Définition de l’Hexagramme 63

tuàn

jì jì

déjà • pas­ser

Déjà tra­ver­sé.

hēng xiǎo

crois­sance • petit

Crois­sance du petit.

lì zhēn

pro­fi­table • pré­sage

La constance est pro­fi­table.

chū jí

début • bon augure

Les débuts sont pro­pices ;

zhōng lüàn

à la fin • désordre

les fins sont trou­blées.


Struc­ture de l’Hexa­gramme 63

L’hexa­gramme 63 est consti­tué d’au­tant de traits yang que de traits yin.
Il est pré­cé­dé de H62 小過 xiǎo guò “Petit dépas­se­ment”, et sui­vi de H64 未濟 wèi jì “Pas encore pas­sé” (ils appar­tiennent à la même paire).
Son Oppo­sé est H64 未濟 wèi jì “Pas encore pas­sé”.
Son hexa­gramme Nucléaire est H64 未濟 wèi jì “Pas encore pas­sé”.
Il est lui-même au cœur de la Famille Nucléaire consti­tuée de H40 解 xiè “Libé­ra­tion”, H40 未濟 wèi jì “Pas encore pas­sé”, H40 歸妹 guī mèi “Mariage de la soeur cadette“et H40 睽 kuí “Diver­gence”.
Le trait maître est le second.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 亨 hēng ; 利貞 lì zhēn ; 初吉 chū jí ; 終 zhōng.

Inter­pré­ta­tion

Les condi­tions actuelles favo­rables à la pro­gres­sion et au suc­cès sont tem­po­raires, dues à la nature cyclique de la vie qui entraîne un pas­sage inévi­table vers l’a­gi­ta­tion et le désordre. Face à cette phase de tran­si­tion, il serait ris­qué de prendre des déci­sions radi­cales, en consi­dé­rant la situa­tion actuelle comme per­ma­nente. Il est donc recom­man­dé de se concen­trer sur l’a­mé­lio­ra­tion de l’exis­tant et de main­te­nir une conduite droite, une atten­tion sou­te­nue et une approche cohé­rente pour atté­nuer les impacts néga­tifs des chan­ge­ments immi­nents.

Neuf au Début

初 九 chū jiǔ

yè qí lún

traî­ner • son • roue

Frei­ner ses roues.

rú qí wěi

trem­per • son • queue

Mouiller sa queue.

wú jiù

pas • faute

Pas de faute.


Struc­ture du Trait du Bas

Le pre­mier trait repré­sente en géné­ral l’en­trée dans la situa­tion ou ce qui est tout en bas.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang impair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 63.
Il est à la base du tri­gramme ☲ 離 lí cor­res­pon­dant à l’élé­ment 火 huǒ “Feu”.
Son Déri­vé est H39 l’hexa­gramme 蹇 jiǎn “Obs­truc­tion”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 无咎 wú jiù.

Inter­pré­ta­tion

Cette période doit être une phase de rete­nue et de pause, sur­ve­nant après ou pen­dant la réa­li­sa­tion des pro­jets. À ce stade, adop­ter une approche de réflexion et de rete­nue est donc appro­prié et pré­vient toute erreur.

Petite Image du Trait du Bas

yè qí lún

traî­ner • son • roue

Frei­ner ses roues.

yì wú jiù yǐ

jus­tice • pas • faute • aus­si

Etre juste ne conduit pas à la faute.

Six en Deux

六 二 liù èr

fù sàng qí fú

épouse • perdre • son • ten­ture

L’é­pouse perd les rideaux.

wù zhú

ne pas • pour­suivre

Ne pas cou­rir après.

qī rì dé

sept • jour • obte­nir

Après sept jours les obte­nir.


Struc­ture du Deuxième Trait

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’in­té­rieur. Il repré­sente en géné­ral le pou­voir d’ap­pli­ca­tion de ce qui est néces­saire ou déci­dé.
Il est le trait maître de l’hexa­gramme.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang pair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 63, et sa cen­tra­li­té aug­mente encore ce ren­for­ce­ment.
Il est au milieu du tri­gramme ☲ 離 lí cor­res­pon­dant à l’élé­ment 火 huǒ “Feu” et à la base du tri­gramme ☵ 坎 kǎn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 水 shuǐ “Eau”.
Son Déri­vé est H5 l’hexa­gramme 需 xū “Attendre”.
Aucune For­mule Man­tique.…

Inter­pré­ta­tion

Dans la situa­tion actuelle, il est conseillé de faire preuve de modé­ra­tion et de rete­nue, évi­tant ain­si de se pré­ci­pi­ter pour récu­pé­rer ce qui a été per­du. La patience est de mise, en atten­dant le moment pro­pice où les élé­ments se remet­tront en place et se réta­bli­ront de manière natu­relle.

