jiàn   nǔ   guī   jí   lì   zhēn
…………………………..
  jiàn  
progresser graduellement
   nǔ     guī  
femme ; mariage
   jí   
bon augure
   lì     zhēn  
profitable ; constance
Constance profitable.

Analyse de la structure

L’hexagramme 53 est constitué d’autant de traits yang que de traits yin.
Il est précédé du 52 艮 gèn « Stabiliser », et suivi du 54 歸妹 guī mèi « Mariage de la soeur cadette » (ils appartiennent à la même paire).
Son Opposé est 54 le gua 歸妹 guī mèi « Mariage de la soeur cadette ».
Son hexagramme Nucléaire est 64 l’hexag. 未濟 wèi jì « Pas encore passé ».
Il est lui-même au cœur de la Famille Nucléaire constituée de H45 萃 cuì « Se rassembler »., H12 否 pǐ « Adversité »., H17 隨 suí « Suivre ».et H25 無妄 wú wàng « Sans désordre »..
Les traits maîtres sont le second et le cinquième.
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 吉 jí ; 利貞 lì zhēn

Trait du bas

hóng   jiàn   yú   gàn   xiǎo   zǐ   lì   yǒu   yán   wú   jiù
…………………………..
  hóng    jiàn     yú     gàn  
oie des moissons ; progresser graduellement ; vers ; berge
L’oie des moissons progresse graduellement vers la berge.
  xiǎo     zǐ      lì   
petit ; enfant ; danger
  yǒu    yán  
y avoir ; parler
   wú     jiù  
pas ; faute
Pas de faute.

Analyse de la structure

Le premier trait représente en général l’entrée dans la situation ou ce qui est tout en bas.
S’agissant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affaibli.
Il est à la base du trigramme ☶ 艮 gèn correspondant à l’élément 山 shān « Montagne ».
Son Dérivé est H37 l’hexagramme 家人 jiā rén « Famille ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 厲 lì ; 无咎 wú jiù

Second Trait

hóng   jiàn   yú   pán   yǐn   shí   kàn   kàn   jí
…………………………..
  hóng    jiàn     yú     pán  
oie des moissons ; progresser graduellement ; vers ; rocher
L’oie des moissons progresse graduellement vers le rocher.
  yǐn    shí    kàn    kàn  
boire ; manger ; joyeusement ; joyeusement
   jí   
bon augure

Analyse de la structure

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’intérieur. Il représente en général le pouvoir d’application de ce qui est nécessaire ou décidé.
Il est, avec le cinquième trait, maître de l’hexagramme.
S’agissant d’un trait yin à un rang pair, il est donc renforcé, et sa centralité augmente encore ce renforcement.
Il est au milieu du trigramme ☶ 艮 gèn correspondant à l’élément 山 shān « Montagne » et à la base du trigramme ☵ 坎 kǎn correspondant à l’élément 水 shuǐ « Eau ».
Son Dérivé est H57 l’hexagramme 巽 xùn « Se conformer ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 吉 jí

Troisième Trait

hóng   jiàn   yú   lù   fū   zhēng   bù   fù   fù   yùn   bù   yù   xiōng   lì   yù   kòu
…………………………..
  hóng    jiàn     yú      lù   
oie des moissons ; progresser graduellement ; vers ; plateau
L’oie des moissons progresse graduellement vers le plateau.
   fū    zhēng    bù      fù   
mari ; expédition ; pas ; revenir
   fù     yùn     bù      yù   
épouse ; concevoir ; pas ; enfanter
 xiōng 
fermeture
   lì      yù     kòu  
profitable ; repousser ; brigand

Analyse de la structure

Le troisième trait est le plus haut trait du bas. Il est le lieu ou le temps de passage vers le haut ou l’extérieur.
S’agissant d’un trait yang à un rang impair, il est donc renforcé.
Il est au milieu du trigramme ☵ 坎 kǎn correspondant à l’élément 水 shuǐ « Eau », au sommet du trigramme ☶ 艮 gèn correspondant à l’élément 山 shān « Montagne » et à la base du trigramme ☲ 離 lí correspondant à l’élément 火 huǒ « Feu ».
Son Dérivé est H20 l’hexagramme 觀 guān « Regarder ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 凶 xiōng ; 利 lì

