Définition de l’Hexagramme 12

tuàn

pǐ zhī fěi rén

adver­si­té • son • ban­dit • homme

S’é­car­ter des rebelles.

bù lì jūn zǐ zhēn

pas • pro­fi­table • noble • héri­tier • pré­sage

La fidé­li­té de l’homme noble ne serait pas pro­fi­table.

dà wàng

grand • aller

Le grand s’en va,

xiǎo lái

petit • venir

le petit s’en vient.


Struc­ture de l’Hexa­gramme 12

L’hexa­gramme 12 est consti­tué d’au­tant de traits yang que de traits yin.
Il est pré­cé­dé de H11 泰 tài “Pros­pé­ri­té” (ils appar­tiennent à la même paire), et sui­vi de H13 同人 tóng rén “Se réunir entre sem­blables”.
Il s’a­git d’une figure calen­dé­rique cor­res­pon­dant à la période de l’é­qui­noxe d’automne.
Son Oppo­sé est H11 泰 tài “Pros­pé­ri­té”.
Son hexa­gramme Nucléaire est H53 漸 jiàn “Pro­gres­ser gra­duel­le­ment”.
Le trait maître est le cin­quième.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 不利 bù lì ; 子貞 zǐ zhēn.

Inter­pré­ta­tion

Le manque de com­mu­ni­ca­tion avec ceux qui sont dif­fé­rents peut conduire à des résul­tats non fruc­tueux à terme. C’est pour­quoi cha­cun reste fidèle à sa propre nature et suit ses propres ten­dances. S’as­so­cier sans affi­ni­tés serait cause de stag­na­tion ou d’ad­ver­si­té.
Il est donc recom­man­dé de per­sé­vé­rer mal­gré les dif­fi­cul­tés, en évi­tant de s’as­so­cier à des élé­ments contra­riants et en pré­fé­rant au contraire s’en éloi­gner.

Six au Début

初 六 chū liù

bá máo rú

arra­cher • jonc • man­ger

Arra­cher des roseaux à racines enche­vê­trées

yǐ qí huì

ain­si • son • espèce

sui­vant leurs espèces.

zhēn

pré­sage

Fidé­li­té.

jí hēng

bon augure • crois­sance

Crois­sance pro­pice.


Struc­ture du Trait du Bas

Le pre­mier trait repré­sente en géné­ral l’en­trée dans la situa­tion ou ce qui est tout en bas.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 12.
Il est à la base du tri­gramme ☷ 坤 kūn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 地 dì “Terre”.
Son Déri­vé est H25 l’hexa­gramme 無妄 wú wàng “Sans désordre”.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 貞吉 zhēn jí ; 亨 hēng.

Inter­pré­ta­tion

À la base d’une situa­tion de diver­gence, les liens avec ses sem­blables, ceux avec les­quels on par­tage les racines, pro­voquent un effet d’en­traî­ne­ment. C’est pour­quoi une ferme fidé­li­té aux prin­cipes ini­tiaux pro­vo­que­ra suc­cès et pro­grès.
Tou­te­fois, si ces prin­cipes ne sont pas conver­gents, cela ampli­fie­ra au contraire la dis­so­cia­tion d’a­vec ses pairs.

Petite Image du Trait du Bas

bá máo zhēn jí

arra­cher • jonc • pré­sage • bon augure

Arra­cher des roseaux, être cor­rect est de bon augure :

zhì zài jūn yǐ

volon­té • se trou­ver à • noble • aus­si

Être dévoué au sou­ve­rain.

Six en Deux

六 二 liù èr

bāo chéng

prendre en charge • pro­mou­voir

Sou­te­nir une pro­mo­tion.

xiǎo rén jí

petit • homme • bon augure

Pro­pice pour le petit homme

dà rén pǐ

grand • homme • adver­si­té

Adver­si­té favo­ri­sante pour le grand homme

hēng

crois­sance

Crois­sance.


Struc­ture du Deuxième Trait

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’in­té­rieur. Il repré­sente en géné­ral le pou­voir d’ap­pli­ca­tion de ce qui est néces­saire ou déci­dé.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang pair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 12, et sa cen­tra­li­té aug­mente encore ce ren­for­ce­ment.
Il est au milieu du tri­gramme ☷ 坤 kūn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 地 dì “Terre” et à la base du tri­gramme ☶ 艮 gèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 山 shān “Mon­tagne”.
Son Déri­vé est H6 l’hexa­gramme 訟 sòng “Débattre”.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 吉 jí ; 亨 hēng.

