Définition de l’Hexagramme 56

tuàn

voya­ger

Voya­ger.

xiǎo hēng

petit • crois­sance

Crois­sance du petit.

lǔ zhēn jí

voya­ger • pré­sage • bon augure

Pour le voya­geur la constance est pro­pice.


Struc­ture de l’Hexa­gramme 56

L’hexa­gramme 56 est consti­tué d’au­tant de traits yang que de traits yin.
Il est pré­cé­dé de H55 豐 fēng “Abon­dance” (ils appar­tiennent à la même paire), et sui­vi de H57 巽 xùn “Se confor­mer”.
Son Oppo­sé est H60 節 jié “Tem­pé­rance”.
Son hexa­gramme Nucléaire est H28 大過 dà guò “Grand dépas­se­ment”.
Le trait maître est le cin­quième.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 亨 hēng ; 貞吉 zhēn jí.

Inter­pré­ta­tion

Le défi, lors­qu’on évo­lue en dehors des che­mins fami­liers, réside dans la capa­ci­té à main­te­nir sa démarche et à demeu­rer inébran­lable face aux obs­tacles. Il est pré­fé­rable de ne pas anti­ci­per des résul­tats extra­or­di­naires, mais plu­tôt de se concen­trer sur les petites réa­li­sa­tions. Il est en effet tou­jours pos­sible de par­ve­nir à atteindre de petits objec­tifs. Ce sont ces actions modestes et la per­sé­vé­rance qui mène­ront au suc­cès.

La méta­phore du feu sur la mon­tagne illustre la nature éphé­mère du voyage et de la tran­si­tion, sou­li­gnant l’im­por­tance de ne pas s’at­tar­der ni de se lais­ser détour­ner. Une vision claire consi­dé­re­ra cette période comme une pré­pa­ra­tion pour des réa­li­sa­tions plus éle­vées. En main­te­nant sa direc­tion et sa dis­ci­pline per­son­nelle, on évi­te­ra alors les confron­ta­tions inutiles.

Ain­si, la fer­me­té et la jus­tesse garan­ti­ront la bonne for­tune.

Six au Début

初 六 chū liù

lǔ suǒ suǒ

voya­ger • infime • infime

Voyage de peu de por­tée.

sī qí suǒ qǔ zāi

par consé­quent • son • ce par quoi • atti­rer • désastre

C’est pour­quoi il s’at­tire des cala­mi­tés.


Struc­ture du Trait du Bas

Le pre­mier trait repré­sente en géné­ral l’en­trée dans la situa­tion ou ce qui est tout en bas.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 56.
Il est à la base du tri­gramme ☶ 艮 gèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 山 shān “Mon­tagne”.
Son Déri­vé est H30 l’hexa­gramme 離 lí “Rayon­ner”.
Aucune For­mule Man­tique.…

Inter­pré­ta­tion

Se pré­oc­cu­per de choses tri­viales et insi­gni­fiantes au début d’une période de tran­si­tion fait perdre de vue les objec­tifs plus impor­tants et construc­tifs. C’est pour­quoi cela peut rapi­de­ment dégé­né­rer en dif­fi­cul­tés et cala­mi­tés.

Il est donc essen­tiel de main­te­nir des objec­tifs clairs et nobles, plu­tôt que de s’a­bais­ser à des pré­oc­cu­pa­tions futiles ou de se perdre dans des détails inutiles.

Petite Image du Trait du Bas

lǔ suǒ suǒ

voya­ger • infime • infime

Voyage de peu de por­tée.

zhì qióng zāi yǐ

volon­té • épui­ser • désastre • aus­si

L’in­ten­tion est limi­tée, d’où les cala­mi­tés.

Six en Deux

六 二 liù èr

lǔ jí cì

voya­ger • appro­cher • étape

Le voya­geur se raproche de l’é­tape.

huái qí zī

gar­der au coeur • son • bien

Il réas­sure son paque­tage.

dé tóng pú

obte­nir • jeune • ser­vi­teur

Obte­nir un jeune ser­vi­teur.

zhēn

constance

Constance.