Petite Image du Deuxième Trait

qī rì dé

sept • jour • obte­nir

Après sept jours, obte­nir.

yǐ zhōng dào yǐ

ain­si • au centre • voie • aus­si

C’est suivre la voie du milieu.

Neuf en Trois

九 三 jiǔ sān

gāo zōng

illustre • ancêtre

L’illustre ancêtre

fā guǐ fāng

sou­mettre par les armes • fan­tôme • région

sou­met par les armes la région des Fan­tômes.

sān nián kè zhī

trois • année • vaincre • de

En trois ans il en est capable.

xiǎo rén wù yòng

petit • homme • ne pas • employer

Ne pas employer de petits hommes.


Struc­ture du Troi­sième Trait

Le troi­sième trait est le plus haut trait du bas. Il est le lieu ou le temps de pas­sage vers le haut ou l’ex­té­rieur.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang impair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 63.
Il est au milieu du tri­gramme ☵ 坎 kǎn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 水 shuǐ “Eau”, au som­met du tri­gramme ☲ 離 lí cor­res­pon­dant à l’élé­ment 火 huǒ “Feu” et à la base du tri­gramme ☲ 離 lí cor­res­pon­dant à l’élé­ment 火 huǒ “Feu”.
Son Déri­vé est H3 l’hexa­gramme 屯 chún “Dif­fi­cul­té ini­tiale”.
Aucune For­mule Man­tique.…

Inter­pré­ta­tion

Cer­taines entre­prises ambi­tieuses peuvent se révé­ler ardues, prendre du temps et être épui­santes. Ceux dont l’ex­pé­rience n’a pas for­gé les com­pé­tences appro­priées ou qui ne dis­posent pas de toutes les res­sources néces­saires ne devraient pas se lan­cer ou être impli­qués dans de telles ini­tia­tives com­plexes, qui requièrent un enga­ge­ment pro­lon­gé.

Petite Image du Troi­sième Trait

sān nián kè zhī

trois • année • pou­voir • son

Après trois ans il en est capable.

bèi yǐ

à bout de force • aus­si

Etre réduit à la der­nière extré­mi­té.

Six en Quatre

六 四 liù sì

xū yǒu yì rú

vête­ments somp­tueux • avoir • vête­ment • chif­fon pour bou­cher une fis­sure

Les vête­ments somp­tueux deviennent de la filasse.

zhōng rì jiè

jus­qu’à la fin • jour • mettre en garde

Jus­qu’à la fin du jour se tenir sur ses gardes.


Struc­ture du Qua­trième Trait

Le qua­trième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de pas­sage de la trans­mis­sion vers le bas ou l’in­té­rieur.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang pair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 63.
Il est au milieu du tri­gramme ☲ 離 lí cor­res­pon­dant à l’élé­ment 火 huǒ “Feu”, au som­met du tri­gramme ☵ 坎 kǎn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 水 shuǐ “Eau” et à la base du tri­gramme ☵ 坎 kǎn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 水 shuǐ “Eau”.
Son Déri­vé est H49 l’hexa­gramme 革 gé “Muer”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 終 zhōng.

Inter­pré­ta­tion

Même dans un contexte qui semble avan­ta­geux, des signes de dété­rio­ra­tion ou de fra­gi­li­té peuvent trans­pa­raitre. Il est donc impor­tant de ne pas se lais­ser séduire par des appa­rences super­fi­cielles et de main­te­nir une vigi­lance constante. Igno­rer les indices de vul­né­ra­bi­li­té ou de fai­blesse dis­si­mu­lés der­rière une façade attrayante pour­rait s’a­vé­rer ris­qué.

Petite Image du Qua­trième Trait

zhōng rì jiè

à la fin • jour • mettre en garde

Jusqu’à la fin du jour se tenir sur ses gardes.

yǒu suǒ yí yǐ

y avoir • en ques­tion • dou­ter • aus­si

Il y a de quoi dou­ter.

Neuf en Cinq

九 五 jiǔ wǔ

dōng lín shā niú

est • voi­sin • tuer • bœuf

Le voi­sin de l’Est tue un bœuf.

西

bù rú xī lín zhī yuè jì

pas • comme • ouest • voi­sin • de • sacri­fice • offrande

Cela ne vaut pas le sacri­fice du voi­sin de l’Ouest.

shí shòu qí fú

rem­plir • rece­voir • son • bon­heur

Rece­voir plei­ne­ment le bon­heur.


