Définition de l’Hexagramme 59

tuàn

huàn hēng

dis­per­ser • crois­sance

Dénoue­ment ; crois­sance.

wáng jiǎ yǒu miào

roi • par­ve­nir • y avoir • temple des ancêtres

Le roi par­vient à obte­nir un temple pour ces ancêtres.

lì shè dà chuān

pro­fi­table • tra­ver­ser • grand • cours d’eau

Il est pro­fi­table de tra­ver­ser le grand fleuve.

lì zhēn

pro­fi­table • pré­sage

La constance est pro­fi­table.


Struc­ture de l’Hexa­gramme 59

L’hexa­gramme 59 est consti­tué d’au­tant de traits yang que de traits yin.
Il est pré­cé­dé de H58 兌 duì “Échan­ger”, et sui­vi de H60 節 jié “Tem­pé­rance” (ils appar­tiennent à la même paire).
Son Oppo­sé est H55 豐 fēng “Abon­dance”.
Son hexa­gramme Nucléaire est H27 頤 yí “Nour­rir”.
Les traits maîtres sont le qua­trième et celui du haut.
Les For­mules Man­tiques uti­li­sées dans ce texte sont : 亨 hēng ; 利涉大川 lì shè dà chuān ; 利貞 lì zhēn.

Inter­pré­ta­tion

Durant cette phase de déve­lop­pe­ment par dis­per­sion, la per­sé­vé­rance est la force motrice qui per­met d’at­teindre les objec­tifs. La marche vers le suc­cès se forge à tra­vers la réso­lu­tion de défis, exi­geant une démarche réso­lue et une adap­ta­tion constante de nos actions. Cela com­mence par la redé­fi­ni­tion de nos objec­tifs en har­mo­nie avec notre mis­sion ini­tiale. La sin­cé­ri­té est la clé qui per­met de demeu­rer en accord avec ce qui est juste et béné­fique pour le bien com­mun, et ain­si de contrer les ten­dances natu­relles à l’a­lié­na­tion mutuelle et à l’é­goïsme. Dans ces condi­tions, même des entre­prises ris­quées peuvent être envi­sa­gées.

Six au Début

初 六 chū liù

yòng zhěng mǎ

uti­li­ser • déli­vrer • che­val

S’en déli­vrer comme un che­val.

zhuàng jí

puis­sance • bon augure

La puis­sance est pro­pice.


Struc­ture du Trait du Bas

Le pre­mier trait repré­sente en géné­ral l’en­trée dans la situa­tion ou ce qui est tout en bas.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 59.
Il est à la base du tri­gramme ☵ 坎 kǎn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 水 shuǐ “Eau”.
Son Déri­vé est H61 l’hexa­gramme 中孚 zhōng fú “Juste confiance”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 吉 jí.

Inter­pré­ta­tion

Il s’a­git ici de n’en­tre­prendre la réso­lu­tion d’une situa­tion dif­fi­cile qu’a­vec le sou­tien de puis­sants atouts. Il ne faut pas hési­ter à sol­li­ci­ter de l’aide dans des situa­tions où l’on ne peut agir seul pour sur­mon­ter les obs­tacles. Il est en effet fon­da­men­tal de s’ap­puyer sur des res­sources exté­rieures lorsque la tâche à accom­plir dépasse nos capa­ci­tés indi­vi­duelles. Ain­si, assu­ré de l’éner­gie et de la force néces­saires, le suc­cès sera au ren­dez-vous.

Petite Image du Trait du Bas

chū liù zhī jí

début • six • son • bon augure

Le bon pré­sage du six ini­tial,

shùn yǐ

se confor­mer • aus­si

c’est d’être en accord.

Neuf en Deux

九 二 jiǔ èr

huàn bēn qí jī

dis­per­ser • cou­rir • son • plate-forme

Se déga­ger et cou­rir vers son point d’ap­pui.

huǐ wáng

regret • dis­pa­raître

Les regrets dis­pa­raissent.


Struc­ture du Deuxième Trait

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’in­té­rieur. Il repré­sente en géné­ral le pou­voir d’ap­pli­ca­tion de ce qui est néces­saire ou déci­dé.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 59, mais sa cen­tra­li­té com­pense cet affai­blis­se­ment.
Il est au milieu du tri­gramme ☵ 坎 kǎn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 水 shuǐ “Eau” et à la base du tri­gramme ☳ 震 zhèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 雷 léi “Ton­nerre”.
Son Déri­vé est H20 l’hexa­gramme 觀 guān “Regar­der”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 悔亡 huǐ wáng.

Inter­pré­ta­tion

Dans des situa­tions de dés­in­té­gra­tion ou de dis­per­sion, il est essen­tiel de trou­ver rapi­de­ment refuge dans des endroits ou des prin­cipes qui offrent sécu­ri­té et sta­bi­li­té. Le lien à de solides sources de sou­tien contre­ba­lance la ten­dance à la dés­union et à l’a­lié­na­tion, éli­mi­nant ain­si tout risque de remords ou de regrets ulté­rieurs.