Struc­ture du Deuxième Trait

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’in­té­rieur. Il repré­sente en géné­ral le pou­voir d’ap­pli­ca­tion de ce qui est néces­saire ou déci­dé.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang pair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 56, et sa cen­tra­li­té aug­mente encore ce ren­for­ce­ment.
Il est au milieu du tri­gramme ☶ 艮 gèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 山 shān “Mon­tagne” et à la base du tri­gramme ☴ 巽 xùn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 風 fēng “Vent”.
Son Déri­vé est H50 l’hexa­gramme 鼎 dǐng “Chau­dron”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 貞 zhēn.

Inter­pré­ta­tion

Entre­te­nir et ne modes­te­ment comp­ter que sur ses propres res­sources peut par­fois atti­rer de nou­veaux sou­tiens. Cela per­met alors de pro­gres­ser avec confiance et suc­cès au cours d’une période de tran­si­tion, tout en se pré­pa­rant au mieux pour ce qui vient.

De manière plus géné­rale, il est sug­gé­ré de recon­naître la nature tran­si­toire de la vie et la néces­si­té de conso­li­der nos res­sources et nos éner­gies pour tra­ver­ser les périodes de chan­ge­ment.

Petite Image du Deuxième Trait

dé tóng pú zhēn

obte­nir • enfant • ser­vi­teur • pré­sage

Obte­nir un jeune ser­vi­teur, constance,

zhōng wú yóu yǐ

à la fin • pas • extra­or­di­naire • aus­si

Fina­le­ment aucun reproche.

Neuf en Trois

九 三 jiǔ sān

lǔ fén qí cì

voya­ger • brû­ler • son • étape

Le voya­geur brûle son étape.

sàng qí tóng pú

perdre • son • jeune • ser­vi­teur

Perdre son jeune ser­vi­teur.

zhēn lì

pré­sage • dan­ger

Pré­sage de dan­ger.


Struc­ture du Troi­sième Trait

Le troi­sième trait est le plus haut trait du bas. Il est le lieu ou le temps de pas­sage vers le haut ou l’ex­té­rieur.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang impair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 56.
Il est au milieu du tri­gramme ☴ 巽 xùn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 風 fēng “Vent”, au som­met du tri­gramme ☶ 艮 gèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 山 shān “Mon­tagne” et à la base du tri­gramme ☱ 兌 duì cor­res­pon­dant à l’élé­ment 澤 duó “Brume”.
Son Déri­vé est H35 l’hexa­gramme 晉 jìn “Pro­gres­ser”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 貞厲 zhēn lì.

Inter­pré­ta­tion

Même si l’on occupe une posi­tion de pou­voir ou d’au­to­ri­té, il reste essen­tiel, durant une phase de tran­si­tion, de conser­ver une atti­tude humble et res­pec­tueuse envers autrui, par­ti­cu­liè­re­ment envers ceux en posi­tion de subor­di­na­tion.

À l’in­verse, un com­por­te­ment irres­pec­tueux et arro­gant pour­rait engen­drer des consé­quences néga­tives signi­fi­ca­tives : non seule­ment la des­truc­tion des avan­tages actuels, mais éga­le­ment la mise en dan­ger.

Petite Image du Troi­sième Trait

lǔ fén qí cì

voya­ger • brû­ler • son • étape

Le voya­geur brûle son étape.

yì yǐ shāng yǐ

si • ain­si • bles­ser • par­ti­cule finale

Cela cause du tort.

yǐ lǔ yú xià

ain­si • voya­ger • et • sous

Voya­ger avec celui du des­sous.

qí yì sàng yǐ

son • jus­tice • perdre • aus­si

Perdre son sens de la jus­tice.

