Définition de l’Hexagramme 37

tuàn

jiā rén

mai­son­née • homme

Gens de la mai­son­née.

lì nǔ zhēn

pro­fi­table • femme • pré­sage

La constance fémi­nine est pro­fi­table.


Struc­ture de l’Hexa­gramme 37

Il y a dans l’hexa­gramme 37 deux fois plus de traits yang que de traits yin.
Il est pré­cé­dé de H36 明夷 míng yí “Lumière obs­cur­cie”, et sui­vi de H38 睽 kuí “Diver­gence” (ils appar­tiennent à la même paire).
Son Oppo­sé est H40 解 xiè “Libé­ra­tion”.
Son hexa­gramme Nucléaire est H64 未濟 wèi jì “Pas encore pas­sé”.
Il est lui-même au cœur de la Famille Nucléaire consti­tuée de H47 困 kùn “Encer­cler”, H47 訟 sòng “Débattre”, H47 兌 duì “Échan­ger“et H47 履 lǔ “Mar­cher”.
Les traits maîtres sont le second et le cin­quième.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 利 lì ; 貞 zhēn.

Inter­pré­ta­tion

Main­te­nir dura­ble­ment la cohé­rence et l’é­qui­libre dans les rela­tions, que ce soit au niveau per­son­nel ou social, revêt une impor­tance cru­ciale. Le res­pect des rôles défi­nis sans cher­cher à diri­ger ou à prendre des ini­tia­tives per­son­nelles contri­bue à ins­tau­rer l’ordre et la sta­bi­li­té au sein d’un espace pro­tec­teur et fon­da­teur. La com­plé­men­ta­ri­té des divers rôles per­met à chaque niveau de béné­fi­cier de l’har­mo­nie et du renou­vel­le­ment constant d’un plein poten­tiel. Cet enga­ge­ment envers les autres consti­tue l’élé­ment clé favo­ri­sant le déve­lop­pe­ment fruc­tueux de cha­cun.

Neuf au Début

初 九 chū jiǔ

xián yǒu jiā

porte ver­rouillée • y avoir • mai­son­née

Une porte ver­rouillée indique une mai­son­née.

huǐ wáng

regret • dis­pa­raître

Les regrets dis­pa­raissent.


Struc­ture du Trait du Bas

Le pre­mier trait repré­sente en géné­ral l’en­trée dans la situa­tion ou ce qui est tout en bas.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang impair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 37.
Il est à la base du tri­gramme ☲ 離 lí cor­res­pon­dant à l’élé­ment 火 huǒ “Feu”.
Son Déri­vé est H53 l’hexa­gramme 漸 jiàn “Pro­gres­ser gra­duel­le­ment”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 悔亡 huǐ wáng.

Inter­pré­ta­tion

La déter­mi­na­tion d’un cadre orga­ni­sa­tion­nel limite les excès et pré­vient les confu­sions regret­tables. Éta­blir et res­pec­ter des règles strictes et claires au sein d’une enti­té garan­tit le main­tien de l’ordre et de la dis­ci­pline, éli­mi­nant ain­si les occa­sions de regrets ulté­rieurs.

Petite Image du Trait du Bas

xián yǒu jiā

pro­té­ger • y avoir • mai­son­née

Une porte ver­rouillée indique une mai­son­née.

zhì wèi biàn yǐ

volon­té • à venir • chan­ger • aus­si

Les inten­tions ne fluc­tuent pas.

Six en Deux

六 二 liù èr

wú yōu suì

pas • quelque chose • faire avan­cer

Il n’y a pas lieu d’al­ler plus avant.

zài zhōng kuì

se trou­ver à • au centre • appor­ter de la nour­ri­ture

Se trou­ver au milieu de ce qui nour­rit.

zhēn jí

pré­sage • bon augure

Pré­sage pro­pice.


Struc­ture du Deuxième Trait

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’in­té­rieur. Il repré­sente en géné­ral le pou­voir d’ap­pli­ca­tion de ce qui est néces­saire ou déci­dé.
Il est, avec le cin­quième trait, maître de l’Hexa­gramme 37.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang pair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 37, et sa cen­tra­li­té aug­mente encore ce ren­for­ce­ment.
Il est au milieu du tri­gramme ☲ 離 lí cor­res­pon­dant à l’élé­ment 火 huǒ “Feu” et à la base du tri­gramme ☵ 坎 kǎn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 水 shuǐ “Eau”.
Son Déri­vé est H9 l’hexa­gramme 小畜 xiǎo chù “Petit appri­voi­se­ment”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 貞吉 zhēn jí.

