Définition de l’Hexagramme 64

tuàn

wèi jì

à venir • pas­ser

Pas encore tra­ver­sé.

hēng

crois­sance

Crois­sance.

xiǎo hú qì jì

petit • renard • arri­ver à • pas­ser

Le petit renard a presque tra­ver­sé :

rú qí wěi

trem­per • son • queue

Il trempe sa queue.

wú yōu lì

pas • où • pro­fi­table

Aucun ieu n’est pro­fi­table.


Struc­ture de l’Hexa­gramme 64

L’hexa­gramme 64 est consti­tué d’au­tant de traits yang que de traits yin.
Il est pré­cé­dé de H63 既濟 jì jì “Déjà pas­sé” (ils appar­tiennent à la même paire).
Son Oppo­sé est H63 既濟 jì jì “Déjà pas­sé”.
Son hexa­gramme Nucléaire est H63 既濟 jì jì “Déjà pas­sé”.
Il est lui-même au cœur de la Famille Nucléaire consti­tuée de H39 蹇 jiǎn “Obs­truc­tion”, H39 漸 jiàn “Pro­gres­ser gra­duel­le­ment”, H39 既濟 jì jì “Déjà pas­sé“et H39 家人 jiā rén “Famille”.
Le trait maître est le cin­quième.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 亨 hēng ; 无攸利 wú yōu lì.

Inter­pré­ta­tion

Bien que le suc­cès soit à por­tée de main, une petite erreur pour­rait encore tout gâcher. Afin d’é­vi­ter tout revers il est essen­tiel de ne pas se pré­ci­pi­ter et se hâter de conclure. Le moment où le suc­cès est le plus proche est éga­le­ment celui qui requiert le plus de pru­dence et de patience. Les cir­cons­tances ont natu­rel­le­ment beau­coup évo­lué depuis le début : c’est pour­quoi il ne faut pas relâ­cher sa vigi­lance et conti­nuer de mobi­li­ser toute l’éner­gie néces­saire pour main­te­nir le cap ini­tial et par­ve­nir serei­ne­ment à la conclu­sion.

Six au Début

初 六 chū liù

rú qí wěi

trem­per • son • queue

Trem­per sa queue.

lìn

gêne

Regrets.


Struc­ture du Trait du Bas

Le pre­mier trait repré­sente en géné­ral l’en­trée dans la situa­tion ou ce qui est tout en bas.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 64.
Il est à la base du tri­gramme ☵ 坎 kǎn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 水 shuǐ “Eau”.
Son Déri­vé est H38 l’hexa­gramme 睽 kuí “Diver­gence”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 吝 lìn.

Inter­pré­ta­tion

Se com­por­ter de manière impul­sive et mal­avi­sée pour­rait cau­ser humi­lia­tion ou déshon­neur. Il faut donc consi­dé­rer les cir­cons­tances actuelles et ne pas sous-esti­mer les consé­quences avant d’a­gir.

Petite Image du Trait du Bas

rú qí wěi

trem­per • son • queue

Trem­per sa queue.

yì bù zhī jí yǐ

si • pas • connaître • poutre faî­tière • aus­si

C’est ne pas connaître de limite.

Neuf en Deux

九 二 jiǔ èr

yè qí lún

traî­ner • son • roue

Frei­ner ses roues.

zhēn jí

pré­sage • bon augure

Pré­sage pro­pice.


Struc­ture du Deuxième Trait

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’in­té­rieur. Il repré­sente en géné­ral le pou­voir d’ap­pli­ca­tion de ce qui est néces­saire ou déci­dé.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 64, mais sa cen­tra­li­té com­pense cet affai­blis­se­ment.
Il est au milieu du tri­gramme ☵ 坎 kǎn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 水 shuǐ “Eau” et à la base du tri­gramme ☲ 離 lí cor­res­pon­dant à l’élé­ment 火 huǒ “Feu”.
Son Déri­vé est H35 l’hexa­gramme 晉 jìn “Pro­gres­ser”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 貞吉 zhēn jí.

Inter­pré­ta­tion

Réfré­ner son élan pour ne pas se lais­ser empor­ter par la situa­tion actuelle. Il faut prendre un temps de réflexion pour retrou­ver l’é­qui­libre. Agir ensuite avec modé­ra­tion et per­sé­vé­rance condui­ra en défi­ni­tive au suc­cès.

Petite Image du Deuxième Trait

jiǔ èr zhēn jí

neuf • deux • pré­sage • bon augure

La per­sé­vé­rance du neuf à la deuxième place est de bon augure.

zhōng yǐ xìng zhèng yǐ

au centre • ain­si • agir • cor­rect • aus­si

Agir cor­rec­te­ment grâce à la modé­ra­tion.