Struc­ture du Cin­quième Trait

Le cin­quième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’ex­té­rieur. Il repré­sente le pou­voir de déci­sion ou d’ins­pi­ra­tion.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang impair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 63, et sa cen­tra­li­té aug­mente encore ce ren­for­ce­ment.
Il est au milieu du tri­gramme ☵ 坎 kǎn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 水 shuǐ “Eau” et au som­met du tri­gramme ☲ 離 lí cor­res­pon­dant à l’élé­ment 火 huǒ “Feu”.
Son Déri­vé est H36 l’hexa­gramme 明夷 míng yí “Lumière obs­cur­cie”.
Aucune For­mule Man­tique.…

Inter­pré­ta­tion

Il faut bien dis­tin­guer les actions sin­cères et en accord avec les cir­cons­tances de celles qui ne le sont pas. Se van­ter, faire un éta­lage inap­pro­prié de ses ver­tus pou res­sources a fina­le­ment moins de valeur et se révè­le­ra beau­coup moins favo­rable que la modes­tie, la sin­cé­ri­té et le res­pect des cir­cons­tances.

Petite Image du Cin­quième Trait

dōng lín shā niú

est • voi­sin • tuer • bœuf

Le voi­sin de l’Est tue un bœuf.

西

bù rú xī lín zhī shí yǐ

pas • comme • ouest • voi­sin • son • moment • aus­si

Cela ne vaut pas le sacri­fice du voi­sin de l’Ouest.

shí shòu qí fú

rem­plir • accueillir • son • bon­heur

Rece­voir plei­ne­ment le bon­heur.

jí dà lái yǐ

bon augure • grand • venir • aus­si

Pré­sage d’une grande pros­pé­ri­té.

Six Au-Dessus

上 六 shàng liù

rú qí shǒu

trem­per • son • tête

Trem­per sa tête.

dan­ger

Dan­ger


Struc­ture du Trait du Haut

Le der­nier trait repré­sente en géné­ral la sor­tie de la situa­tion ou ce qui est tout en haut.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang pair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 63.
Il est au som­met du tri­gramme ☵ 坎 kǎn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 水 shuǐ “Eau”.
Son Déri­vé est H37 l’hexa­gramme 家人 jiā rén “Famille”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 厲 lì.

Inter­pré­ta­tion

Les cir­cons­tances sont périlleuses. Se com­plaire des suc­cès pré­cé­dents pour­rait en effet réduire la vigi­lance. Il faut donc res­ter pru­dent jus­qu’à la fin, afin d’é­vi­ter les pro­blèmes inutiles et les revers poten­tiels.

Petite Image du Trait du Haut

rú qí shǒu lì

trem­per • son • tête • dan­ger

Mouiller sa tête est dan­ge­reux,

hé kě jiǔ yǐ

com­ment ? • pou­voir • long­temps • aus­si

Com­ment cela pour­rait-il durer ?

Grande Image

大 象 dà xiàng

shuǐ zài huǒ shàng

eau • se trou­ver à • feu • au-des­sus

L’eau est au-des­sus du feu.

jì jì

déjà • pas­ser

Déjà pas­sé.

jūn zǐ yǐ sī huàn

noble • héri­tier • ain­si • pen­ser • mal­heur

Ain­si le noble héri­tier, pen­sant aux mal­heurs,

ér yù fáng zhī

et ain­si • par avance • se pré­mu­nir • son

ain­si s’en pré­mu­nit par avance.


Struc­ture de la Grande Image

L’hexa­gramme 63 est com­po­sé du tri­gramme ☲ 離 lí en bas et de ☵ 坎 kǎn en haut.Le tri­gramme nucléaire du bas est ☵ 坎 kǎn, celui du haut est ☲ 離 lí.Les tri­grammes absents de l’Hexa­gramme 63 sont ☷ 坤 kūn, ☶ 艮 gèn, ☴ 巽 xùn, ☳ 震 zhèn, ☱ 兌 duì, ☰ 乾 qián.
Le per­son­nage emblé­ma­tique de l’Hexa­gramme 63 est : 君子 jūn zǐ, le noble héri­tier.

Inter­pré­ta­tion

L’i­mage de l’eau domi­nant le feu sym­bo­lise la néces­si­té d’une réflexion appro­fon­die et d’une pla­ni­fi­ca­tion pré­ven­tive pour anti­ci­per les défis à venir. Anti­ci­per les enjeux et pro­blèmes poten­tiels, et se pré­pa­rer à les affron­ter peut faci­li­ter la ges­tion des défis ou des épreuves et aider à consi­dé­rer et évi­ter les obs­tacles avant qu’ils ne sur­viennent.

Hexagramme 63
Réfé­rences externes

Grand Dic­tion­naire Ric­ci

L’Hexa­gramme 63 selon WENGU

L’Hexa­gramme 63 selon SAOLIM

L’Hexa­gramme 63 selon YI JING LISE