xián   hēng   lì   zhēn   qǔ   nǔ   jí
…………………………..
  xián  
influence
Influence.
  hēng  
croissance
   lì     zhēn  
profitable ; constance
Constance profitable.
   qǔ      nǔ      jí   
prendre ; femme ; bon augure

Analyse de la structure

L’hexagramme 31 est constitué d’autant de traits yang que de traits yin.
Il est précédé du 30 離 lí « Rayonner », et suivi du 32 恆 héng « Constance » (ils appartiennent à la même paire).
Son Opposé est 41 le gua 損 sǔn « Diminuer ».
Son hexagramme Nucléaire est 44 l’hexag. 姤 gòu « Rencontrer ».
Les traits maîtres sont le quatrième et le cinquième.
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 亨 hēng ; 利貞 lì zhēn ; 吉 jí

Trait du bas

  xián     qí      mǔ   
influence ; son ; gros orteil

Analyse de la structure

Le premier trait représente en général l’entrée dans la situation ou ce qui est tout en bas.
S’agissant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affaibli.
Il est à la base du trigramme ☶ 艮 gèn correspondant à l’élément 山 shān « Montagne ».
Son Dérivé est H49 l’hexagramme 革 gé « Muer ».

Second Trait

xián   qí   féi   xiōng   jū   jí
…………………………..
  xián     qí     féi  
influence ; son ; mollet
 xiōng 
fermeture
   jū      jí   
demeurer ; bon augure

Analyse de la structure

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’intérieur. Il représente en général le pouvoir d’application de ce qui est nécessaire ou décidé.
S’agissant d’un trait yin à un rang pair, il est donc renforcé, et sa centralité augmente encore ce renforcement.
Il est au milieu du trigramme ☶ 艮 gèn correspondant à l’élément 山 shān « Montagne » et à la base du trigramme ☴ 巽 xùn correspondant à l’élément 風 fēng « Vent ».
Son Dérivé est H28 l’hexagramme 大過 dà guò « Grand dépassement ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 凶 xiōng ; 吉 jí

Troisième Trait

xián   qí   gǔ   zhí   qí   suí   wàng   lìn
…………………………..
  xián     qí      gǔ   
influence ; ce ; cuisse
  zhí     qí     suí  
retenir ; ce ; suivre
  wàng    lìn  
aller ; gêne

Analyse de la structure

Le troisième trait est le plus haut trait du bas. Il est le lieu ou le temps de passage vers le haut ou l’extérieur.
S’agissant d’un trait yang à un rang impair, il est donc renforcé.
Il est au milieu du trigramme ☴ 巽 xùn correspondant à l’élément 風 fēng « Vent », au sommet du trigramme ☶ 艮 gèn correspondant à l’élément 山 shān « Montagne » et à la base du trigramme ☰ 乾 qián correspondant à l’élément 天 tiān « Ciel ».
Son Dérivé est H45 l’hexagramme 萃 cuì « Se rassembler ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 往吝 wàng lìn

Quatrième Trait

zhēn   jí   huǐ   wáng   chōng   chōng   wàng   lái   péng   zòng   ěr   sī
…………………………..
  zhēn     jí   
présage ; bon augure
  huǐ    wáng  
regret ; disparaître
Les regrets disparaissent.
 chōng  chōng   wàng    lái  
hésiter ; hésiter ; aller ; venir
  péng    zòng     ěr      sī   
compagnon ; se conformer ; votre ; penser

Analyse de la structure

Le quatrième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de passage de la transmission vers le bas ou l’intérieur.
Il est, avec le cinquième trait, maître de l’hexagramme.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli.
Il est au milieu du trigramme ☰ 乾 qián correspondant à l’élément 天 tiān « Ciel », au sommet du trigramme ☴ 巽 xùn correspondant à l’élément 風 fēng « Vent » et à la base du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme ».
Son Dérivé est H39 l’hexagramme 蹇 jiǎn « Obstruction ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 貞吉 zhēn jí ; 悔 huǐ

Cinquième trait

xián   qí   méi   wú   huǐ
…………………………..
  xián     qí     méi  
influence ; son ; muscles du haut du dos
   wú     huǐ  
pas ; regret
Pas de regret.

Analyse de la structure

Le cinquième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’extérieur. Il représente le pouvoir de décision ou d’inspiration.
Il est, avec le quatrième trait, maître de l’hexagramme.
S’agissant d’un trait yang à un rang impair, il est donc renforcé, et sa centralité augmente encore ce renforcement.
Il est au milieu du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme » et au sommet du trigramme ☰ 乾 qián correspondant à l’élément 天 tiān « Ciel ».
Son Dérivé est H62 l’hexagramme 小過 xiǎo guò « Petit dépassement ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 无悔 wú huǐ

Trait du haut

  xián     qí      fǔ     jiá    shé  
influence ; son ; mâchoire ; joues ; langue

Analyse de la structure

Le dernier trait représente en général la sortie de la situation ou ce qui est tout en haut.
S’agissant d’un trait yin à un rang pair, il est donc renforcé.
Il est au sommet du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme ».
Son Dérivé est H33 l’hexagramme 遯 dùn « Se retirer ».

Grande Image

shān   shàng   yǒu   zé   xián   jūn   zǐ   yǐ   xū   shòu   rén
…………………………..
  shān   shàng   yǒu     zé   
montagne ; au-dessus ; avoir ; brûme
Au-dessus de la montagne il y a la brume.
  xián  
influence
Influence.
  jūn     zǐ      yǐ   
noble ; héritier ; ainsi
Ainsi le noble héritier,
   xū   
vide
grâce à son vide,
  shòu    rén  
accueillir ; homme
accueille les hommes.

Analyse de la structure

Les trigrammes absents sont ☷ 坤 kūn, ☵ 坎 kǎn, ☳ 震 zhèn, ☲ 離 lí
Le personnage emblématique est : 君子 jūn zǐ, le noble héritier.