Neuf en Quatre

九 四 jiǔ sì

lǔ yú chǔ

voya­ger • dans • demeu­rer

Le voya­geur par­vient à demeure.

dé qí zī fǔ

obte­nir • son • bien • hache

Il obtient ses biens et une hache.

wǒ xīn bù kuài

mon • cœur • pas • joyeux

Mon cœur n’est pas joyeux.


Struc­ture du Qua­trième Trait

Le qua­trième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de pas­sage de la trans­mis­sion vers le bas ou l’in­té­rieur.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 56.
Il est au milieu du tri­gramme ☱ 兌 duì cor­res­pon­dant à l’élé­ment 澤 duó “Brume”, au som­met du tri­gramme ☴ 巽 xùn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 風 fēng “Vent” et à la base du tri­gramme ☲ 離 lí cor­res­pon­dant à l’élé­ment 火 huǒ “Feu”.
Son Déri­vé est H52 l’hexa­gramme 艮 gèn “Sta­bi­li­ser”.
Aucune For­mule Man­tique.…

Inter­pré­ta­tion

Même si l’on a atteint cer­tains objec­tifs et acquis des res­sources sup­plé­men­taires, il reste cru­cial de demeu­rer conscient de sa vul­né­ra­bi­li­té durant une période de tran­si­tion et de ne pas s’ins­tal­ler dans un faux sen­ti­ment de sécu­ri­té.

Il convient donc de main­te­nir une vigi­lance constante et de faire preuve de dis­cer­ne­ment afin de conti­nuer à conso­li­der sa posi­tion.

Petite Image du Qua­trième Trait

lǔ yú chǔ

voya­ger • dans • demeu­rer

Le voya­geur par­vient à demeure.

wèi dé wèi yǐ

à venir • obte­nir • posi­tion • aus­si

N’ayant pas encore trou­vé sa place.

dé qí zī fǔ

obte­nir • son • bien • hache

Il obtient ses biens et une hache.

xīn wèi kuài yǐ

cœur • à venir • joyeux • aus­si

Son cœur ne s’en réjouit pas encore.

Six en Cinq

六 五 liù wǔ

shè zhì yī shǐ

tirer (à l’arc) • fai­san • pre­mier • flèche

Lan­cer une flèche sur un fai­san.

wáng

dis­pa­raître

Dis­pa­raître.

zhōng yǐ yù mìng

à la fin • ain­si • éloge • mis­sion

Fina­le­ment rece­voir éloges et mis­sion.


Struc­ture du Cin­quième Trait

Le cin­quième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’ex­té­rieur. Il repré­sente le pou­voir de déci­sion ou d’ins­pi­ra­tion.
Il est le trait maître de l’hexa­gramme.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 56, mais sa cen­tra­li­té com­pense cet affai­blis­se­ment.
Il est au milieu du tri­gramme ☲ 離 lí cor­res­pon­dant à l’élé­ment 火 huǒ “Feu” et au som­met du tri­gramme ☱ 兌 duì cor­res­pon­dant à l’élé­ment 澤 duó “Brume”.
Son Déri­vé est H33 l’hexa­gramme 遯 dùn “Se reti­rer”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 終 zhōng.

Inter­pré­ta­tion

Il est néces­saire d’être prêt à faire des sacri­fices à court terme pour récol­ter des avan­tages à long terme. Cela peut impli­quer de renon­cer tem­po­rai­re­ment à satis­faire cer­tains besoins immé­diats en vue de pour­suivre des objec­tifs plus éle­vés et d’at­teindre des gains plus signi­fi­ca­tifs.

Petite Image du Cin­quième Trait

zhōng yǐ yù mìng

à la fin • ain­si • éloge • mis­sion

Fina­le­ment rece­voir éloges et mis­sion.

shàng dài yǐ

au-des­sus • attra­per • aus­si

C’est rejoindre celui du haut.

