pǐ   zhī   fěi   rén   bù   lì   jūn   zǐ   zhēn   dà   wàng   xiǎo   lái
…………………………..
   pǐ     zhī    fěi    rén  
adversité ; de ; bandit ; homme
   bù      lì     jūn     zǐ     zhēn  
pas ; profitable ; noble ; héritier ; constance
   dà     wàng  
grand ; aller
  xiǎo    lái  
petit ; venir

Analyse de la structure

L’hexagramme 12 est constitué d’autant de traits yang que de traits yin.
Il est précédé du 11 泰 tài « Prospérité » (ils appartiennent à la même paire), et suivi du 13 同人 tóng rén « Se réunir entre semblables ».
Il s’agit d’une figure calendérique correspondant à la période de l’équinoxe d’automne
Son Opposé est 11 le gua 泰 tài « Prospérité ».
Son hexagramme Nucléaire est 53 l’hexag. 漸 jiàn « Progresser graduellement ».
Le trait maître est le cinquième.
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 不利 bù lì ; 子貞 zǐ zhēn

Trait du bas

bá   máo   rú   yǐ   qí   huì   zhēn   jí   hēng
…………………………..
   bá     máo     rú   
arracher ; jonc ; manger
   yǐ      qí     huì  
ainsi ; son ; espèce
  zhēn     jí   
présage ; bon augure
  hēng  
croissance

Analyse de la structure

Le premier trait représente en général l’entrée dans la situation ou ce qui est tout en bas.
S’agissant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affaibli.
Il est à la base du trigramme ☷ 坤 kūn correspondant à l’élément 地 dì « Terre ».
Son Dérivé est H25 l’hexagramme 無妄 wú wàng « Sans désordre ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 貞吉 zhēn jí ; 亨 hēng

Second Trait

bāo   chéng   xiǎo   rén   jí   dà   rén   pǐ   hēng
…………………………..
  bāo   chéng 
prendre en charge ; promouvoir
  xiǎo    rén     jí   
petit ; homme ; bon augure
   dà     rén     pǐ     hēng  
grand ; homme ; adversité ; croissance

Analyse de la structure

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’intérieur. Il représente en général le pouvoir d’application de ce qui est nécessaire ou décidé.
S’agissant d’un trait yin à un rang pair, il est donc renforcé, et sa centralité augmente encore ce renforcement.
Il est au milieu du trigramme ☷ 坤 kūn correspondant à l’élément 地 dì « Terre » et à la base du trigramme ☶ 艮 gèn correspondant à l’élément 山 shān « Montagne ».
Son Dérivé est H06 l’hexagramme 訟 sòng « Débattre ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 吉 jí ; 亨 hēng

Troisième Trait

  bāo    xiū  
prendre en charge ; honte

Analyse de la structure

Le troisième trait est le plus haut trait du bas. Il est le lieu ou le temps de passage vers le haut ou l’extérieur.
S’agissant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affaibli.
Il est au milieu du trigramme ☶ 艮 gèn correspondant à l’élément 山 shān « Montagne », au sommet du trigramme ☷ 坤 kūn correspondant à l’élément 地 dì « Terre » et à la base du trigramme ☴ 巽 xùn correspondant à l’élément 風 fēng « Vent ».
Son Dérivé est H33 l’hexagramme 遯 dùn « Se retirer ».

Quatrième Trait

yǒu   mìng   wú   jiù   chóu   lí   zhǐ
…………………………..
  yǒu    mìng  
avoir ; mission
   wú     jiù  
pas ; faute
Pas de faute.
  chóu     lí   
catégoriser ; distinguer
  zhǐ  
bonheur

Analyse de la structure

Le quatrième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de passage de la transmission vers le bas ou l’intérieur.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli.
Il est au milieu du trigramme ☴ 巽 xùn correspondant à l’élément 風 fēng « Vent », au sommet du trigramme ☶ 艮 gèn correspondant à l’élément 山 shān « Montagne » et à la base du trigramme ☰ 乾 qián correspondant à l’élément 天 tiān « Ciel ».
Son Dérivé est H20 l’hexagramme 觀 guān « Regarder ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 无咎 wú jiù

Cinquième trait

xiū   pǐ   dà   rén   jí   qí   wáng   qí   wáng   xì   yú   bāo   sāng
…………………………..
  xiū     pǐ   
cesser ; adversité
   dà     rén     jí   
grand ; homme ; bon augure
   qí     wáng     qí     wáng  
cela ; disparaître ; cela ; disparaître
   xì      yú     bāo    sāng  
attacher ; à ; buisson ; mûrier

Analyse de la structure

Le cinquième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’extérieur. Il représente le pouvoir de décision ou d’inspiration.
Il est le trait maître de l’hexagramme.
S’agissant d’un trait yang à un rang impair, il est donc renforcé, et sa centralité augmente encore ce renforcement.
Il est au milieu du trigramme ☰ 乾 qián correspondant à l’élément 天 tiān « Ciel » et au sommet du trigramme ☴ 巽 xùn correspondant à l’élément 風 fēng « Vent ».
Son Dérivé est H35 l’hexagramme 晉 jìn « Progresser ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 吉 jí

Trait du haut

qīng   pǐ   xiān   pǐ   hòu   xǐ
…………………………..
  qīng     pǐ   
décliner ; adversité
  xiān     pǐ   
d’abord ; adversité
  hòu     xǐ   
ensuite ; joie

Analyse de la structure

Le dernier trait représente en général la sortie de la situation ou ce qui est tout en haut.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli.
Il est au sommet du trigramme ☰ 乾 qián correspondant à l’élément 天 tiān « Ciel ».
Son Dérivé est H45 l’hexagramme 萃 cuì « Se rassembler ».

Grande Image

祿
tiān   dì   bù   jiāo   pǐ   jūn   zǐ   yǐ   jiǎn   dé   pì   nàn   bù   kě   róng   yǐ   lù
…………………………..
  tiān     dì      bù     jiāo  
ciel ; terre ; pas ; en relation
Ciel et terre ne sont pas en relation.
   pǐ   
adversité
Adversité.
  jūn     zǐ      yǐ   
noble ; héritier ; ainsi
Ainsi le noble héritier,
  jiǎn     dé      pì     nàn  
modération ; conduite ; esquiver ; embarras
par sa modération évite les embarras ;
祿
   bù      kě     róng     yǐ      lù   
pas ; accepter ; honneur ; ainsi ; avantages
il se détourne des honneurs et des avantages qui s’ensuivent.

Analyse de la structure

Les trigrammes absents sont ☵ 坎 kǎn, ☳ 震 zhèn, ☲ 離 lí, ☱ 兌 duì
Le personnage emblématique est : 君子 jūn zǐ, le noble héritier.