Inter­pré­ta­tion

En période dif­fi­cile, il est tou­jours pré­fé­rable d’é­vi­ter les conflits inutiles avec ceux qui sont dif­fé­rents. La patience et le res­pect des prin­cipes supé­rieurs sont appro­priés dans cette situa­tion. Ils per­mettent de pro­mou­voir les plus humbles et de favo­ri­ser le déve­lop­pe­ment de ceux qui sont déjà en posi­tion.

Petite Image du Deuxième Trait

dà rén pǐ hēng

grand • homme • adver­si­té • crois­sance

Adver­si­té favo­ri­sante pour le grand homme, crois­sance :

bù lüàn qún yǐ

pas • désordre • troupe • aus­si

la den­si­té de la foule ne le trouble pas.

Six en Trois

六 三 liù sān

bāo xiū

prendre en charge • honte

Sou­te­nir la honte.


Struc­ture du Troi­sième Trait

Le troi­sième trait est le plus haut trait du bas. Il est le lieu ou le temps de pas­sage vers le haut ou l’ex­té­rieur.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 12.
Il est au milieu du tri­gramme ☶ 艮 gèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 山 shān “Mon­tagne”, au som­met du tri­gramme ☷ 坤 kūn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 地 dì “Terre” et à la base du tri­gramme ☴ 巽 xùn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 風 fēng “Vent”.
Son Déri­vé est H33 l’hexa­gramme 遯 dùn “Se reti­rer”.
Aucune For­mule Man­tique.…

Inter­pré­ta­tion

Si les inten­tions sont inap­pro­priées, si l’on ne se trouve pas dans une posi­tion adé­quate, il vaut mieux le recon­naître plu­tôt que de ten­ter de pas­ser en force.
Ain­si, le repen­tir peut réta­blir un sou­tien à la crois­sance.

Petite Image du Troi­sième Trait

bāo xiū

prendre en charge • honte

Sou­te­nir la honte :

wèi bù dāng yǐ

posi­tion • pas • avoir la charge de • aus­si

Sa posi­tion est inap­pro­priée.

Neuf en Quatre

九 四 jiǔ sì

yǒu mìng

avoir • mis­sion

Avoir un man­dat.

wú jiù

pas • faute

Pas de faute.

chóu lí zhǐ

caté­go­ri­ser • dis­tin­guer • bon­heur

Caté­go­ri­ser et dis­tin­guer est heu­reux.


Struc­ture du Qua­trième Trait

Le qua­trième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de pas­sage de la trans­mis­sion vers le bas ou l’in­té­rieur.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 12.
Il est au milieu du tri­gramme ☴ 巽 xùn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 風 fēng “Vent”, au som­met du tri­gramme ☶ 艮 gèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 山 shān “Mon­tagne” et à la base du tri­gramme ☰ 乾 qián cor­res­pon­dant à l’élé­ment 天 tiān “Ciel”.
Son Déri­vé est H20 l’hexa­gramme 觀 guān “Regar­der”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 无咎 wú jiù.

Inter­pré­ta­tion

Agir en accord avec sa nature per­met aux inten­tions per­son­nelles de se concré­ti­ser sans erreur. C’est pour­quoi il faut allier dis­cer­ne­ment et asso­cia­tion.

Petite Image du Qua­trième Trait

yǒu mìng wú jiù

y avoir • mis­sion • pas • faute

Avoir un man­dat, pas de faute :

zhì xìng yǐ

volon­té • agir • aus­si

les inten­tions seront réa­li­sées.

Neuf en Cinq

九 五 jiǔ wǔ

xiū pǐ

ces­ser • adver­si­té

L’ad­ver­si­té cesse.

dà rén jí

grand • homme • bon augure

Pro­pice pour le grand homme.

qí wáng qí wáng

cela • dis­pa­raître • cela • dis­pa­raître

Cela pas­se­ra ! Cela pas­se­ra !

xì yú bāo sāng

atta­cher • à • buis­son • mûrier

S’attacher au tronc d’un murier.