Petite Image du Deuxième Trait

huàn bēn qí jī

dis­per­ser • cou­rir • son • plate-forme

Se déga­ger et cou­rir vers son point d’appui.

dé yuàn yǐ

obte­nir • atten­tif, res­pec­teux • aus­si

C’est obte­nir ce que l’on sou­haite.

Six en Trois

六 三 liù sān

huàn qí gōng

dis­per­ser • son • en per­sonne

Dénoue­ment de soi-même.

wú huǐ

pas • regret

Pas de regret.


Struc­ture du Troi­sième Trait

Le troi­sième trait est le plus haut trait du bas. Il est le lieu ou le temps de pas­sage vers le haut ou l’ex­té­rieur.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 59.
Il est au milieu du tri­gramme ☳ 震 zhèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 雷 léi “Ton­nerre”, au som­met du tri­gramme ☵ 坎 kǎn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 水 shuǐ “Eau” et à la base du tri­gramme ☶ 艮 gèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 山 shān “Mon­tagne”.
Son Déri­vé est H57 l’hexa­gramme 巽 xùn “Se confor­mer”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 无悔 wú huǐ.

Inter­pré­ta­tion

Aban­don­ner toute consi­dé­ra­tion pour sa propre per­sonne ne peut engen­drer de repen­tir. Mettre de côté ses pré­oc­cu­pa­tions égoïstes et se concen­trer exclu­si­ve­ment sur des objec­tifs exté­rieurs et des aspi­ra­tions plus éle­vées, agir de manière tota­le­ment dés­in­té­res­sée, contri­bue­ra effi­ca­ce­ment au bien com­mun. Com­ment cela pour­rait-il être source de regret ?

Petite Image du Troi­sième Trait

huàn qí gōng

dis­per­ser • son • en per­sonne

Dénoue­ment de soi-même.

zhì zài wài yǐ

volon­té • se trou­ver à • exté­rieur • aus­si

L’in­ten­tion est tour­née vers l’ex­té­rieur.

Six en Quatre

六 四 liù sì

huàn qí qún

dis­per­ser • son • troupe

Dis­per­ser ses troupes.

yuán jí

ori­gi­nel • bon augure

Fon­da­men­ta­le­ment pro­pice.

huàn yǒu qiū

dis­per­ser • avoir • mon­ti­cule

La dis­per­sion pro­cure l’ac­cu­mu­la­tion.

fěi yí suǒ sī

ne pas • inoui • tout à fait • pen­ser

Les vilains ne le pensent pas.


Struc­ture du Qua­trième Trait

Le qua­trième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de pas­sage de la trans­mis­sion vers le bas ou l’in­té­rieur.
Il est, avec le trait du haut, maître de l’Hexa­gramme 59.
S’a­gis­sant d’un trait yin à un rang pair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 59.
Il est au milieu du tri­gramme ☶ 艮 gèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 山 shān “Mon­tagne”, au som­met du tri­gramme ☳ 震 zhèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 雷 léi “Ton­nerre” et à la base du tri­gramme ☴ 巽 xùn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 風 fēng “Vent”.
Son Déri­vé est H6 l’hexa­gramme 訟 sòng “Débattre”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 元吉 yuán jí.

Inter­pré­ta­tion

Mettre fin à la divi­sion et à la dis­cor­dance en ras­sem­blant et restruc­tu­rant les forces diverses et riches de leurs dif­fé­rences autour d’un objec­tif com­mun. En cou­pant éga­le­ment court aux concur­rences et aux alliances nocives, cela per­met l’é­mer­gence de nou­velles pers­pec­tives et la réa­li­sa­tion d’un meilleur ave­nir.

Petite Image du Qua­trième Trait

huàn qí qún

dis­per­ser • son • troupe

Dis­per­ser ses troupes

yuán jí

ori­gi­nel • bon augure

est extrè­me­ment pro­pice

guāng dà yǐ

lumi­neux • grand • aus­si

et très lumi­neux.

Neuf en Cinq

九 五 jiǔ wǔ

huàn hàn qí dà hào

dis­per­ser • sueur • son • grand • pro­cla­mer

Dif­fu­ser comme la sueur son propre nom.

huàn

dis­per­ser

Dénoue­ment.

wáng jū

roi • demeu­rer

Le roi demeure.

wú jiù

pas • faute

Pas de faute


Struc­ture du Cin­quième Trait

Le cin­quième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’ex­té­rieur. Il repré­sente le pou­voir de déci­sion ou d’ins­pi­ra­tion.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang impair, il est donc ren­for­cé pour cette posi­tion de l’Hexa­gramme 59, et sa cen­tra­li­té aug­mente encore ce ren­for­ce­ment.
Il est au milieu du tri­gramme ☴ 巽 xùn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 風 fēng “Vent” et au som­met du tri­gramme ☶ 艮 gèn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 山 shān “Mon­tagne”.
Son Déri­vé est H4 l’hexa­gramme 蒙 méng “Inex­pé­rience”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 无咎 wú jiù.

