lí   lì   zhēn   hēng   xù   pìn   niú   jí
…………………………..
   lí   
filet d’oiseleur
   lì     zhēn  
profitable ; constance
Constance profitable.
  hēng  
croissance
   xù     pìn    niú     jí   
apprivoiser ; femelle ; bœuf ; bon augure

Analyse de la structure

Il y a dans l’hexagramme 30 deux fois plus de traits yang que de traits yin.
Il est précédé du 29 坎 kǎn « Approfondir » (ils appartiennent à la même paire), et suivi du 31 咸 xián « Influencer ».
Son Opposé est 29 le gua 坎 kǎn « Approfondir ».
Son hexagramme Nucléaire est 28 l’hexag. 大過 dà guò « Grand dépassement ».
Les traits maîtres sont le second et le cinquième.
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 利貞 lì zhēn ; 亨 hēng ; 吉 jí

Trait du bas

lǔ   cuò   rán   jìng   zhī   wú   jiù
…………………………..
   lǔ     cuò    rán  
acte convenable ; désordonné ; comme il se doit
  jìng    zhī     wú     jiù  
respecter ; soi ; pas ; faute

Analyse de la structure

Le premier trait représente en général l’entrée dans la situation ou ce qui est tout en bas.
S’agissant d’un trait yang à un rang impair, il est donc renforcé.
Il est à la base du trigramme ☲ 離 lí correspondant à l’élément 火 huǒ « Feu ».
Son Dérivé est H56 l’hexagramme 旅 lǔ « Voyager ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 无咎 wú jiù

Second Trait

huáng   lí   yuán   jí
…………………………..
 huáng    lí   
jaune ; lumière
  yuán     jí   
originel ; bon augure

Analyse de la structure

Le second trait est au milieu de ce qui est en bas ou à l’intérieur. Il représente en général le pouvoir d’application de ce qui est nécessaire ou décidé.
Il est, avec le cinquième trait, maître de l’hexagramme.
S’agissant d’un trait yin à un rang pair, il est donc renforcé, et sa centralité augmente encore ce renforcement.
Il est au milieu du trigramme ☲ 離 lí correspondant à l’élément 火 huǒ « Feu » et à la base du trigramme ☴ 巽 xùn correspondant à l’élément 風 fēng « Vent ».
Son Dérivé est H14 l’hexagramme 大有 dà yǒu « Grande propriété ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 元吉 yuán jí

Troisième Trait

rì   zè   zhī   lí   bù   gǔ   fǒu   ér   gē   zé   dà   dié   zhī   juē   xiōng
…………………………..
   rì      zè     zhī     lí   
soleil ; soleil déclinant ; de ; lumière
   bù      gǔ     fǒu     ér      gē   
pas ; battre le tambour ; jarre ; et ; chanter
   zé      dà     dié    zhī    juē  
donc ; grand ; vieillard ; de ; gémir
 xiōng 
fermeture

Analyse de la structure

Le troisième trait est le plus haut trait du bas. Il est le lieu ou le temps de passage vers le haut ou l’extérieur.
S’agissant d’un trait yang à un rang impair, il est donc renforcé.
Il est au milieu du trigramme ☴ 巽 xùn correspondant à l’élément 風 fēng « Vent », au sommet du trigramme ☲ 離 lí correspondant à l’élément 火 huǒ « Feu » et à la base du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme ».
Son Dérivé est H21 l’hexagramme 噬嗑 shì kè « Mordre fermement ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 凶 xiōng

Quatrième Trait

tú   rú   qí   lái   rú   fén   rú   sǐ   rú   qì   rú
…………………………..
   tú      rú   
jaillir ; comme
   qí     lái     rú   
son ; revenir ; comme
  fén     rú   
brûler ; comme
   sǐ      rú   
mourir ; comme
   qì      rú   
rejeter ; comme

Analyse de la structure

Le quatrième trait est le plus bas trait du haut. Il est le lieu ou le temps de passage de la transmission vers le bas ou l’intérieur.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli.
Il est au milieu du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme », au sommet du trigramme ☴ 巽 xùn correspondant à l’élément 風 fēng « Vent » et à la base du trigramme ☲ 離 lí correspondant à l’élément 火 huǒ « Feu ».
Son Dérivé est H22 l’hexagramme 賁 bì « Grâce ».

Cinquième trait

chū   tì   tuó   ruò   qī   juē   ruò   jí
…………………………..
  chū     tì     tuó    ruò  
sortir ; larme ; flots ; comme
   qī     juē    ruò  
gémir ; gémir ; comme
   jí   
bon augure

Analyse de la structure

Le cinquième trait est au milieu de ce qui est en haut ou à l’extérieur. Il représente le pouvoir de décision ou d’inspiration.
Il est, avec le second trait, maître de l’hexagramme.
S’agissant d’un trait yin à un rang impair, il est donc affaibli, mais sa centralité compense cet affaiblissement.
Il est au milieu du trigramme ☲ 離 lí correspondant à l’élément 火 huǒ « Feu » et au sommet du trigramme ☱ 兌 duì correspondant à l’élément 澤 duó « Brûme ».
Son Dérivé est H13 l’hexagramme 同人 tóng rén « Se réunir entre semblables ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 吉 jí

Trait du haut

wáng   yòng   chū   zhēng   yǒu   jiā   zhé   shǒu   huò   fěi   qí   chǒu   wú   jiù
…………………………..
  wáng    yòng    chū   zhēng 
roi ; érer ; sortir ; expédition
  yǒu    jiā    zhé    shǒu  
avoir ; bon ; décider ; chef
  huò    fěi     qí     chǒu  
capturer ; bandit ; son ; vil
   wú     jiù  
pas ; faute
Pas de faute.

Analyse de la structure

Le dernier trait représente en général la sortie de la situation ou ce qui est tout en haut.
S’agissant d’un trait yang à un rang pair, il est donc affaibli.
Il est au sommet du trigramme ☲ 離 lí correspondant à l’élément 火 huǒ « Feu ».
Son Dérivé est H55 l’hexagramme 豐 fēng « Abondance ».
Les Formules Mantiques présentes dans ce texte sont : 征 zhēng ; 有 yǒu ; 无咎 wú jiù

Grande Image

míng   liǎng   zuò   lí   dà   rén   yǐ   jì   míng   zhào   yú   sì   fāng
…………………………..
  míng   liǎng   zuò  
lumière ; deux ; s’activer
La clarté se manifeste deux fois.
   lí   
rayonner
Rayonner.
   dà     rén     yǐ   
grand ; homme ; ainsi
Ainsi l’être de grande vertu,
   jì     míng  
relier ; lumière
se reliant à ce qui est lumineux
  zhào     yú      sì     fāng  
éclairer ; vers ; quatre ; quatre directions
éclaire dans les quatre directions.

Analyse de la structure

Les trigrammes absents sont ☷ 坤 kūn, ☶ 艮 gèn, ☵ 坎 kǎn, ☳ 震 zhèn, ☰ 乾 qián
Le personnage emblématique est : 大人 dà rén, l’être de grande vertu (cette appellation n’est utilisée qu’ici).