Struc­ture du Cin­quième Trait

Le cin­quième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’ex­té­rieur. Il repré­sente le pou­voir de déci­sion ou d’ins­pi­ra­tion.
Il est le trait maître de l’hexa­gramme.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang impair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 12, et sa cen­tra­li­té aug­mente encore ce ren­for­ce­ment.
Il est au milieu du tri­gramme ☰ 乾 qián cor­res­pon­dant à l’élé­ment 天 tiān “Ciel” et au som­met du tri­gramme ☴ 巽 xùn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 風 fēng “Vent”.
Son Déri­vé est H35 l’hexa­gramme 晉 jìn “Pro­gres­ser”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 吉 jí.

Inter­pré­ta­tion

Mettre fin aux dif­fé­rends est pro­pice au déve­lop­pe­ment.
Cepen­dant, il est essen­tiel de demeu­rer conscient que rien n’est jamais acquis et de ne pas relâ­cher sa vigi­lance, ce qui per­met de réduire les défaillances et de s’ins­crire dans la durée.

Petite Image du Cin­quième Trait

dà rén zhī jí

grand • homme • son • bon augure

C’est pro­pice pour le grand homme :

wèi zhèng dāng yǐ

posi­tion • cor­rect • avoir la charge de • aus­si

parce que sa posi­tion est cor­recte et appro­priée.

Neuf Au-Dessus

上 九 shàng jiǔ

qīng pǐ

décli­ner • adver­si­té

Déclin de l’ad­ver­si­té.

xiān pǐ hòu xǐ

d’a­bord • adver­si­té • ensuite • joie

D’a­bord adver­si­té, ensuite joie.


Struc­ture du Trait du Haut

Le der­nier trait repré­sente en géné­ral la sor­tie de la situa­tion ou ce qui est tout en haut.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 12.
Il est au som­met du tri­gramme ☰ 乾 qián cor­res­pon­dant à l’élé­ment 天 tiān “Ciel”.
Son Déri­vé est H45 l’hexa­gramme 萃 cuì “Se ras­sem­bler”.
Aucune For­mule Man­tique.…

Inter­pré­ta­tion

Lorsque l’ad­ver­si­té atteint son point culmi­nant elle se résorbe, le déclin s’in­verse, et la joie peut alors s’ex­pri­mer.

Petite Image du Trait du Haut

pǐ zhōng zé qīng

adver­si­té • à la fin • donc • décli­ner

L’ad­ver­si­té prend fin et s’in­verse :

hé kě zhǎng yǐ

com­ment ? • pou­voir • aîné • aus­si

com­ment pourr­rait-elle durer indé­fi­ni­ment ?

Grande Image

大 象 dà xiàng

tiān dì bù jiāo

ciel • terre • pas • en rela­tion

Ciel et terre ne sont pas en rela­tion.

adver­si­té

Adver­si­té.

jūn zǐ yǐ jiǎn dé pì nàn

noble • héri­tier • ain­si • modé­ra­tion • conduite • esqui­ver • embar­ras

Ain­si le noble héri­tier, par sa modé­ra­tion évite les embar­ras ;

祿

bù kě róng yǐ lù

pas • accep­ter • hon­neur • ain­si • faveurs

il se détourne des hon­neurs et des avan­tages qui s’en­suivent.


Struc­ture de la Grande Image

L’hexa­gramme 12 est com­po­sé du tri­gramme ☷ 坤 kūn en bas et de ☰ 乾 qián en haut.Le tri­gramme nucléaire du bas est ☶ 艮 gèn, celui du haut est ☴ 巽 xùn.Les tri­grammes absents de l’Hexa­gramme 12 sont ☵ 坎 kǎn, ☳ 震 zhèn, ☲ 離 lí, ☱ 兌 duì.
Le per­son­nage emblé­ma­tique de l’Hexa­gramme 12 est : 君子 jūn zǐ, le noble héri­tier.

Inter­pré­ta­tion

Afin d’é­vi­ter les dif­fi­cul­tés, il convient de résis­ter aux ten­ta­tions d’un déve­lop­pe­ment exté­rieur, hon­neurs ou richesses, et de pri­vi­lé­gier plu­tôt le ren­for­ce­ment de ses valeurs intimes.

Hexagramme 12
Réfé­rences externes

Grand Dic­tion­naire Ric­ci

L’Hexa­gramme 12 selon WENGU

L’Hexa­gramme 12 selon SAOLIM

L’Hexa­gramme 12 selon YI JING LISE