lǔ   xiǎo   hēng   lǔ   zhēn   jí
…………………………..
   lǔ   
voyager
  xiǎo    hēng  
petit ; croissance
   lǔ     zhēn     jí   
voyager ; présage ; bon augure

Analyse de la structure

L’hexagramme 56 est constitué d’autant de traits yang que de traits yin.
Il est précédé du 55 豐 fēng « Abondance » (ils appartiennent à la même paire), et suivi du 57 巽 xùn « Se conformer ».
Son Opposé est 60 le gua 節 jié « Tempérance ».
Son hexagramme Nucléaire est 28 l’hexag. 大過 dà guò « Grand dépassement ».
Le trait maître est le cinquième.
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 亨 hēng ; 貞吉 zhēn jí

Trait du bas

lǔ   suǒ   suǒ   sī   qí   suǒ   qǔ   zāi
…………………………..
   lǔ     suǒ    suǒ  
voyager ; infime ; infime
   sī      qí     suǒ     qǔ     zāi  
par conséquent ; son ; ce par quoi ; attirer ; désastre

Analyse de la structure

Le premier trait représente en général l’entrée dans la situation ou ce qui est tout en bas.
S’agissant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affaibli.
Il est à la base du trigramme ☶ 艮 gèn correspondant à l’élément 山 shān « Montagne ».
Son Dérivé est H30 l’hexagramme 離 lí « Rayonner ».

Second Trait

lǔ   jí   cì   huái   qí   zī   dé   tóng   pú   zhēn
…………………………..
   lǔ      jí      cì   
voyager ; approcher ; étape
  huái     qí      zī   
garder au coeur ; son ; bien
   dé     tóng     pú   
obtenir ; jeune ; serviteur
  zhēn  
constance

Analyse de la structure

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’intérieur. Il représente en général le pouvoir d’application de ce qui est nécessaire ou décidé.
S’agissant d’un trait yin à un rang pair, il est donc renforcé, et sa centralité augmente encore ce renforcement.
Il est au milieu du trigramme ☶ 艮 gèn correspondant à l’élément 山 shān « Montagne » et à la base du trigramme ☴ 巽 xùn correspondant à l’élément 風 fēng « Vent ».
Son Dérivé est H50 l’hexagramme 鼎 dǐng « Chaudron ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 貞 zhēn

Troisième Trait

lǔ   fén   qí   cì   sàng   qí   tóng   pú   zhēn   lì
…………………………..
   lǔ     fén     qí      cì   
voyager ; brûler ; son ; étape
  sàng     qí     tóng     pú   
perdre ; son ; jeune ; serviteur
  zhēn     lì   
présage ; danger
Présage de danger.

Analyse de la structure

Le troisième trait est le plus haut trait du bas. Il est le lieu ou le temps de passage vers le haut ou l’extérieur.
S’agissant d’un trait yang à un rang impair, il est donc renforcé.
Il est au milieu du trigramme ☴ 巽 xùn correspondant à l’élément 風 fēng « Vent », au sommet du trigramme ☶ 艮 gèn correspondant à l’élément 山 shān « Montagne » et à la base du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme ».
Son Dérivé est H35 l’hexagramme 晉 jìn « Progresser ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 貞厲 zhēn lì

Quatrième Trait

lǔ   yú   chǔ   dé   qí   zī   fǔ   wǒ   xīn   bù   kuài
…………………………..
   lǔ      yú     chǔ  
voyager ; dans ; demeurer
   dé      qí      zī      fǔ   
obtenir ; son ; bien ; hache
   wǒ     xīn     bù     kuài  
mon ; cœur ; pas ; joyeux

Analyse de la structure

Le quatrième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de passage de la transmission vers le bas ou l’intérieur.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli.
Il est au milieu du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme », au sommet du trigramme ☴ 巽 xùn correspondant à l’élément 風 fēng « Vent » et à la base du trigramme ☲ 離 lí correspondant à l’élément 火 huǒ « Feu ».
Son Dérivé est H52 l’hexagramme 艮 gèn « Stabiliser ».

Cinquième trait

shè   zhì   yī   shǐ   wáng   zhōng   yǐ   yù   mìng
…………………………..
  shè    zhì  
tirer (à l’arc) ; faisan
   yī     shǐ    wáng  
premier ; flèche ; disparaître
 zhōng    yǐ      yù     mìng  
à la fin ; ainsi ; éloge ; mission

Analyse de la structure

Le cinquième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’extérieur. Il représente le pouvoir de décision ou d’inspiration.
Il est le trait maître de l’hexagramme.
S’agissant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affaibli, mais sa centralité compense cet affaiblissement.
Il est au milieu du trigramme ☲ 離 lí correspondant à l’élément 火 huǒ « Feu » et au sommet du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme ».
Son Dérivé est H33 l’hexagramme 遯 dùn « Se retirer ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 終 zhōng

Trait du haut

niǎo   fén   qí   cháo   lǔ   rén   xiān   xiào   hòu   hào   táo   sàng   niú   yú   yì   xiōng
…………………………..
  niǎo    fén     qí     cháo  
oiseau ; brûler ; son ; nid
   lǔ     rén  
voyager ; homme
  xiān    xiào  
d’abord ; rire
D’abord rire,
  hòu    hào    táo  
suivre ; se lamenter ; pleurer
ensuite se plaindre et pleurer.
  sàng    niú     yú      yì   
perdre ; bœuf ; dans ; par négligence
 xiōng 
fermeture

Analyse de la structure

Le dernier trait représente en général la sortie de la situation ou ce qui est tout en haut.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli.
Il est au sommet du trigramme ☲ 離 lí correspondant à l’élément 火 huǒ « Feu ».
Son Dérivé est H62 l’hexagramme 小過 xiǎo guò « Petit dépassement ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 凶 xiōng

Grande Image

shān   shàng   yǒu   huǒ   lǔ   jūn   zǐ   yǐ   míng   shèn   yòng   xíng   ér   bù   liú   yù
…………………………..
  shān   shàng   yǒu    huǒ  
montagne ; au-dessus ; y avoir ; feu
Au-dessus de la montagne il y a le feu.
   lǔ   
voyager
Voyager.
  jūn     zǐ      yǐ   
noble ; héritier ; ainsi
Ainsi le noble héritier,
  míng    shèn  
lucide ; consciencieux
lucide et consciencieux,
  yòng    xíng  
appliquer ; peine
en appliquant les peines,
   ér      bù     liú     yù   
et ainsi ; pas ; faire traîner ; litige
ne laisse pas traîner les litiges.

Analyse de la structure

Les trigrammes absents sont ☷ 坤 kūn, ☵ 坎 kǎn, ☳ 震 zhèn, ☰ 乾 qián
Le personnage emblématique est : 君子 jūn zǐ, le noble héritier.