Inter­pré­ta­tion

Afin de contrer la dis­per­sion des forces, il ne faut pas hési­ter à s’in­ves­tir plei­ne­ment pour réta­blir l’u­ni­té et la cohé­sion. Com­mu­ni­quer ouver­te­ment et avec clar­té dis­si­pe­ra les mal­en­ten­dus, éli­mi­ne­ra les ten­sions accu­mu­lées et les blo­cages. Entre­prendre avec éner­gie des actions por­teuses de chan­ge­ments signi­fi­ca­tifs pour le bien de tous contri­bue­ra concrè­te­ment à la réor­ga­ni­sa­tion. Cette uti­li­sa­tion effi­cace de sa propre puis­sance influen­ce­ra posi­ti­ve­ment la situa­tion et sera donc sans faute.

Petite Image du Cin­quième Trait

wáng jū wú jiù

roi • demeu­rer • pas • faute

Le roi demeure sans faute,

zhèng wèi yǐ

cor­rect • posi­tion • aus­si

La posi­tion est cor­recte.

Neuf Au-Dessus

上 九 shàng jiǔ

huàn qí xuè

dis­per­ser • son • sang

Répandre son sang.

qù tì chū

s’é­loi­gner • s’é­loi­gner • sor­tir

Se dis­per­ser en jaillis­sant.

wú jiù

pas • faute

Pas de faute.


Struc­ture du Trait du Haut

Le der­nier trait repré­sente en géné­ral la sor­tie de la situa­tion ou ce qui est tout en haut.
Il est, avec le qua­trième trait, maître de l’Hexa­gramme 59.
S’a­gis­sant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affai­bli à cette posi­tion de l’Hexa­gramme 59.
Il est au som­met du tri­gramme ☴ 巽 xùn cor­res­pon­dant à l’élé­ment 風 fēng “Vent”.
Son Déri­vé est H29 l’hexa­gramme 坎 kǎn “Appro­fon­dir”.
La seule For­mule Man­tique pré­sente dans ce cha­pitre est : 无咎 wú jiù.

Inter­pré­ta­tion

Le plus sage est par­fois de main­te­nir une dis­tance de sécu­ri­té afin de pré­ser­ver son bien-être phy­sique et psy­cho­lo­gique. Choi­sir d’é­vi­ter les conflits et les situa­tions poten­tiel­le­ment bles­santes peut sem­bler être un renon­ce­ment à son propre enga­ge­ment et une fuite de ses res­pon­sa­bi­li­tés. Cepen­dant, puis­qu’il s’a­git ici, au contraire, de dis­per­ser tout dan­ger, cela per­met d’é­vi­ter d’al­ler au-devant de pro­blèmes inutiles et de ris­quer de com­mettre des erreurs.

Petite Image du Trait du Haut

huàn qí xuè

dis­per­ser • son • sang

Répandre son sang.

yuǎn hài yǐ

dis­tant • nuire • aus­si

C’est évi­ter le mal.

Grande Image

大 象 dà xiàng

fēng xìng shuǐ shàng

vent • agir • eau • au-des­sus

Le vent cir­cule au-des­sus de l’eau.

huàn

dis­per­ser

Dis­per­sion.

xiān wáng yǐ xiǎng yú dì

ancien • roi • ain­si • offrande • dans • sou­ve­rain

Ain­si les anciens rois, en offrande au sou­ve­rain,

lì miào

s’é­ta­blir • temple des ancêtres

éri­geaient des temples aux ancêtres.


Struc­ture de la Grande Image

L’hexa­gramme 59 est com­po­sé du tri­gramme ☵ 坎 kǎn en bas et de ☴ 巽 xùn en haut.Le tri­gramme nucléaire du bas est ☳ 震 zhèn, celui du haut est ☶ 艮 gèn.Les tri­grammes absents de l’Hexa­gramme 59 sont ☷ 坤 kūn, ☲ 離 lí, ☱ 兌 duì, ☰ 乾 qián.
Le per­son­nage emblé­ma­tique de l’Hexa­gramme 59 est : 先王 xiān wáng, les anciens rois (cette appel­la­tion est men­tion­née aux hexa­grammes 08, 16, 20, 21, 24, 25 et 59).

Inter­pré­ta­tion

L’i­mage du vent souf­flant au-des­sus de l’eau sym­bo­lise la dis­per­sion. Consa­crer une par­tie de ses res­sources au main­tien du lien avec ses prin­cipes fon­da­men­taux est essen­tiel pour garan­tir la sécu­ri­té et l’har­mo­nie. Cela éli­mine le risque de perdre sa concen­tra­tion et de se dis­per­ser de manière inef­fi­cace.

Hexagramme 59
Réfé­rences externes

Grand Dic­tion­naire Ric­ci

L’Hexa­gramme 59 selon WENGU

L’Hexa­gramme 59 selon SAOLIM

L’Hexa­gramme 59 selon YI JING LISE