Définition de l’Hexagramme 31

tuàn

xián

influence

Influence.

hēng

crois­sance

Crois­sance.

lì zhēn

pro­fi­table • pré­sage

La constance est pro­fi­table.

qǔ nǔ jí

prendre • femme • bon augure

Prendre femme est pro­pice.


Struc­ture de l’Hexa­gramme 31

L’hexa­gramme 31 est consti­tué d’au­tant de traits yang que de traits yin.
Il est pré­cé­dé de H30 離 lí “Rayon­ner”, et sui­vi de H32 恆 héng “Constance” (ils appar­tiennent à la même paire).
Son Oppo­sé est H41 損 sǔn “Dimi­nuer”.
Son hexa­gramme Nucléaire est H44 姤 gòu “Ren­con­trer”.
Les traits maîtres sont le qua­trième et le cin­quième.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 亨 hēng ; 利貞 lì zhēn ; 吉 jí.

Inter­pré­ta­tion

La com­pré­hen­sion mutuelle et l’in­fluence réci­proque peuvent mener au suc­cès grâce à la per­sé­vé­rance et à l’ap­proche appro­priée. Recher­cher une union ou une asso­cia­tion équi­li­brée peut être fruc­tueux, à condi­tion d’é­vi­ter toute impul­si­vi­té ou orien­ta­tion trop per­son­nelle. Il est essen­tiel de faire preuve de sen­si­bi­li­té et de main­te­nir une atti­tude per­sé­vé­rante pour par­ve­nir à l’har­mo­nie dans les rela­tions, qui est la clé du suc­cès dans les entre­prises.

Six au Début

初 六 chū liù

xián qí mǔ

influence • son • gros orteil

Influen­cer les gros orteils.


Struc­ture du Trait du Bas

Le pre­mier trait repré­sente en géné­ral l’en­trée dans la situa­tion ou ce qui est tout en bas.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 31.
Il est à la base du tri­gramme ☶ 艮 gèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 山 shān “Mon­tagne”.
Son Déri­vé est H49 l’hexa­gramme 革 gé “Muer”.
Aucune For­mule Man­tique.…

Inter­pré­ta­tion

L’in­fluence est pré­sente mais pas encore tota­le­ment mani­feste. Puis­qu’elle n’en est qu’au début de son déve­lop­pe­ment, il ne faut pas trop se hâter d’en déduire des actions basées uni­que­ment sur ces pré­mices. Il vaut mieux faire preuve de patience et ne pas agir de manière impul­sive, mais prendre le temps d’é­la­bo­rer un plan avant d’en­tre­prendre des actions concrètes. Cela maxi­mi­se­ra les chances de suc­cès lorsque cette l’in­fluence se mani­fes­te­ra plei­ne­ment.

Petite Image du Trait du Bas

xián qí mǔ

influence • son • gros orteil

Influen­cer les gros orteils.

zhì zài wài yǐ

volon­té • se trou­ver à • exté­rieur • aus­si

Son inten­tion est tour­née vers l’ex­té­rieur.

Six en Deux

六 二 liù èr

xián qí féi

influence • son • mol­let

Influen­cer son mol­let.

xiōng

fer­me­ture

Inop­por­tun.

jū jí

demeu­rer • bon augure

Demeu­rer est pro­pice.


Struc­ture du Deuxième Trait

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’in­té­rieur. Il repré­sente en géné­ral le pou­voir d’ap­pli­ca­tion de ce qui est néces­saire ou déci­dé.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang pair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 31, et sa cen­tra­li­té aug­mente encore ce ren­for­ce­ment.
Il est au milieu du tri­gramme ☶ 艮 gèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 山 shān “Mon­tagne” et à la base du tri­gramme ☴ 巽 xùn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 風 fēng “Vent”.
Son Déri­vé est H28 l’hexa­gramme 大過 dà guò “Grand dépas­se­ment”.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 凶 xiōng ; 吉 jí.

Inter­pré­ta­tion

Il serait sage de prendre du recul et de résis­ter à l’im­pul­sion d’a­gir pré­ci­pi­tam­ment. En évi­tant de se hâter dans des actions ris­quées, on se pré­mu­nit contre des consé­quences néga­tives : désa­gré­ments ou des échecs. Main­te­nir son sang-froid et faire preuve de patience per­met alors d’at­tendre des cir­cons­tances plus favo­rables.

Petite Image du Deuxième Trait

suī xiōng jū jí

bien que • fer­me­ture • demeu­rer • bon augure

Situa­tion inop­por­tune, mais res­ter est pro­pice.

shùn bù hài yǐ

se confor­mer • pas • nuire • aus­si

Se confor­mer ne nuit pas.

