex­té­rieur.

Six en Trois

六 三 liù sān

yì zhī

aug­men­ter • de

S’aug­men­ter

yòng xiōng shì

uti­li­ser • fer­me­ture • affaire

par de mau­vaises affaires.

wú jiù

pas • faute

Pas de faute.

yǒu fú zhōng xìng

avoir • confiance • au centre • mar­cher

Avoir confiance en l’ac­tion juste.

gào gōng yòng guī

infor­mer • duc • uti­li­ser • tablette de jade

Infor­mer le duc au moyen des tablettes d’ac­cré­di­ta­tion.


Struc­ture du Troi­sième Trait

Le troi­sième trait est le plus haut trait du bas. Il est le lieu ou le temps de pas­sage vers le haut ou l’ex­té­rieur.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 42.
Il est au milieu du tri­gramme ☷ 坤 kūn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 地 dì “Terre”, au som­met du tri­gramme ☳ 震 zhèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 雷 léi “Ton­nerre” et à la base du tri­gramme ☶ 艮 gèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 山 shān “Mon­tagne”.
Son Déri­vé est H37 l’hexa­gramme 家人 jiā rén “Famille”.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 无咎 wú jiù ; 有孚 yǒu fú.

Inter­pré­ta­tion

L’ad­ver­si­té peut ser­vir de cata­ly­seur pour le déve­lop­pe­ment. En effet, elle peut être un moyen d’ac­croître sa force inté­rieure, de décou­vrir les oppor­tu­ni­tés cachées au sein des dif­fi­cul­tés, et d’ob­te­nir des béné­fices à long terme, à condi­tion d’a­gir avec inté­gri­té et que l’ap­proche soit gui­dée par la sin­cé­ri­té et la confiance. Même si cette trans­for­ma­tion implique des moyens qui peuvent sem­bler inquié­tants ou désa­van­ta­geux, on peut donc en tirer pro­fit si cette entre­prise est abor­dée avec sin­cé­ri­té et équi­té.

Petite Image du Troi­sième Trait

yì yòng xiōng shì

aug­men­ter • agir • fer­me­ture • affaire

S’en­ri­chir par de mau­vaises affaires ;

gù yǒu zhī yǐ

for­ti­fié • y avoir • son • aus­si

c’est acqué­rir gros­siè­re­ment.

Six en Quatre

六 四 liù sì

zhōng xìng

au centre • agir

Agir au centre.

gào gōng cóng

infor­mer • duc • se confor­mer

Infor­mer le duc en res­pec­tant les règles.

lì yòng wéi yī

pro­fi­table • agir • comme • appui

Il est pro­fi­table d’a­gir en confor­mi­té

qiān guó

chan­ger • pays

pour chan­ger le royaume.


Struc­ture du Qua­trième Trait

Le qua­trième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de pas­sage de la trans­mis­sion vers le bas ou l’in­té­rieur.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang pair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 42.
Il est au milieu du tri­gramme ☶ 艮 gèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 山 shān “Mon­tagne”, au som­met du tri­gramme ☷ 坤 kūn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 地 dì “Terre” et à la base du tri­gramme ☴ 巽 xùn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 風 fēng “Vent”.
Son Déri­vé est H25 l’hexa­gramme 無妄 wú wàng “Sans désordre”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 利用 lì yòng.

Inter­pré­ta­tion

Il convient d’a­dop­ter une approche équi­li­brée et modé­rée dans les inter­ac­tions avec les autres, en par­ti­cu­lier avec les diri­geants. En agis­sant de manière hon­nête et intègre, en expri­mant ouver­te­ment des opi­nions ou des conseils qui pro­fitent au bien com­mun, il est pos­sible d’in­fluen­cer posi­ti­ve­ment les autres et de gagner leur confiance. En pri­vi­lé­giant le béné­fice col­lec­tif plu­tôt que des inté­rêts per­son­nels, on met en évi­dence le rôle posi­tif que l’on peut jouer en tant que média­teur ou conseiller, notam­ment pour des chan­ge­ments signi­fi­ca­tifs.

Petite Image du Qua­trième Trait

gào gōng cóng

infor­mer • duc • se confor­mer

Infor­mer le duc en res­pec­tant les règles.

yǐ yì zhì yǐ

ain­si • aug­men­ter • volon­té • aus­si

Pour aug­men­ter l’in­ten­tion.

Neuf en Cinq

九 五 jiǔ wǔ

yǒu fú

avoir • confiance

Avoir confiance.

huì xīn

bien­veillance • cœur

Bien­veillance du cœur.

wù wèn

ne pas • inter­ro­ger

Ne pas ques­tion­ner.

yuán jí

ori­gi­nel • bon augure

Fon­da­men­ta­le­ment pro­pice.

yǒu fú

avoir • confiance

Avoir confiance.

huì wǒ dé

bien­veillance • mon • ver­tu

Bien­veillance de ma conduite.