Six en Trois

六 三 liù sān

wèi jì

à venir • pas­ser

Pas encore tra­ver­sé.

zhèng xiōng

expé­di­tion • fer­me­ture

Pré­sage mal­heu­reux pour les expé­di­tions.

lì shè dà chuān

pro­fi­table • tra­ver­ser • grand • cours d’eau

Il est pro­fi­table de tra­ver­ser le grand fleuve.


Struc­ture du Troi­sième Trait

Le troi­sième trait est le plus haut trait du bas. Il est le lieu ou le temps de pas­sage vers le haut ou l’ex­té­rieur.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 64.
Il est au milieu du tri­gramme ☲ 離 lí cor­res­pon­dant à l’élé­ment 火 huǒ “Feu”, au som­met du tri­gramme ☵ 坎 kǎn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 水 shuǐ “Eau” et à la base du tri­gramme ☵ 坎 kǎn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 水 shuǐ “Eau”.
Son Déri­vé est H50 l’hexa­gramme 鼎 dǐng “Chau­dron”.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 征凶 zhèng xiōng ; 利涉大川 lì shè dà chuān.

Inter­pré­ta­tion

Prendre des ini­tia­tives ou conti­nuer d’a­van­cer alors qu’on n’est pas dans une posi­tion appro­priée ris­que­rait fort de conduire à des désa­gré­ments ou à l’é­chec. Il n’y a mal­gré tout pas d’autre choix que de ten­ter de rele­ver les défis actuels afin de réta­blir son avan­tage. Une vigi­lance et une pru­dence extrêmes sont donc recom­man­dées pour déter­mi­ner le moment le plus oppor­tun à l’ac­tion.

Petite Image du Troi­sième Trait

wèi jì zhèng xiōng

à venir • pas­ser • expé­di­tion • fer­me­ture

Pas encore tra­ver­sé. Pré­sage mal­heu­reux pour les expé­di­tions.

wèi bù dāng yǐ

posi­tion • pas • avoir la charge de • aus­si

La posi­tion n’est pas appro­priée.

Neuf en Quatre

九 四 jiǔ sì

zhēn jí

pré­sage • bon augure

Pré­sage pro­pice.

huǐ wáng

regret • dis­pa­raître

Les regrets dis­pa­raissent.

zhèn yòng fā guǐ fāng

ébran­le­ment • employer • sou­mettre par les armes • fan­tôme • région

Le géné­ral Zhen a sou­mis par les armes la région des Fan­tômes.

sān nián yǒu shǎng yú dà guó

trois • année • y avoir • récom­pen­ser • par • grand • pays

Après trois ans il obte­nu un grand royaume.


Struc­ture du Qua­trième Trait

Le qua­trième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de pas­sage de la trans­mis­sion vers le bas ou l’in­té­rieur.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 64.
Il est au milieu du tri­gramme ☵ 坎 kǎn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 水 shuǐ “Eau”, au som­met du tri­gramme ☲ 離 lí cor­res­pon­dant à l’élé­ment 火 huǒ “Feu” et à la base du tri­gramme ☲ 離 lí cor­res­pon­dant à l’élé­ment 火 huǒ “Feu”.
Son Déri­vé est H4 l’hexa­gramme 蒙 méng “Inex­pé­rience”.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 貞吉 zhēn jí ; 悔亡 huǐ wáng.

Inter­pré­ta­tion

Une ferme déter­mi­na­tion per­met d’ob­te­nir le suc­cès, tan­dis que rec­ti­fier le désordre et résoudre les doutes dis­si­pe­ra toute forme de regret. Quelle que soit l’am­pleur et la dif­fi­cul­té du défi, la volon­té et la per­sé­vé­rance dans l’ac­tion fini­ront par por­ter leurs fruits.

Petite Image du Qua­trième Trait

zhēn jí huǐ wáng

pré­sage • bon augure • regret • dis­pa­raître

Pré­sage pro­pice. Les regrets dis­pa­raissent.

zhì xìng yǐ

volon­té • agir • aus­si

Mettre en œuvre son inten­tion.

Six en Cinq

六 五 liù wǔ

zhēn jí

pré­sage • bon augure

Pré­sage pro­pice.

wú huǐ

pas • regret

Pas de regret.

jūn zǐ zhī guāng

noble • héri­tier • de • lumi­neux

Gloire du noble héri­tier.

yǒu fú

y avoir • confiance

Avoir confiance.

bon augure

Pro­pice.