Inter­pré­ta­tion

Ayant atteint une posi­tion fruc­tueuse, il est cru­cial de ne pas se mettre davan­tage en avant ni de céder à des ini­tia­tives per­son­nelles. Se confor­mer hum­ble­ment à son domaine d’ac­tion et se consa­crer plei­ne­ment à ses res­pon­sa­bi­li­tés et aux tâches prio­ri­taires suf­fisent à main­te­nir un équi­libre et un rôle cen­tral pour le bien-être, le res­sour­ce­ment et le déve­lop­pe­ment de tous.

Petite Image du Deuxième Trait

liù èr zhī jí

six • deux • son • bon augure

La bonne for­tune du six à la deuxième place

shùn yǐ xùn yǐ

se confor­mer • ain­si • se confor­mer • aus­si

pro­vient de sa confor­mi­té et sa dou­ceur.

Neuf en Trois

九 三 jiǔ sān

jiā rén hè hè

mai­son­née • homme • hauts cris • hauts cris

Les gens de la mai­son­née hurlent.

huǐ lì

regret • dan­ger

Regrets. Dan­ger.

bon augure

Pro­pice.

fù zǐ xī xī

épouse • enfant • rire • rire

Femmes et enfants rient aux éclats.

zhōng lìn

à la fin • gêne

A la fin, gêne.


Struc­ture du Troi­sième Trait

Le troi­sième trait est le plus haut trait du bas. Il est le lieu ou le temps de pas­sage vers le haut ou l’ex­té­rieur.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang impair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 37.
Il est au milieu du tri­gramme ☵ 坎 kǎn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 水 shuǐ “Eau”, au som­met du tri­gramme ☲ 離 lí cor­res­pon­dant à l’élé­ment 火 huǒ “Feu” et à la base du tri­gramme ☲ 離 lí cor­res­pon­dant à l’élé­ment 火 huǒ “Feu”.
Son Déri­vé est H42 l’hexa­gramme 益 yì “Aug­men­ter”.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 悔 huǐ ; 厲 lì ; 吉 jí ; 終吝 zhōng lìn.

Inter­pré­ta­tion

S’ex­pri­mer plus fort que néces­saire et sor­tir du cadre serait regret­table et ris­qué. En revanche, se limi­ter à des débor­de­ments inté­rieurs sera fécond. Il est appro­prié, en défi­ni­tive, de ne par­ta­ger sa joie qu’a­vec ceux aux­quels on est atta­ché.

Petite Image du Troi­sième Trait

jiā rén hè hè

mai­son­née • homme • hauts cris • hauts cris

Les gens de la mai­son­née hurlent :

wèi shī yǐ

à venir • perdre • aus­si

ils n’ont encore rien per­du.

fù zǐ xī xī

épouse • héri­tier • rire • rire

Femmes et enfants rient aux éclats :

shī jiā jié yǐ

perdre • mai­son­née • tem­pé­rance • aus­si

ils ont per­du toute rete­nue famil­liale.

Six en Quatre

六 四 liù sì

fù jiā

richesse • mai­son­née

Enri­chir la mai­son­née.

dà jí

grand • bon augure

Grand bon­heur.


Struc­ture du Qua­trième Trait

Le qua­trième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de pas­sage de la trans­mis­sion vers le bas ou l’in­té­rieur.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang pair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 37.
Il est au milieu du tri­gramme ☲ 離 lí cor­res­pon­dant à l’élé­ment 火 huǒ “Feu”, au som­met du tri­gramme ☵ 坎 kǎn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 水 shuǐ “Eau” et à la base du tri­gramme ☴ 巽 xùn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 風 fēng “Vent”.
Son Déri­vé est H13 l’hexa­gramme 同人 tóng rén “Se réunir entre sem­blables”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 吉 jí.

Inter­pré­ta­tion

La véri­table richesse réside dans la contri­bu­tion humble au déve­lop­pe­ment du bien com­mun, en s’en­ga­geant acti­ve­ment dans des actions béné­fiques pour ses proches tout en res­tant à sa place.

Petite Image du Qua­trième Trait

fù jiā dà jí

richesse • mai­son­née • grand • bon augure

Enri­chir la mai­son­née ; grand bon­heur.

shùn zài wèi yǐ

se confor­mer • se trou­ver à • posi­tion • aus­si

La posi­tion est conforme.

Neuf en Cinq

九 五 jiǔ wǔ

wáng jiǎ yǒu jiā

roi • par­ve­nir • avoir • mai­son­née

Le roi par­vient à avoir une famille.

wù xù

ne pas • inquié­tude

Ne pas s’inquiéter.

bon augure

Pro­pice.