Neuf Au-Dessus

上 九 shàng jiǔ

niǎo fén qí cháo

oiseau • brû­ler • son • nid

L’oi­seau brûle son nid.

lǔ rén xiān xiào hòu hào táo

voya­ger • homme • d’a­bord • rire • suivre • se lamen­ter • pleu­rer

Le voya­geur com­mence par rire et ensute se lamente et gémit.

sàng niú yú yì

perdre • bœuf • dans • par négli­gence

Il perd son bœuf par négli­gence.

xiōng

fer­me­ture

Inop­por­tun.


Struc­ture du Trait du Haut

Le der­nier trait repré­sente en géné­ral la sor­tie de la situa­tion ou ce qui est tout en haut.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 56.
Il est au som­met du tri­gramme ☲ 離 lí cor­res­pon­dant à l’élé­ment 火 huǒ “Feu”.
Son Déri­vé est H62 l’hexa­gramme 小過 xiǎo guò “Petit dépas­se­ment”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 凶 xiōng.

Inter­pré­ta­tion

Même lors­qu’on par­vient à atteindre une posi­tion éle­vée, il demeure essen­tiel de res­ter conscient de la nature pro­vi­soire de nos actions et de leurs consé­quences.

L’ar­ro­gance ou un com­por­te­ment incon­si­dé­ré peuvent détruire l’a­dap­ta­bi­li­té et entraî­ner la perte des avan­tages et de de l’as­su­rance pré­cé­dem­ment acquis.

Il convient donc de demeu­rer humble et pru­dent en toutes cir­cons­tances.

Petite Image du Trait du Haut

yǐ lǔ zài shàng

ain­si • voya­ger • se trou­ver à • au-des­sus

Voya­ger au som­met,

qí yì fén yǐ

son • jus­tice • brû­ler • aus­si

Brû­ler son sens de la jus­tice.

sàng niú yú yì

perdre • bœuf • dans • chan­ger

Il perd son bœuf par négli­gence.

zhōng mò zhī wén yǐ

à la fin • ne pas • son • entendre • aus­si

Fian­le­ment pas d’en­ten­de­ment.

Grande Image

大 象 dà xiàng

shān shàng yǒu huǒ

mon­tagne • au-des­sus • y avoir • feu

Au-des­sus de la mon­tagne il y a le feu.

voya­ger

Voya­ger.

jūn zǐ yǐ míng shèn yòng xíng

noble • héri­tier • ain­si • lumière • atten­tif • agir • châ­ti­ment

Ain­si le noble héri­tier, lucide et conscien­cieux en appli­quant les peines,

ér bù liú yù

et ain­si • pas • faire traî­ner • pro­cès

ne laisse pas traî­ner les litiges.


Struc­ture de la Grande Image

L’hexa­gramme 56 est com­po­sé du tri­gramme ☶ 艮 gèn en bas et de ☲ 離 lí en haut.Le tri­gramme nucléaire du bas est ☴ 巽 xùn, celui du haut est ☱ 兌 duì.Les tri­grammes absents de l’Hexa­gramme 56 sont ☷ 坤 kūn, ☵ 坎 kǎn, ☳ 震 zhèn, ☰ 乾 qián.
Le per­son­nage emblé­ma­tique de l’Hexa­gramme 56 est : 君子 jūn zǐ, le noble héri­tier.

Inter­pré­ta­tion

L’i­mage du feu sur la mon­tagne sym­bo­lise une période de tran­si­tion. La clar­té d’es­prit, la pré­ci­sion et la pru­dence contri­buent au main­tien d’une démarche cohé­rente.

Cela per­met d’é­vi­ter de pro­lon­ger inuti­le­ment les embar­ras ou les dif­fé­rends.

Hexagramme 56
Réfé­rences externes

Grand Dic­tion­naire Ric­ci

L’Hexa­gramme 56 selon WENGU

L’Hexa­gramme 56 selon SAOLIM

L’Hexa­gramme 56 selon YI JING LISE