Struc­ture du Cin­quième Trait

Le cin­quième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’ex­té­rieur. Il repré­sente le pou­voir de déci­sion ou d’ins­pi­ra­tion.
Il est le trait maître de l’hexa­gramme.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 64, mais sa cen­tra­li­té com­pense cet affai­blis­se­ment.
Il est au milieu du tri­gramme ☲ 離 lí cor­res­pon­dant à l’élé­ment 火 huǒ “Feu” et au som­met du tri­gramme ☵ 坎 kǎn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 水 shuǐ “Eau”.
Son Déri­vé est H6 l’hexa­gramme 訟 sòng “Débattre”.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 貞吉 zhēn jí ; 无悔 wú huǐ ; 有孚 yǒu fú ; 吉 jí.

Inter­pré­ta­tion

Le suc­cès est atteint par la déter­mi­na­tion et l’in­té­gri­té, alors que la sin­cé­ri­té éli­mine tout motif de regret. Une inter­ac­tion équi­li­brée avec toutes les forces impli­quées mène à la confiance, à l’es­time mutuelle et ren­force la renom­mée.

Petite Image du Cin­quième Trait

jūn zǐ zhī guāng

noble • héri­tier • son • lumi­neux

Gloire du noble héri­tier.

qí huī jí yǐ

son • clar­té, bien­fait • bon augure • aus­si

Son éclat est pro­pice.

Neuf Au-Dessus

上 九 shàng jiǔ

yǒu fú yú yǐn jiǔ

avoir • confiance • dans • boire • vin

Avoir confiance et boire du vin.

wú jiù

pas • faute

Pas de faute.

rú qí shǒu

trem­per • son • tête

Trem­per sa tête.

yǒu fú shī shì

avoir • confiance • perdre • en véri­té

Avoir confiance et y perdre.


Struc­ture du Trait du Haut

Le der­nier trait repré­sente en géné­ral la sor­tie de la situa­tion ou ce qui est tout en haut.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 64.
Il est au som­met du tri­gramme ☲ 離 lí cor­res­pon­dant à l’élé­ment 火 huǒ “Feu”.
Son Déri­vé est H40 l’hexa­gramme 解 xiè “Libé­ra­tion”.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 有孚 yǒu fú ; 无咎 wú jiù ; 有孚 yǒu fú.

Inter­pré­ta­tion

La confiance en sa posi­tion et sa puis­sance per­met de pro­fi­ter tran­quille­ment de son suc­cès. Mais si cette assu­rance exces­sive condui­sait à des actions impul­sives et irres­pon­sables, la situa­tion pour­rait tour­ner au désastre. Il faut donc rai­son gar­der et ne pas se lais­ser aveu­gler et oublier ses limites jus­qu’à prendre des risques inutiles par excès de confiance.

Petite Image du Trait du Haut

yǐn jiǔ rú shǒu

boire • vin • trem­per • tête

Boire du vin et trem­per sé tête.

yì bù zhī jié yǐ

si • pas • connaître • tem­pé­rance • aus­si

C’est ne pas savoir se modé­rer.

Grande Image

大 象 dà xiàng

huǒ zài shuǐ shàng

feu • se trou­ver à • eau • au-des­sus

Le feu est au-des­sus de l’eau.

wèi jì

à venir • pas­ser

Pas encore pas­sé.

jūn zǐ yǐ shèn biàn wù jū fāng

noble • héri­tier • ain­si • atten­tif • dis­tin­guer • chose • demeu­rer • direc­tion

Ain­si le noble héri­tier, pre­nant garde à dis­tin­guer tous les êtres, main­tient sa direc­tion.


Struc­ture de la Grande Image

L’hexa­gramme 64 est com­po­sé du tri­gramme ☵ 坎 kǎn en bas et de ☲ 離 lí en haut.Le tri­gramme nucléaire du bas est ☲ 離 lí, celui du haut est ☵ 坎 kǎn.Les tri­grammes absents de l’Hexa­gramme 64 sont ☷ 坤 kūn, ☶ 艮 gèn, ☴ 巽 xùn, ☳ 震 zhèn, ☱ 兌 duì, ☰ 乾 qián.
Le per­son­nage emblé­ma­tique de l’Hexa­gramme 64 est : 君子 jūn zǐ, le noble héri­tier.

Inter­pré­ta­tion

L’i­mage du feu au-des­sus de l’eau évoque l’é­tat avant la tran­si­tion ou l’a­chè­ve­ment. Elle sou­ligne l’im­por­tance d’une dis­cri­mi­na­tion minu­tieuse entre ce que sont essen­tiel­le­ment les choses ou les êtres et leurs dis­po­si­tions actuelles. La cir­cons­pec­tion per­met alors, mal­gré les évo­lu­tions natu­relles, le main­tien des inten­tions ini­tiales.

Hexagramme 64
Réfé­rences externes

Grand Dic­tion­naire Ric­ci

L’Hexa­gramme 64 selon WENGU

L’Hexa­gramme 64 selon SAOLIM

L’Hexa­gramme 64 selon YI JING LISE