Struc­ture du Cin­quième Trait

Le cin­quième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’ex­té­rieur. Il repré­sente le pou­voir de déci­sion ou d’ins­pi­ra­tion.
Il est, avec le second trait, maître de l’Hexa­gramme 37.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang impair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 37, et sa cen­tra­li­té aug­mente encore ce ren­for­ce­ment.
Il est au milieu du tri­gramme ☴ 巽 xùn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 風 fēng “Vent” et au som­met du tri­gramme ☲ 離 lí cor­res­pon­dant à l’élé­ment 火 huǒ “Feu”.
Son Déri­vé est H22 l’hexa­gramme 賁 bì “Grâce”.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 勿恤 wù xù ; 吉 jí.

Inter­pré­ta­tion

Après avoir atteint une posi­tion éle­vée et équi­li­brée, s’as­so­cier de manière col­la­bo­ra­tive génère un épa­nouis­se­ment har­mo­nieux. Il n’y a aucune rai­son de s’in­quié­ter. Le contexte est pro­pice à la pros­pé­ri­té et à la réus­site.

Petite Image du Cin­quième Trait

wáng jiǎ yǒu jiā

roi • par­ve­nir • y avoir • mai­son­née

Le roi par­vient à avoir une famille ;

jiāo xiāng ài yǐ

en rela­tion • mutuel­le­ment • aimer • aus­si

inter­agir affec­tueu­se­ment.

Neuf Au-Dessus

上 九 shàng jiǔ

yǒu fú

y avoir • confiance

Avoir confiance.

wēi rú

en impo­ser • comme

Comme en impo­ser.

zhōng jí

à la fin • bon augure

Cela sera en défi­ni­tive pro­pice.


Struc­ture du Trait du Haut

Le der­nier trait repré­sente en géné­ral la sor­tie de la situa­tion ou ce qui est tout en haut.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 37.
Il est au som­met du tri­gramme ☴ 巽 xùn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 風 fēng “Vent”.
Son Déri­vé est H63 l’hexa­gramme 既濟 jì jì “Déjà pas­sé”.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 有孚 yǒu fú ; 終吉 zhōng jí.

Inter­pré­ta­tion

Se posi­tion­ner au-des­sus pour pro­té­ger et nour­rir pour­rait sem­bler auto­ri­taire. Cepen­dant, la sin­cé­ri­té et l’in­té­gri­té sus­citent le res­pect et la recon­nais­sance. Ce qui conduit en défi­ni­tive à la réus­site et à la pros­pé­ri­té.

Petite Image du Trait du Haut

wēi rú zhī jí

en impo­ser • comme • son • bon augure

En impo­ser est pro­pice,

fǎn shēn zhī wèi yǐ

reve­nir • lui-même • son • c’est-à-dire • aus­si

indique un retour à soi-même.

Grande Image

大 象 dà xiàng

fēng zì huǒ chū

vent • depuis • feu • sor­tir

Le vent sort du feu.

jiā rén

mai­son­née • homme

Famille.

jūn zǐ yǐ yán yǒu wù

noble • héri­tier • ain­si • par­ler • y avoir • tous les êtres

Ain­si le noble héri­tier, s’a­dres­sant à tous,

ér xìng yǒu héng

et ain­si • agir • y avoir • constance

pro­duit des actions durables.


Struc­ture de la Grande Image

L’hexa­gramme 37 est com­po­sé du tri­gramme ☲ 離 lí en bas et de ☴ 巽 xùn en haut.Le tri­gramme nucléaire du bas est ☵ 坎 kǎn, celui du haut est ☲ 離 lí.Les tri­grammes absents de l’Hexa­gramme 37 sont ☷ 坤 kūn, ☶ 艮 gèn, ☳ 震 zhèn, ☱ 兌 duì, ☰ 乾 qián.
Le per­son­nage emblé­ma­tique de l’Hexa­gramme 37 est : 君子 jūn zǐ, le noble héri­tier.

Inter­pré­ta­tion

L’ex­pres­sion des racines et du souffle au-des­sus du feu sym­bo­lise la famille. Cela repré­sente le lien pro­fond entre les membres, où les racines four­nissent la sta­bi­li­té, le souffle l’éner­gie, et le feu la cha­leur du foyer. Main­te­nir une com­mu­ni­ca­tion sin­cère à tous les niveaux est le fon­de­ment d’une cohé­rence durable entre les paroles et les actions.

Hexagramme 37
Réfé­rences externes

Grand Dic­tion­naire Ric­ci

L’Hexa­gramme 37 selon WENGU

L’Hexa­gramme 37 selon SAOLIM

L’Hexa­gramme 37 selon YI JING LISE