wèi   jì   hēng   xiǎo   hú   qì   jì   rú   qí   wěi   wú   yōu   lì
…………………………..
  wèi     jì   
pas encore ; passer
  hēng    xiǎo  
croissance ; petit
   hú      qì      jì   
renard ; arriver à ; passer
   rú      qí     wěi  
tremper ; son ; queue
   wú     yōu     lì   
pas ; quelque chose ; profitable

Analyse de la structure

L’hexagramme 64 est constitué d’autant de traits yang que de traits yin.
Il est précédé du 63 既濟 jì jì « Déjà passé » (ils appartiennent à la même paire).
Son Opposé est 63 le gua 既濟 jì jì « Déjà passé ».
Son hexagramme Nucléaire est 63 l’hexag. 既濟 jì jì « Déjà passé ».
Il est lui-même au cœur de la Famille Nucléaire constituée de H39 蹇 jiǎn « Obstruction »., H53 漸 jiàn « Progresser graduellement »., H63 既濟 jì jì « Déjà passé ».et H37 家人 jiā rén « Famille »..
Le trait maître est le cinquième.
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 亨 hēng ; 无攸利 wú yōu lì

Trait du bas

rú   qí   wěi   lìn
…………………………..
   rú      qí     wěi  
tremper ; son ; queue
  lìn  
gêne
Gêne

Analyse de la structure

Le premier trait représente en général l’entrée dans la situation ou ce qui est tout en bas.
S’agissant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affaibli.
Il est à la base du trigramme ☵ 坎 kǎn correspondant à l’élément 水 shuǐ « Eau ».
Son Dérivé est H38 l’hexagramme 睽 kuí « Divergence ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 吝 lìn

Second Trait

yè   qí   lún   zhēn   jí
…………………………..
   yè      qí     lún  
traîner ; son ; roue
  zhēn     jí   
présage ; bon augure

Analyse de la structure

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’intérieur. Il représente en général le pouvoir d’application de ce qui est nécessaire ou décidé.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli, mais sa centralité compense cet affaiblissement.
Il est au milieu du trigramme ☵ 坎 kǎn correspondant à l’élément 水 shuǐ « Eau » et à la base du trigramme ☲ 離 lí correspondant à l’élément 火 huǒ « Feu ».
Son Dérivé est H35 l’hexagramme 晉 jìn « Progresser ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 貞吉 zhēn jí

Troisième Trait

wèi   jì   zhēng   xiōng   lì   shè   dà   chuān
…………………………..
  wèi     jì   
pas encore ; passer
 zhēng  xiōng 
expédition ; fermeture
   lì     shè     dà    chuān 
profitable ; traverser ; grand ; cours d’eau
Il est profitable de traverser le grand fleuve.

Analyse de la structure

Le troisième trait est le plus haut trait du bas. Il est le lieu ou le temps de passage vers le haut ou l’extérieur.
S’agissant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affaibli.
Il est au milieu du trigramme ☲ 離 lí correspondant à l’élément 火 huǒ « Feu », au sommet du trigramme ☵ 坎 kǎn correspondant à l’élément 水 shuǐ « Eau » et à la base du trigramme ☵ 坎 kǎn correspondant à l’élément 水 shuǐ « Eau ».
Son Dérivé est H50 l’hexagramme 鼎 dǐng « Chaudron ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 征凶 zhēng xiōng ; 利涉大川 lì shè dà chuān

Quatrième Trait

zhēn   jí   huǐ   wáng   zhèn   yòng   fá   guǐ   fāng   sān   nián   yǒu   shǎng   yú   dà   guó
…………………………..
  zhēn     jí   
présage ; bon augure
  huǐ    wáng  
regret ; disparaître
Les regrets disparaissent.
  zhèn    yòng     fá   
ébranlement ; employer ; soumettre par les armes
  guǐ    fāng  
fantôme ; région
  sān    nián  
trois ; année
  yǒu   shǎng    yú      dà     guó  
y avoir ; récompenser ; par ; grand ; pays

Analyse de la structure

Le quatrième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de passage de la transmission vers le bas ou l’intérieur.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli.
Il est au milieu du trigramme ☵ 坎 kǎn correspondant à l’élément 水 shuǐ « Eau », au sommet du trigramme ☲ 離 lí correspondant à l’élément 火 huǒ « Feu » et à la base du trigramme ☲ 離 lí correspondant à l’élément 火 huǒ « Feu ».
Son Dérivé est H04 l’hexagramme 蒙 meng « Inexpérience ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 貞吉 zhēn jí ; 悔亡 huǐ wáng

Cinquième trait

zhēn   jí   wú   huǐ   jūn   zǐ   zhī   guāng   yǒu   fú   jí
…………………………..
  zhēn     jí   
présage ; bon augure
   wú     huǐ  
pas ; regret
Pas de regret.
  jūn     zǐ     zhī   guāng 
noble ; héritier ; de ; lumineux
  yǒu     fú   
y avoir ; confiance
Avoir confiance.
   jí   
bon augure

Analyse de la structure

Le cinquième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’extérieur. Il représente le pouvoir de décision ou d’inspiration.
Il est le trait maître de l’hexagramme.
S’agissant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affaibli, mais sa centralité compense cet affaiblissement.
Il est au milieu du trigramme ☲ 離 lí correspondant à l’élément 火 huǒ « Feu » et au sommet du trigramme ☵ 坎 kǎn correspondant à l’élément 水 shuǐ « Eau ».
Son Dérivé est H06 l’hexagramme 訟 sòng « Débattre ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 貞吉 zhēn jí ; 无悔 wú huǐ ; 有孚 yǒu fú ; 吉 jí

Trait du haut

yǒu   fú   yú   yǐn   jiǔ   wú   jiù   rú   qí   shǒu   yǒu   fú   shī   shì
…………………………..
  yǒu     fú      yú     yǐn    jiǔ  
avoir ; confiance ; dans ; boire ; vin
   wú     jiù  
pas ; faute
Pas de faute.
   rú      qí     shǒu  
tremper ; son ; tête
  yǒu     fú     shī    shì  
avoir ; confiance ; perdre ; en vérité

Analyse de la structure

Le dernier trait représente en général la sortie de la situation ou ce qui est tout en haut.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli.
Il est au sommet du trigramme ☲ 離 lí correspondant à l’élément 火 huǒ « Feu ».
Son Dérivé est H40 l’hexagramme 解 xiè « Libération ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 有孚 yǒu fú ; 无咎 wú jiù ; 有孚 yǒu fú

Grande Image

huǒ   zài   shuǐ   shàng   wèi   jì   jūn   zǐ   yǐ   shèn   biàn   wù   jū   fāng
…………………………..
  huǒ    zài    shuǐ   shàng 
feu ; se trouver à ; eau ; au-dessus
Le feu est au-dessus de l’eau.
  wèi     jì   
pas encore ; passer
Pas encore passé.
  jūn     zǐ      yǐ   
noble ; héritier ; ainsi
Ainsi le noble héritier,
  shèn    biàn     wù   
prendre garde ; distinguer ; chose
prenant garde à distinguer tous les êtres,
   jū     fāng  
demeurer ; direction
maintient sa direction.

Analyse de la structure

Les trigrammes absents sont ☷ 坤 kūn, ☶ 艮 gèn, ☴ 巽 xùn, ☳ 震 zhèn, ☱ 兌 duì, ☰ 乾 qián
Le personnage emblématique est : 君子 jūn zǐ, le noble héritier.