Neuf en Trois

九 三 jiǔ sān

xián qí gǔ

influence • ce • cuisse

Influen­cer sa cuisse.

zhí qí suí

rete­nir • ce • suivre

Se tenir à ce qu’on suit.

wàng lìn

aller • gêne

S’y enga­ger sera source de regrets.


Struc­ture du Troi­sième Trait

Le troi­sième trait est le plus haut trait du bas. Il est le lieu ou le temps de pas­sage vers le haut ou l’ex­té­rieur.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang impair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 31.
Il est au milieu du tri­gramme ☴ 巽 xùn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 風 fēng “Vent”, au som­met du tri­gramme ☶ 艮 gèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 山 shān “Mon­tagne” et à la base du tri­gramme ☰ 乾 qián cor­res­pon­dant à l’élé­ment 天 tiān “Ciel”.
Son Déri­vé est H45 l’hexa­gramme 萃 cuì “Se ras­sem­bler”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 往吝 wàng lìn.

Inter­pré­ta­tion

Se lais­ser influen­cer pour­rait pro­vo­quer des actions impul­sives ou hâtives. Il vaut mieux faire preuve de rete­nue afin de ne céder ni à l’in­fluence d’au­trui, ni à la pré­ci­pi­ta­tion. S’en tenir à ses propres moti­va­tions per­met­tra d’é­vi­ter tout regret.

Petite Image du Troi­sième Trait

xián qí gǔ

influence • son • cuisse

Influen­cer sa cuisse.

yì bù chǔ yǐ

si • pas • demeu­rer • aus­si

Ne pas non plus res­ter en place.

zhì zài suí rén

volon­té • se trou­ver à • suivre • homme

L’in­ten­tion est de suivre les autres.

suǒ zhí xià yǐ

en ques­tion • rete­nir • sous • aus­si

atta­ché à ceux de des­sous.

Neuf en Quatre

九 四 jiǔ sì

zhēn jí

pré­sage • bon augure

Pré­sage pro­pice.

huǐ wáng

regret • dis­pa­raître

Les regrets dis­pa­raissent.

chōng chōng wàng lái

hési­ter • hési­ter • aller • venir

Vous allez et venez ne sachant dans quelle direc­tion vous tour­ner :

péng cóng ěr sī

com­pa­gnon • se confor­mer • votre • pen­ser

uni­fiez et équi­li­brez vos pen­sées.


Struc­ture du Qua­trième Trait

Le qua­trième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de pas­sage de la trans­mis­sion vers le bas ou l’in­té­rieur.
Il est, avec le cin­quième trait, maître de l’Hexa­gramme 31.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 31.
Il est au milieu du tri­gramme ☰ 乾 qián cor­res­pon­dant à l’élé­ment 天 tiān “Ciel”, au som­met du tri­gramme ☴ 巽 xùn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 風 fēng “Vent” et à la base du tri­gramme ☱ 兌 duì cor­res­pon­dant à l’élé­ment 澤 duó “Brume”.
Son Déri­vé est H39 l’hexa­gramme 蹇 jiǎn “Obs­truc­tion”.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 貞吉 zhēn jí ; 悔 huǐ.

Inter­pré­ta­tion

Pour réus­sir, il est essen­tiel de culti­ver la per­sé­vé­rance et l’in­té­gri­té. Ces qua­li­tés sont les bases du suc­cès. La per­sé­vé­rance per­met de sur­mon­ter les obs­tacles et de per­sis­ter dans la pour­suite des objec­tifs. Il faut main­te­nir son esprit clair et s’en tenir à la direc­tion ini­tiale sans lais­ser aucune place aux regrets ou à l’hé­si­ta­tion.

Petite Image du Qua­trième Trait

zhēn jí huǐ wáng

pré­sage • bon augure • regret • dis­pa­raître

Pré­sage pro­pice. Les regrets dis­pa­raissent.

wèi gǎn hài yǐ

à venir • émou­voir • nuire • aus­si

Cela ne cause pas encore de mal.

chōng chōng wàng lái

hési­ter • hési­ter • aller • venir

Vous allez et venez ne sachant dans quelle direc­tion vous tour­ner :

wèi guāng dà yǐ

à venir • lumi­neux • grand • aus­si

Cela n’est pas encore com­plè­te­ment lumi­neux.

