dà   xù   lì   zhēn   bù   jiā   shí   jí   lì   shè   dà   chuān
…………………………..
   dà      xù   
grand ; apprivoiser
   lì     zhēn  
profitable ; constance
Constance profitable.
   bù     jiā    shí     jí   
pas ; maisonnée ; manger ; bon augure
   lì     shè     dà    chuān 
profitable ; traverser ; grand ; cours d’eau
Il est profitable de traverser le grand fleuve.

Analyse de la structure

Il y a dans l’hexagramme 26 deux fois plus de traits yang que de traits yin.
Il est précédé du 25 無妄 wú wàng « Sans désordre » (ils appartiennent à la même paire), et suivi du 27 頤 yí « Nourrir ».
Son Opposé est 45 le gua 萃 cuì « Se rassembler ».
Son hexagramme Nucléaire est 54 l’hexag. 歸妹 guī mèi « Mariage de la soeur cadette ».
Les traits maîtres sont le cinquième et celui du haut.
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 利貞 lì zhēn ; 吉 jí ; 利涉大川 lì shè dà chuān

Trait du bas

yǒu   lì   lì   yǐ
…………………………..
  yǒu     lì   
y avoir ; danger
Il y a danger.
   lì      yǐ   
profitable ; terminer

Analyse de la structure

Le premier trait représente en général l’entrée dans la situation ou ce qui est tout en bas.
S’agissant d’un trait yang à un rang impair, il est donc renforcé.
Il est à la base du trigramme ☰ 乾 qián correspondant à l’élément 天 tiān « Ciel ».
Son Dérivé est H18 l’hexagramme 蠱 gǔ « Remédier ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 有 yǒu ; 利 lì

Second Trait

輿
   yú     shuō     fù   
chariot ; se détacher ; essieu

Analyse de la structure

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’intérieur. Il représente en général le pouvoir d’application de ce qui est nécessaire ou décidé.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli, mais sa centralité compense cet affaiblissement.
Il est au milieu du trigramme ☰ 乾 qián correspondant à l’élément 天 tiān « Ciel » et à la base du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme ».
Son Dérivé est H22 l’hexagramme 賁 bì « Grâce ».

Troisième Trait

輿
liáng   mǎ   zhú   lì   jiān   zhēn   rì   xián   yú   wèi   lì   yǒu   yōu   wàng
…………………………..
 liáng    mǎ     zhú  
excellent ; cheval ; poursuivre
   lì     jiān    zhēn  
profitable ; difficultés ; présage
輿
   rì     xián     yú     wèi  
jour ; protéger ; chariot ; monter la garde
   lì     yǒu    yōu    wàng  
profitable ; avoir ; où ; aller

Analyse de la structure

Le troisième trait est le plus haut trait du bas. Il est le lieu ou le temps de passage vers le haut ou l’extérieur.
S’agissant d’un trait yang à un rang impair, il est donc renforcé.
Il est au milieu du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme », au sommet du trigramme ☰ 乾 qián correspondant à l’élément 天 tiān « Ciel » et à la base du trigramme ☳ 震 zhèn correspondant à l’élément 雷 léi « Tonnerre ».
Son Dérivé est H41 l’hexagramme 損 sǔn « Diminuer ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 利艱貞 lì jiān zhēn ; 利有攸往 lì yǒu yōu wàng

Quatrième Trait

tóng   niú   zhī   gù   yuán   jí
…………………………..
  tóng    niú    zhī     gù   
jeune ; bœuf ; de ; planchette frontale
  yuán     jí   
originel ; bon augure

Analyse de la structure

Le quatrième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de passage de la transmission vers le bas ou l’intérieur.
S’agissant d’un trait yin à un rang pair, il est donc renforcé.
Il est au milieu du trigramme ☳ 震 zhèn correspondant à l’élément 雷 léi « Tonnerre », au sommet du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme » et à la base du trigramme ☶ 艮 gèn correspondant à l’élément 山 shān « Montagne ».
Son Dérivé est H14 l’hexagramme 大有 dà yǒu « Grande propriété ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 元吉 yuán jí

Cinquième trait

fén   shǐ   zhī   yá   jí
…………………………..
  fén    shǐ    zhī     yá   
porc châtré ; porc ; de ; défenses
   jí   
bon augure

Analyse de la structure

Le cinquième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’extérieur. Il représente le pouvoir de décision ou d’inspiration.
Il est, avec le trait du haut, maître de l’hexagramme.
S’agissant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affaibli, mais sa centralité compense cet affaiblissement.
Il est au milieu du trigramme ☶ 艮 gèn correspondant à l’élément 山 shān « Montagne » et au sommet du trigramme ☳ 震 zhèn correspondant à l’élément 雷 léi « Tonnerre ».
Son Dérivé est H09 l’hexagramme 小畜 xiǎo chù « Petit apprivoisement ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 吉 jí

Trait du haut

hé   tiān   zhī   qú   hēng
…………………………..
   hé     tiān    zhī     qú   
porter sur ses épaules ; ciel ; de ; croisement
  hēng  
croissance

Analyse de la structure

Le dernier trait représente en général la sortie de la situation ou ce qui est tout en haut.
Il est, avec le cinquième trait, maître de l’hexagramme.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli.
Il est au sommet du trigramme ☶ 艮 gèn correspondant à l’élément 山 shān « Montagne ».
Son Dérivé est H11 l’hexagramme 泰 tài « Prospérité ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 亨 hēng

Grande Image

tiān   zài   shān   zhōng   dà   xù   jūn   zǐ   yǐ   duō   zhì   qián   yán   wàng   xìng   yǐ   xù   qí   dé
…………………………..
  tiān    zài    shān   zhōng 
ciel ; dans ; montagne ; au centre
Le ciel est au cœur de la montagne.
   dà      xù   
grand ; apprivoiser
Grand apprivoisement.
  jūn     zǐ      yǐ   
noble ; héritier ; ainsi
Ainsi le noble héritier,
  duō    zhì  
beaucoup ; garder en mémoire
apprenant beaucoup
  qián    yán    wàng    xìng  
antérieur ; parler ; action ; agir
de paroles et d’actions du passé,
   yǐ      xù      qí      dé   
ainsi ; apprivoiser ; son ; conduite
apprivoise sa propre conduite.

Analyse de la structure

Les trigrammes absents sont ☷ 坤 kūn, ☵ 坎 kǎn, ☴ 巽 xùn, ☲ 離 lí
Le personnage emblématique est : 君子 jūn zǐ, le noble héritier.