Quatrième Trait

hóng   jiàn   yú   mù   huò   dé   qí   jué   wú   jiù
…………………………..
  hóng    jiàn     yú      mù   
oie des moissons ; progresser graduellement ; vers ; arbre
L’oie des moissons progresse graduellement vers l’arbre.
  huò     dé      qí     jué  
peut-être ; trouver ; son ; branche horizontale
   wú     jiù  
pas ; faute
Pas de faute.

Analyse de la structure

Le quatrième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de passage de la transmission vers le bas ou l’intérieur.
S’agissant d’un trait yin à un rang pair, il est donc renforcé.
Il est au milieu du trigramme ☲ 離 lí correspondant à l’élément 火 huǒ « Feu », au sommet du trigramme ☵ 坎 kǎn correspondant à l’élément 水 shuǐ « Eau » et à la base du trigramme ☴ 巽 xùn correspondant à l’élément 風 fēng « Vent ».
Son Dérivé est H33 l’hexagramme 遯 dùn « Se retirer ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 无咎 wú jiù

Cinquième trait

hóng   jiàn   yú   líng   fù   sān   suì   bù   yùn   zhōng   mò   zhī   shèng   jí
…………………………..
  hóng    jiàn     yú     líng  
oie des moissons ; progresser graduellement ; vers ; colline
L’oie des moissons progresse graduellement vers la colline.
   fù     sān    suì     bù     yùn  
épouse ; trois ; année ; pas ; concevoir
 zhōng    mò     zhī   shèng 
à la fin ; ne pas pouvoir ; le ; vaincre
   jí   
bon augure

Analyse de la structure

Le cinquième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’extérieur. Il représente le pouvoir de décision ou d’inspiration.
Il est, avec le second trait, maître de l’hexagramme.
S’agissant d’un trait yang à un rang impair, il est donc renforcé, et sa centralité augmente encore ce renforcement.
Il est au milieu du trigramme ☴ 巽 xùn correspondant à l’élément 風 fēng « Vent » et au sommet du trigramme ☲ 離 lí correspondant à l’élément 火 huǒ « Feu ».
Son Dérivé est H52 l’hexagramme 艮 gèn « Stabiliser ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 終 zhōng ; 吉 jí

Trait du haut

hóng   jiàn   yú   lù   qí   yǔ   kě   yòng   wéi   yí   jí
…………………………..
  hóng    jiàn     yú      lù   
oie des moissons ; progresser graduellement ; vers ; plateau
L’oie des moissons progresse graduellement vers le plateau.
   qí      yǔ      kě     yòng  
son ; plume ; pouvoir ; utiliser
  wéi     yí   
comme ; rites
   jí   
bon augure

Analyse de la structure

Le dernier trait représente en général la sortie de la situation ou ce qui est tout en haut.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli.
Il est au sommet du trigramme ☴ 巽 xùn correspondant à l’élément 風 fēng « Vent ».
Son Dérivé est H39 l’hexagramme 蹇 jiǎn « Obstruction ».

Grande Image

shān   shàng   yǒu   mù   jiàn   jūn   zǐ   yǐ   jū   xián   dé   shàn   sú
…………………………..
  shān   shàng   yǒu     mù   
montagne ; au-dessus ; y avoir ; arbre
Au-dessus de la montagne il y a l’arbre.
  jiàn  
progresser graduellement
Progresser graduellement.
  jūn     zǐ      yǐ   
noble ; héritier ; ainsi
Ainsi le noble héritier,
   jū     xián     dé   
demeurer ; sage ; conduite
Demeurant dans une conduite sage,
  shàn     sú   
améliorer ; mœurs
Améliore les mœurs.

Analyse de la structure

Les trigrammes absents sont ☷ 坤 kūn, ☳ 震 zhèn, ☱ 兌 duì, ☰ 乾 qián
Le personnage emblématique est : 君子 jūn zǐ, le noble héritier.