Neuf en Cinq

九 五 jiǔ wǔ

xián qí méi

influence • son • muscles du haut du dos

Influen­cer le haut de son dos.

wú huǐ

pas • regret

Pas de regret.


Struc­ture du Cin­quième Trait

Le cin­quième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’ex­té­rieur. Il repré­sente le pou­voir de déci­sion ou d’ins­pi­ra­tion.
Il est, avec le qua­trième trait, maître de l’Hexa­gramme 31.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang impair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 31, et sa cen­tra­li­té aug­mente encore ce ren­for­ce­ment.
Il est au milieu du tri­gramme ☱ 兌 duì cor­res­pon­dant à l’élé­ment 澤 duó “Brume” et au som­met du tri­gramme ☰ 乾 qián cor­res­pon­dant à l’élé­ment 天 tiān “Ciel”.
Son Déri­vé est H62 l’hexa­gramme 小過 xiǎo guò “Petit dépas­se­ment”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 无悔 wú huǐ.

Inter­pré­ta­tion

Les actions moti­vées par des inten­tions super­fi­cielles sont en géné­ral de peu d’ef­fet. Cette absence de consé­quence ne peut donc sus­ci­ter aucun regret… Il serait plus per­ti­nent de recher­cher des moti­va­tions authen­tiques et de se concen­trer sur des objec­tifs plus signi­fi­ca­tifs et pro­fonds.

Petite Image du Cin­quième Trait

xián qí méi

influence • son • muscles du haut du dos

Influen­cer le haut de son dos.

zhì mò yǐ

volon­té • cime d’un arbre • aus­si

Les actions inten­tion­nelles cessent.

Six Au-Dessus

上 六 shàng liù

xián qí fǔ jiá shé

influence • son • mâchoire • joues • langue

Influen­cer les joues et la langue.


Struc­ture du Trait du Haut

Le der­nier trait repré­sente en géné­ral la sor­tie de la situa­tion ou ce qui est tout en haut.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang pair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 31.
Il est au som­met du tri­gramme ☱ 兌 duì cor­res­pon­dant à l’élé­ment 澤 duó “Brume”.
Son Déri­vé est H33 l’hexa­gramme 遯 dùn “Se reti­rer”.
Aucune For­mule Man­tique.…

Inter­pré­ta­tion

Il vau­drait mieux se concen­trer sur des actions et des inten­tions concrètes plu­tôt que de comp­ter sur des paroles vides ou super­fi­cielles pour ten­ter d’in­fluen­cer les autres.

Petite Image du Trait du Haut

xián qí fǔ jiá shé

influence • son • aider • joues • langue

Influen­cer les joues et la langue.

téng kǒu shuō yǐ

jaillis­se­ment de l’eau • bouche • se déta­cher • aus­si

Lais­ser jaillir les paroles.

Grande Image

大 象 dà xiàng

shān shàng yǒu zé

mon­tagne • au-des­sus • y avoir • brume

Au-des­sus de la mon­tagne il y a la brume.

xián

influence

Influence.

jūn zǐ yǐ xū shòu rén

noble • héri­tier • ain­si • vide • accueillir • homme

Ain­si le noble héri­tier, grâce à son vide, accueille les hommes.


Struc­ture de la Grande Image

L’hexa­gramme 31 est com­po­sé du tri­gramme ☶ 艮 gèn en bas et de ☱ 兌 duì en haut.Le tri­gramme nucléaire du bas est ☴ 巽 xùn, celui du haut est ☰ 乾 qián.Les tri­grammes absents de l’Hexa­gramme 31 sont ☷ 坤 kūn, ☵ 坎 kǎn, ☳ 震 zhèn, ☲ 離 lí.
Le per­son­nage emblé­ma­tique de l’Hexa­gramme 31 est : 君子 jūn zǐ, le noble héri­tier.

Inter­pré­ta­tion

L’i­mage de la brume au-des­sus de la mon­tagne sou­ligne l’im­por­tance de la connexion entre des élé­ments a prio­ri dis­tincts. Elle sym­bo­lise la néces­si­té de se libé­rer de toute pré­oc­cu­pa­tion pré­exis­tante pour per­mettre l’in­fluence des autres. Une atti­tude récep­tive et dénuée d’é­goïsme ou d’in­ten­tion encou­rage cha­cun à s’ap­pro­cher de même avec confiance.

Hexagramme 31
Réfé­rences externes

Grand Dic­tion­naire Ric­ci

L’Hexa­gramme 31 selon WENGU

L’Hexa­gramme 31 selon SAOLIM

L’Hexa­gramme 31 selon YI JING LISE