Struc­ture du Cin­quième Trait

Le cin­quième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’ex­té­rieur. Il repré­sente le pou­voir de déci­sion ou d’ins­pi­ra­tion.
Il est, avec le second trait, maître de l’Hexa­gramme 42.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang impair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 42, et sa cen­tra­li­té aug­mente encore ce ren­for­ce­ment.
Il est au milieu du tri­gramme ☴ 巽 xùn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 風 fēng “Vent” et au som­met du tri­gramme ☶ 艮 gèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 山 shān “Mon­tagne”.
Son Déri­vé est H27 l’hexa­gramme 頤 yí “Nour­rir”.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 有孚 yǒu fú ; 元吉 yuán jí ; 有孚 yǒu fú.

Inter­pré­ta­tion

Impor­tance d’a­gir avec un cœur sin­cère et bien­veillant pour le béné­fice de tous. Adop­ter une approche dés­in­té­res­sée et altruiste, en cher­chant à contri­buer posi­ti­ve­ment à la vie des autres, sans attendre recon­nais­sance ou récom­pense en retour, conduit fina­le­ment à la réus­site et à la noto­rié­té.

Petite Image du Cin­quième Trait

yǒu fú huì xīn

y avoir • confiance • bien­veillance • cœur

Avoir confiance. Bien­veillance du cœur.

wù wèn zhī yǐ

ne pas • inter­ro­ger • son • par­ti­cule finale

Ne pas remettre en ques­tion

huì wǒ dé

bien­veillance • mon • conduite

la bien­veillance de ma conduite.

dà dé zhì yǐ

grand • obte­nir • volon­té • aus­si

Grande réa­li­sa­tion de mes inten­tions.

Neuf Au-Dessus

上 九 shàng jiǔ

mò yì zhī

ne pas • aug­men­ter • de

Aucune amé­lio­ra­tion per­son­nelle ;

huò jī zhī

pos­sible • frap­per • de

pos­si­bi­li­té d’affrontement.

lì xīn wù héng

éta­blir • cœur • ne pas • constance

Pas de per­sé­vé­rance dans l’élévation de sa nature ;

xiōng

fer­me­ture

Mau­vais pré­sage.


Struc­ture du Trait du Haut

Le der­nier trait repré­sente en géné­ral la sor­tie de la situa­tion ou ce qui est tout en haut.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 42.
Il est au som­met du tri­gramme ☴ 巽 xùn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 風 fēng “Vent”.
Son Déri­vé est H3 l’hexa­gramme 屯 chún “Dif­fi­cul­té ini­tiale”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 凶 xiōng.

Inter­pré­ta­tion

L’é­goïsme et l’in­cons­tance dans les actions et les inten­tions mènent inévi­ta­ble­ment à des consé­quences défa­vo­rables. Se concen­trer uni­que­ment sur ses propres avan­tages, sans se sou­cier des besoins et des béné­fices des autres, conduit à la perte de sou­tien et expose aux attaques exté­rieures.

Petite Image du Trait du Haut

mò yì zhī

ne pas • aug­men­ter • son

Aucune amé­lio­ra­tion per­son­nelle ;

piān cí yǐ

oblique, par­tial, laté­ral • mot • aus­si

s’ex­pri­mer selon un par­ti pris.

huò jī zhī

peut-être • frap­per • son

Pos­si­bi­li­té d’être atteint

zì wài lái yǐ

depuis • exté­rieur • venir • aus­si

de l’ex­té­rieur.

Grande Image

大 象 dà xiàng

fēng léi

vent • ton­nerre

Vent/tonnerre.

aug­men­ter

Aug­men­ter.

jūn zǐ yǐ jiàn shàn zé qiān

noble • héri­tier • ain­si • voir • bien • règle • chan­ger

Ain­si le noble héri­tier, aper­ce­vant le bien l’i­mite,

yǒu guò zé gǎi

y avoir • dépas­ser • règle • chan­ger

lors­qu’il y a des excès les cor­rige.


Struc­ture de la Grande Image

L’hexa­gramme 42 est com­po­sé du tri­gramme ☳ 震 zhèn en bas et de ☴ 巽 xùn en haut.Le tri­gramme nucléaire du bas est ☷ 坤 kūn, celui du haut est ☶ 艮 gèn.Les tri­grammes absents de l’Hexa­gramme 42 sont ☵ 坎 kǎn, ☲ 離 lí, ☱ 兌 duì, ☰ 乾 qián.
Le per­son­nage emblé­ma­tique de l’Hexa­gramme 42 est : 君子 jūn zǐ, le noble héri­tier.

Inter­pré­ta­tion

Vous avez le dis­cer­ne­ment requis pour obser­ver ce qui est béné­fique et adop­ter ces pra­tiques posi­tives. De même, recon­nais­sez vos défauts et tra­vaillez à vous en débar­ras­ser. Il est essen­tiel de pro­gres­ser constam­ment et de cor­ri­ger ses excès, mais il faut éga­le­ment retour­ner cette stra­té­gie vers elle-même et la pra­ti­quer avec équi­libre et pon­dé­ra­tion, car l’i­mi­ta­tion aveugle com­porte des risques.

Hexagramme 42
Réfé­rences externes

Grand Dic­tion­naire Ric­ci

L’Hexa­gramme 42 selon WENGU

L’Hexa­gramme 42 selon SAOLIM

L’Hexa­gramme 42 selon YI JING LISE